compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 02 février 2017

Votre chronique : journée mondiale des zones humides

Chaque année, le 2 février, la Journée mondiale des zones humides (JMZH) est célébrée pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar.

Triton marbré, l'une des espèces protégées de Notre-Dame-des-Landes. Crédit photo : Olivier Swift, Naturalistes en Lutte

Depuis 2001 en France, les organismes gouvernementaux, les organisations non gouvernementales et les groupes de citoyens redoublent d'originalité et d'inventivité pour proposer des animations sortant des sentiers battus… Chaque année, l'Association Ramsar-France, l'Agence française pour la biodiversité, les Pôles-relais zones humides, la Ligue pour la protection des oiseaux et la Société nationale de protection de la nature, invitent le plus grand nombre à faire connaître et/ou à découvrir les animations proposées pour l'occasion, fin janvier et sur l'ensemble du mois de février, sur le Portail national zones humides.

"Marais, tourbières, prairies humides, lagunes, mangroves… entre terre et eau, les milieux humides présentent de multiples facettes et se caractérisent par une biodiversité exceptionnelle. Ils abritent en effet de nombreuses espèces végétales et animales. Par leurs différentes fonctions, ils jouent un rôle primordial dans la régulation de la ressource en eau, l’épuration et la prévention des crues.

Menacé par les activités humaines et les changements globaux, ce patrimoine naturel fait l’objet d’une attention toute particulière. Sa préservation représente des enjeux environnementaux, économiques et sociaux importants.

Depuis bientôt 40 ans, la France s’est engagée à préserver les zones humides sur son territoire, notamment à travers la signature de la convention internationale de Ramsar."

 

Dans le cadre de cette journée mondiale des zones humides, il semble important de rappeler certains paradoxes.

Au cours du dernier siècle, plus de la moitié des milieux humides a été détruite. Ces milieux sont encore aujourd’hui menacés en raison de l'urbanisation, de l'intensification de l’agriculture ou encore des pollutions…

Entre les conventions établies de longue date, les animations se proposant de mener des actions de préservation et de restauration, qu'en est-il des projets d'urbanisations, tel celui de l'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes ?

Ce Projet contesté depuis plus de cinquante ans, France Nature Environnement dresse ici une liste (non exhaustive) des arguments contre le transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique dans le bocage de Notre-Dame-des-Landes. http://www.fne.asso.fr/dossiers/notre-dame-des-landes-12-...

Afficher l'image d'origine1960427-le-plan-de-notre-dame-des-landes

Le territoire prévu pour la construction du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, c’est pour les aménageurs, la Zone d’Aménagement Différé.

La  ZAD, pour ses habitants, "c'est une Zone À Défendre (http://zad.nadir.org/): un bout de campagne à quelques kilomètres de Nantes (Bretagne) qui devrait, pour les décideurs, laisser place à un aéroport international... Leur projet est de construire une plate-forme économique « Grand Ouest » d’envergure internationale allant de Nantes à Saint-Nazaire, qui ne formeraient plus qu’une seule et grande métropole."

Notre-Dame-Des-Landes, une Zone Humide A Défendre

https://www.youtube.com/watch?v=JRCSznbq9ZI&feature=youtu.be

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.