compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 04 janvier 2017

[ZÉRO PHYTO] : Bonne année pour la nature !

STOP AUX PESTICIDES DANS LES LIEUX PUBLICS ET PLACE AUX ALTERNATIVES !

Depuis le 1er janvier 2017, les collectivités territoriales, les établissements publics et l’État ne peuvent plus utiliser ou faire utiliser des pesticides pour l'entretien des espaces verts, des forêts ou des promenades accessibles ou ouverts au public et relevant de leur domaine public ou privé.

Afficher l'image d'origine

 VOIR L'INTERVIEW DE JOËL LABBÉ 

SÉNATEUR DU MORBIHAN

Rappel des faits : une procédure législative de longue haleine 

Le 22 juillet 2015, l’Assemblée nationale a adopté la loi de transition énergétique pour la croissance verte qui prévoit la mise en place de l’objectif zéro pesticide dans l’ensemble des espaces publics à compter du 1er janvier 2017 : interdiction de l’usage des produits phytosanitaires par l’État, les collectivités locales et établissements publics pour l’entretien des espaces verts, promenades, forêts, et les voiries. De plus, la commercialisation et la détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel seront interdites à partir du 1er janvier 2019. Cette mesure concerne tout particulièrement les jardiniers amateurs. A noter que les produits de biocontrôle, qualifiés à faible risque ou dont l’usage est autorisé dans le cadre de l’agriculture biologique peuvent être utilisés.

Depuis hier, plus aucune commune n’a le droit d’utiliser ou de faire utiliser des pesticides de synthèse dans ses espaces verts, promenades, forêts et voiries. Joël Labbé, sénateur EELV du Morbihan et à l’origine de cette loi, nous explique, pourquoi il a souhaité déposer cette loi et comment elle devra se mettre en place.

Et maintenant ? Quels impacts pour les acteurs publics ?

Si de nombreuses collectivités, dont des communes de toutes tailles (Versailles, Strasbourg, Mouans-Sartoux, Grande-Synthe, Paris…), ont déjà dit stop aux pesticides en se tournant vers les alternatives, d’autres n’ont pas encore franchi le cap. Or le printemps va arriver à grands pas, et si ces collectivités ne prennent pas les mesures qui s’imposent, elles vont se retrouver hors la loi.

L'initiative « 0phyto 100%bio » souhaite donc rappeler à toutes ces collectivités françaises qui seraient tentées d’avoir recours, cette année encore, aux pesticides de synthèse, leur obligation de respecter cette loi qui constitue une réelle avancée pour la protection de l’environnement et surtout de la santé des professionnels des espaces verts comme des citoyens.

Les organisations partenaires invitent les citoyens à interpeller les maires de leur commune sur ce sujet et à inciter les communes qui le souhaitent à se signaler sur le site sur www.villes-et-villages-sans-pesticides.fr

Pour plus d’informations consultez la campagne « 0phyto 100%bio » www.0phyto-100pour100bio.fr

Consultez également le « kit collectivité » destiné à accompagner les communes à passer au 0 phyto et à l’introduction de produits bio dans la restauration collective.

 CONSULTER LA CARTE DES VILLES ET VILLAGES SANS PESTICIDES

CONSULTER LE « KIT COLLECTIVITÉ » 

Joël Labbé - Zéro phyto

Guillaume Bodin 

QUI SUIS-JE ?

J'étais ouvrier viticole sur des domaines en bio et en biodynamie avant de me lancer dans la réalisation de films documentaires ! Amoureux de la nature et épicurien, je me suis dit qu'il fallait faire ma part dans ce monde afin de sensibiliser le maximum de personne à la préservation de l'environnement et à une alimentation de qualité. J'ai déjà réalisé "La Clef des Terroirs" en 2010 qui explique le travail de vignerons en bio et en biodynamie, ainsi que "Insecticide Mon Amour" en 2015 qui parle du problème des traitements systématiques des vignes aux insecticides et dont l'affaire d'un vigneron (Emmanuel Giboulot) ayant refusé de traiter avait fait la une de la presse en 2014 ! Je réalise depuis un peu plus d'un an un documentaire "Zéro Phyto 100% Bio", soutenu en novembre par plus de 1500 personnes et les associations Bio Consom'acteurs, Agir Pour l'Environnement et Générations Futures, qui sortira en salle en novembre 2017 et qui sera en avant-première dès le mois de mars 2017 un petit peu partout en France.

J'ai créé ma propre petite structure de production de films pour être le plus indépendant possible : Dahu Production (Je suis savoyard... Pour ceux faisant le lien avec l'animal !). Cette structure est membre d'une Coopérative d'Activités et d'Emploi (CAE) annécienne exploitant sous la forme d'une Société Coopérative et Participative (SCOP) au nom d'Amétis. J'ai préféré intégrer une Coopérative d'Activités et d'Emploi plutôt que de créer ma propre structure car je pense qu'il devient urgent de faire de l'économie collaborative et ce système de la CAE exploitée sous la forme d'une SCOP répond à mes convictions en matière de partage.

Bonne année à tous et à la nature :-)

Guillaume Bodin

jeudi, 29 décembre 2016

Mons-la-Trivalle : André Jougla a discrètement quitté sa commune natale

André Jougla a quitté le Verdier où il est né, au pied des Gorges d'Héric.

la photo du caroux.JPGAndré Jougla appréciait sa vie en toute simplicité tous les jours au pied du Caroux

Attaché au terroir il entretenait à la pioche les vignes avec ses parents puis vint l'époque du tracteur où il a tout aplani pour de plus grandes parcelles, partageant le bonheur de vivre laborieusement dans l'intimité de la nature et de sa famille.

Pompier puis adjoint à la Mairie de Mons, il appréciait sa vie tous les jours au pied du Caroux, en toute simplicité, avec toujours le courage et l'envie de perpétuer et d'améliorer son patrimoine, jusqu'aux dernières vendanges de 2009.

André et Josette avaient récemment fêté leur 61 ans de mariage entourés de leur famille.

En cette fin 2016, rattrapé par la maladie qu'il combattait en silence depuis plusieurs annéesAndré s'est éteint discrètement, entouré de sa famille et de l'amitié des habitants de Mons.

Tous adressent leurs condoléances à son épouse et à ses proches dans la peine.

jeudi, 22 décembre 2016

Vieussan : Compte-Rendu Conseil Municipal réunion du vendredi 25 novembre 2016

Voici le compte rendu de la dernière réunion du Conseil Municipal, affiché et transmis ce jour.

IMG_0855.JPGIMG_0856.JPGIMG_0857.JPG

samedi, 17 décembre 2016

Mons-la-Trivalle : Assemblée Générale de l'Association de la Chapelle de la Voulte

Assemblée générale de l'Association la Chapelle de la Voulte

L'Association de la Chapelle de la Voulte rappelle que son Assemblée générale aura lieu ce samedi 17 décembre à 16 h 30 à la salle polyvalente de Mons la trivalle.

mercredi, 23 novembre 2016

Mons-la-Trivalle : Assemblée Générale annuelle de l'Association de La Chapelle de la Voulte

Jean Luc Lauze, président de L'Association la Chapelle de la Voulte, annonce leur prochaine Assemblée Générale annuelle 2016 et invite cordialement la population à participer.

« La Chapelle Saint Roch de La Voulte, est un patrimoine qui mérite l'attention de tous, rappelle-t-il. Vous avez à cœur de promouvoir le patrimoine de la vallée du Jaur et de l'Orb, après la sauvegarde de la chapelle, il serait souhaitable de rendre le site agréable, sécurisé, etc...

La Chapelle Saint Roch de La Voulte, telle la prou d'un navire (2).jpgLa Chapelle Saint Roch de La Voulte mérite l'attention de tous pour veiller à sa sauvegarde

Ce site a besoin de tous, pour le promouvoir et aussi sauvegarder et conforter les restes de l'ensemble du monument, des remparts, des tours et de tout l'environnement remarquable qui le complète. »

L'assemblée générale de l'Association la Chapelle de la Voulte aura lieu le samedi 17 décembre à 16 h 30 à la salle polyvalente de Mons la trivalle.

Au cours de cette assemblée, les points suivants seront abordés :
I   – Adoption du Procès Verbal de l’Assemblée Générale du 16 janvier 2016
II  – Rapport moral concernant l’année 2016
III – Rapport financier de l’année 2016
IV  – Projets d’animation 2017
V   –  Renouvellement du Conseil d'Administration
VI  – Questions diverses.

Le verre de l'amitié prolongera les échanges en clôture de réunion.

« Dans l'attente de votre participation à tous j'ai grand plaisir à vous communiquer ces informations et espère votre soutien. »

Contact : Tél. 04 67 97 72 77.

 

dimanche, 20 novembre 2016

Hauts Cantons d'Oc : Projection du film : « PAS RES NOS ARRESTA »

DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2016 salle de réception (sous la mairie) à Saint Pons de Thomières 34

"Projection/débat pour mieux comprendre les enjeux de l'éolien industriel sur nos territoires..."

Communiqué par les amis de l'Amassada : "Nous sommes l'énergie ?!"

Un film autour de la lutte contre le méga transfo aux mille éoliennes à Saint-victor.

prnaoffenfants-noires-fini

« salut a vous

une super projection/débat/casse-croûte/soupe, avec les copains de l'Amassada pour mieux comprendre les enjeux de l'éolien industriel sur nos territoires.

A Saint Pons de Thomières (34)

     DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2016  salle de réception! (sous la mairie)

- 18 H 30 accueil en tartines, accompagné de bière des Faucheurs volontaires

- 19 H 15 Projection du film "PAS RES NOS ARRESTA "

- suivie de discussion survoltée sur fond de soupe chaude.hébergement possible.

les amies de l'Amassada. merci de faire la réclame pour cette soirée. »

Plus d'info : 

https://douze.noblogs.org/   L'AMASSADA | Pas res nos arresta      douze.noblogs.org   

PROJECTION EN PLACE PUBLIQUE DE « PAS RES NOS ARRESTA » VENDREDI 16 SEPTEMBRE 2016 à 21H À SAINT-AFFRIQUE "Tout le monde a pu lire dans les journaux les faits relatés quant à la perturbation du vote du Scot (Schéma de COhérence Territoriale)...(pour lire la suite clic ICI)"

« La colonisation de la planète par le capital vise avant tout, avec une plus grande obstination que celle des Jivaros, à conquérir des têtes et à les réduire de telle sorte qu’elles n’aient plus d’autre horizon que la marchandise. La méthode la plus efficace pour arriver à ce résultat consiste à détruire toute organisation sociale autonome fondée sur une relation de réciprocité entre les membres de la collectivité, et créer ainsi les conditions d’une misère sociale infinie. »

Georges Lapierre, Être ouragans, 2016

Dates des projections/débats à venir  :

  • 30 novembre : Montpellier, cinéma occupé Le Royal 20h00
  • 1 décembre : Réquista, au cinéma 20h30

jeudi, 17 novembre 2016

Votre chronique : Vin et biodynamie - IN VINO VITA -

Afficher l'image d'origine

Plus d'informations sur la biodynamie ? Pour approfondir bien le sujet, voir les films de Guillaume Bodin LA CLEF DES TERROIRS
https://www.youtube.com/watch?v=v9syP...
et
Le film d'Olympe et Yvon Minvielle L'ESPRIT DU VIN
https://www.youtube.com/watch?v=DfR6s...

Et pour d'autres infos, clic sur le lien : "NO WINE IS INNOCENT"  Par Antonin Iommi-Amunategui

"La France exporte l'équivalent de 80 Rafale par an en pinard ! Si ça ne cache pas une ou deux bonnes histoires... Ici, je parle donc du vin dans la bouteille, mais aussi de ce qui se trame autour d'elle...

jeudi, 10 novembre 2016

Vieussan : Lecture théâtralisée de lettres de « Poilus » ce 12 novembre

Au lendemain de l'anniversaire de l'armistice, la lecture théâtralisée de lettres de « Poilus » par la Compagnie Escalier B rappellera l'horreur de la guerre.

Les lettres de ces « Poilus », soldats français des Hauts Cantons de l'Hérault et d’ailleurs, font plonger avec effroi dans la dure réalité de la Première Guerre Mondiale de 1914 à 1918. Nommée Grande Guerre, elle a causé des dégâts d’une ampleur accablante, à la fois humains et matériels. Plus de 1,4 millions de Français sont morts au front.

Dans les tranchées les poilus ont écrits de saisissants témoignages.jpgDans l'enfer des tranchées les "Poilus" ont écrit de saisissants témoignages

Chacun des mots de ces lettres bouleversantes* dit l’enfer vécu par les soldats. Le 22 août 1914 l’armée française connaît ce qui va rester comme «le jour le plus meurtrier de l’histoire de France», où près de 27.000 hommes sont tués, notamment en Belgique.

L’abominable bataille de Verdun fut l’une des plus longues et dévastatrice. Bataille sans merci où pendant 10 mois plus de 2,3 millions de soldats découvrent l'horreur des tranchées, les blessés dans la boue, la souffrance. Les affrontements sans répit laissent derrière eux 300 000 morts.

Ces Récits de Campagne, témoignages saisissants de la guerre lancent un pathétique appel à la paix.

Pour cette lecture théâtralisée par la Compagnie Escalier B, l'entrée est gratuite et sera suivi d’une conviviale rencontre apéritive offerte par la commune, dans la salle du peuple de Vieussan, le samedi 12 novembre à 18 h.

 

*Une de ces "lettres de poilus", écrite par Pierre ..., le 22 septembre 1916 à Verdun :

« Ma chère Édith,

La vie ici est très dure. Dans les tranchées, l’odeur de la mort règne. Les rats nous envahissent, les parasites nous rongent la peau ; nous vivons dans la boue, elle nous envahit, nous ralentit et arrache nos grolles. Le froid se rajoute à ces supplices. Ce vent glacial qui nous gèle les os, il nous poursuit chaque jour. La nuit, il nous est impossible de dormir. Être prêt, à chaque instant, prêt à attaquer, prêt à tuer. Tuer, ceci est le maître-mot de notre histoire. Ils nous répètent qu’il faut tuer pour survivre, je dirais plutôt vivre pour tuer. C’est comme cela que je vis chaque minute de cet enfer. Sans hygiène. Sans repos. Sans joie. Sans vie.

Cela n’est rien comparé au trou morbide où ils nous envoient. Sur le champ de bataille, on ne trouve que des cadavres, des pauvres soldats pourrissant sur la terre imprégnée de sang. Les obus, les mines, détruisent tout sur leur passage. Arbres, maisons, et le peu de végétation qu’il reste. Tout est en ruine. L’odeur des charniers, le bruit des canons, les cris des soldats… L’atmosphère qui règne sur ce champ de carnage terroriserait un gosse pour toute sa vie. Elle nous terrorise déjà.

Lundi, je suis monté au front. Ils m’ont touché à la jambe. Je t’écris cette lettre alors que je devrais être aux côtés des autres, à me battre pour ma patrie. Notre patrie, elle ne nous aide pas vraiment. Ils nous envoient massacrer des hommes, alors qu’eux, ils restent assis dans leurs bureaux ; mais en réalité, je suis sur qu’ils sont morts de peur.

Ah ! Ce que j’aimerais recevoir une lettre. Cette lettre, celle qu’on attend tous, pouvoir revenir en perme. Ce que j’aimerais te revoir, ma chère épouse ! Retrouver un peu de confort, passer du temps avec notre petit garçon… Est-ce que tout le monde va bien ? Ne pensez pas à toutes ces horreurs. Je ne veux pas que vous subissiez cela par ma faute. Prends bien soin de toi, de notre fils, et de mes parents. Et, même si je ne reviens pas, je veillerai toujours sur toi. Je pense à vous tous les jours, et la seule force qui me permet encore de survivre, c’est de savoir que j’ai une famille qui m’attend, à la maison.

J’espère être à vos côtés très prochainement, à bientôt ma belle Édith, je t’aime. Pierre (source http://dailygeekshow.com/verdun-poilus-lettres/

Plus de témoignages de lettres de « Poilus » sur ce lien et celui-ci

dimanche, 06 novembre 2016

Vieussan : commémoration du 11 novembre

Les habitants de la commune de Vieussan sont invités à participer aux cérémonies commémoratives du 11 novembre.
L'anniversaire de l'armistice de 1918 qui marque la fin de la grande guerre se déroulera en deux étapes selon le programme suivant :

À 10 h 30 messe en l'église Saint Martin, au cœur du vieux village de Vieussan.

monument aux morts de Vieussan.jpg

À 11 h 15, la population est invitée à se rassembler au bas du village pour se recueillir devant le monument aux morts sur la route départementale 14, face à la mairie.

Les membres du conseil municipal prononceront le discours hommage aux hommes de Vieussan morts au combat durant les 2 dernières guerres et une gerbe sera déposée.

Le traditionnel apéritif convivial offert par la commune sera servi par le comité des fêtes dans la salle du peuple et clôturera la cérémonie.

samedi, 05 novembre 2016

Un joli moment : Piper, LE court-métrage de Disney-Pixar

piper,scolopacidé,mer,disney-pixar,court métrage,laviedeshautscantonsdoc,nature,environnementPiper, le court-métrage de Pixar, montré avec « Le Monde de Dory » direction Alan Barillaro, musique King Crismon Adrian Belew. 

Pour le voir : clic ci-dessous