compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 23 février 2016

Mons-la-Trivalle : « Murmures à la jeunesse » au Comptoir des artistes

Chaque jeudi la lecture partagée au Comptoir des artistes est un pas vers un échange d'humanité, C'est ainsi que les lecteurs le conçoivent et reviennent vers ces textes écrits pour transmettre des valeurs, inscrites dans la Constitution française, Les Droit de l'Homme et les consciences.

 confidences.jpg

Paroles d'éveil et d'espoir, murmurées en "confidences", dans l'apaisement (tableau de Marie-Hélène Roger)
 
« Le livre  choisi cette semaine sera lu par deux vieux, annonce Jean Michel non sans humour : l'un, non violent farouche porte un vif respect à Mendés France. Le second pense tout en terme de rapport de force et garde précieusement sa carte d'adhésion en 62 à la section PSU du lycée Bellevue. Ce texte de Christiane Taubira est jumeau de Joyce Carol Oates et Toni Morrisson. De filiation afro-américaine, de grande mémoire donc ! »

Par ces temps de troubles et d'incertitude, les paroles de Christiane Taubira, autant que son geste de retrait d'un gouvernement qu'elle désavoue, signent la volonté, «murmurée» mais ferme, d'éveiller les consciences.

«Je ne suis sûre de rien, sauf de ne jamais trouver la paix si je m’avisais de bâillonner ma conscience.» Les mots écrits par Christiane Taubira appellent à un sursaut d'humanisme et de liberté face aux réactions de violence et de répression : paroles de conviction pour suggérer un rappel à la culture.

Paroles de conviction et de liberté pour suggérer un rappel à la de culture. Paroles murmurées en confidence pour éveiller un regain de beauté et de bonté au cœur d'une jeunesse privée d'espoir.

Paroles de femme aussi, essentiellement déterminée à défendre le Droit. Paroles murmurées en confidence pour éveiller un regain de beauté et de bonté au cœur d'une jeunesse qui ne saurait vivre et se développer, privée d'espoir.
« Attentats, lutte antiterroriste, état d’urgence
… comment, dans ce contexte, préserver les valeurs qui sont le socle de la République ? »
Élever le débat et redonner espoir
aux jeunes et moins jeunes, tous exigeants, tel est le propos, ce jeudi 25 février à 18 h 30 au Comptoir Associatif de Mons La Trivalle. Contact tel : 06 70 95 05 56.

Les commentaires sont fermés.