compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 10 mai 2017

10 mai : Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et... de leurs abolitions

Article 4 Déclaration Universelle des droits de l'homme de 1948

« Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude.

L'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes » 

Résultat de recherche d'images pour "travail précaire et esclavage+moderne la toupie"

«La traite des êtres humains en France est une réalité méconnue», constate en 2016 la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH). Pourtant, « loin des idées reçues, l'esclavage moderne existe dans notre pays, de même que le travail forcé de personnes vulnérables, et que nombre d'enfants et d'adolescents sont contraints à mendier ou à voler...» écrit la CNCDH qui estime que « la France ne consacre pas assez de moyens à la lutte contre la traite et l'exploitation des êtres humains.»
Pour une réflexion sur le respect de la dignité humaine et la notion de crime contre l'humanité le 10 mai a été choisi en référence au 10 mai 2001, jour de l'adoption en dernière lecture par le Sénat de la loi reconnaissant la traite et l'esclavage comme crime contre l'humanité (loi n° 2001-434 du 21 mai 2001).
Le samedi 4 février 2017 était le 223e anniversaire de la première abolition de l’Esclavage en France

« Le 4 février 1794, la Convention nationale abolit l’esclavage et déclare les anciens esclaves citoyens. Cette abolition fait suite aux révoltes d’esclaves, de personnes libres de couleur et à la guerre entre la République française, la Grande-Bretagne et l’Espagne...»
 
Le 27 avril 2017 était le 169e anniversaire de l'adoption du décret d'abolition de l'esclavage

« Le 27 avril 1848, la France adopte le décret d’abolition de l’esclavage. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, a déclaré la traite négrière et l’esclavage "crime contre l’humanité".»

Définition de l'esclavage
 
Comité Contre L'esclavage Moderne
Le Comité contre l'Esclavage Moderne (CCEM) a été crée en 1994 (www.esclavagemoderne.org)
"Les principales formes contemporaines d’esclavage sont l’esclavage pour dette, le travail forcé, qui comprend l'esclavage sexuel et l'esclavage domestique, le mariage forcé, l’esclavage traditionnel, et le travail exorbitant des enfants… Si elles se rencontrent le plus souvent en Asie et en Afrique, l’Europe et l’Amérique sont également concernées. Il existe des esclaves dans les immenses plantations du Brésil, des femmes sont victimes de trafic et d’esclavage sexuel en Europe, de jeunes enfants sont asservis comme domestiques dans des pays occidentaux. Ce fléau n’épargne aucun pays. En France, cette nouvelle servitude se retrouve notamment dans l'esclavage domestique, les ateliers clandestins, la mendicité forcée, et la prostitution forcée…"

MOLEM1080 REPORTAGE

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.