compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 27 septembre 2015

Mons-La-Trivalle : le patrimoine de La Voulte toujours très apprécié

Méconnue, ou reconnue, la Chapelle de La Voulte a répondu présente aux Journées du Patrimoine.
Son site, ses origines, son histoire associées à celle du  château disparu, n’ont pas manqué d’intéresser les nombreux visiteurs, heureux d’y être accueillis par les membres de l’Association qui œuvre à sa survie.

mons-la-trivalle,la voulte,journées du patrimoine 2015

Sur les deux jours, une trentaine de personnes,ont répondu à l'invitation des Amis de La Voulte.
Tous ont été séduits par sa facture romane, les vestiges de sa fresque du douzième siècle représentant la « Parousie », sa merveilleuse acoustique démontrée « in situ »  par Luc, interprétant de sa belle voix le psaume 80 du lundi de Pentecôte* « Cibavit eos » !

Clic sur le lien pour écouter cet introit  

* Le chant d'entrée du lundi de la Pentecôte, avec la mention du froment et du miel, faisait écho à celui du lundi de Pâques qui s'adressait aux néophytes en leur disant : « Le Seigneur vous a introduits dans une terre où coulent le lait et le miel... » 

Aux premiers communiants, on faisait boire jadis un mélange de lait et de miel qui symbolisait la douceur du Seigneur caché dans l'hostie se donnant avec prédilection aux âmes innocentes, aux âmes des enfants. On retrouve ici l'image du miel que les abeilles, en Palestine, confectionnaient parfois dans le creux des rochers.
Quant à la fleur de froment, c'est le grain purifié de son enveloppe, le grain dans sa pureté, dans sa nudité, ce qui évoque le sacrifice et donc le mystère de la croix dont l'Eucharistie est aussi le sacrement.
Le texte de ce chant d'entrée est évocateur. Il parle d'une nourriture à la fois fondamentale et mystérieuse qui suggère la transcendance de l'Eucharistie.

Les commentaires sont fermés.