compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 30 septembre 2016

Rosis : inauguration de la stèle en hommage aux Médaillés militaires de l’Hérault

Jacques Mendes, maire de Rosis et les Conseillers Municipaux avaient le plaisir de recevoir la délégation invitée à l’inauguration de la stèle érigée devant l’église Sainte Marie de Douch, en hommage aux Médaillés militaires de l’Hérault, à l’occasion du 73 ème anniversaire du maquis Bir Hakeim.

Le maire excusa les absents : le sous-préfet de Béziers, le député Klébert Mesquida, la Conseillère départementale du canton de St Pons Marie Pierre Pons et Jean Arcas Maire d’olargues, excusé pour raison médicale.

IMG_6970.JPGLe maire Jacques Mendes, sensible au devoir de mémoire remercia les présents

Il remercia les personnalités présentes : Elie Aboud députe de la 6°circonscription de Béziers, Gilles d’Ettore, Maire d’Agde, Francis Cros président de la Communauté de communes de la Montagne du haut Languedoc, Yvonne Sayos Vice présidente nationale des médaillés militaires, Joseph Andreux Boussut président de l’UD des médailles militaires de l’Hérault, Camille Torquebiau président des médaillés Militaires 66e section de Bèziers et Guy Bancarel président de la 1577° Section des médailles militaires d’Agde.

rosis,douch,anciens combattants,stèle hommage aux médaillés militaires,maquis bir hakeim

Jacques Mendes les accueillit, s'adressant aussi aux présidents des Associations Patriotiques, au représentant de la gendarmerie, aux anciens combattants, portes drapeaux, médaillés militaires, parlementaires, élus et aux maires voisins venus nombreux de Combes, Castanet le haut, St-Etienne d’Estréchoux, Graissessac et Taussac assister à cette cérémonie.

IMG_7000.JPGLa stèle hommage aux Médaillés militaires au côté de celle à la mémoire du maquis Bir Hakeim

« Cette stèle du souvenir, nous avons voulu qu’elle soit érigée ici à Douch, proche de celle érigée en 2005 à la mémoire du maquis Bir Hakeim, à l’endroit même, ou furent tués deux résistants lors des combats qui opposa le 10 septembre 1943  une colonne de deux cent soldats allemands commandé par un capitaine de la Wehrmacht, à 40 maquisards du Bir Hakeim ».

Afficher l'image d'origineLa symbolique de Liberté, Égalité, Fraternité de la stèle et l’étoile de bronze campant l’Homme Libre.

« Une nouvelle fois, la France, terre de liberté et pays des lumières, est agressée car elle reste, pour les ennemis de l’humanité, l’incarnation historique du triomphe des valeurs démocratiques et républicaines qui rassemblent les hommes, rappela Le maire.

IMG_6959.JPG

La Stèle à l’effigie de la médaille militaire que nous avons l’honneur d’inaugurer aujourd’hui ici dans un des hauts lieux de la résistance est un hommage solennel, et reconnaissant pour que les générations futures se souviennent de tous ces militaires qui ont servi la France.

Sensible au devoir de mémoire, c’est avec un immense plaisir que j’ai accepté avec mon équipe, de répondre favorablement à la demande du Président et des membres de l’association.»

rosis,douch,anciens combattants,stèle hommage aux médaillés militaires,maquis bir hakeim
Une vingtaine de porte-drapeaux d’associations d’anciens combattants étaient présents

«  La Médaille Militaire, rappelle le maire, a été, depuis sa création, la récompense d'innombrables sacrifices et des campagnes du Second Empire à nos jours, elle a réuni sous sa devise VALEUR et DISCIPLINE, les soldats les plus anonymes aux héros les plus populaires tels Georges Guynemer ou Jean Moulin.
C’est en 1852 que Napoléon III, alors président de la République, a créé la « Médaille Militaire », et déclaré lors de la 1e distribution de cette décoration : « le ruban que vous porterez sur la poitrine, dira à vos camarades, à vos familles, à vos concitoyens, que celui qui la porte est un brave. »

Un vin d’honneur clôtura la cérémonie inaugurative de la stèle après que Jacques Mendes ait aussi remercié l’entreprise Granier de Lacaune qui l'a offerte et l’employé communal qui a érigée avec le 1er adjoint en charge de l’organisation, « cette stèle du souvenir dressée au côté de celle à la mémoire du maquis Bir Hakeim, édifiée sous le  signe  de Liberté, Égalité, Fraternité, l’étoile de bronze symbolisant l’Homme Libre ».

Les commentaires sont fermés.