compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 10 octobre 2016

Nature : Les trois vallées

au croisement des 3 vallées noir et blanc.jpg
Réalisation : Vidéo Cantons d'Oc

samedi, 08 octobre 2016

Votre chronique : "Pour que nos campagnes ne deviennent pas des villes ! "

Nombreux seront les habitants des hauts cantons d'Occitanie qui seront sensibles au message transmis par Max C. , message de "Soutien aux époux Pecheras : pour que nos campagnes ne deviennent pas des villes" !

époux Pecheras.jpg"Dénoncer l'absurdité d'un décision qui approuve et oblige la destruction d'un écosystème et d'une biodiversité"

" Bonjour,

Je viens de signer la pétition : 

« #FrogGate // Soutien aux époux Pecheras : pour que nos campagnes ne deviennent pas des villes ! ».

Je pense que c'est important. Souhaiteriez-vous signer à votre tour ?

Voici le lien:

https://www.change.org/p/froggate-soutien-aux-%C3%A9poux-pecheras-pour-que-nos-campagnes-ne-deviennent-pas-des-villes

Merci, Max "

Ci-dessous, le texte de la pétition postée par Valentin Coupri France

Soutien à Annie et Michel Pecheras, habitants de Grignols à quelques kilomètres de Périgueux, en Dordogne. Ils viennent d'être condamnés par la cour d'appel de Bordeaux a combler leur mare. Le coassement des grenouilles gêne leurs voisins installés à une dizaine de mètres du point d'eau.
Nous demandons tout simplement le retrait pur et simple de cette condamnation de justice, qui oblige le couple à combler sa mare. Cette décision est d'une aberration sans nom, qui approuve voire même oblige la destruction d'un écosystème et d'une biodiversité, au nom de la tranquillité de riverains qui ne sauraient qu'être emprunteur d'un espace naturel, lieu de vie de cette espèce protégée. Au-delà de la menace animale que nous ne pouvons nous résigner à accepter, cette pétition est avant tout un cri qui pousse à dénoncer l'absurdité de l'application de textes juridiques, et l'éloignement de ses applicateurs qui ne connaissent certainement pas le quotidien et l'utilité de nos campagnes.
Nous avons besoin du soutien de tous pour pouvoir interpeller les décideurs concernés et solliciter l'aide et l'appui d'acteurs associatifs et institutionnels dans la défense des intérêts de la famille Pecheras.
- DITES 'NON' A UNE ASEPTISATION ENCADRÉE DE LA NATURE -
Nous espérons recueillir au moins 50 000 signatures ! Partagez sans relâche, mobilisez-vous, soutenez à votre façon cette cause qui dépasse le seul cas de cette famille, aidez-nous à votre manière !
A bientôt ! Valentin.
*****
Voir la situation de ce couple : https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/dord...

*****
Témoignage de Michel Pecheras :
" A l'attention de tous nos soutiens,
En 2013 nous avons acheté la propriété des grands parents maternels de mon épouse, laquelle est née dans cette demeure.
A cette époque la mare existait, puisque cadastrée depuis 80 à 100 ans. Cette dernière était en partie bouchée par des détritus du voisinage sans aucun scrupule.
Cette propriété privée était inoccupée depuis longtemps après le décès des grands parents. Cette mare touchait le mur des voisins.
Après l'achat de cette propriété, nous avons nettoyé et commencé la rénovation des bâtiments, car les voisins avaient déjà voulu porter plainte pour mauvais état des bâtiments.

Nous avons fait appel à une entreprise pour déplacer cette mare de 12 à 13 m du mur du voisin et en contre bas de 1,80 m environ. Ce voisin a fait appel à la même entreprise pour faire creuser une mare dans son pré et qu'il fait reboucher 8 ans après, pendant le procès, enterrant faune et flore.

Ces voisins sont des gens procéduriers (problèmes de voisinage à MANZAC SUR VERN, puis à NOTRE DAME DE SANILHAC avec le charpentier couvreur qui travaillait sur leur maison). Ce charpentier a du quitter le chantier avant la fin des travaux.

Devant de telles menaces et une vie chamboulée, nous devons nous défendre et communiquer notre combat face à de tels personnes... Nous avons besoin de tous vos soutiens.
Merci beaucoup."
*****
Les soutenir financièrement : www.lepotcommun.fr/pot/d8798dlm
*****

Cette pétition sera remise à :

  • Cour administrative d'Appel de Bordeaux
  • Cour de Cassation
  • Ségolène Royal, Ministre
    Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer

vendredi, 07 octobre 2016

Vieussan : à Miravel, de vraies vacances, comme tout le monde

Le 9 octobre prochain est consacrée Journée Mondiale du handicap. La protection des droits et de la dignité, l’accès aux loisirs et à la culture* pour les personnes handicapées n’est pas toujours facile.

Encadré par des éducateurs du GREAT, Groupement Régional d'Éducation et d'Aide par le Tourisme, association qui organise des vacances adaptées, un groupe était accueilli au Domaine de Miravel pendant 3 semaines.

vieussan-le-domaine-de-miravel-lieu-privilegie-pour-accueill_745510_510x255.jpgOuvert à tous au cœur de la nature, Miravel offre un accueil privilégié en gestion écologique

Pour François, leur hôte, un grand nombre de questions se sont posées. La variété des handicaps, mentaux, visuel ou de mobilité amenait à tester le plan de mise en conformité du domaine (démarche obligatoire pour tout établissement recevant du public, ERP). 

« Si la démarche était un peu complexe et demandait un gros travail, nous avions néanmoins rencontré une écoute et des réactions constructives auprès des services dédiés de la Préfecture et notre dossier nos plans et nos demandes raisonnables de dérogation et d’adaptations ont été validés par elle. »

vieussan-le-domaine-de-miravel-lieu-privilegie-de ressourcement.jpgPour le droit  de tous aux loisirs, François ouvre le jardin privilégié de Miravel

« La confrontation avec la réalité d’un grand groupe de handicapés adultes de 30 à 60 ans a conduit à réaliser à chaud quelques équipements complémentaires. Nous avons appris que chacun d'eux est un cas unique et demande beaucoup d‘écoute. Les handicapés ne sont pas handicapés du cœur, ils prennent grand soin les uns des autres.»
Leur émotivité, souvent forte, les fait réagir plus vite et plus fort que la moyenne, comme des enfants.

ils se tiennent la main.jpg

« Nous passons nos vacances en famille avec les handicapés, déclare l'une des enfants des éducateurs du groupe. Ce sont des adultes, mais ils sont comme nous, nous nous comprenons. »

Ce public différent a ainsi bénéficié de vraies vacances comme tout le monde et avec tout le monde. La plupart d’entre eux travaillent dans des ESAT, avec des métiers protégés. Certains sont mariés, mènent des vies de famille.

« Les efforts d’un petit groupe d’hommes et de femmes de bonne volonté, généreux et compétents, conservent un tissu social digne de ce nom. Ces héros du quotidien peuvent renverser la vapeur, affirme François.

Ce séjour de vacances adaptées au domaine de Miravel a été pour nous une grande leçon concrète, rappelant qu’il n’y a pas de développement durable si on laisse un tiers de la population sur le bas-côté. »

Plus d'info :

*L’accès à la culture pour les personnes en situation de handicap n’est pas toujours facile. Bâtiments non adapté, explications trop compliquées, personnel non formé,... que dit la loi sur l’accessibilité culturelle ?

CULTURE ET HANDICAP, LA RÉGLEMENTATION

1948 – ONU – Déclaration Universelle des droits de l’homme, art 27 : « Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté »

1993 – ONU – Résolution n°48/96 du 20 décembre 1993, règle 10 : « Les Etats feront en sorte que les handicapés soient intégrés dans les activités culturelles et puissent y participer en toute égalité. »

2002 – France – Loi de modernisation sociale, art 53 : « L’accès du mineur ou de l’adulte handicapé physique, sensoriel ou mental aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens, notamment […] aux loisirs, au tourisme et à la culture constituent est une obligation nationale.

2007 – ONU – Convention relative aux droits des personnes handicapées, art 30 : « Les États Parties reconnaissent le droit des personnes handicapées de participer à la vie culturelle, sur la base de l’égalité avec les autres » et « Les États Parties prennent des mesures appropriées pour donner aux personnes handicapées la possibilité de développer et de réaliser leur potentiel créatif, artistique et intellectuel, non seulement dans leur propre intérêt, mais aussi pour l’enrichissement de la société »

2005 – France – Loi du 11 février 2005 : La loi oblige les établissements accueillant du public à se rendre accessibles pour tous, quelque soit le handicap. Les établissements ont un délai de 10 ans pour se conformer à la loi. Parmi les établissements recevant du public, on inclut bien sûr les établissements culturels, tels que les musées, les théâtres, les monuments historiques, les bibliothèques, etc...

LA COMMISSION CULTURE ET HANDICAP

Depuis 2001, une Commission « Culture et Handicap » a été créée afin de rassembler les différentes parties prenantes (ministères chargés de la Culture et des personnes en situation de handicap, établissements médico-sociaux, structures culturelles, associations de personnes handicapées, collectivités territoriales…) et réfléchir au moyen d’améliorer l’accessibilité artistique et culturelle aux personnes en situation de handicap.

En 2003, cette Commission a notamment publié une Charte d’accueil des personnes handicapées dans les lieux culturels. Cette charte permet d’aider les établissements culturels à bien comprendre les enjeux de l’accueil d’un public en situation de handicap et donne des pistes de réflexion pour les rendre accessibles.

Les congés payés désignent les périodes de congé au cours desquelles le salarié est payé par l'employeur en raison d'une obligation légale dans certains pays.

Apparus en France le 20 juin 1936 et en Belgique dès le 8 juillet suivant, les congés payés sont une innovation sociale majeure dont certaines prémices étaient apparues dans des conventions collectives en Allemagne dès le début du xxe siècle. Cette législation sociale est liée à l'avènement du Front populaire en France. Au début du xxIe siècle, les congés payés existent dans de nombreux pays. (source wikipédia)

mercredi, 05 octobre 2016

Mons-la-Trivalle : 7e édition de la Fête de l’Énergie

Le samedi 8 octobre 2016, dans le cadre de la 7e édition de la Fête de l’Énergie, la commune de Mons-la-Trivalle est choisie pour la visite de l'un de ces sites exemplaires.

maison-bioclimatique.jpgHabitation spécialement conçue pour maximiser la réceptivité des rayons solaires

La visite se déroulera de 9 h 30 à 12 h : l’Espace Info-Énergie Pays Haut Languedoc et Vignobles propose de découvrir une maison en site isolé, non raccordée au réseau électrique, autonome en énergie et alimentée en électricité par des panneaux photovoltaïques

À voir également la rénovation avec une isolation en liège et des enduits naturels.

L'inscription est obligatoire  : toutes les précisions sur le lieu de rendez-vous seront indiquées à ce moment là.
La visite est gratuite, les places sont limitées et les inscriptions sont à prendre au 04 67 95 72 21 ou par courriel à eie@payshlv.com et ferreol.coerchon@payshlv.com.

lundi, 03 octobre 2016

Votre chronique : HURLEVENT ASSO communique le bilan de la période d'été

"Bonjour !

Voici un résumé de la lutte anti-éoliennes pendant l'été.

Mais avant d'en prendre connaissance, voyez donc cette vidéo allemande sous-titrée en français :

http://ccsubs.com/video/yt%3Am75Z-G2KnwY/malade-des-infrasons-la-lutte-contre-les-eoliennes/subtitles?lang=fr

Et prenez note de la date de notre assemblée générale qui aura lieu à la salle de Prémian le 28 octobre à 18 H 30. Nous ferons le point sur ce qui s'est passé dans l'année et débattrons sur le(s) meilleur(s) moyen(s) pour faire barrage aux projets éoliens.

A bientôt.

La période qui va de début juillet à aujourd’hui a été active et marquée par deux événements : la visite de la vice-présidente du Conseil Régional sur les sites éoliens (voir le compte-rendu en pièce jointe) et l’installation d’une ZAD (zone à défendre) sur le site d’Albine (début de construction d’un parc éolien).

Un petit commentaire d’abord : la visite de la vice-présidente n’a pas apporté grand chose, sauf une nouvelle transmise par le Président du Parc Régional : la disposition de la Charte indiquant la limite de 300 mâts est « opposable ». Ce qui veut dire que les services de l’Etat n’autoriseront en aucun cas un dépassement.

 

Albine (Tarn): Le vent tourne contre les éoliennes industrielles

Pour la lutte du côté d’Albine, on peut remarquer que l’Etat « met le paquet » pour réprimer le mouvement de protestation contre les éoliennes : les gendarmes ont été très présents, en nombre, dès le début, pour protégter les travaux. A deux reprises, pour appréhender un zadiste, et pour faire une perquisition dans la ZAD, il,ne leur pas fallu moins de 8 voitures de gendarmerie ! La disproportion est énorme. (à mettre en rapport  avec le niveau de protection de la population à Nice). Il est plus important pour les pouvoirs publics de protéger les multinationales du vent.

Voici quelques articles choisis parmi les très nombreux qui ont paru sur ce sujet.

Voisine d'éoliennes industrielles

 

Nos politiciens aiment dénoncer publiquement l'égoïsme des opposants aux éoliennes qui, selon eux, seraient des petits bourgeois gâtés qui ne se battent que pour défendre des intérêts matériels et privés. Donc des purs produits du système qu'eux-même servent en règle général, sauf lorsque leurs intérêts sont en jeu et qu'un petit coup de "jeune"  dans leur discours s'impose. Le vert leur va si bien lorsqu'il s'agit d'en tirer profit!
Je serais curieuse de les entendre sur ces opposants aux éoliennes:

une vidéo à visionner ici ; https://blackfionproduction.wordpress.com/2016/07/17/un-a...

De toute évidence ces personnes, jeunes pour la plupart, (hé oui, nous ne sommes pas en face de vieux croûtons !) ne défendent pas la valeur immobilière de leurs villas ou de leurs résidences secondaires. Elles ne sont pas non plus pro-nucléaires. Elles font courageusement partie de cette société civile qui ne partage pas votre point de vue sur l'avenir de nos paysages et de nos espaces naturels.

La résistance aux éoliennes industrielles impose un débat que les autorités tentent de repousser par tous les moyens et le plus souvent avec des discours complètement cons. Les démocrates ne sont pas ceux que l'on voudrait nous faire croire…
Bravo
aux alter éolien, aux zadistes du parc Naturel Régional du Haut-Languedoc bravo pour votre courage et votre détermination. Si les jurassiens prenaient autant au sérieux la richesse du Parc Naturel du Doubs, je serais comblée! Merci de nous démontrer que la lutte contre les éoliennes industrielles n'est pas une affaire de vieux mais une question de responsabilité envers ces espaces naturels pris d'assaut par des affairistes.

P.S. le site de cette association vaut le détour. Ce texte par exemple:
"Le vent nous porte sur le système, ou comment devenir anti-nucléaire sans devenir pro-éolien"

Les zadistes  ont été pris au sérieux par les pouvoirs publics au point qu’on peut parler de harcèlement : un hélicoptère et 5 à 10 gendarmes pour un zadiste, et souvent pour trois fois rien. Les autorités judiciaires ont eu leur part : les zadistes, assignés en justice, ont été condamnés à être expulsés de leur campement (et à des frais importants), mais cela vous a été relaté par de nombreux messages pendant l’été.

Autres  fronts

Albine (Tarn): Le vent tourne contre les éoliennes industrielles par  La Marseillaise le mercredi 20 juillet 2016 08 h 30 http://www.lamarseillaise.fr/herault/developpement-durabl...

Deux autres manifestations ont eu  lieu pendant les mois d’août à Saint-Amans, puis à Labastide et ont fait l’objet d’une publication, mais ce qui précède donne une idée de la lutteassidue menée par les associations du Haut Languedoc (TNE).

Bonne fin d’été !

vendredi, 30 septembre 2016

Rosis : inauguration de la stèle en hommage aux Médaillés militaires de l’Hérault

Jacques Mendes, maire de Rosis et les Conseillers Municipaux avaient le plaisir de recevoir la délégation invitée à l’inauguration de la stèle érigée devant l’église Sainte Marie de Douch, en hommage aux Médaillés militaires de l’Hérault, à l’occasion du 73 ème anniversaire du maquis Bir Hakeim.

Le maire excusa les absents : le sous-préfet de Béziers, le député Klébert Mesquida, la Conseillère départementale du canton de St Pons Marie Pierre Pons et Jean Arcas Maire d’olargues, excusé pour raison médicale.

IMG_6970.JPGLe maire Jacques Mendes, sensible au devoir de mémoire remercia les présents

Il remercia les personnalités présentes : Elie Aboud députe de la 6°circonscription de Béziers, Gilles d’Ettore, Maire d’Agde, Francis Cros président de la Communauté de communes de la Montagne du haut Languedoc, Yvonne Sayos Vice présidente nationale des médaillés militaires, Joseph Andreux Boussut président de l’UD des médailles militaires de l’Hérault, Camille Torquebiau président des médaillés Militaires 66e section de Bèziers et Guy Bancarel président de la 1577° Section des médailles militaires d’Agde.

rosis,douch,anciens combattants,stèle hommage aux médaillés militaires,maquis bir hakeim

Jacques Mendes les accueillit, s'adressant aussi aux présidents des Associations Patriotiques, au représentant de la gendarmerie, aux anciens combattants, portes drapeaux, médaillés militaires, parlementaires, élus et aux maires voisins venus nombreux de Combes, Castanet le haut, St-Etienne d’Estréchoux, Graissessac et Taussac assister à cette cérémonie.

IMG_7000.JPGLa stèle hommage aux Médaillés militaires au côté de celle à la mémoire du maquis Bir Hakeim

« Cette stèle du souvenir, nous avons voulu qu’elle soit érigée ici à Douch, proche de celle érigée en 2005 à la mémoire du maquis Bir Hakeim, à l’endroit même, ou furent tués deux résistants lors des combats qui opposa le 10 septembre 1943  une colonne de deux cent soldats allemands commandé par un capitaine de la Wehrmacht, à 40 maquisards du Bir Hakeim ».

Afficher l'image d'origineLa symbolique de Liberté, Égalité, Fraternité de la stèle et l’étoile de bronze campant l’Homme Libre.

« Une nouvelle fois, la France, terre de liberté et pays des lumières, est agressée car elle reste, pour les ennemis de l’humanité, l’incarnation historique du triomphe des valeurs démocratiques et républicaines qui rassemblent les hommes, rappela Le maire.

IMG_6959.JPG

La Stèle à l’effigie de la médaille militaire que nous avons l’honneur d’inaugurer aujourd’hui ici dans un des hauts lieux de la résistance est un hommage solennel, et reconnaissant pour que les générations futures se souviennent de tous ces militaires qui ont servi la France.

Sensible au devoir de mémoire, c’est avec un immense plaisir que j’ai accepté avec mon équipe, de répondre favorablement à la demande du Président et des membres de l’association.»

rosis,douch,anciens combattants,stèle hommage aux médaillés militaires,maquis bir hakeim
Une vingtaine de porte-drapeaux d’associations d’anciens combattants étaient présents

«  La Médaille Militaire, rappelle le maire, a été, depuis sa création, la récompense d'innombrables sacrifices et des campagnes du Second Empire à nos jours, elle a réuni sous sa devise VALEUR et DISCIPLINE, les soldats les plus anonymes aux héros les plus populaires tels Georges Guynemer ou Jean Moulin.
C’est en 1852 que Napoléon III, alors président de la République, a créé la « Médaille Militaire », et déclaré lors de la 1e distribution de cette décoration : « le ruban que vous porterez sur la poitrine, dira à vos camarades, à vos familles, à vos concitoyens, que celui qui la porte est un brave. »

Un vin d’honneur clôtura la cérémonie inaugurative de la stèle après que Jacques Mendes ait aussi remercié l’entreprise Granier de Lacaune qui l'a offerte et l’employé communal qui a érigée avec le 1er adjoint en charge de l’organisation, « cette stèle du souvenir dressée au côté de celle à la mémoire du maquis Bir Hakeim, édifiée sous le  signe  de Liberté, Égalité, Fraternité, l’étoile de bronze symbolisant l’Homme Libre ».

mercredi, 28 septembre 2016

Mons-la-Trivalle : l'art de la pierre sèche au Comptoir Associatif

Claude Froidevaux, aime les pierres. Le muret qui longe le Comptoir Associatif attira son regard : son instabilité évidente lui fit peine.

mons-la-trivalle,les pierres,"l'ambassadrice de la pierre sèche",mur,http:pierreseche.esy.es,l'art de la pierre sèche,artistes,comptoir associatif,art,claude froidevaux,pablo,dit "savoir-fer",muret,paysage

Bien connue dans tout le département, Claude œuvre pour la sauvegarde d’un savoir-faire ancestral et sa transmission : la réhabilitation des murs en pierres sèches.
 
mons-la-trivalle,les pierres,"l'ambassadrice de la pierre sèche",mur,http:pierreseche.esy.es,l'art de la pierre sèche,artistes,comptoir associatif,art,claude froidevaux,pablo,dit "savoir-fer",muret,paysageClaude Froidevaux, "Ambassadrice de la pierre sèche" (photo midetplus.fr)

Tout de go elle voulut bien prêter sa science aux constructeurs amateurs qui avaient, d'un art singulier, assemblé les pierres, toujours menacées d'une chute prochaine.

mons-la-trivalle,les pierres,"l'ambassadrice de la pierre sèche",mur,http:pierreseche.esy.es,l'art de la pierre sèche,artistes,comptoir associatif,art,claude froidevaux,pablo,dit "savoir-fer",muret,paysage

Rendez-vous pris, Claude, "Ambassadrice de la pierre sèche" prodigua ses conseils et le mur, d'abord mis à bas, fut érigé, pierre à pierre, de mains de maîtres, pour une nouvelle vie.


Claude Froidevaux transmet patiemment le geste à Vincent Claude Froidevaux transmet patiemment l'art de la pierre sèche à Vincent

« On prend la pierre on la met dans le bon sens, on la pose. Elle ne doit pas bouger, pas redresser le derrière quand on appuie dessus. Le secret c’est de créer des liens entre les cailloux ! » enseigne Claude. Voir le site http://pierreseche.esy.es/

mons-la-trivalle,les pierres,"l'ambassadrice de la pierre sèche",mur,http:pierreseche.esy.es,l'art de la pierre sèche,artistes,comptoir associatif,art,claude froidevaux,pablo,dit "savoir-fer",muret,paysage

Sous le regard attentif de Pablo, Vincent et Jean-Michel, patiemment, ont posé, calé, construit peu à peu le muret désormais solide et près à accueillir artistes et amateurs qui pourront y poser leurs fesses sans risque de choir.
 
 "Au Comptoir Associatif de Mons, l'Art est roi ! s'écrie Claude Froidevaux, ravie, l'œuvre terminée. Pablo, dit "Savoir-Fer" témoignera de la patience de Vincent et de Jean-Michel à acquérir le geste ! Je les remercie. "

Le muret terminé, Vincent et de Jean-Michel n'étaient pas peu fier de leur œuvre.JPGLe muret terminé, Vincent et de Jean-Michel n'étaient pas peu fier de leur œuvre

Ce geste du bâtisseur, reconnu métier d’art, Claude aime le transmettre, vantant le mérites des murs de pierre sèche qui ont le double avantage de retenir la terre et de laisser passer l’eau, limitant les dégâts des inondations.

Place du Platane à Mons-la-Trivalle, le Comptoir Associatif fidèle à l'art en tout genre, s'ouvre sur un thème inédit pour une nouvelle exposition collective au mois d'octobre. Contact et infos au 06 73 19 5747.

Voir les images de la construction : l'art de la pierre sèche au Comptoir Associatif

mardi, 27 septembre 2016

Mons-la-Trivalle : interdiction de chasser le dimanche 2 octobre 2016

Francis Sigé président de l'ACCA, communique : Le Conseil d'Administration de l'Association Communale de Chasse Agréée de Mons La Trivalle rappelle aux chasseurs que toute chasse, au petit et grand gibier, sera interdite le dimanche 2 octobre 2016.

Cette interdiction rigoureuse est à respecter sur l'ensemble du territoire de l'Unité de Gestion n° 5 Sud (Caroux-Espinouse) ainsi que sur le secteur des Avants Monts, Unité de Gestion n° 6 ( rive droite des cours d'eau du Jaur et de l'Orb )

actualités, associations, chasse,pêche, hauts cantons d'oc, mons-la-trivalle, traditions, a.c.c.a., association communale de chasse agréée, mons la trivalle, local de chasse, conseil d'administrationL'espace autour du Caroux, territoire privilégié de chasse et de randonnée

La décision est appliquée par mesure de sécurité, suite à la Randonnée Pédestre Départementale organisée ce jour là, dimanche 2 octobre 2016, avec départ et arrivée place de La Gare, face à la mairie annexe de Mons-la-Trivalle.


dimanche, 25 septembre 2016

Mons-la-Trivalle : Fête de la Randonnée Pédestre avec Monta-Davala

La journée de la Randonnée, chapeautée par la Fédération Française de Randonnées 34 se déroulera à Mons la Trivalle pour sa 35e édition avec l'organisation de randonnées de quatre itinéraires proposées et de quatre niveaux différents, du familial au randonneur expérimenté.

Au programme : Gorges d’Héric, Pic de Naudech, Sentier des Gardes, Piste des Biterrois, Hameaux au pied du Caroux...

Monta Davala rando.JPGAvec Monta Davala, la randonnée, excellente pour la santé et le moral

En choisissant le Caroux, désigné « Terrain de jeu », Michel Bessière président du Comité de Randonnée Pédestre de l'Hérault et son équipe ont ciblé ce territoire érigé en symbole emblématique par les services du Département.

Le développement souhaité vise la reconnaissance de « Pôle de pleine nature » avec la création du « Pays Haut Languedoc et Vignobles » et repose sur des enjeux fondamentaux, tissant pratiques sportives, économiques et touristiques.

« Cette année nous aimerions que la 35e Fête de la Randonnée Pédestre soit placée sous le signe de l'échange, souhaitait Michel Bessière : Lorsque nous « citadins », nous venons dans la nature pour pratiquer la randonnée pédestre*, n'oublions pas que nous venons dans le « jardin » des autochtones. Des gens qui habitent là toute l'année et qui voient « débarquer » des bandes de bipèdes... Mais avons-nous seulement conscience de cette situation ? »

Michel Bessière était, depuis presque huit ans, président du comité, il est brusquement décédé en cette fin de mois d'août 2016. Tous les amoureux de rando présentent leurs sincères condoléances à sa famille. Un hommage public lui sera rendu à l'occasion de cette fête départementale de la randonnée pédestre, pour laquelle il a œuvré.

Le club de randonnées Monta-Davala est partie prenante de cette manifestation. Les organisateurs recensent les bonnes volontés locales. « Nous faisons appel aux adhérents pour participer comme bénévoles pour la réussite de cette journée. S'inscrire par tél. au 06 30 80 72 16 ».

La 35e fête départementale de la randonnée pédestre c'est dimanche 2 octobre. Accueil Salle polyvalente de la mairie à Mons la Trivalle à partir de 7 h 45. Inscriptions sur place : 5 € pour les non licenciés, tarif réduit 3 € sur présentation de la licence de la FFR. Gratuit pour les moins de 12 ans.

*Quelques conseils pour randonner malin : "Ne partez pas sans eau ni nourriture, portez des chaussures de randonnée à semelle 'crantée', et n'oubliez pas de vous équiper d'un chapeau... Choisissez un circuit adapté à vos capacités du moment... Respectez les horaires, le sens de l'itinéraire, ne sortez pas des sentiers balisés. . Soyez courtois avec les autres randonneurs et les chasseurs... Respectez les propriétés privées, les zones de cultures, ne faites pas de feu, évitez les cueillettes sauvages, refermez les barrières après votre passage... Respectez la nature, vous allez traverser des zonages Natura 2000. Emportez avec vous tous vos détritus, sur le lieu de pique-nique il ne doit rester aucune marque de votre pause."

samedi, 24 septembre 2016

Sous-Bois : Hommage à l'automne

Afficher l'image d'origine

Sous-Bois Réalisation : Vidéo Cantons d'Oc