compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 28 mai 2016

Vieussan : Percuté de plein fouet sur la D14 qui traverse Le village

"Mon chien Wolf, à presque 14 ans ne méritait pas de finir comme çà..."

Le courrier adressé à Luc Guiraud, maire de Vieussan, est écrit vivement, sous le coup de l'émotion. Il attire l'attention sur un accident, souvent classé dans les "faits divers", et bien trop fréquent dans les agglomérations rurales traversées par les routes départementales.

"Samedi 21 Mai 2016 aux environs de 19 h, un conducteur que je qualifierais de « chauffard » d'à peine 18 ans ...  percute de plein fouet, mon chien Wolf, qui allait bientôt avoir 14 ans, il décédera un quart d'heure, plus tard..." 

route D 14 au pied de Vieussan.jpgLa route Dpartementale 14 trace une longue ligne droite au pied de Vieussan-village

Lionel, riverain de la D 14, témoin quotidien des excès de vitesse, interpelle le Premier Magistrat de la Commune : "Je suis en colère, Luc, je suis vraiment très en colère... Aujourd'hui c'est mon chien et le bilan aurait pu être plus lourd... le chauffard a déclaré qu'il n'avait rien vu..."

Malgré la signalisation, les 3 ralentisseurs que la Commune a récemment mis en place : coussins berlinois aux entrée et sortie du village, chicane face à La Grangette, "cela ne sert à rien, assure Lionel, les automobilistes continuent à rouler comme des fous furieux dans la ligne droite entre le Lézard Bleu et la mairie... Personne ne respecte les vitesses..."

Tous les matins, les enfants du village empruntent la Route Départementale 14 pour prendre le bus ou en rentrant à 17 h 30 après l'école.

Lionel interroge : "Faut il qu'un des enfants subisse le même sort ... pour vous faire prendre conscience des choses et agir en conséquence ?"

Aussi, appelle-t-il l'ensemble du conseil municipal à "faire voter un autre ralentisseur devant le terrain de tennis ou bien devant le terrain de la Mairie et pas du style « chicane » comme l'actuel en place qui ne sert à rien, plutôt un « bon dos d'âne » " . Il incite aussi à faire pratiquer "des contrôles radar de vitesse régulièrement sur Vieussan"... souhaitant que son courrier " soit lu devant le Conseil Municipal..."

Le "coup de gueule" de ce citoyen qui a vu son chien périr aussi stupidement est plus que compréhensible. Il permettra peut-être une meilleure prise de conscience.

La recherche d’un usage harmonieux et d’un maximum de sécurité pour tous impose à l'urbanisation la limitation de la vitesse des véhicules en agglomération. Le rythme paisible de la vie rurale : promenade bucolique, simple cheminement ou causette en bordure de route, échanges de voisinages conviviaux, ... est souvent contrarié par des axes routiers toujours "mieux" adaptés, dédiés à des "exigences" plus modernes, sans aucun espace de circulation existant pour les piétons.

Outre la signalisation et les adaptations du tracé qui sont de la responsabilité des élus, un comportement citoyen, respectueux de la vie d'autrui, reste avant tout à parfaire et à espérer, avant la crainte des radars.

Les commentaires sont fermés.