compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 17 février 2016

Vieussan : Michel Gailhard s'en est allé

C'est dans la douleur que sa sœur Nicole Rudelle transmet la triste nouvelle du décès de son grand frère Michel, à l'âge de 69 ans.

À Sète, Michel Gailhard, enseignant a été aussi adjoint à la mairie de 1996 à 2001 il a contribué à l’élaboration et à la création de plusieurs services de proximité. Resté toujours présent sur la scène politique sétoise, Michel a construit sa vie en s’ouvrant vers les autres.

photo_MG.jpgMichel Gailhard a construit sa vie en s’ouvrant vers les autres

Il laisse dans la peine Jeanne sa mère, MadeleiAffichage de tour et clocher.JPG en cours...ne son épouse, Hélène, Isabelle et Laure, ses filles, Quentin, Nina, Roman, Lucie, Mélodie, Noé et Capucine, ses petits-enfants et sa sœur Nicole.

La crémation aura lieu le vendredi 19 février 2016, à 9 h 15, dans la plus stricte intimité familiale. Michel repose dans un salon du centre funéraire de Sète où ses amis peuvent lui rendre visite de 10 h à 18 h 30 jusqu'à jeudi, son incinération aura lieu dans la plus stricte intimité.

Vendredi à 14 h 15 l'urne de ses cendres sera déposée sur le tombeau familial au cimetière marin partie basse face au musée de la mer, ses amis l'y accompagneront.

« Vers 14 h 45, nous (ses amis, ses copains, ceux qui l'aimaient, l'appréciaient) nous réconforterons en évoquant nos souvenirs, nos rigolades, nos batailles,... devant un café, un thé, un verre... à la Bourse du Travail rue Jean Jaurès, lieu qu'il a tant fréquenté !

Vieussan Tour et Clocher, photo de Michel Gailhard
Vieussan Tour et Clocher, photo de Michel Gailhard

C'est à Vieussan samedi 20 février à 14 h, termine Nicole, qu'un rassemblement aura lieu en sa mémoire, dans le cimetière. Puis nous nous retrouverons sur «Le Long », pour le pot de l'amitié. Ainsi Michel aura retrouvé ses racines dans ses deux terres, Sète et Vieussan ! (PS : pas de fleur ni de couronne mais plutôt un don pour la recherche, ou une souscription à son livre. Merci. »

Car Michel n'aura pas eu le bonheur de voir la publication, prévue en juin, de son livre dédié à « Vieussan. Un village occitan traverse le temps », les souscriptions restent ouvertes et ses lignes garderont sa mémoire.

Tous présentent leurs sincères condoléances à sa famille.

Les commentaires sont fermés.