compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 01 décembre 2015

Mons-la-Trivalle : les conseillers municipaux n'adhèrent pas au projet de fusion des intercommunalités

La fusion des intercommunalités en question

Le jeudi 19 novembre 2015, à l'ordre du jour, la « Délibération sur le projet de schéma départemental de coopération intercommunale » à soulevé l'opposition.

Les membres du conseil municipal en réunion ont voté contre la proposition du préfet pour le nouveau "schéma de coopération intercommunale", présentée par Arielle Escuret, maire de la commune.

Cliquez sur la cartehttp://datater.edater.com/

Il faut rappeler que le préfet a réuni le 5 octobre 2015 les 47 membres de la Commission Départementale de la Coopération Intercommunale, proposant le rapprochement des communautés de communes (EPCI)  pour en réduire le nombre et pour atteindre le seuil des 15 000 habitants prévu dans le cadre de la loi NOTRe du 07.08.2015 (Nouvelle Organisation Territoriale de la République).

Saint-Pons-de-Thomières : le schéma de coopération intercommunale fait débat

La fusion de la communauté des 12 communes Orb Jaur et ses 4357 habitants avec celles du Minervois : 6317 âmes et du Pays Saint Ponais : 4056, formerait une nouvelle collectivité de 14 730 habitants et 36 communes.

Face à la voix Pour du maire Arielle Escuret, qui s'appuie sur l'argumentaire du préfet, le résultat du vote est tranché : 13 contre, 1 absente, pas d'abstention.

Le regroupement Orb-Jaur et Pays Saint-Ponais ne fait pas non plus l'unanimité : 5 pour, 6 contre, 3 abstentions.

mons-la-trivalleLe "PaysHaut Languedoc et Vignoble" regroupe 7 EPCI en une même "entité territoriale"

«Ce projet d'évidence téléguidé par les politiques caciques locaux implantés depuis des années est incohérent non seulement sur notre territoire mais sur tout le département comme en témoignent les différents papiers dans le midi libre, déplore l'un des élus... Assisterions nous à la disparition des petites communes ? »

mons-la-trivallecarte de l'actuel territoire des communes "orb jaur"

 Les conseillers municipaux comme les citoyens s'inquiètent sur leur avenir dans un territoire aussi vaste. Les décisions émanant des intercommunalités (EPCI) ont déjà dilué le rôle des élus de proximité, réduits à de simples messagers auprès des populations. Que deviendront les communes dans la nouvelle "entité territoriale" proposée par l'État ?

La prochaine réunion de la Commission Départementale de la Coopération Intercommunale pour statuer sur ce projet se tiendra mi-mars 2016. L'issue semble fixée : «L’objectif étant que l’entrée en vigueur de la nouvelle carte intercommunale se fasse au 1er janvier 2017» annonce le préfet.

Face à ce découpage, les élus des communes sont interpellés pour donner leur avis**, silence valant acceptation.

Voir détails, guide et procédures :

**  http://www.adcf.org/files/Mairie-conseils-AdCF-fiches-fus...

Les commentaires sont fermés.