compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 18 février 2018

Saint-Martin-de-l'Arçon : 75 personnes se sont élancées pour le premier crapahut du club Caroux Montagne

Pouvoir se bouger en famille, en groupe ou en individuel, chacun à son niveau et faire découvrir un Caroux inédit, tels étaient les objectifs de ce crapahut organisé par le club Caroux Montagne.

L'idée était de lancer à l'assaut des arêtes un maximum de monde, des petits de 4 ans aux adultes entraînés. Ce dimanche 11 février les bénévoles du club Caroux Montagne étaient à la manœuvre. Le crapahut, mi-marche mi-escalade avec casques, baudriers et cordes a rassemblé grands et petits. L'arête de La Coste et celle de Saint Martin ont été retenues car elles ont peu de passages exposés au vide.

saint-martin-de-l'arçon,club caroux montagne,caroux,olargues,crapahut,arêtes de saint-martin de l'arçonLes jeunes ont découvert le crapahut, mi-marche mi-escalade avec les éléments de sécurité : casques, baudriers et cordes

75 personnes se sont élancées sur 4 parcours différents : le petit parcours pour les enfants de 4 à 7 ans encordés à des adultes réunit 10 participants sur ses 250 m de dénivelé. Les enfants et certains adultes découvrent la technique de progression en montagne à corde tendue.

Parcours moyen sur 500 m de dénivelé pour 21 personnes : jeunes de 8 à 14 ans et adultes néophytes, casqués avec baudriers plus longes pour les cordes fixes.

Grand parcours classique de l'arête de Saint-Martin, avec 800 m de dénivelé pour 12 participants, il finit sur le plateau du Caroux avec 10 cm de neige.

Le très grand parcours, suivi par 15 personnes, enchaîne l'arête de La Coste puis celle de Saint-Martin sur 1200 m de dénivelé.

"Les adultes ont pu s'amuser sans contrainte et les plus rapides ont enchaîné les 2 arêtes en 2 h. La météo s'est améliorée, la neige était présente sur les 200 m derniers mètres de dénivelé de l'arête de Saint-Martin. 11 de nos amis du club de randonnée RPS de Bédarieux ont inventé leur parcours sur l'arête de La Coste puis le tour de Bartouyre. 6 des participants ont fini pieds dans la neige au plus haut, confie Robert adhérent de l’association."

Objectif atteints, tous se sont retrouvés pour partager les crêpes, chaleureux moment organisé par les bénévoles dans la salle de la mairie presque trop petite pour l'occasion. Une rencontre conviviale sur les arêtes à reconduire l'an prochain.

vendredi, 16 février 2018

Hauts Cantons d'Oc : les parents d'élèves bloquent l'école d'Olargues

Ce matin, dès 8 h 30, les parents d'élèves appelaient au blocage de l'école d'Olargues
Devant le portail d'entrée cadenassé, tous, parents, instituteurs et enfants étaient présents pour exprimer leur colère quant au projet de suppression de classe.

école 16 février 008.JPG

"Les effectifs sont constants et même plutôt en augmentation. Si on a une fermeture, on a tout de suite des classes chargées à 3 niveaux. On veut obtenir le maintient de ce poste. Ils retirent des postes en milieu rural pour en créer dans les villes, déclare Olivia présidente de l'APE.

école 16 février 013.JPG

Les parents bougent et montrent qu'ils sont là. Les manifestations prévues se font à Montpellier. Il faut agir au niveau local, faire valoir la loi montagne et la zone de revitalisation rurale seule chose qui puisse avoir un poids avec les actions des élus qui nous accordent leur soutien total."
 
école 16 février 020.JPG
Les parents d'élèves agissent sur le terrain et restent mobilisés. Ils font circuler une pétition en cours de signatures et en ligne sur change.org contre la fermeture de la classe. La pétition sera adressée au rectorat de Montpellier.

école 16 février 018.JPG

"Les ajustements de la carte scolaire prévoient des fermetures dans le rural, à  Olargues mais aussi dans toute la vallée comme à Hérépian et au Poujol-sur-Orb. Nous considérons que la décision de l'académie est inadmissible. À la veille des vacances, ça passe mal. 

école 16 février 022.JPG

Au cas où une décision définitive de suppression serait prise, affirme Jean Pierre Berraud, président du syndicat intercommunal des écoles d'Olargues, notre intention est de porter cette affaire devant le tribunal administratif pour non respect de la loi."

école 16 février 025.JPG

"L'école a mis en place des projets pédagogiques communs pour favoriser l'apprentissage à la lecture et  à l’écriture, déclare l'une des enseignantes, cette décision ferait échec à  tout le travail entrepris pour le projet de classe".
 
Voir ci-dessous le reportage réalisé par vidéo cantons d'oc
 
 
Dans l'attente d'une réponse administrative positive à leur réclamation les parents d'élèves annoncent que le blocage de l'école sera maintenu à la rentrée.

jeudi, 15 février 2018

Mons-la-Trivalle : Saison quatre au Comptoir Associatif

L'architecture rustique du Comptoir Associatif et ses voûtes de pierres sont particulièrement accueillantes pour mettre en valeur les œuvres des artistes.

comptoir  associatif 080.JPGMarie Hélène Roger accueille Antonio Sclano, l'un des artistes doyens du Comptoir Associatif

"Les jours rallongent. Comme le printemps qui n'est pas si loin les vacanciers vont arriver. Après quelques mois de création solitaire, on est impatients de se retrouver pour la quatrième saison. C'est décidé, annoncent les organisateurs, les tableaux, les statues et les photos d'art de La Vallée sortiront des ateliers."

Pour l'exposition prochaine, les bois sculptés de Pom, les huiles sur toile de Sclano, les argentiques d'Ortega, Reichl et Dauvergne sur toiles, seront groupés autour de la famille Martichoux de Roger artiste pivot de la galerie depuis sa fondation en 2015.

Les visiteurs sont attendus au Comptoir Associatif de Mons place du platane, vernissage à 18 h le vendredi seize février. Ouvert à 16 h 30 le samedi, finissage à 19 h.

mercredi, 14 février 2018

Danser !

Résultat de recherche d'images pour "danse duo couple"Copyright de l'image © Marianne Lemarchand

 

vendredi, 09 février 2018

Mons-la-Trivalle : Julia Vidal a quitté les siens

Julia était née en 1922, à la Matte, une ferme proche de Cambon, elle était la 2e au sein d'une fratrie de 5 enfants.

La vie était rude, peu de confort, l'école à plusieurs kilomètres, à pieds par tous les temps, la neige n'était pas rare. Elle a obtenu son certificat d'étude en 1934.

Julia.jpgJulia était toujours contente de voir les jeunes franchir le seuil de sa maison

Julia épouse Marius en 1946, une nouvelle vie commence. Elle partage les travaux agricoles de la commune. Deux filles Maryse et Eliane sont nées. Les années passent, 3 petits-enfants, Cristel, Eric et Marie sont venus.
L'âge de la retraite de Marius arrive en 1982, ils profitent de leur temps et voyagent. Les jours et les saisons s'écoulent, rythmées par les travaux du jardin et la vie du village.

Julia est une ancienne, une "figure" pour la région. Elle a fait découvrir la nature à ses petits-enfants par de longues promenades sur le sentier des Mines ou vers les cabanes de Lutte, leur a enseigné le tricot et le plaisir des pâtisseries.

Toujours contente de voir l'un des jeunes franchir le seuil, Julia les accueillait d'un radieux sourire, leur prenant les mains dans une affection tactile. Ensemble ils participaient à l'entretien des vignes et du jardin, à la récolte des légumes et leur mise en bocaux dans la grande lessiveuse. Les vendanges, la cueillette des cerises ou des poires étaient des moments importants partagés en famille.

Voir la vidéo souvenir, réalisée par vidéo cantons d'oc en 2012

Marius Vidal fête ses 92 ans à Mons La Trivalle

Veuve depuis 5 ans Julia aurait fêté ses 96 ans le 18 février. Elle a aujourd'hui 6 arrières petits-enfants, Eddy, Valentine, Ari, Timo, Léa et le 6e Robin, né la veille de ses obsèques.

Le souvenir de Julia restera dans la mémoire du village, nos sincères condoléances vont à toute sa famille.

lundi, 05 février 2018

Mons-la-Trivalle : Francine Fromage prend sa retraite

Pour remercier tous les usagers de leur fidélité à l'épicerie du village, Francine Fromage a organisé une soirée festive dans la salle polyvalente de la commune

Ils étaient très nombreux a répondre à l'invitation, la soirée débutait par une pièce de théâtre surprise  "comptant" la vie de l'épicerie.

Une heure durant laquelle tous ont pu assister à ces croquantes anecdotes qui ont émaillé le quotidien de Francine. Défilé multiple et varié, quelquefois cocasse de clients mis en scène devant l'épicière, partagée entre émotion et amusement.

mons-la-trivalle,francine fromage,théâtre,escalier b,épicerieFrancine Fromage, émue, remercia tous ses clients

" Je suis bluffé dit-elle, tout est vrai, j'ai l'impression de revivre onze ans de ma vie." Pendant cette période la petite épicerie a fait le bonheur des habitants et celui de Francine Fromage qui a réalisé à la fois son rêve de vivre à Mons la Trivalle et celui de maintenir ce commerce ouvert au cœur du village. Dans ce lieu plein de ressources chacun trouve tout ce qui permet de vivre, sans se déplacer vers les centres commerciaux. Tout est là et la promenade vers l'épicerie permet de rencontrer voisins et connaissances.

Voir ci dessous le reportage souvenir "l'épicerie de Francine Fromage" réalisé par vidéo cantons d'oc... en 2011 

 


Dans l'épicerie de Dame Francine les producteurs du coin sont à l'honneur : vins, fruits et légumes, produits du terroir, charcuteries, produits bio, presse "et un rayon de fromages bien sûr !" sourit Francine.

La bonne humeur est un trait de caractère attaché à son personnage. Marie, première embauchée le confirme : « Une patronne comme Francine, il y en a pas 50 ! » Commerçante avisée, l'épicière est aussi douée pour harmoniser les liens sociaux et au fil des années Francine a créé quatre emplois. Ensemble ils vont désormais continuer à pérenniser son œuvre.

"J'arrive à soixante ans, c'était une période très agréable, je pense que les gens vont continuer à leur faire confiance et il le faut pour que l'épicerie reste vivante."

Le sourire de Francine répond à celui de ses clients qui sont devenus ses amis, ravis comme elle de partager ce moment joyeux.

vendredi, 02 février 2018

Vieussan : décès de Maryse Launais

IMG_3715.JPG

Maryse Launais. 1931-2018. Co-fondatrice de SOS Femmes Battues.

En 1970, elle ouvrait son appartement HLM aux femmes de sa cité.

Lire plus sur la page : http://www.archives.nantes.fr/PAGES/HISTOIRE_QUARTIERS/ne...

Tous les habitants de la commune et toutes les personnes qui ont connu et estimé Maryse, présentent leurs sincères condoléances à ses enfants et petits-enfants et s'associent à la tristesse de sa famille en deuil.

jeudi, 01 février 2018

Saint-Martin-de-l'Arçon : Crapahut sur les arêtes du Caroux

Le club Caroux Montagne organise une manifestation inédite sur le Caroux dimanche 11 février : un crapahut sur les arêtes de Saint-Martin de l'Arçon

DSCF9275.JPGCrapahut sur l'arête de Saint-Martin, un parcours sportif pour amoureux des sommets 

C'est une première pour le club. Cette marche sportive s'adresse aux randonneurs, montagnards, coureurs, trailers, orienteurs... et autres amoureux avertis des sommets. Les itinéraires choisis alternent sentier et semi-escalade où il faut poser les mains pour progresser sur quelques portions.

Quatre parcours différents sont organisés, des petits grimpeurs de 4 ans aux adultes compétiteurs.
"Ce crapahut est proposé pour sortir des sentiers évidents et varier son entraînement. Quand il fait frais pour grimper il fait bon pour crapahuter, précise Claire Gleizes-Tailleur présidente de Caroux Montagne.

Nous profiterons du plein sud au soleil si la météo est sympa et au retour nous partagerons un goûter commun à la crêpe. À quelques jours de la chandeleur ça s'impose !"

Accueil à la mairie de Saint-Martin-de-l'Açon dimanche 11 février dès 9h30, départ à 10h30. En cas de rocher mouillé le rendez-vous sera remis au dimanche 11 mars.

Tous les renseignements utiles sont sur le site du club : https://escaladecarouxmont.wix site.com/club/crapahut
Contacts : Mail. carouxmontagne@gmail.com Tel. 04 67 97 73 05 et 06 87 71 69

mercredi, 31 janvier 2018

Vieussan : Le maire a présenté ses vœux à la population

Luc Guiraud, maire de la commune, dit son plaisir d'accueillir les habitants pour la traditionnelle cérémonie des vœux

Ses remerciements adressés aux employés communaux : Yolande au secrétariat, Serge et Jérôme sur le terrain, le maire présenta ses vœux à tous. "Je vous souhaite de trouver en 2018 toutes les raisons d'être heureux et toutes les forces nécessaires pour surmonter les difficultés."

V de V.jpgLe maire Luc Guiraud énuméra les réalisations de 2017 et leurs prolongements pour 2018

Luc Guiraud remercia ensuite toutes les associations de la commune et particulièrement les comités des fêtes de Vieussan et du Pin, Les Copains d'abord et L'Essieu de Velours. Il recensa 2 mariages et 1 naissance et souhaita la bienvenue aux nouveaux habitants.

Le maire énuméra les réalisations de 2017 : goudronnage, réfection de murs, mise en sécurité du captage de Margal, entretien des routes et chemins communaux dans chacun des hameaux, rampes pour Le Pin et Le Lau, début du travail sur le schéma d'assainissement pour la réalisation des stations d'épuration de Plausenous-La Linière, Le Lau et Mézeilles.

En 2018, le Schéma d'assainissement devrait être terminé dans le courant du 1er semestre. Cette année et celles à venir verront la mise aux normes des accès handicapés des bâtiments communaux, LED pour l'éclairage public, classement de l'église et de la tour aux monuments historiques, finalisation du travail de réhabilitation, dallage, rénovation.

Rappelant les réformes et la fusion des communautés de communes, "on peut dire que les choses évoluent dans le bon sens malgré les craintes, déclara-t-il. Il faut poursuivre les efforts." Il demanda aux participants de prendre bonne note du nouveau nom de la communauté du Minervois au Caroux en Haut Languedoc.

"Nous essayons de limiter la hausse des impôts malgré une baisse de 15% de la dotation générale de fonctionnement et l'augmentation de nos obligations" déclara Luc Guiraud, soulignant les efforts fait par la commune.

Le maire proposa ensuite, de terminer la soirée par le traditionnel apéritif convivial qui permet de prolonger les échanges.

samedi, 27 janvier 2018

Votre chronique : projection du documentaire "Fajara" dans les locaux de la Cimade à Béziers

Projection et débat le jeudi 08 février à 20 h dans les locaux de la Cimade à Béziers

"Fajara"

Calais : sur le chemin de l'espoir

T-shirt pour femme "Il n'y a pas d'étrangers sur cette terre"


Le jeudi 08 février à 20 h

aura lieu la projection suivie d'un débat du documentaire

"Fajara"

en présence de la réalisatrice Isabelle Grenet.

Affiche Béziers-page-001.jpg

 
"Ce documentaire de 1 h 10 minutes a été tourné sur la Jungle de Calais pendant 11 mois de l'automne 2015 au printemps 2016. 
Il retrace la vie des exiléEs dans ce bidonville, recueille leurs témoignages.
Il aborde également l'action des associations humanitaires, des bénévoles, mais aussi les violences policières et étatique.
Les habitantEs de la jungle ont subi plusieurs expulsions de leurs lieux de vies, la réalisatrice Isabelle Grenet a su saisir ces moments douloureux.
FAJARA est aussi porteur d'espoir pour tous ceux et celles qui tentent de passer la frontière pour aller en Angleterre.
Nous verrons que certains y arrivent, des familles sont à nouveau réunies."


La réalisatrice a passé 11 mois dans la "Jungle", en immersion complète. Elle nous livre un regard totalement inédit sur ce lieu, son quotidien, ses drames et ses joies aussi.

Locaux de la Cimade : 14 rue de la Rotonde 34500 Béziers.
Ouverture des portes à 19h45.

Soirée organisée avec le soutien de la Cimade et de Visa 34