compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 29 juillet 2015

Mons-la-Trivalle : les jeudis du Comptoir transmettent le message de Matthieu Ricard

Le jeudi 30 juillet à 18 h 30 la pensée altruiste de Matthieu Ricard habitera l'espace du Comptoir Associatif place du Platane.

Matthieu Ricard 50%.jpgMatthieu Ricard propose l'altruisme pour remède aux déséquilibres de nos sociétés

Autour du Dalaï-Lama, Matthieu Ricard moine bouddhiste qui réside au monastère de Shéchèn au Népal après avoir été chercheur en biologie moléculaire, Tania Singer chercheuse en neurosciences sociales et directrice de ce département à l'institut Max Planck de Leipzig, proposent analyses et réponses autour de questions d'urgence. « Notre économie actuelle produit chaque jour plus de déséquilibres et d'exclusions, mais les solutions existent. »

Par leurs interventions lumineuses les différents participants à cette rencontre exceptionnelle montrent que construire une société altruiste est possible.

Matthieu Ricard consacre l’intégralité de ses droits d’auteurs à cent trente projets humanitaires, sous l'égide de l'association Karuna-Shechen.

Le livre intitulé Vers une société altruiste aux Éditions Allary expose le dialogue avec le Dalaï-Lama, économistes et scientifiques. Il met en relation méditation personnelle et pensée altruiste

La dégustation des rosés de La vallée viendra en exercice pratique prolonger en toute fraternité cette lecture publique.

* Matthieu Ricard est né le 15 février 1946 à Aix-les-Bains, il est  docteur en génétique cellulaire, moine bouddhiste tibétain, auteur et  photographe. Il est le fils du philosophe, essayiste, journaliste et académicien Jean-François Revel (né Jean-François Ricard) et de la peintre Yahne Le Toumelin. Il réside actuellement au monastère de Shéchèn au Népal.

En 1980, il rencontre le Dalaï-Lama, devient son interprète pour le français à partir de 1989.

Auteur en 1997, avec son père d'un dialogue : Le Moine et le Philosophe qui a reçu le Prix Alexandra-David-Néel/Lama-Yongden et traduit en 21 langues ; avec l'astrophysicien Trinh Xuan Thuan, en 2000,  L'infini dans la paume de la main ;  Plaidoyer pour le bonheur (2003), du conte spirituel La Citadelle des Neiges (2005),  L'art de la méditation (2008),  Plaidoyer pour l'altruisme (2013) et  Plaidoyer pour les animaux (2014).

Il a également traduit du tibétain de nombreux ouvrages et consacre l’intégralité de ses droits d’auteurs à cent trente projets humanitaires menés à bien au Tibet, au Népal et en Inde (cliniques, écoles, orphelinats, centre pour personnes âgées, ponts), sous l'égide de l'association Karuna-Shechen.

Les commentaires sont fermés.