compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 09 septembre 2015

Hauts-Cantons : le mécontentement va grandissant contre les multinationales du vent

Sous forme d'un « Avis à la population », l'Association Hurlevent invite à se rassembler pour une prise de conscience commune sur les divers impacts des éoliennes géantes :

Les éoliennes de l'Espinouse.JPGLes éoliennes de l'Espinouse

« Au fil des années, au fur et à mesure que les français ruraux constatent le saccage de leur pays par les multinationales du vent, l'hostilité contre cette forme de production électrique intermittente et polluante se confirme. On peut même dire que ces derniers mois, le mécontentement va grandissant. Pas qu’ici, dans les Hauts-Cantons mais partout en France, en Belgique, en Allemagne, au Danemark, en Angleterre… pays qui pourtant étaient cités comme des modèles dans le développement éolien.

800px-Eoliennes_de_l'espinouse.jpg

Les raisons en sont multiples :

Un cocktail qui pourrait vite devenir explosif sur le plan social et dont les ingrédients principaux sont : le faible rendement de cette industrie (actuellement plus de 5 000 éoliennes pour à peine 3% de production). 

Les profits gigantesques réalisés par les industriels de l’éolien sur le dos des consommateurs via la taxe CSPE (voir votre facture d’électricité).

L’installation de 20 000, 30 000, 50 000 éoliennes géantes en France et ses conséquences prévisibles sur notre cadre de vie et l'impact négatif de ces éoliennes géantes sur la santé

Le bon sens commanderait de ne pas s'embarquer dans la catastrophe annoncée de l'éolien industriel, et de remettre à plat, dans la concertation et la démocratie participative tous les projets en cours.

Pour discuter avec vous de tous ces sujets et répondre à vos questions : Réunion d’information à salle polyvalente de Riols le vendredi 11 septembre à 18 h. »

Voir le lien : Eoliennes : un vent de colère national sur le site : http://www.ventdecolere.org/

Les commentaires sont fermés.