compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 26 mars 2017

Le printemps... tout doucement...

Images de Vidéo Cantons d'Oc

samedi, 25 mars 2017

Changement d'heure : une histoire qui remonte à 1784 !

Dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 mars, la France passera à l'heure d'été. A 2 h, il sera  3 h...

vendredi, 24 mars 2017

Hauts cantons d'Oc : "Le projet de parc éolien Riols 2 est inacceptable !"

Communiqué de l'association Hurlevent 

"Le projet de parc éolien Riols 2 est inacceptable

Ce n’est pas nous qui le disons, mais l’Autorité Environnementale* (institution régionale officielle)

Elle estime le projet Riols 2 non satisfaisant. Nous avons relevé quelques remarques parmi d’autres :

« Le projet modifie profondément les perceptions immédiates et le cadre de vie des hameaux à proximité… »

« Les résultats des mesures de bruit mettent en évidence un risque de dépassement des valeurs réglementaires… »

« L’effet cumulé avec le parc des Avant-Monts (Ferrières-Poussarou) marque le grand paysage… » « Le parc est visible depuis certains point de vue de Saint-Pons de Thomières (impact jugé fort), ou d’autres hameaux et villages implantés sur les premiers contreforts du Somail… », « depuis les positions en belvédères, Caroux et Somail, routes, sites patrimoniaux… »

Pour les oiseaux et les chauves-souris, « le projet ne parvient pas à apporter les garanties que les enjeux forts sont sufffisamment pris en compte. » Les aigles royaux et plusieurs espèces de chauves-souris, pourtant protégées, seront fortement menacés.

Ce massacre n’est-il pas insupportable ?"

Résultat de recherche d'images pour "contre les éoliennes"Dessin de Geluck

"Peut-on approuver un projet qui impacte lourdement le cadre de vie des habitants (environ 115) des 7 hameaux proches du projet, qui leur rendra la vie difficile, voire impossible ?

Peut-on accepter la mutilation de notre paysage ? et ses conséquences sur le tourisme ?

Rappelons que la vallée du Jaur est la partie la plus touristique du Parc Naturel Régional et que, suite au sinistre de l’agriculture, le tourisme constitue la principale ressource  du pays. Même si elle ne diminue que de 10 % (ce serait, nous en sommes sûrs, très supérieur), cela ferait une perte bien supérieure au montant des taxes perçues par les collectivités territoriales… et un appauvrissement pour de nombreuses personnes.

Pour ces raisons, nous vous demandons

d’émettre un avis défavorable au projet Riols 2

Votez Non !

Le 16 mars 2017                                                                    Hurlevent   Attac Jaur-Somail

 

« Rendez-vous ce Vendredi 24 mars à 18 H à Saint-Pons, réunion de TNE Toutes nos Énergies, collectif anti-éolien, salle sous la mairie, pour analyser les problèmes rencontrés dans notre lutte et enparticulier, pour les projets en cours (dont Riols et Courniou). Vous êtes tous bienvenus.»                                                                    

*Voir ci dessous le lien vers l'avis émis par DREAL Occitanie au titre des article L.122-1 et suivants du code de l'environnement

http://www.occitanie.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pd...

La DREAL Occitanie Sous l’autorité du préfet de région et sous l’autorité fonctionnelle des préfets de département, est chargée de mettre en oeuvre les politiques de l'Etat en matière d'environnement et logement, de développement et d'aménagement durables.

lundi, 20 mars 2017

Votre chronique : "le droit international des droits de l’homme énonce le droit à la santé "

Du 20 au 30 mars 2017 semaine pour le rappel des Alternatives aux Pesticides
 
nuit-grave-logo-gf
 
 
A l’initiative du collectif d’associations « Action Citoyenne pour une Alternative aux Pesticides » et de l’association Générations Futures, cette semaine a pour objectifs d’informer sur les impacts des pesticides sur l’environnement et sur la santé, ainsi que de faire connaitre et de promouvoir les alternatives à leur utilisation.
 
OMS1

Des rapports de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) alertent... (lire la suite...)

"Si vous aussi, vous souhaitez que nos élu(e)s et futur(e)s élu(e)s s’intéressent à ce sujet, demandez aux candidat(e)s à l’élection présidentielle de protéger nos enfants des pollutions multiples et diverses !"

>>> Signez et relayez notre pétition <<<

Ce que les « Monsanto Papers » révèlent du Roundup LEMONDE.FR

La justice américaine a déclassifié des correspondances internes de la firme. Dès 1999, cette dernière s’inquiétait du potentiel mutagène du glyphosate.

Rarement hasard du calendrier aura été plus embarrassant pour une agence d’expertise. Dans le cadre d’une action intentée contre Monsanto, la justice fédérale américaine a déclassifié, jeudi 16 mars, plus de 250 pages de correspondance interne de la firme agrochimique, montrant que cette dernière s’inquiétait sérieusement, dès 1999, du potentiel mutagène du glyphosate, principe actif de son produit phare, le Roundup, et molécule phytosanitaire la plus utilisée au monde.

Or le 15 mars, à la veille de la publication de cette documentation confidentielle, l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) annonçait qu’elle ne considérait le glyphosate ni comme cancérogène ni même mutagène – c’est-à-dire capable d’engendrer des mutations génétiques.

Pour Monsanto, l’affaire est cruciale : le Roundup est la pierre angulaire de son modèle économique, fondé sur la vente liée de ce pesticide et des cultures transgéniques capables de le tolérer.

La rapporteuse spéciale sur le droit à l’alimentation de l’ONU dresse un réquisitoire des conséquences délétères des pesticides sur la faune, la flore et l’être humain. Un article de notre partenaire, Le Journal de l’Environnement. euractiv.fr

« Être tributaire de pesticides dangereux est une solution à court terme qui porte atteinte au droit à une alimentation suffisante et au droit à la santé des générations actuelles et des générations futures.» Hilal Elver n’a pas la notoriété d’u...  Afficher la suite ici

jeudi, 16 mars 2017

Mons-la-Trivalle fêtera Carnaval le samedi 18 mars

Les membres du Foyer Rural invitent la population de la commune à venir fêter Carnaval le samedi 18 mars 2017.

batucada badaué de saint genies.jpgLa batucada Badaué​ conduira le défilé dans les rues de Mons

« Tous les enfants pourront se faire maquiller par Flo à partir de 14 h dans la salle polyvalente, annonce Stéphanie porte parole de l'équipe.»

Le défilé au départ de la salle polyvalente à 15 h traversera le village conduit par la Batucada du bloco Badué de Saint Géniés qui accompagnera au rythme de percussions sonores Monsieur Carnaval jusqu'à son bûcher.

Les organisateurs précisent que pour le bon déroulement de la journée les enfants sont sous la responsabilité de leurs parents et invitent chacun à revêtir le déguisement de son choix pour se joindre à la joyeuse farandole qui donne couleur et entrain à cette traditionnelle fête.

Le goûter festif sera offert à tous dans la salle polyvalente pour clore l'après midi.

mercredi, 15 mars 2017

Votre chronique : Un partenariat éducatif qui interpelle éducateurs et parents

Monsanto partenaire des Éditions Nathan et du GNIS pour enseigner comment préserver la biodiversité !

Communiqué de SumOfUs L’humain avant le profit

« Et si Monsanto enseignait à vos enfants comment préserver la biodiversité ? C’est un peu l’objet du partenariat que viennent de signer les Éditions Nathan et le GNIS, un syndicat national de semenciers regroupant quelques-unes des multinationales les plus dangereuses du marché.

Résultat de recherche d'images pour "nathan"

C’est un membre de SumOfUs qui nous a alertés sur cette collaboration de la honte. L’éditeur de manuels scolaires et le GNIS travaillent à la publication d’une revue intitulée « Mille et une graines » pour accompagner professeurs et lycéens sur des thèmes tels que « la biodiversité » ou « nourrir l’humanité ». Un comble!

En réalité, vu les intérêts et l’hégémonie du GNIS, il s’agira de vanter à nos chères têtes blondes, brunes et rousses, les mérites des OGM et des pesticides pour la planète.

Les Éditions Nathan pensaient sûrement pouvoir mener à bien cette collaboration dans la plus grande discrétion. C’était sans compter la vigilance de certains d’entre vous. Mettons-on leur la pression pour qu’ils abandonnent ce projet de propagande.

Pétition pour demander aux Éditions Nathan de Cesser immédiatement cette collaboration avec les multinationales du toxique

Le Groupement National Interprofessionnel des Semences (GNIS) a été créé sous Vichy dans le but « d’organiser la production et la commercialisation des semences et plants ». Depuis les années 60, ses prérogatives se sont élargies conduisant à de nombreux conflits d’intérêts. Placé sous tutelle du Ministère de l’Agriculture, le groupement veille aux intérêts des grandes entreprises du secteur.... même quand elles vont à l’encontre du respect de notre environnement.

C’est, par exemple, le GNIS qui détermine et répertorie dans un catalogue officiel les variétés de semences qui peuvent être commercialisées. Évidemment, celles qui sont choisies favorisent les grandes industries agroalimentaires au détriment des petits paysans mais aussi de la biodiversité. Ainsi, entre 1955 et aujourd’hui, ce sont près de 80% des variétés végétales comestibles ont disparu de ce fameux catalogue.

Quelle ironie donc de confier un projet pédagogique sur la biodiversité aux groupes qui mettent en danger notre alimentation et notre climat!

Par expérience, nous savons que la mobilisation des membres de SumOfUs peut obliger les grandes entreprises à revoir leurs plans. Les Éditions Nathan n’auront pas d’autre choix que de renoncer à ce partenariat dangereux qui est en totale contradiction avec les valeurs de notre enseignement public.


Dites aux Éditions Nathan que l’école ne doit pas devenir un lieu de propagande pour les entreprises irresponsables. »

« Non à la collaboration toxique entre les Éditions Nathan et le GNIS ! »

signez la pétition

Plus d’informations

Pourquoi faut-il être hors-la-loi pour bien manger ?
Actuality. 10 octobre 2016.

Communiqué du GNIS
GNIS. 1 septembre 2016.

Le GNIS, c'est qui le GNIS ?
Reporterre. 21 janvier 2014.

lundi, 13 mars 2017

Vieussan : Compte-Rendu de Conseil Municipal, réunion du vendredi 3 février 2017

Réunion du Conseil Municipal de Vieussan du vendredi 3 février 2017, Compte-Rendu publié tel qu'affiché ce jour, 13 mars 2017 :

vieussan,compte rendu de la séance du conseil municipal 2 février 2017vieussan,compte rendu de la séance du conseil municipal 2 février 2017vieussan,compte rendu de la séance du conseil municipal 2 février 2017

Votre chronique : mobilisation contre le projet de retraitement des déchets à Malvési (Narbonne)

Dans le cadre d’un processus de réduction ou d’élimination des déchets de la conversion de l’uranium, Areva NC a demandé une autorisation d’exploiter pour son projet TDN, qui vise le traitement des effluents liquides.
Les associations locales qualifient ce procédé d'« usine à gaz » et s’inquiètent des retombées possibles pour la santé et l’environnement.

« Pour prévenir les conséquences du traitement des nitrates sur l'environnement et la santé, le  CoViDeM (Collectif de Vigilance sur les Déchets de Malvési) appelle à se mobiliser contre le projet de retraitement des déchets des bassins d’AREVA Malvési en signant la pétition.
 
Yellowcake (https://fr.wikipedia.org/wiki/Yellowcake)
 
"À Malvési arrive tout l'uranium qui rentre en France et qui est transformé de concentré d'uranium (yellow cake) en UF4 puis envoyé à Tricastin (en camion sur routes et autoroute). Cela pour alimenter toutes les centrales nucléaires française et pour 40% vendu à l'exportation.
Autrement dit, sans Malvési, plus de nucléaire en France.
Mais voilà, les déchets de cette transformation sont stockés depuis 1958 dans des bassins de décantation et il devient urgent de s'en débarrasser. Mais comment ?"
mobilisation populaire,traitement des nitrates,environnement,santé,covidem (collectif de vigilance sur les déchets de malvési),retraitement des déchets des bassins d’areva,projet de retraitement des déchets,malvési,narbonne
 
Rappel : "Le procédé THOR (incinération des déchets de la transformation de l'Uranium (yellow cake) en UF4) engendrera une pollution atmosphérique mettant en danger la santé publique avec des rejets hautement nocifs : oxydes d’azote (NOx), particules fines, oxyde de soufre, ammoniac, Composés Organiques Volatils (COV), benzène, DEHP bis-phtalate, métaux lourds, interrogation sur les dioxines.... Certains ont pour effet d’agresser le système respiratoire et cardio-vasculaire, d’autres sont des perturbateurs endocriniens et/ou des éléments cancérogènes.
Un article explique ce qui se passe à Malvési : https://eclairagespublics.wordpress.com/2017/01/01/areva-malvesi-depollution-des-effluents-quel-risque/
 
Si vous êtes convaincu du caractère délétère de ce projet polluant , énergivore, à l'opposé de la politique de développement durable préconisée par les COP21, 22 et les accords du Grenelle de l'environnement, alors vous pouvez signer la pétition du CoviDeM. Elle vise à faire échouer le projet de traitement des effluents nitratés TDN d'AREVA Malvési par le procédé THOR  (voir http://www.rubresus.org/actualites/la-reunion-du-covidem-comme-si-vous-y-etiez/
 
Elle est en ligne, il suffit de suivre le lien suivant: NON A LA SURPOLLUTION ATMOSPHERIQUE D’AREVA MALVESI...

Adresse du Covidem : covidem@gmx.fr  pour recevoir informations, manifestations, mobilisations, etc...
 
La page internet de Rubresusassociation de protection et sauvegarde de l’environnement des Basses Plaines de l’Aude, fondée en 1998 : Rubresus
 
 
 
Ci dessous les deux interventions lors de la réunion d'information CoViDeM - 16 février 2017 à l'auditorium de la Médiathèque de Narbonne
 
 
 
 
Deux PDF d'informations distribués pour situer le Covidem et résumé le TDN (traitement des nitrates)
Merci de diffuser l'info. »

mobilisation populaire,traitement des nitrates,environnement,santé,covidem (collectif de vigilance sur les déchets de malvési),retraitement des déchets des bassins d’areva,projet de retraitement des déchets,malvési,narbonne

Présentation Covidem RP.pdf

mobilisation populaire,traitement des nitrates,environnement,santé,covidem (collectif de vigilance sur les déchets de malvési),retraitement des déchets des bassins d’areva,projet de retraitement des déchets,malvési,narbonne

Présentation TDN RP.pdf 
 
 "Il faut avoir le plus rapidement possible des centaines de signatures pour protéger votre santé, celle de vos enfants et notre environnement. Si chacun de vous la transmet à un maximum de contacts, nous aurons une chance de forcer les autorités à refuser ce projet et d'exiger d'AREVA un traitement moins polluant.
 
La pétition s'adresse aux habitants du Grand Narbonne mais aussi aux touristes susceptibles de venir y passer des vacances, aux citoyens désireux de protéger l'environnement...Pensez donc aux amis, aux membres de votre famille qui seraient amenés à séjourner dans notre territoire.
 
Si ne voulez pas que votre nom apparaisse dans la pétition en ligne, pas de problème, c'est une option proposée. Laissez par contre votre email (il n’apparaîtra pas non plus), cela permettra de vous contacter pour des actions ultérieures.
 
Alors allez y, cliquez et signez sans compter NON A LA SURPOLLUTION ATMOSPHERIQUE D’AREVA MALVESI... et surtout partagez le lien. 
 
Grand merci par avance
 
Le CoViDem"

dimanche, 12 mars 2017

Vieussan : de chouettes rencontres nocturnes

11 mars 2017, 12e édition de « La Nuit de la chouette »

chouette effraie des clocher en vol

Le vol majestueux de la Dame Blanche

Pour approcher l'univers fabuleux et méconnu des rapaces nocturnes.

Balade au cœur du monde magique de la nuit

logo 7.jpgVoir les images sur Vidéo Cantons d'Oc

 

Lien : « Chouettes rapaces nocturnes »

jeudi, 09 mars 2017

HURLEVENT ASSO Hauts Cantons communique

AG de Courniou ce samedi : autre lieu
 
"L'assemblée générale de l'association de Courniou (voir notre précédent message) de
ce samedi 11 mars 2017 à 17 H  
aura lieu salle de la gare et non salle de la mairie."
 
Éoliennes dans l'Aude.