compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 07 juin 2016

Haut Languedoc : HURLEVENT ASSO communique

5

Le point du mois de mai 2016 sur l'éolien :

"Près de chez nous

Après Robert Tailhades (Riols), qui était très décidé (“Moi,je n’aime pas les éoliennes, mais j’aime les retombées fiscales. »),  mais qui nous a écouté et nous a répondu de manière très cohérente, nous avons eu affaire à trois autres municipalités (Courniou, Prémian, Pardailhan) qui donnent des réponses irrationnelles ou « convenues ».

A Courniou, la mairesse est peu fiable, est capable de dire tout et son contraire. Aujourd’hui, elle dit non, demain elle peut amorcer une volte-face et commencer des manœuvres pour faire aboutir son projet.

A Prémian, après un premier conseil municipal où la parole nous avait été donnée, et où la décision avait été différée, on pouvait peut-être espérer…, mais non. L’impression finale que nous avons eue est que le conseil était en retrait par rapport à la séance précédente et que si le vote avait eu lieu le 24 avril, il aurait été moins défavorable. Cette fois-ci (12 mai), nous n’avons pas eu la parole. Les interventions du maire et des conseillers municipaux étaient empreintes de mauvaise foi. En fait, une réunion préparatoire avait eu lieu entre temps, et les arguments, en séance, ne valaient pas grand chose. Même les opposants ont facilité la tâche au maire, soit en n’intervenant pas, soit en suggérant que nos estimations (en termes de mortalité de l’avifaune) n’étaient pas sûres… Les boulons avaient été resserrés.

Vote : Pour : 9, Abst. :3, Contre : 3

A Pardailhan, rencontre avec M. Donnadieu, maire, et Marjorie, conseillère municipale, adjointe.

Le rappel du passé (attitude démocratique du maire en nov. 2008 et en janv. 2010) n’a pas servi à grand chose. Le maire a changé : il nous a paru arcbouté à une argumentation préparée à l’avance ! les bruits ne sont pas importants, ne gênent pas, la dépréciation immobilière n’est pas réelle (il s’est vendu trois maisons dans le secteur)… Commentaire par la suite de JC : le maire a été bien « briefé ».

Certes la commune de Pardailhan est étranglée financièrement, mais l’attitude du maire participe d’une attitude « orchestrée ». Il doit y avoir une pression énorme de l’opérateur, des communes d’implantation et, sans doute, d’« en haut », des « grands élus ».

A Pardailhan, nous avons tout de même tenu notre cap : nous avions décidé que si le maire ne se prononçait pas contre le projet « Riols 2 », nous lui demanderions la salle de la mairie pour tenir une réunion d’information (comme nous l’avions fait en janvier 2010). Nous n’avons pas obtenu son accord d’emblée : il faudrait attendre l’enquête publique, en tout cas attendre le résultat du conseil municipal officieux, non délibératif, quii donnerait son avis sur ce projet et sur notre demande. Ce n’est pas gagné.

Toutefois, Hurlevent a décidé de jouer au maximum la carte de la démocratie. Déjà, la plupart des résidents permanents et secondaires des hameaux exposés de Pardailhan ont signé une pétition pour protester contre le projet et demander son retrait. Une autre pétion est lancée du côté des hameaux de Riols proches du projet.. Il est aussi prévu de prendre contact avec des conseillers municipaux de Pardailhan.

Et on insistera lourdement pour que notre réunion publique soit située avant la prise de décision du conseil municipal. A cette réunion seront invités tous les habitants de Pardailhan. On fera le porte à porte qu’il faut, munis d’une nouvelle pétition.

Il est demandé à tous ceux qui auront pris la peine de lire le présent compte-rendu d’être vigilants, car ils seront invités à participer à deux rassemblements à Pardailhan, le premier se situant selon toutes probabilités le vendredi 10 au matin. Surveillez vos messages !

Afficher l'image d'origine

Toutes nos Energies

Rappel : Toutes nos Energies est le collectif qui regroupe les associations du Parc Naturel Régional

Une délégation du Collectif augmentée de délégués d’autres parcs régionaux a rencontré, fin avril, à Toulouse, d’abord Daniel Kruger, directeur de la DREAL de la nouvelle région, puis la vice-présidente de la nouvlle région, en charge de l’environnement, Agnès Langevine. Ces entretiens ont eu pour objectif d’abord de montrer l’existence et la force de nos associations et ensuite de faire le point sur un certain nombre de sujets. Vous en trouverez les comptes-rendus en pièces jointes.

Agnès Langevine a accepté de se rendre sur le terrain et de venir, pendant une journée, pour se rendre compte de ce que sont des sites éoliens et de leurs effets, pilotée par quelques responsables de TNE et de l ‘Aveyron. Quand nous en saurons davantage, nous vous dirons quels sont les rendez-vous pendant lesquels il sera possible d’échanger avec elle.

Enfin une délégation de TNE a rencontré Daniel Vialelle, président du PNRHL, accompagné d’un vice-président et de la direction du Parc. L’entretien portait sur deux sujets ; comment le Parc compte-t-il gérer le maximum de 300 éoliennes sur son territoire alors qu’on en est actuellement à 261 construites et autorisées, qu’il n’en reste que 39 possibles. Un « compteur » a été mis en place à cet effet en relation avec les services de l’Etat…

D’autre part, le manque de transparence et le « mur » que nous oppose le Parc dès qu’on demande des renseignements, qu’on demande à participer même de manière mettre aux travaux des commissions compétentes, sont insupportables.

Voir le compte-rendu de cette réunion en pièce jointe.

Nous sommes à votre disposition pour toute précision que vous voudriez nous demander.

contact : association.hurlevent@gmail.com"

PNR 26 mai 2016.doc

CR Région définitif (1) (1).pdf

rencontre DREAL.pdf

Les commentaires sont fermés.