compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 22 avril 2018

Votre chronique : « La Journée mondiale de la Terre » a lieu ce 22 avril 2018

"Si les riches détruisent la planète, les pauvres pourront-ils la sauver ?" Paul Ariès 

Résultat de recherche d'images pour "Si les riches détruisent la planète, les pauvres pourront-ils la sauver ? Paul Ariès"

Paul Ariès : "La transition écologique ne viendra pas des 1 % les plus riches, mais des 99 %"

À l'occasion de la réédition de son livre "Désobéir et grandir", We Demain s'est entretenu avec le politologue et objecteur de croissance Paul Ariès sur la perspective d'une société de la décroissance, ses idées et ses espoirs.

mardi, 17 avril 2018

Votre chronique : « journée internationale des luttes paysannes »

17 avril 2018 : journée internationale des luttes paysannes –

Résultat de recherche d'images pour "17 AVRIL JOURNÉE INTERNATIONALE DES LUTTES PAYSANNES frère des hommes"

Frères des Hommes a ajouté une vidéo : [17 AVRIL JOURNÉE INTERNATIONALE DES LUTTES PAYSANNES].

"Chaque année, le 17 avril, Journée internationale des luttes paysannes pour La Via Campesina, tout en continuant de lutter pour une réforme agraire complète, nous commémorons le massacre des paysans sans terre ayant eu lieu le 17 avril 1996 à Eldorado dos Carajás, au Brésil. Pendant la manifestation, la police militaire brésilienne de l’État amazonien du Pará a attaqué des membres du Mouvement des travailleurs sans terre (MST) bloquant une route, tuant 19 personnes et blessant des centaines de paysans."


"Ce 17avril, en poursuivant la lutte paysanne, nous nous mobilisons contre les accords de libre-échange (ALE), la criminalisation des luttes sociales, pour la terre, les territoires, l’eau et la #SouverainetéAlimentaire.
Nous appelons nos membres, alliés, amis et communautés du monde entier à nous rejoindre par des actions directes, des activités culturelles, des conférences, des projections de films, 

des débats publics et des rassemblements pour dénoncer les avancées du capitalisme qui se font au détriment des peuples et de leurs territoires. Envoyez-nous à lvcweb@viacampesina.org toutes les actions et activités prévues afin que nous puissions les rassembler sur la carte globale des actions.

Lire l’intégralité de l’appel pour le 17 avril 2018 ici.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
#17Abril #April17#17Avril #LaViaCampesina  #SoberaníaAlimentaria #StopFTA #SouverainetéAlimentaire #LuttesPaysannes #FoodSovereignty

@viacampesinaFR

https://www.facebook.com/viacampesinaOFFICIAL

Nous nourrissons nos peuples et construisons les mouvements pour changer le monde!
Contre le pillage orchestré par le capitalisme, pour la terre et la souveraineté de notre peuple!

Cet article existe aussi en anglais et en espagnol "

vendredi, 26 janvier 2018

Votre chronique : Philip Forrer présente "Le Jardin du Graal"

L'Abondance Végétale selon Philip Forrer - culture sur buttes
 
Résultat de recherche d'images pour "Philip Forrer"

Philip Forrer expérimente la culture sur buttes depuis plus de 40 ans, dans ce film vous verrez comment il se nourrit toute l'année de son potager.

Résultat de recherche d'images pour "Philip Forrer"

lundi, 22 janvier 2018

Votre chronique : « Les micro fermes »

L'Ecole de Permaculture du Bec Hellouin

lundi, 15 janvier 2018

Votre chronique : De quelques occupant.es de la zad (NDDL)

Communication de quelques occupants de la ZAD de Notre Dame des Landes
 
Résultat de recherche d'images pour "zad notre dame des landes"Un fermier dans l'une des fermes de la ZAD à Notre-Dame-des-Landes, le 17/01/2018 photo Loic Venance/AFP
 
Lettre aux comités locaux, aux soutiens du mouvements, et à toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans le mouvement contre l’aéroport et son monde

 lundi 15 janvier 2018

 "On assiste ces dernières semaines à un déluge de déclarations médiatiques autour de la zad de NDDL et de son avenir – aéroport ou pas, expulsions ou pas, nouveau Larzac ou pas, blablabla. Autant dire qu’on ne s’y retrouve pas forcément, voire pas du tout, voire au contraire.

Quelques retours nous portent à croire que c’est pas toujours très clair, pour les membres des comités locaux, les soutiens et les sympathisant.e.s, surtout celleux qui sont un peu loin. C’est à vous qu’on adresse cette lettre, parce qu’on a envie d’expliquer ce qu’on comprend de la situation, et aussi de porter une autre voix que celles qui se font le plus entendre. 

On, c’est quelques habitant.es / occupant.es, de différents lieux de la zad, qui n’ont pas toujours les mêmes positions, mais se rejoignent souvent sur la volonté que la zad conserve une certaine radicalité qui ne soit pas que de façade, en restant attaché.es à ce que chacun.e puisse trouver sa place dans ce qui se vit ici."

Pour lire la suite  http://zad.nadir.org/spip.php?article5028

mercredi, 03 janvier 2018

Votre chronique : La Mort est dans le pré

"Ce documentaire va éveiller nos consciences sur le scandale des agriculteurs empoisonnés par les pesticides de leurs propres champs."

"Peut-on vraiment évoquer un crime ou un complot à ce sujet, la réalité est peut être plus nuancée et difficile à cerner, mais quoi qu'il en soit, ce documentaire révèle les dessous de graves défaillances liées l'utilisation des pesticides.

Tout d'abord, il semble que ce soit la course au profit qui est indirectement à l'origine des maladies des agriculteurs mentionnés dans le reportage. En semant des pesticides, «les travailleurs des champs» étaient loin de se douter qu'ils récolteraient des cancers et des troubles neurologiques. «Intitulé la mort est dans le pré», ce reportage est un gros plan sur la souffrance de ces sacrifiés de l'agriculture.

Caroline est la première d'entre eux, et lance cet appel qui résonne dans le vide tel un cri angoissant : «les agriculteurs sont en train de mourir». Il faut dire que Caroline a déjà payé un lourd tribut pour son exploitation puisque son mari (Yannick) est décédé de leucémie, une mort attribuée par les médecins à l'utilisation des pesticides."

mardi, 28 novembre 2017

Votre chronique : « appel à manifestation contre le transfo et l'éolien industriel »

Communiqué de L'Amassada

"Bonjour à toutes et tous
Vous savez surement qu'ici, à saint victor dans le sud-Aveyron, nous sommes en plein dans l'enquête d'utilité publique lié au projet de "transfo" de RTE (Réseaux de Transport d’Électricité).

Nous organisons une grande journée de mobilisation le samedi 2 décembre."

Affiche 2 decembre.jpg

"Ce sera surement la dernière avant les expropriations et donc les débuts des travaux. Nous appelons TNE (Toutes Nos Énergies) à mobiliser tous ses collectifs et associations et à venir manifester en nombre."

Non-au-transfo.jpg

« Pas res nos arresta » le film de l’Amassada

Plus d'info : Le film de et par l’Amassada sur la lutte contre le méga transfo de Saint Victor, ses 1000 éoliennes industrielles et le monde qui l’accompagne est disponible via le lien viméo ici : PAS RES NOS ARRESTA

mardi, 24 octobre 2017

Mons-la-Trivalle : ils sont à l'initiative du collectif "PERLE" et expriment leur motivation

Robert Cahuzac, conseiller municipal à Mons-la-Trivalle et Jean-Luc Barthès, ancien maire de Colombières-sur-Orb, sont à l'initiative du collectif "PERLE" 

Quels sont les objectifs de ce collectif ?

"Ce collectif "PERLE" : Protection Et Respect des Lois pour l'Environnement,  composé d'élus, d'anciens élus et de personnalités locales pointe l'illégalité et les préjudices environnementaux de la construction Bio Orb."

Robert Cahuzac,Mons-la-Trivalle,Jean-Luc Barthès,Colombières,perle caroux"La justice tranchera" assurent Robert Cahuzac et Jean-Luc Barthès à l'initiative du collectif PERLE

De quoi s'agit-il ?

"Il s'agit de l'implantation d'un hangar de stockage et d'un dispositif de lavage et séchage d'iris, construit à Mons la Trivalle pour le projet Bio Orb."

collectif "perle",mons-la-trivalle,communauté de commune orb jaur,permis de construireFinancement du "Projet Bio Orb", 

"Sa réalisation portée par l'ex Communauté de Communes Orb-Jaur et son président, a donné lieu à des dérives inacceptables :

- Rien ne justifiait sa réalisation sur notre commune

- L'obligation d'affichage des informations du permis de construire n'a pas été satisfaite

- La non-conformité des travaux qui sont  en totale contradiction avec le permis de construire"

collectif "perle",mons-la-trivalle,communauté de commune orb jaur,permis de construireActuel Bâtiment Bio Orb, le site remarquable des Gorges d'Héric et du Caroux en toile de fond 

Quelles sont les actions du collectif ?

"Trois lettres recommandées : en avril 2017 à Madame le maire, sans réponse, en mars à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, la DDTM, qui après une 3e intervention nous informait en juin avoir demandé au maire la mise en demeure de conformité dans les 15 jours par le maître d'œuvre."

Votre objectif est-il atteint ?

"Un courrier adressé le 6 juin par Madame le maire à la nouvelle communauté n'a depuis rien changé."

Concrètement que demandez-vous ?

"Compte tenu du préjudice environnemental constitué par cette construction nous n'accepterons pas un simple permis modificatif.

Nous souhaitons la remise aux normes architecturales prévues au permis et l'application de la loi, valable pour tous. "

Contact : perlecaroux@gmail.com Jean-Luc Barthès 06 32 51 76 51 ou Robert Cahuzac 06 12 18 15 91

Ci-dessous : copie du dépliant explicatif qui a été distribué aux habitants de la commune

collectif "perle",mons-la-trivalle,communauté de commune orb jaur,permis de construire

collectif "perle",mons-la-trivalle,communauté de commune orb jaur,permis de construire

collectif "perle",mons-la-trivalle,communauté de commune orb jaur,permis de construire

collectif "perle",mons-la-trivalle,communauté de commune orb jaur,permis de construire

mardi, 17 octobre 2017

Votre chronique : « La pomme POISON nous tue »

"Très inquiétant !!! 

Mangez des pommes oui, mais pas n'importe lesquelles .....! 

Des industriels voyous qui portent atteinte à notre santé en toute connaissance de cause !!

Devra t’on attendre encore longtemps pour les voir traduire en Justice pour utilisation d’armes de destruction massive ?"

 

dimanche, 15 octobre 2017

Hérault : Procès des Faucheurs Volontaires d'OGM à Béziers ce mercredi 18 octobre

Faucheurs Volontaires d'OGM pour dénoncer publiquement les effets nocifs du Roundup

"Les Faucheurs Volontaires d'OGM se sont mobilisés le 19 mars 2016 sur tout le territoire français pour dénoncer la vente des pesticides et notamment du Roundup contenant du glyphosate et des co-formulants hautement toxiques. Ils se sont introduits dans 34 magasins et ont peint les bidons concernés.

12 Faucheurs (-ses) Volontaires sont en procès à Béziers le mercredi 18 octobre pour être intervenus dans un magasin de Pézenas.

La région du Languedoc Roussillon est largement utilisatrice de Roundup ou d'herbicides à base de glyphosate (plus de 4000 tonnes annuelles). Selon la direction de l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse  sa concentration peut dépasser localement 200 fois la norme.

Les Faucheurs Volontaires mènent un combat contre les OGM et l'agriculture industrielle qui les utilise. Il y a un lien direct entre les herbicides et les OGM : en effet la majorité de ceux-ci sont des OGM rendus tolérants aux
herbicides, que ce soit par la méthode de la transgenèse, mise en place à la fin des années 90, ou par les méthodes de mutagenèse plus récentes.
Les OGM transgéniques ne sont plus cultivés en France, mais le sont ailleurs et sont importés massivement pour nourrir nos animaux d'élevage. Dans les pays où ils sont cultivés, les épandages d'herbicides sont la cause de morts, de malformations et de maladies intolérables.
Des OGM mutés sont cultivés en France ce sont essentiellement du tournesol et du colza (150 000 ha environ) : ce sont des éponges à pesticides et les résidus d'herbicides se retrouvent dans les huiles alimentaires et dans l'eau potable, c'est à dire dans nos assiettes et dans nos verres.

Alerter sur un problème majeur de santé publique 

     "Les Faucheurs Volontaires, par cette action du 19 mars 2016, ont voulu alerter sur : 

    - le problème majeur de santé publique que provoque l'utilisation des herbicides et en particulier du                glyphosate classé en 2015 comme « cancérogène probable » par le CIRC, centre de Recherche sur le Cancer

     - les dangers liés à la dispersion du glyphosate (ou de son métabolite l'AMPA) et de ses co-formulants             hautement toxiques 

     - la soumission des pouvoirs publics aux lobbies agro-alimentaires et leur irresponsabilité face aux                   problèmes des pesticides et des OGM, 

      - l'absence de transparence concernant la culture dans notre pays d'OGM mutés tolérants aux herbicides. 

      Les Faucheurs Volontaires demandent

     - le retrait immédiat du Roundup et autres herbicides contenant du glyphosate

      - la levée du secret industriel sur les co-formulants du Roundup et autres herbicides à base de glyphosate. En effet ces herbicides sont constitués de 30 à 40 pour cent de glyphosate, le reste étant des co-formulants toxiques échappant à toute évaluation

      - un moratoire sur la culture en France des OGM mutés tolérants aux herbicides

      - un moratoire sur les importations d'OGM."   Le Collectif des Faucheurs d'OGM

"Le glyphosate empoisonne à petit feu : maladies chroniques, Parkinson, cancers, malformation, dérèglement génétique, problème de fertilité, de comportement, autisme... Perturbateur endocrinien le Roundup entraîne malformations génitales et pubertés précoces (Pr Sultan*, Montpellier)"

En Argentine les champs d'OGM sont traités au glyphosate par avion²"Aux USA, la moitié des enfants seront autistes d’ici 2025" met en garde la chercheuse principale du Massachussetts Institute of Technology**.

Pour les nombreux témoins, spécialistes reconnus, le glyphosate n'est pas la seule matière active du round up. Les co-formulants, poisons très corrosifs issus du pétrole, de l'arsenic, etc., sont 1000 fois plus efficaces et toxiques, ils ne sont jamais testés, ni énoncés, protégés par le secret industriel.

Plusieurs procès ont eu lieu dans différentes régions de France "Nous provoquons délibérément les jugementsUn procès local porterait ces méfaits sur la place publique et sensibiliserait aussi les viticulteurs de la région."

flier 18 oct. verso (1).jpgaffiche 18 oct..jpg

Les Faucheurs Volontaires d'OGM ont un objectif précis

"Nous souhaitons aboutir ainsi à la Saisine de la Cour de Justice Européenne pour dénoncer publiquement les effets nocifs, les évaluations biaisées et incomplètes du glyphosate et de ses co-formulants."

Les procès se multiplient et les militants de l'Hérault attendent leur convocation au tribunal correctionnel de Béziers, ce 18 octobre prochain. 

Une "Touche d'espoir" : Le glyphosate convoqué à Bruxelles

   - Lors du délibéré de ce 12 octobre 2017, le tribunal de Foix a suivi la requête du Parquet et décidé de saisir la Cour européenne de justice sur cette question. Pour les Faucheurs, c’est « une excellente victoire ».

     https://www.infogm.org/6352-foix-evaluation-herbicide-devant-cour-europeenne?lang=fr

   - et en images :

     http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/ariege/foix/glyphosate-juge-du-tribunal-foix-saisit-europe-dangerosite-pesticides-1346687.html

autre liens :

http://www.midilibre.fr/2014/09/13/les-pesticides-plaie-d...

*Le professeur Charles Sultan alertait déjà en 2013

**http://www.northeastern.edu/nejrc/wp-content/uploads/NPAC...

²cf - http://www.midilibre.fr/2012/04/16/la-pulverisation-aerie...

Dossier_Presse_Beziers.doc

06:05 Publié dans abeilles, Actualités, agriculture, amérique, Associations, biodiversité, culture, deuil, développement durable, eau, écologie, Economie, France, Haut Languedoc, Hauts Cantons d'Oc, Hérault, information, jardin, mobilisation populaire, monde, Nature/Environnement, Occitanie, patrimoine, Politique, pollution, santé, société, solidarité, vin, viticulture | Tags : législation européenne sur les pesticides, cour de justice européenne, tribunal de foix, occitanie, faucheurs d'ogm, faucheurs volontaires d'ogm, le larzac, variétés mutées tolérantes aux herbicides, destructions de parcelles d’essai de colza génétiquement modifié, mutagénèse, herbicides, plantes génétiquement modifiées (pgm), plantes transgéniques, roundup de monsanto, glyphosate, composants toxiques, université de caen, criigen, association le chabot surveillance du réseau hydraulique local, comité Écologique ariègeois, alain moles agriculteur victime des pesticides, sofia gatica militante argentine contre ogm et pesticides, nina holland, corporate europe observatory, paul bousquet, médecin ardéchois membre d'alerte médecins pesticides, leïla jenkins, militante argentine contre les ogm et les pesticides, frédéric jacquemart, biologiste, joël spiroux de vendômois, gilles-eric séralini chercheur et professeur en biologie molécul, faucheurs et faucheuses volontaires d'ogm devant le tribunal de, comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie, cécile stratonovitch pédiatre et pédopsychiatre alerte médecins, président de la frapna ardèche et ancien membre du haut conseil | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |