compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 04 juillet 2016

Vieussan : La Diane de la commune tiendra son Assemblée Générale

 Jésus Rubio assume la présidence des 2 associations locales de chasse siégeant sur la commune.

Il informe les adhérents de la Diane Vieussanaise que la réunion de son Assemblée Générale se tiendra le vendredi 08 juillet 2016, au hameau du Pin.

Jésus Rubio.JPGJésus Rubio préside avec attention les associations de chasse de la commune

La Diane de Vieussan plus spécialement dédiée à la chasse aux sangliers est affiliée à la Fédération 34 soutenue par la Région Languedoc-Roussillon.

La Région accompagne les projets des chasseurs s’inscrivant dans les démarches d’entretien et de valorisation des espaces ruraux, de leurs ressources cynégétiques et de leurs patrimoines naturels.

«La chasse est ouverte, mais nous commençons à chasser au mois d'août pour protéger les vignes précise Jésus, les sangliers viennent manger les raisins. Des battues sont organisées mercredi, samedi et dimanche. Nous faisons partie des 5 fédérations nationales qui tuent le plus de sangliers.»

Dans les potagers des particuliers ils viennent retourner la terre à la recherche de vers. « On indemnise les dégâts déclarés par les viticulteurs. C'est pour ça qu'on a élargi la période de chasse jusqu'au 28 février.»

Ce vendredi 08 juillet, la présence de tous est souhaitée pour valider les délibérations examinées à l'ordre du jour : rapport d'activité moral et financier, le prix des cartes pour la saison 2016-2017 et les questions diverses.

Le rendez-vous en Assemblée Générale est fixé à l’abattoir du Pin à 18 h et se terminera autour du verre de l'amitié.

0_Diane_chasseresse_et_ses_nymphes_-_Pierre_Paul_Rubens_(1).jpgDiane chasseresse et ses nymphes, œuvre de Pierre Paul Rubens, collection privée, Madrid.

Commentaires

la fédération des chasseurs de l'Hérault donne de l'argent aux sociétés de chasse du département pour acheter du maïs de dissuasion le probléme c'set que les chasseurs de sangliers se servent de ce maïs pour garder les sangliers sur leurs térritoire et non les en éloigners.
tous le monde le sais, alors qu'on ne fasse pas l'étonné
que la fédération se serve de l'argent de nos permis pour l'entretien des forêts et faire du debrousaillage là ou les vignes s arrachent car les viticulteurs agées ne peuvent entretenir les parcelles, faire de l'écobuage avec les pompiers s'il y a moins de ronciers et parcelles impraticables les sangliers partirons vers la montagne.
les chasseurs de petit gibier sont pénalisés, mais au train ou vont les choses dans 10 ou 15 ans ils n'y aura plus de chasseurs.

Écrit par : B. N. | lundi, 04 juillet 2016

Les commentaires sont fermés.