compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 05 août 2015

Mons-la-Trivalle : les jeudis du Comptoir se penchent sur la biologie moléculaire

Ni Dieu ni Gènes, l'ouvrage de Jean-Jacques Kupiec et Pierre Sonigo, aux éditions Flammarion, sera au centre du débat à 18 h 30 en ce premier jeudi d'août.

ni dieu ni gènes,comptoir associatif,les jeudis du comptoir,jean-jacques kupiec et pierre sonigo,mons-la-trivalle

Ni Dieu ni Gène, Une réflexion autour d'un livre qui fait avancer la science

Qu'est-ce qu'une espèce ? Comment se développe un embryon ? Comment comprendre l'obésité, le cancer ou le sida ? Les progrès de la biologie moléculaire nous ont persuadés que, tel un créateur tout puissant, le génome construit l'organisme et en est l'explication ultime.

chimpanze-4.jpgUne réflexion scientifiques questionnant la notion d'identité à travers la biologie

Les deux chercheurs montrent  que, de la molécule à l'Homme, en passant par les cellules et les virus, la vie repose sur des interactions libres guidées par la sélection naturelle et non sur la dictature d'un dieu-programme inscrit dans l'ADN. Nous ne sommes plus, depuis Copernic, au centre de l'univers, ni depuis Darwin, au sommet de la création. Voilà que nous ne sommes pas non plus le centre, ni la finalité de notre propre organisme, mais une société décentralisée de cellules.

Pierre Sonigo a dirigé le laboratoire central du CNRS de recherche sur le sida pendant deux ans. Son expérience le conduit à réhabiliter la pensée de Charles Darwin alors qu'on l'attendait plutôt sur le terrain de Watson et Cricks pères de l'ADN.


L'origine des individus par Mediapart

Jean-Jacques Kupiec est chercheur en biologie et en épistémologie au Centre Cavaillès de l’Ecole Normale Supérieure de Paris. En 1981, il proposait une théorie fondée sur l’expression aléatoire des gènes.

Le sujet est sérieux, mais loin d'être «  prise de tête » en ce mois d'août festif. Ni Dieu ni gène... Le déterminisme fait place à la liberté et la biologie n'en devient que plus passionnante.Les participants sortiront joyeux de cette lecture érudite pour aller danser, allégés du dogmatisme usuel. 

Les commentaires sont fermés.