compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 07 décembre 2016

Vieussan : l'église du Pin ouvre sa porte pour la visite de la crèche

Chaque année, à l'approche de Noël et pour les fêtes de fin d'année, les villages s'illuminent de lampions multicolores et de sapins scintillants.

20161203_160818_003.jpgAujourd’hui, évocation émouvante, la crèche demeure symbolique

Dans cet esprit de fête, les crèches, objets de polémiques dans l'espace public, trouvent une place privilégiée dans les églises rarement ouvertes qui attirent pour l'occasion les visiteurs.

Au Pin, la crèche*, qui selon la tradition chrétienne représente la naissance de Jésus de Nazareth, est soigneusement mise en scène chaque année par des bénévoles pour maintenir l'usage qui rassemble les amateurs.

Coutume plus que dévotion, la crèche aujourd’hui, demeure symbolique, évocation émouvante de rassemblement familial.

L'église en haut du hameau du Pin sera ouverte les week-ends à partir du 10 décembre de 10 h à 18 h. La crèche, prémisse d'un joyeux Noël, accueillera croyants et non-croyants.


*La crèche Symbole de chrétienté, cette représentation figée imaginée par François d’Assise nommé le père des pauvres met en scène la naissance de Jésus de Nazareth. Si la crèche de Noël n’est pas un fait historique avéré ni dans la bible ni dans des archives réelles, il nous faut comprendre pourquoi François a imaginé cette scène.

En 1223 François d’Assise se trouve à Greccio en Italie. Prêcheur des pauvres, il utilise souvent des représentations vivantes pour catéchiser parmi les plus pauvres, le peuple analphabète.

L’histoire nous dit qu'il installa dans une grotte, un vrai âne, un bœuf et une petite mangeoire pour placer un enfant réel, et la messe, célébrée au milieu de cette représentation.
L’année suivante, la scène fut reproduite à Greccio et dans d’autres églises des alentours. Coutume qui n’a pas mis longtemps pour sortir des frontières d’Italie et se répéter partout en Europe.
Aujourd’hui, le nombre de chrétiens a diminué jusqu’à devenir une religion minoritaire. La coutume de la crèche est demeurée qui évoque le rassemblement familial, souvenir émouvant non plus démonstration religieuse mais symbolique.
Lentement cette coutume est remplacée par le « Père Noël » promu par la firme Coca-Cola dès 1931."

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.