compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 27 juin 2016

Hauts Cantons : rencontre avec le professeur Belpomme

"Comment naissent les maladies", le dernier livre du professeur Dominique Belpomme est publié aux éditions Les liens qui libèrent.

Il y a un an : rencontre avec le professeur Belpomme qui mettait la dernière main à son ouvrage.

Spécialiste, éminent cancérologue Dominique Belpomme défend la notion de « santé durable » pour associer développement durable et prévention environnementale.

 10 juin 2015 010.JPG

Pour le professeur Belpomme, la multiplication des cancers et des nouvelles pathologies, est due à la dégradation de notre environnement (Un rapport de l’OMS, publié en mars dernier, évalue à 12,6 millions le nombre de morts dus à la pollution de l’air, de l’eau, des sols, ainsi qu'aux substances chimiques et au changement climatique.)

Pour ces "maladies" assure-t-il, les causes ne sont plus endogènes – propres à notre corps - mais exogènes, c’est-à-dire liées à des facteurs extérieurs. Non seulement le nombre des cancers augmentent mais ils touchent, en outre, des individus de plus en plus jeunes…

Dominique Belpomme, sensible à l’écologie et au développement durable, prône un changement radical, appelant les gouvernants à la mise en place de mesures de prévention environnementales et le monde médical à changer son point de vue : privilégier la prévention et ne pas s’en tenir qu’aux soins…

Ces idées, le professeur Dominique Belpomme les développe dans plusieurs ouvrages, dont le dernier, paru en avril 2016 aux éditions Les liens qui libèrent, "Comment naissent les maladies". autour du thème « La véritable cause des maladies ».

Le Professeur, Dominique Belpomme est président de l'Artac (Association pour la recherche thérapeutique anticancéreuse).

Le cancérologue met en cause la dégradation de l’environnement : pollutions chimiques et champs magnétiques. 

"La pollution, par quelques-un, de l'environnement qui est le bien commun de tous, devrait être reconnu comme un crime de santé" assure Dominique Belpomme.

Autres livres écrits par le professeur Belpomme :

"ces maladies créées par l'homme" albin michel, 2004

"guérir du cancer ou s'en protéger" fayard 2005

"avant qu'il ne soit trop tard !" fayard 2007

Commentaires

Criminel et suicidaire et pourtant en augmentation :

..."Leur état des lieux en dit long sur le fonctionnement de la ferme France. Un système incapable de freiner l’emballement du recours à la chimie, au détriment des 1,01 million de personnes qui s’activent dans les champs, les vignes, les vergers arboricoles ou les plantations badigeonnées d’insecticides.

La France, l’une des grandes utilisatrices dans le monde, a consommé au moins 60 000 tonnes de ces produits en 2014 : 9 % de plus qu’en 2013. Une progression constante, tandis que la part des molécules suspectées d’être cancérogènes ou mutagènes grimpe plus vite encore. Or, les alertes se multiplient sur les liens possibles avec les hémopathies malignes, les cancers de la prostate ou de la peau, les tumeurs cérébrales, les maladies de Parkinson et d’Alzheimer, les troubles de la reproduction et du développement de l’enfant…"...

http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2016/06/23/les-agriculteurs-premieres-victimes-des-pesticides_4956586_1652692.html?xtor=SEC-33280888

En France, le nombre de traitements est de l’ordre de 2,7 sur les choux-fleurs, 8,5 pour les cerises, 10 sur les melons, 12 pour la tomate, 19 dans la viticulture, 35 sur les pommes. Mais les rendements ne progressent pas pour autant : céréales, oléagineux, poires, pommes, betteraves sont moins productifs qu’en 2009. Qu’importe, premier producteur en Europe, le pays reste le deuxième consommateur de produits phytosanitaires derrière l’Espagne. L’environnement en porte les traces. En 2013, 92 % des 2 950 points de surveillance de la qualité de l’eau laissaient apparaître au moins un pesticide ; et même dix substances actives au moins dans la majorité des cas.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/03/09/des-pesticides-en-doses-toujours-plus-massives-dans-les-campagnes_4878990_3244.html

Écrit par : Pierre | lundi, 27 juin 2016

Les commentaires sont fermés.