compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 04 novembre 2015

Mons-la-Trivalle : « Existe-t-il une pensée fasciste ? » question d'actualité au jeudi du Comptoir

Le dernier Jeudi du Livre du 29 octobre, la lecture partagée Du diable en politique, œuvre érudite de Pierre-André Taguieff s’est concentrée sur la question actuelle de la pensée fasciste, ici et maintenant.  Réflexion aujourd'hui pertinente, pourtant « dans une France assez miraculeusement à l’abri des terrifiantes images des exilés syriens qui tendent leurs mains à travers les barbelés dressés par le régime d’extrême droite Hongrois » fait remarquer Alexis, migrant venu de Hongrie, il y a dix ans.

Pierre-André Taguieff se moque des sonneurs de tocsin de Solférino, siège du Parti au pouvoir, qui selon lui, se servent de la peur du fascisme pour rester en place.

Cet « optimisme » est vite contredit par le quotidien des personnes présentes autour de la table de lecture et l'exemple concret de la vallée Orb-Jaur, mosaïque de populations. Chacune et chacun reconnaît en effet que l’idée de « la France pays de race blanche » est plus que largement partagée alors même que c’est une analyse biologiquement fausse, la couleur de la peau ne fonde pas "une race", et historiquement fictive. L'UNESCO appelant dès 1950, a renoncer à ce terme qui « entraîne de graves erreurs ».

la lecture partagée tente de cerner un débat au Comptoir Associatif de MonsLa lecture partagée tente de cerner un débat au Comptoir Associatif de Mons

« Alors, à la question :  existe-t-il une pensée fasciste ?  Une conclusion claire et nette, serait-elle possible ? » demande l'un des participants.

La réponse est positive et sans réserve selon les analyses de Taguieff lues en cette soirée d’été indien qui contraste avec la noirceur du débat : « une nouvelle pensée fasciste contre les islamistes se structurerait, suggère l'auteur, se substituant à la haine de la religion juive des années trente... » 

Mon Cher Entre-soi de Rodolphe Crevelle.jpg

La prochaine lecture partagée ce jeudi sera « Mon Cher Entre-soi » de Rodolphe Crevelle aux éditions des Lys Noirs

Ce livre sert de référence aux « passagers clandestins » du Front National, selon l'expression de l'historienne Michelle Tartakovsky pour qualifier une mouvance activiste sur la droite de Marine le Pen. 

Les pages lues sont consacrées à Éric Zemmour, Philippe de Villiers et à la jeunesse de l'auteur entouré de harkis dans un petit village normand.

«Le Camp National » que Pierre André Taguieff, lu jeudi dernier, trouve «marginal et peu redoutable», a produit une somme de 400 pages qui définit une alternative aux banalités racistes usuelles.

Cette lecture s'inscrit dans un même triste débat d'actualité, et le prolonge, ce Jeudi 5 novembre à 18 h au Comptoir Associatif de Mons, place du Grand Platane. contact : 06 70 95 05 56.

Les commentaires sont fermés.