compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 29 janvier 2017

Nature : oiseaux des jardins

Afficher l'image d'origine

Images de Vidéo Cantons d'Oc, pour voir la vidéo clic ci-dessous :

vendredi, 27 janvier 2017

Votre chronique : Instauration du casier judiciaire vierge pour les élus

Le mercredi 1er février, les députés auront à débattre, puis à voter les propositions de loi n° 4289 et 4291 qui imposent à tout candidat à une élection de fournir un casier judiciaire pour pouvoir se présenter. Avec Contribuable Associés, faites pression sur les députés pour que ces textes soient inscrits dans la loi.

1er février : Vote sur le casier judiciaire vierge des élus

Information Presse,
Paris, le 26/01/2017
Face aux nombreux scandales qui entachent la vie politique, le mercredi 1er février seront abordées en séance publique à l'Assemblée nationale deux propositions de loi visant à instaurer une obligation de casier judiciaire vierge pour les candidats à une élection locale, présidentielle, législative ou sénatoriale.

L'association Contribuables Associés soutient activement ces deux textes, notamment via son Observatoire de la Corruption.

Pétition : Pour l’interdiction aux détenteurs d'un casier judiciaire d'effectuer un mandat électoral

Signez la Pétition

Pour l’interdiction aux détenteurs d'un casier judiciaire d'effectuer un mandat électoral

Auteur : Yannick Talhouët & Philippe Pascot & John Bolt & Xavier Jandot Dit Danjou

Créé le 16/05/2016  

Pour Eudes Baufreton, délégué général de Contribuables Associés, « Ces textes de loi partent d'un constat de bon sens : en France, pour pouvoir exercer 396 professions, il faut avoir un casier judiciaire vierge.
Cette exigence doit s'appliquer encore davantage pour une personne dépositaire de l'autorité publique, qui gère l'argent public. Il faut combler le fossé qui ne cesse de grandir entre les citoyens-contribuables et les élus »

L'association a lancé ce 26 janvier une grande opération de mobilisation pour soutenir le vote de ce texte. Grâce au site contribuables-mobilisation.org, chaque citoyen peut écrire à son député en quelquesclics pour lui demander de voter ce texte.

Contribuables Associés, première association de contribuables de France – apolitique, non partisane et non
subventionnée -, est engagée depuis 1990 contre le gaspillage d'argent public et le matraquage fiscal.
Au mois d'avril 2016, l'association avait organisé un Rendez-Vous Parlementaire sur le thème « la transparence pour renouer la confiance avec les citoyens-contribuables » à l'Assemblée nationale avec Philippe Pascot (auteur de Délits d'élus, éd. Max Millo).

Contact presse

Eudes Baufreton - Délégué Général - 06 77 34 90 96 - eudesbaufreton@contribuables.org
Benjamin Izarn - Chargé des relations publiques - 06 23 47 54 13 - benjaminizarn@contribuables.org

jeudi, 26 janvier 2017

Vieussan : Dharma Nature, pour développer empathie et bienveillance

À travers Dharma Nature, Denis poursuit sa quête d'harmonie. L'association basée à Vieussan a pour but de promouvoir la pratique de la méditation et son usage dans le quotidien.

Denis Robberechts.jpgDenis Robberechts, enseignant de l’association Dharma Nature

« Pour pratiquer la méditation, explique Denis Robberechts enseignant de l’association, il faut une bonne dose de curiosité. C’est un chemin vers une plus grande connaissance de soi. Il faut accepter de se poser calmement pendant un temps, d’observer nos sensations physiques, nos émotions, le mouvement de notre pensée et l’impact des perceptions extérieures sur notre monde intérieur. Il faut apprendre à gérer son attention, à ne pas la laisser se disperser. Cela rend la pensée et l’action plus efficace et a un impact très bénéfique sur la qualité générale de notre vie. »

dharmanature.jpg

Dharma Nature organise des retraites (temps pendant lesquels les participants se retirent de leur quotidien) en France et à l’étranger. Certaines combinent la méditation avec d’autres activités sportives ou artistiques qui ont chacune un lien avec la méditation : ski de randonnée, escalade, marche, arts martiaux, danse contact.

dharma-musique.jpg

« La dernière née, créée avec des anciens d’un collectif anglais, Spiral Tribe, Son, Silence et Danse, précise Denis, permet aux participants de réaliser que la méditation développe la perception au point de faciliter l’immersion dans la musique et la transe que peut procurer la danse.»

« Dharma Nature est invité en 2017 à enseigner avec Master Wu, maître connu dans la tradition Chan ( Zen chinois) » ajoute Denis qui, accompagné de 10 occidentaux ira rejoindre une trentaine de pratiquants chinois pour une marche silencieuse de 10 jours, en Chine centrale.

Localement l'association propose des séminaires de mindfulness (méditation axées sur la pleine conscience). Pendant 6 semaines à raison d’une rencontre de 2 h 30 par semaine, les participants apprennent l’usage de cette pratique, maintenant utilisée dans les écoles, les hôpitaux, les grandes entreprises...

Pour plus d'info : Dharmanature.org   contact : info@dharmanature.org

mardi, 24 janvier 2017

Vieussan : convocation du conseil municipal

Le maire, Luc Guiraud informe que le Conseil Municipal est convoqué le vendredi 3 février 2017 à 18 heures à la Mairie de Vieussan.

vieussan.jpg

À l’ordre du jour de cette réunion du conseil municipal :

Présentation de la mise à jour du plan communal de sauvegarde par Frédérique Roman du Syndicat mixte des vallées Orb et Libron.

Proposition de transfert de la compétence Eclairage Public à Hérault Energies.

Présentation de l’accessibilité du bâtiment mairie.

Point sur les différentes structures intercommunales.

Travaux communaux.

Les questions diverses seront abordées en clôture de la réunion.

dimanche, 22 janvier 2017

Votre chronique : quelques échos sur la Manif de Rodez

Communiqué de l'Union Locale CNT des Hauts Cantons
 
Quelques articles sur la Manif de Rodez CONTRE LE TRANSFORMATEUR AUX 1000 EOLIENNES, articles sélectionnés par Nicole, une participante à la Manif de Rodez"
 
Les manifestants ont effectué un tour de ville.Les manifestants ont effectué un tour de ville. ( Philippe Henry )
 
 
 
 
Union Locale CNT des Hauts Cantons
11 Rampe du Marché
34220 St Pons de Thomières
unionlocalecnt@laposte.net
Permanence syndicale tous les mercredis matin"

samedi, 21 janvier 2017

Prémian : L’eau s’invite à la présentation des vœux

Prémian Hubert Barthes et le conseil municipal ont reçu les Prémianais pour la cérémonie des vœux en présence de Jean Arcas, des maires des communes avoisinantes, des pompiers et des gendarmes. L’occasion, pour lui, de revenir sur 2016 : les permis de construire sont toujours bloqués par l’Agence régionale de santé (ARS) tant que les travaux sur le réseau d’eau ne sont pas effectués. La carte communale est également en sommeil pour les mêmes raisons. Pour satisfaire aux exigences de l’ARS, le traitement automatisé des bassins doit être effectué : les travaux sont commandés. Ceux pour l’obtention des déclarations d’utilité publique des captages de Fontfrêche et des Prés Hauts ont été réalisés. Le traitement automatisé des bassins est en cours. Par ailleurs, les allées du camping ont été refaites et un jardin pédagogique pour enfants leur permettant de découvrir le jardinage a été créé. Pour 2017, la deuxième tranche du camping est au programme, comme l’accessibilité des bâtiments communaux aux personnes handicapées : un ascenseur desservirait l’ensemble du bâtiment de la mairie sur trois étages (coût 124 000 €). Le projet de transition énergétique et croissance verte a été validé par le ministère de l’Environnement avec la création de microcentrales, d’une chaufferie avec chaudière à granulés, des toitures photovoltaïques, l’attribution d’un véhicule électrique communal. La commune est toujours candidate à l’accueil d’une famille de réfugiés. Enfin, les agents municipaux et les représentants du tissu associatif ont été salués pour leur investissement dans la commune.

vendredi, 20 janvier 2017

Minervois, St -Ponais, Orb-Jaur : un goût d’amertume

L’élection de l’exécutif ne passe vraiment pas chez certains...

« Je ne supporte pas la malhonnêteté intellectuelle. Je ne fonctionne pas comme ça. » Une semaine après l’élection du bureau exécutif de la nouvelle communauté de communes Minervois, SaintPonais, Orb-Jaur, Gérard Marcouïre, maire d’Olonzac et ancien président du Minervois, n’a toujours pas digéré l’élection de l’exécutif de la nouvelle entité.

S’il avait accepté de ne pas se présenter à la présidence pour laisser le fauteuil à Josian Cabrol, élu d’opposition à Saint-Pons, il ne s’attendait pas à se voir exclu du bureau constitué par les représentants des trois territoires (quatre vice-présidences chacun). Résultat : les premiers magistrats d’Olonzac et de Saint-Pons (le maire, Georges Cèbe, a subi le même sort), qui repré- sentent 25 % des 14 706 habitants de la nouvelle intercommunalité, n’auront pas voix au chapitre.

Alors, Gérard Marcouïre pose une double question : « Estce que c’est parce que je me suis opposé à cette fusion qui n’a pas de sens territorialement, ou parce que j’ai mis mon nez dans les finances d’Orb-Jaur, jusqu’alors présidée par Jean Arcas, qu’il en a été ainsi ? » Peut- être un peu pour les deux raisons... «Toujours est-il qu’il y a quelqu’un qui tire les ficelles derrière », insiste le premier magistrat d’Olonzac, suggérant, à mots à peine couverts, le nom du président du Département, Kléber Mesquida.

Le conseil municipal d’Olonzac s’interroge Jean-Luc Barthès, ancien maire de Colombières, qui dit se réclamer « de nombreux maires qui, pour préserver les intérêts de leurs communes, ne veulent pas s’exprimer » et qui a siégé au sein de la communauté Orb-Jaur, va plus loin. Dans un communiqué adressé à notre rédaction, l’ancien élu estime que Kléber Mesquida, après avoir « choisi son fidèle, parmi les fidèles compagnons de route », Josian Cabrol, « devait régler ses comptes ». Alors, toujours selon lui, si la désignation de Jean Arcas au poste de premier vice-président n’a été qu’une formalité « toutes les exigences du pré- sident du Département allaient être satisfaites puisque Gérard Marcouïre, qui s’était présenté contre lui aux élections départementales et Georges Cèbe, qui l’avait battu aux dernières municipales, ne disposent d’aucun mandat (...).

C’est une grande première que les deux maires des deux plus grandes villes de la communauté soient écartés des responsabilités. Josian Cabrol, élu d’opposition à SaintPons, a moins de légitimité que Georges Cèbe ».

En attendant, Gérard Marcouïre ne s’en cache pas : il a beau être simple délégué au sein de la communauté, il sera « vigilant, très vigilant même, sur chaque point inscrit à l’ordre du jour des conseils communautaires, à commencer par les finances ». Déjà, le conseil municipal d’Olonzac s’est interrogé sur les conventions relatives à la mise à disposition de locaux (crèche, centre de loisirs...) à la nouvelle intercommunalité : la voix prépondé- rante du maire a fait la diffé- rence « dans l’intérêt des enfants ». « Mais une convention se renouvelle tous les trois mois », préviennent plusieurs adjoints de Gérard Marcouïre. La vie n’est décidément pas un long fleuve tranquille dans l’ouest Hérault... ARNAUD CHABÉ achabe@midilibre.com

RÉACTION Kléber Mesquida nie toute pression sur les élus « Significatif d’un manque de confiance »

Mis en cause, le président du Département, Kléber Mesquida, nie farouchement une quelconque intervention dans l’élection du bureau exécutif de la communauté de communes. Pour lui, « l’ancien maire de Colombières ne fait plus partie du jeu et veut régler ses comptes politiquement. Quant à Gérard Marcouïre, je le mets au défi de trouver un maire qui ait reçu un coup de fil de ma part ». Pour le député, le maire d’Olonzac n’a pas été élu à la vice-présidence pour une seule raison : « Il s’est opposé jusqu’au bout à cette fusion. Aussi, les élus se sont dit : “Tu t’es opposé au projet de territoire et maintenant tu veux la vice-présidence ?”. C’est significatif d’un manque de confiance. Probablement qu’il n’était pas dans la construction... » Le président du département insiste : « Rien n’empê- chait Jean Arcas ou Gérard Marcouïre à se présenter à la présidence : ils se sont désistés. Après, c’est le jeu démocratique. Depuis un an, les élus travaillent pour leur projet : je pense que Gérard Marcouïre est dans la rancœur. Quant à moi, même si ce territoire me tient à cœur, j’ai beaucoup à faire au Département ».

jeudi, 19 janvier 2017

Mons-La-trivalle : traditionnelle fête des rois

Le Foyer Rural de la commune organise la traditionnelle fête des rois avec loto et partage de la galette le dimanche 22 janvier dans la Salle polyvalente de Mons-La-trivalle à partir de 15 h.

L'atelier mosaïque a réalisé une belle enseigne pour le Foyer Rural de Mons

De nombreux gros lots sont proposés :  Jambon, paniers garnis, bons d'achats, etc...

Les heureux gagnants des 2 cartons pleins se verront offrir 1  robot cuiseur multifonction et 1 Smartphone.

mons-la-trivalle,foyer rural de  mons-la-trivalle,loto des rois,royaume,galette des rois

Les bénévoles de l'équipe du Foyer Rural assurent le meilleur accueil et rappellent que les enfants sont sous la responsabilité des parents.

Le Royaume sera offert à tous les participants pour le goûter. 

mercredi, 18 janvier 2017

Mons-la-Trivalle : trois filles chantent le Jazz samedi soir au Comptoir Associatif

Ambiance des caves de Saint Germain des Prés, si chères à Boris Vian, samedi au Comptoir des artistes.

Il a fallu le Jazz et ses grands classiques chantés par Ella Fitzgerald pour se propulser hors du temps. Le Jazz et Dylan pour pousser la jeunesse hors de l’appartement familial et de toute provenance, pour s’inscrire sur le livre ouvert à cette génération.

Le Jazz, musique des esclaves noirs, descendants des veines ouvertes de l’Afrique martyre, de migrateurs plus ou moins volontaires comme tant.

Liza, Agnès et Louise chantent  le Jazz.jpgLiza, Agnès et Louise chantent le Jazz

Agnès, Liza et Louise chantent sur leurs propres paroles ces standards du Jazz, moments chatoyants de souvenirs et de création.

Exposition en musique accompagnée des tapas d’Irène pour ce Trio de jazz vocal à capella, samedi 21 janvier à partir de 18 h 30 au Comptoir Associatif place du Platane.

dimanche, 15 janvier 2017

Vieussan : « Qui était donc mon grand père, Jean Joseph Paul Roque ? »

Retrouver ses racines est une interrogation essentielle, d'autant plus attachante quand cette quête recèle un mystère.

Pour Monique, épouse Astier née Cazaledes, la partie occultée de sa généalogie autour de son grand père Jean Joseph Paul Roque, l'obsède.

Séducteur frivole ou amant sincère, pourra-t-elle découvrir sa personnalité ?

Qui était donc mon grand père Jean Joseph Paul Roque.jpgPour Monique,  son grand père Jean Joseph Paul Roque reste une énigme à élucider

« Je vais essayer de vous relater le peu que je connais : ma grand mère, Henriette Cazaledes Marie Claire est née à Cazouls les Béziers le 22 janvier 1883. Elle a eu 2 enfants naturels : Paul Henri Joseph Pierre Cazaledes, mon père, né à Barcelone le 28 mars 1903 et Claire Marie Rose Cazaledes, ma tante née à Béziers le 12 décembre 1904.

vieu,reconnaissance de paternité,famille,roque,cazaledes,combes,berlou,cazouls les béziers,saint pons de thomièresLe 22 janvier 1883 naissait Henriette Cazaledes

Henriette est décédée à Béziers des suites de l'accouchement, le 5 janvier 1905. Elle avait 22 ans !

Ses 2 enfants ont été reconnus par leur père Jean Joseph Paul Roque né à Béziers le 6 mai 1869. C'est lui, MON GRAND PERE dont je sais seulement qu'il est décédé à Béziers le 10 octobre 1906. »

Mais, la reconnaissance des 2 enfants d'Henriette n'était pas légale, le divorce de Jean Joseph Paul, en instance en Espagne n'était pas prononcé. Sa mère, Claire Roudigou, née à Cazouls le 24 avril 1844 et veuve de Jean Paul Roque, charcutier, né à Saint Pons le 29 janvier 1844, la fait annuler après la mort de son fils.

« Sur son lit de mort ma grand-mère Henriette a fait appeler ses parents, Bruno Cazaledes et Marie Boissezon, qui l'avaient rejetée et purement et simplement mise à la porte quand elle était enceinte, pour leur demander pardon et pour qu'ils s'occupent de ses 2 enfants. En sa mémoire ils ont appelé leur petite fille Henriette comme leur fille.»

C'est autour de la crèche de Noël au Pin que Monique a retrouvé le berceau de ses arrière-grands-parents maternels sur la commune de Vieussan à Boissezon.

- "Henri Cazaledes, né à Cazouls le 25 septembre 1857 et décédé le 17 février 1934 et Boissezon Marie Joséphine née à Cazouls le 8 février 1859 décédée à Cazouls le 24 février 1940 (fille de Boissezon Pierre et de Carrière Claire, sœur de Boissezon Zélie Emma née à Boissezon le 25 janvier 1881 épouse de Boissezon Joseph Pierre - mariés sous le régime dotal -acte Me Gabolde notaire à Olargues)
Zélie est la mère de Boissezon François Marie Joseph né le 14 juin ? et décédé à Cazouls le 10 mars 1931 laissant pour recueillir sa succession sa mère Zélie Emma et sa tante Marie Joséphine Boissezon (mon arrière grand-mère)
François est donc le cousin germain de ma grand-mère Henriette Cazaledes."

« En outre ma tante, Henriette a été mise en nourrice dans la famille Combes de Berlou qui habitait face à la cave coopérative. Je me souviens être allée acheter du vin chez eux. Je suppose que la sœur de lait de ma tante devait avoir sensiblement le même âge qu'elle.

Mon père et ma tante m'ont dit se souvenir s'être appelés Roque à l'école maternelle pendant quelques années et puis tout à coup s'être appelée Cazaledes. Je pense que pour eux cela a du être un traumatisme et une honte. c'est pour cela qu'ils avaient du mal a en parler et que j'ignore beaucoup de choses.

François Guiraud, ancien maire de Vieussan, était le filleul de mon père Paul. Il était venu à Cazouls lors des obsèques de mon père en 1977. J'ai le souvenir d'un monsieur très distingué. OUF ! je vous ai tout dit ! »

Henriette cazaledes  2016-02-29 12.06.04.jpg

Quelques documents anciens, de rares photos, quelques dessins précis de paysages, de délicats portraits tracés de la main légère d'Henriette, jeune fille romanesque.

Henriette Cazaledes.jpg

Ces lignes sensibiliseront peut-être des lecteurs : « Je pense qu'il est difficile de tisser les parentés tout cela est tellement vieux... Ce que je connais mal et que j'aimerais mieux démêler concerne la lignée de mon grand père Jean Joseph Paul Roque. »

Qui pourra aider Monique à retrouver des liens et réhabiliter la mémoire de celui dont elle ignore tout ?