compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 10 septembre 2015

Vieussan : Cet oiseau a la nostalgie de sa maison

C'est dans la soirée de ce lundi 7 septembre que cette sympathique perruche s'est gentiment posée sur la tête de Hans.
perruche 7 sept 2015 IMG_1103.JPGD'où vient cette jolie perruche ?
 
« L'oiseau est venu vers nous alors que nous étions sur le terrain de pétanque, au croisement à la sortie du Lau et de la route qui continue vers Plaussenous.» raconte Hans.
 
Visiblement apprivoisée et pas du tout effrayée, elle est désormais hébergée au hameau du Lau. Dans sa volière, elle vocalise, attendant une réponse et se languissant de son logis...
 
Quelqu'un la reconnaîtra-t-il ?  Contacter Gilles wicker ou Hans Jørgen Bohlbro.
 
Le blog est à votre écoute pour transmettre les infos.

Commentaires

bonjour,j avais lu je ne sais plus ou que pas mal de perruche envahissait le sud,j avais mis cette info de cote n en ayant jamais vu,mais peut etre celle ci en est une et peut etre n avait elle jamais vu d humain avant?peut etre elle aussi est un migrant,mais je vais regarder sur annonce verte on ne sait jamais ,d un autre cote si elle vous a choisi dommage de s en separer thierry

Écrit par : guiraud | jeudi, 10 septembre 2015

Quelle belle péruche! C'est rigolo qu'elle se fasse des amis au Lau! Bravo Hans !

Écrit par : Elizabeth Nolan | jeudi, 10 septembre 2015

Cet oiseau vient très sûrement d'une maison. Il est très sociable et aimerait nous parler :-)

Écrit par : Hans Bohlbro | vendredi, 11 septembre 2015

Cette perruche est-elle baguée ?
Merci pour votre réponse

Écrit par : annie | vendredi, 11 septembre 2015

Non, il n'y a pas de bague sur l'oiseau

Écrit par : Hans Bohlbro | samedi, 12 septembre 2015

En suivant ce lien, n'est-ce pas le même oiseau, perdu là bas et retrouvé ici ?https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10206468526745063&set=a.1483963632173.68424.1626350203&type=1&theater

Écrit par : viedeshauts cantondoc | mardi, 15 septembre 2015

Les commentaires sont fermés.