compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 30 juin 2016

Hauts Cantons : Les Toiles du Maquis 1, 2, 3 juillet

L'Union Locale CNT des  Hauts Cantons relaie cette info

"Les bienfaits cumulés du progrès industriel, de la concentration de pouvoirs capitaliste et de l'art de faire passer les vessies de la domination pour de démocratiques lanternes, ont accouché d'un présent qui nous baigne dans son infâme bouillon de médiocrités tandis que se profile à l'horizon un en deçà de la bougie, d'ores et déjà bien palpable de Tchernobyl à Fukushima.
 
Nous voici, sous l'auguste conduite des "intelligences artificielles", du contrôle cybernéticien et de cette culture Novlangue qui dévaste la pensée, au seuil d'une société totalitarisée par zombification, peuplée de clônes sociaux dont les modèles se dupliquent  sous l'individualisme forcené qui, en l'absence presque achevée pourtant d'individus authentiques, domine aujourd'hui. Aucune chance de dévier la trajectoire sans refonder du commun."
 
C'est dans cette perspective qu'est née l'idée des Toiles du Maquis dont le programme des 1, 2 et 3 juillet figure en fichier joint.

Les Toiles du Maquis,histoire du cinéma, cinémas forains,culture populaire, intelligence collective,Festival,association Ciné Pelloche

Les Toiles du Maquis du 1er au 3 juillet 2016

Vendredi 1 juillet
21h30: Le crime de Monsieur Lange.

Samedi 2 juillet 15h30: Forza Spezzano Albanese. 16h15: Le Dossier Plogoff. 17h30/ 19h30: Débat sur l’organisation horizontale des luttes. 21h30 : La bataille de L’Eau Noire.

Dimanche 3 juillet 16h : L’an 01.

À la Ferme du Maquis, 34 210 Hameau du Bois-Bas 
Restauration et buvette sur place

Les Toiles du Maquis : Pour maintenir vivace une histoire du cinéma
qui, des cinémas forains aux cinémas de quartier, a été partie prenante de la culture populaire comme expression et pratique de son intelligence collective.

Les Toiles du Maquis,histoire du cinéma, cinémas forains,culture populaire, intelligence collective,Festival,association Ciné Pelloche
Festival organisé par l’association 
Ciné Pelloche

Le Crime de Monsieur Lange Fiction. Argentique 16mm. 1 h 24.
Tourné fin 1935, ce film de Jean Renoir, avec Jacques Prévert au scénario, Jules Berry et quelques autres talents à l’écran, témoigne de l’état d’esprit d’une époque où surviendra, sous le Front
populaire, une massive grève générale assortie d’occupations d’usines et autres centres de dépossession, qui fera reculer un petit peu l’injustice sociale.

Forza Spezzano Albanese 
Documentaire. Numérique. 35 mn.
Dans une commune de Calabre d’environ 7000 habitants, l’action directe d’un petit groupe sur le quotidien a impulsé, en contre pouvoir à la gestion de la commune par les institutions municipales et leurs règles de démocratie représentative, la création d’une Fédération Municipale de Base. Outil de
dénonciation publique, force de contestation et de proposition, école d’émancipation, elle constitue un embryon d’auto gouvernement.

Le Dossier Plogoff 
Documentaire. Argentique 16mm. 52 mn.
Fin novembre 1978, le Conseil général du Finistère se prononce pour l’installation d’une centrale  nucléaire à Plogoff. Le 30 janvier 1980, les dossiers pour l’enquête d’utilité publique sont réceptionnés à la mairie de Plogoff devant laquelle ils sont brûlés l’après-midi même. Tourné pendant les événements qui vont suivre, Le Dossier Plogoff expose la lutte des habitants d’une petite commune qui réussi à faire plier un projet prétendu «d’intérêt général» par l’État.

La bataille de l’Eau Noire
 Documentaire. Numérique. 73 mn.
Belgique 1978. Le Ministre des travaux inutiles projette un immense barrage dans la vallée de l’Eau Noire, en amont de la petite ville de Couvin. Mais les habitants se transforment en de fiers irréductibles et livrent une flamboyante guérilla...

L’an 01 
Fiction. Numérique. 87mn.
Sorti en salle le 22 février 1973, l’an 01 est assez emblématique de l’époque pré et surtout post 68; il en exprime les désirs et l’esprit de subversion. Ce film est en premier lieu, bien qu’il porte la marque originelle du dessinateur
Gébé, une œuvre collective.«L’an 01 est en fait au cinéma ce qu’une coopérative est au monde du marché : une entreprise artisanale portée par une petite communauté, sans que personne ne tire la couverture à soi...»

 
 

Les commentaires sont fermés.