compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 01 septembre 2016

Mons-la-Trivalle : un duo bien rythmé avec Caroline et Jean Marie

Chanter en s'accompagnant de l'accordéon est une performance rare. Caroline Fedi l'accomplit avec légèreté, traçant résolument son chemin dans le monde de la musique.

En solo, duo, trio, quartet ou quintet, avec son accordéon et accompagnée de l'attention soutenue de ses musiciens, Caroline Fedi vient de Pézenas, patrie de Boby Lapointe qui occupe une place de choix dans son répertoire.

IMG_0549.JPGCaroline Fedi et son accordéon en duo avec Jean Marie Pons pour un moment chaleureux

En duo avec Jean Marie Pons qui unit les graves de sa voix dans les chœurs et rythme le tempo de ses percussions, Caroline et son accordéon ont proposé une soirée réussie.

Un répertoire aux tons variés entraîne les convives du Snack Loulette dans l'univers attachant des grandes chansons françaises aimées du public. Interprétées de manière originale et accompagnées de textes personnels qui posent sur la société un regard sans concession.

IMG_0548.JPG

Humour et gravité, tendresse et chaleur humaine, ce mélange subtil Caroline Duo a su le transmettre au rythme de ce moment festif.

Sous le charme, tous en redemandent, et Caroline propose une dernière chanson, et encore un sourire. Salués par les d'applaudissements, Caroline et Jean Marie ont su partager sans réticence cet élan chaleureux qui les rapproche encore une fois de leur public.

mercredi, 06 juillet 2016

Hauts Cantons : communiqué de HURLEVENT ASSO

Le projet d'extension de l'Éolien industriel sur le territoire du Parc fait polémique : Voici le communiqué mensuel de HURLEVENT ASSO retransmis dans son intégralité -avec quelques rares coupures notées : (coupure/modérateur du blog)-

Le visuel interactif augmenté de Nelly Galan - PAO Icso Le Tarn libre rend compte de la situation de la tension grandissante sur l’éolien dans le Parc naturel régional du Haut Languedoc

Le Parc naurel régional du Haut Languedoc est en train de devenir l'épicentre de l'éolien dans la région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées.)

"Le mois de juin dans notre vallée 

Voici ce qu'il s'est passé pendant le dernier mois.

Le mois de juin a été particulièrement chargé.

Information préalable : La commission du PRNHL compétente en matière d’éoliennes avait donné son avis (fin mars-début avril ?) sur les projets de Riols 2 et des Verreries de Moussans/Boisset, mais il nous a longtemps été longtemps impossible de le connaître (« Nous ne pouvons pas le dire »). Evidemment, c’est pour nous empêcher de nous organiser. (coupure/modérateur du blog)… !

Seul le projet de Riols 2 a reçu un avis favorable. Bien sûr, nous n’avions pas été admis à cette commission, même en tant que simples spectateurs, ce qui est tout simplement scandaleux ! En tout cas, c’est réglé pour Boisset/Verreries.

Le 10 juin, la Com’com du Saint-Ponais devait donner son avis sur le projet éolien de Riols. Nous avons fait passer un argumentaire axé sur les nuisances pour les riverains. Les conseillers l’ont eu un peu tard et n’ont pas vraiment eu le temps de le lire. En tout cas, le sort des riverains ne les inquiète pas beaucoup  puisque il n’y a eu que deux voix contre et une abstention.

Le 14 juin, c’était au tour du conseil municipal de Saint-Pons de délibérer sur le projet Riols 2 : Nous avions vu le maire auparavant et lui avons remis une documentation analogue à celle du 10 juin. Mais il aurait fallu faire davantage : en effet, le résultat du vote montre la fragilité des prises de position 8 voix pour, 8 contre et trois abstentions.

Puis s’agissant d’autoriser une étude de projet éolien sur la commune par Valorem (sur la crête des Trois Boules, pas loin du col de Saint-Colombe), 9 voix pour, 6 contre et trois abstentions.

Nous avons eu le sentiment que si nous avions été un peu plus disponibles, nous aurions sans doute pu inverser la tendance.

Ce que nous avons pu noter par ailleurs, c’est que des pressions fortes avaient été exercées pour faire aboutir ces projets.

Le 21 juin, conseil municipal à Courniou. A l’ordre du jour, le projet éolien.

Nous avions lancé un appel à venir nombreux (« C’est le moment ou jamais »), car nous pensions tous, d’après un certain nombre d’entretiens individuels avec les conseillers que le conseil serait assez nettement favorable au projet. Mais il nous a été rapporté après le « pré-conseil », seul moment de véritable discussion (mais non ouvert au public), que la majorité s’était révélée plutôt contre.

Pour éviter de tomber dans les provocations de cette femme la mairesse, (coupure/modérateur du blog), et qui est capable de retourner la situation, il valait mieux lancer un appel au calme, ce que nous avons fait.

Il y avait néanmoins beaucoup de monde ce soir-là, et surtout des habitants de Courniou pour assister à la délibération sur ce projet de 14 éoliennes sur le rebord du Somail. Il y a eu un long exposé de la part de Me le Maire et on ne savait pas trop bien où cela mènerait. On pouvait penser que son intention allait être d’insister pour un avis favorable. Mais non…

Finalement, le vote a eu lieu à bulletins secrets et a donné le résultat suivant : pour la poursuite du projet : 3, contre 11, et une abstention.

Ce résultat est à mettre au crédit du collectif de Courniou (qui s'est transformé en association et qui a accompli un travail considérable tous ces derniers mois).
Nous sommes heureux d'avoir pu y contribuer.

Maintenant, ce n'est pas forcément terminé, mais c'est un acquis important. Il est bien possible qu'EDF EN ne renonce pas, mais ce sera bien plus difficile pour elle.

Apparemment, tous les conseils devaient siéger avant fin juin (ils ont été sans doute pressés de le faire), car c’était au tour de Pardailhan ce vendredi 24 juin de donner son avis sur Riols 2.

Nous n’avons pas eu le temps de faire beaucoup plus que ce qui avait été fait sur les hameaux proches de du site prévu pour l'implantation (Rodomouls, Cathalo, Le Plo de Cathalo), où presque tous les habitants ont signé notre pétition. Auparavant, un de nos camarades de Pardailhan avait contacté le plus possible de conseillers municipaux, muni d’une documentation persuasive.
Nous nous sommes contentés de faire le tour de Pardailhan pour remettre un tract motivé invitant les habitants à être présents au conseil.

Le maire a accepté qu’il y ait une petite intervention avant la séance.. C’est notre camarade de Pardailhan qui s’en est chargé. Ensuite, le maire a indiqué qu'il avait l'intention de demander un vote à bulletins secrets, ce que les conseillers ont refusé. Puis, il a été question de ce qu'EDF EN proposait à la commune pour obtenir son avis favorable au projet Riols 2. Ce n'était pas grand chose, mais non plus pas négligeable. Mais il n'y a pas eu de véritable discussion, car une fois de plus, elle avait eu lieu en "pré-conseil". 

Le vote, si j'ai bonne mémoire, a donné le résultat suivant : contre le projet : 5, pour : 2 et abst. 4 : Ça ne paraît pas extraordinaire, mais c'est solide, car ce sont des positions bien affirmées (on peut penser que les abstentions sont dues aux soucis concernant les nuisances de l'éolien pour les hameaux exposés), et il ne sera pas question d'accepter toute autre disposition en faveur du projet éolien (ce qui a été affirmé par le maire en séance). Autrement dit, il ne sera pas question de revenir sur le projet éolien.

La commune de Pardailhan, fidèle à son attitude démocratique, reste donc le cauchemar d'EDF EN

Il y avait du monde pour assister à ce conseil.

Bilan : Il nous reste Riols 2 (quoique… nous n’avons pas de nouvelles de Vieussan où la réunion publique pour la présentation du projet n’a toujours pas eu lieu. Le secret est particulièrement bien gardé).

Mais nous n’avons dit notre dernier mot.

Une seule remarque d’ensemble : lorsque nous sommes disponibles et que nous sommes au moins quelques-uns à nous mobiliser, il y a possibilité de victoire. 

Nous allons entrer dans la période estivale, pendant laquelle il se passe généralement peu de choses. Toutefois, le 13 juillet, une délégation de TNE emmène Agnès Langevine, vice-présidente du Conseil Régional d’Occitanie, visiter des parcs éoliens du sud du Massif Central et il y aura des rencontres avec des associatifs pendant ce périple… L‘objectif essentiel est de montrer les dégâts qu’entraîne l’éolien…

Vous aurez un compte-rendu de cette journée.

Bon été !"

jeudi, 31 mars 2016

Vieussan : personne n'oubliera le sourire de Mimi

Née au petit hameau du Lau, Marie Miquel était pour tous Mimi, une petite fille très dégourdie qui, très tôt, passait sous la table debout en faisant ses premiers pas !

photo Mimi.JPGMimi cultivait le goût du bonheur

«Ton rire enjoué et ta bonne humeur ont bercé mon enfance lors de nos vacances au Lau, village de tes parents, mes grands-parents. Tu aimais te moquer gentiment de moi, ton filleul, en m’appelant « Pépouilla », peut-être parce que j’étais un peu rondelet….. ou alors, tout simplement parce que tu étais heureuse d’être marraine ! confie Jean Paul, fils aîné de sa sœur Clairette décédée en 2013, dans l'hommage qu'il écrivit à la mémoire de Mimi, sa marraine. Passionnée de voyages, de randonnée, et même d’archéologie,... Mimi aimait être en groupe, avec des amis, à manifester son envie de vivre et elle passait de long moments à peindre les beautés de ce monde : fleurs, arbres ou paysage... »

Ce goût pour le bonheur, Mimi le cultiva tout au long de sa vie. Dans la petite école communale de Lugné, où elle fut institutrice, puis professeur de sport au collège de Bagnols sur Cèze.

Pour Alain et Jean-Luc ses deux enfants et leurs familles, pour ses petits enfants dont elle était fière, pour tous ses proches, les moments partagés avec Mimi resteront de petits morceaux de paradis.

C'est à Bagnols qu'elle a terminé sa vie, et si ses lèvres ne prononçaient plus aucun mot, son sourire était le même pour tous.

tombeau de Mimi.jpg

Mimi selon son désir repose désormais près de ses parents, de son oncle et de ses grands-parents, dans le petit cimetière où elle avait fait construire un tombeau, au pied de la tour du Pin.

Tous ceux qui l'ont connu n'oublieront pas son sourire et sa gentillesse et présentent leurs sincères condoléances à sa famille.

Pour lire le texte intégral de l'hommage écrit par Jean Paul Viguier, cliquer sur le lien : À MIMI, ma marraine.doc

lundi, 21 mars 2016

Vieussan - Le Lau : décès de Mimi Fabre née Miquel

le lau.JPGMimi a passé son enfance au hameau du Lau

BAGNOLS-SUR-CÈZE, VIEUSSAN - LE LAU

Ses enfants, Alain et Jean Luc FABRE et leurs épouses ;
ses petits-enfants ;
parents, alliés et amis
ont la tristesse de faire part du décès de


Madame Mimi FABRE
née MIQUEL


La cérémonie religieuse aura lieu

lundi 21 mars 2016, à 10 heures,

en l'église Saint-Jean-Baptiste à Bagnols,

suivie de l'inhumation à 14 h 30,

au cimetière du hameau du Pin

commune de Vieussan

Tous ceux qui ont connu Mimi présentent leurs sincères condoléances à sa famille.