compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 28 décembre 2015

Mons-la-Trivalle : l'Anthropocène accueilli entre Sphère et Atmosphère

La sphère terrestre bascule dans l’atmosphère anthropocène

L'Anthropocène, habité par les chatsrats de Marie-Hélène Roger, a rejoint l'exposition organisée par l'association des Créatrices et Créateurs, du Caroux au Canal du Midi, qui accueille 18 artistes, autour du thème, Sphère et Atmosphère.

Atelier du verre avec Elvie et verre émaillé de Martine Bruggeman, tissage traditionnel de l'Atelier éColorires, arts textiles de Imelda Guevara, céramique avec L’âme y sourit et sculpture céramique de Catherine Clericy, peinture et sculpture de Charli et de Ariane Sirota, peinture avec Els Knockaert, Didier Nicolas et Pascale Soulas, laque européenne de Korin, sculpture sur pierre de Maz, Poterie La Flayssière, sculpture sur bois de Gérard Saez, tournage sur bois de TPS Bois, collage, peinture et sculpture de papier de Marie-Hélène Roger.

Le chatrat pensif pose son regard perplexe sur l'ère de l'AnthropocèneLe chatrat pensif pose son regard perplexe sur l'ère de l'Anthropocène

L'artiste singulière de Tarassac apporte sa touche originale à l'exposition. Avec ses œuvres, la sphère terrestre bascule dans l’atmosphère anthropocène, laissant le public perplexe.

Dans le cadre des jeudis du livre accueillis au Comptoir, la lecture de Pierre Sonigo, « Ni Dieu, ni Gênes » fut pour Marie Hélène le germe d’une aventure créatrice, qui entre toile et volume allait donner naissance à des hybrides tout droit venus de l'Anthropocène.

Anthropocène où l’être humain, animal ébloui par sa vanité après quatre milliards d'années d'existence, regarde sa sphère natale s’engouffrer dans une destruction qui, sans retour possible, est conduite à sa perte.

Végétant dans une atmosphère sereine, cet être qui en déconcerte plus d'un, mélange de chatrat tendre et courtois à silhouette humaine, témoin de l'impact global de ses activités sur l'écosystème terrestre, est venu poser son regard perplexe sur l'ère de l'Anthropocène. Ce terme popularisé par le météorologue Paul Crutzen prix Nobel de chimie 1995 et qui succéderait à l’Holocène.

Les généticiens qui s’activent autour de formule scientifique sauront ils, manipulant l'acide désoxyribonucléique, fabriquer des êtres comparables à ces ChatsRats, nés de grillage, colle et papier journal entre les doigts de Marie Hélène ?

Jusqu'au 9 janvier 2016, autour de l'expo dans la salle de la Maison d'Art Contemporain de Bédarieux, ateliers et démonstrations se succéderont. Els  Knockaert et Marie-Hélène Roger proposeront le 2 janvier une performance toute en couleur.

Les commentaires sont fermés.