compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 08 septembre 2015

Mons-la-Trivalle : les jeudis du livre envisagent "La Sixième Extinction"

Ce Jeudi 10 septembre au comptoir Associatif, l'ouvrage partagé est celui d'Élizabeth Kolbert, La Sixième Extinction. Comment l'homme détruit La Vie.

Depuis l’apparition de la vie sur Terre, il y a eu cinq extinctions massives d’espèces. Aujourd’hui, les scientifiques estiment que notre planète est en train de vivre la sixième, la plus dévastatrice depuis la disparition des dinosaures. Mais cette fois, c’est l’homme qui en est la cause.

Elizabeth_Kolbertx-large.jpgÉlizabeth Kolbert évoque la complexité des équilibres de La Vie

Pour prendre toute la mesure de ce moment critique, Élizabeth Kolbert mène une enquête passionnante sur la grande histoire de la vie terrestre, remontant aux découvertes de Cuvier et Darwin et sur le péril imminent qui la guette.

Des îles du Pacifique jusqu’au Muséum national d’histoire naturelle de Paris en passant par la forêt amazonienne, elle est partie à la rencontre des scientifiques qui enregistrent chaque jour de nouveaux indices d’une réalité implacable. L'histoire détaillé des extinctions de masse évoque en même temps la complexité des équilibres de la vie.

La Conférence de Paris sur les changements climatiques aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015, attirant l'attention des citoyens sur les enjeux écologiques. Mais le climat n'est qu'un révélateur. On peut très bien prolonger la catastrophe écologique et sanitaire planétaire avec 2 degrés Celsius de moins. Il est tout à fait possible de diminuer les émissions de gaz à effet de serre sans réduire celles de particules fines ou dérivés nitrés, véritables dangers pour la santé.

L’essai d'Élizabeth Kolbert, publié en France par La Librairie Vuibert est un livre majeur, prix Pulitzer 2015, salué dans le monde entier. Reportage saisissant, il montre que l’humanité ne peut plus ignorer la crise environnementale, au risque de disparaître à son tour. Le regard émerveillé et inquiet qu'Élizabeth Kolbert, sera partagé ce jeudi 10 à 18 h 30 au Comptoir Associatif.

Les commentaires sont fermés.