compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 12 juillet 2017

Vieussan-hameau de Boissezon : la voiture volée finit en flamme dans un ravin après un rodéo

Mardi 11 juillet peu avant 19 h, une voiture  volée devant la caserne des sapeurs pompiers à Mons La Trivalle finit sa course carbonisée en contrebas d'un talus dans les vignes sur la D177 qui serpente et conduit de Boissezon vers Berlou.
Plusieurs riverains disent avoir assisté de Mons à Vieussan à une course poursuite entre deux voitures roulant à vive allure, à grand renfort d'accélérations, de dérapages et de crissements de pneus. Un passager assis à côté du conducteur prenait place dans chacune d'elles. 

voiture calcinée en contrebas.JPG 

Le jeu a mal finit. Une colonne de fumée noire a été signalée peu après. Les pompiers de Mons sont arrivés pour maîtriser rapidement l'incendie évitant sa propagation.
 
Cependant personne n'a été retrouvé dans la voiture, totalement détruite.

voiture calcinée en contrebas de la route.jpg

Murs de pierres en contrefort de la route endommagés, arbustes arrachés par la chute de la voiture, végétation brûlée, les dégâts sont importants.

plaque (2).jpg

Thibaut, jeune sapeurs pompier déplore le vol et la  perte de sa BMW qui avait peu de Kilomètres au compteur et dont il ne reste que la carcasse calcinée. Une plainte pour vol a été déposée.
 
Les pompiers, le maire et les gendarmes sur les lieux.jpg
 
Chacun émet des suppositions quant à l'état de ceux qui occupaient cette voiture et au devenir des 4 fuyards qui semblent avoir continué leur route ensemble en direction de Mézeille dans la Golf noire.
 
Où se trouve ce deuxième véhicule ? Emporte-t-il des blessés ? Peut-être grièvement ? La chute depuis la route, quelques 10 mètres au dessus, a du être rude... 

IMG_1882.JPG

L'interrogation reste entière. Le maire de la commune de Vieussan et les gendarmes d'Olargues étaient aussi sur les lieux. Une enquête est ouverte.
 
L'entretien en images sur les lieux  avec Christian Cordier,  chef des sapeurs pompiers
 
 
 

jeudi, 26 janvier 2017

Vieussan : Dharma Nature, pour développer empathie et bienveillance

À travers Dharma Nature, Denis poursuit sa quête d'harmonie. L'association basée à Vieussan a pour but de promouvoir la pratique de la méditation et son usage dans le quotidien.

Denis Robberechts.jpgDenis Robberechts, enseignant de l’association Dharma Nature

« Pour pratiquer la méditation, explique Denis Robberechts enseignant de l’association, il faut une bonne dose de curiosité. C’est un chemin vers une plus grande connaissance de soi. Il faut accepter de se poser calmement pendant un temps, d’observer nos sensations physiques, nos émotions, le mouvement de notre pensée et l’impact des perceptions extérieures sur notre monde intérieur. Il faut apprendre à gérer son attention, à ne pas la laisser se disperser. Cela rend la pensée et l’action plus efficace et a un impact très bénéfique sur la qualité générale de notre vie. »

dharmanature.jpg

Dharma Nature organise des retraites (temps pendant lesquels les participants se retirent de leur quotidien) en France et à l’étranger. Certaines combinent la méditation avec d’autres activités sportives ou artistiques qui ont chacune un lien avec la méditation : ski de randonnée, escalade, marche, arts martiaux, danse contact.

dharma-musique.jpg

« La dernière née, créée avec des anciens d’un collectif anglais, Spiral Tribe, Son, Silence et Danse, précise Denis, permet aux participants de réaliser que la méditation développe la perception au point de faciliter l’immersion dans la musique et la transe que peut procurer la danse.»

« Dharma Nature est invité en 2017 à enseigner avec Master Wu, maître connu dans la tradition Chan ( Zen chinois) » ajoute Denis qui, accompagné de 10 occidentaux ira rejoindre une trentaine de pratiquants chinois pour une marche silencieuse de 10 jours, en Chine centrale.

Localement l'association propose des séminaires de mindfulness (méditation axées sur la pleine conscience). Pendant 6 semaines à raison d’une rencontre de 2 h 30 par semaine, les participants apprennent l’usage de cette pratique, maintenant utilisée dans les écoles, les hôpitaux, les grandes entreprises...

Pour plus d'info : Dharmanature.org   contact : info@dharmanature.org

dimanche, 15 janvier 2017

Vieussan : « Qui était donc mon grand père, Jean Joseph Paul Roque ? »

Retrouver ses racines est une interrogation essentielle, d'autant plus attachante quand cette quête recèle un mystère.

Pour Monique, épouse Astier née Cazaledes, la partie occultée de sa généalogie autour de son grand père Jean Joseph Paul Roque, l'obsède.

Séducteur frivole ou amant sincère, pourra-t-elle découvrir sa personnalité ?

Qui était donc mon grand père Jean Joseph Paul Roque.jpgPour Monique,  son grand père Jean Joseph Paul Roque reste une énigme à élucider

« Je vais essayer de vous relater le peu que je connais : ma grand mère, Henriette Cazaledes Marie Claire est née à Cazouls les Béziers le 22 janvier 1883. Elle a eu 2 enfants naturels : Paul Henri Joseph Pierre Cazaledes, mon père, né à Barcelone le 28 mars 1903 et Claire Marie Rose Cazaledes, ma tante née à Béziers le 12 décembre 1904.

vieu,reconnaissance de paternité,famille,roque,cazaledes,combes,berlou,cazouls les béziers,saint pons de thomièresLe 22 janvier 1883 naissait Henriette Cazaledes

Henriette est décédée à Béziers des suites de l'accouchement, le 5 janvier 1905. Elle avait 22 ans !

Ses 2 enfants ont été reconnus par leur père Jean Joseph Paul Roque né à Béziers le 6 mai 1869. C'est lui, MON GRAND PERE dont je sais seulement qu'il est décédé à Béziers le 10 octobre 1906. »

Mais, la reconnaissance des 2 enfants d'Henriette n'était pas légale, le divorce de Jean Joseph Paul, en instance en Espagne n'était pas prononcé. Sa mère, Claire Roudigou, née à Cazouls le 24 avril 1844 et veuve de Jean Paul Roque, charcutier, né à Saint Pons le 29 janvier 1844, la fait annuler après la mort de son fils.

« Sur son lit de mort ma grand-mère Henriette a fait appeler ses parents, Bruno Cazaledes et Marie Boissezon, qui l'avaient rejetée et purement et simplement mise à la porte quand elle était enceinte, pour leur demander pardon et pour qu'ils s'occupent de ses 2 enfants. En sa mémoire ils ont appelé leur petite fille Henriette comme leur fille.»

C'est autour de la crèche de Noël au Pin que Monique a retrouvé le berceau de ses arrière-grands-parents maternels sur la commune de Vieussan à Boissezon.

- "Henri Cazaledes, né à Cazouls le 25 septembre 1857 et décédé le 17 février 1934 et Boissezon Marie Joséphine née à Cazouls le 8 février 1859 décédée à Cazouls le 24 février 1940 (fille de Boissezon Pierre et de Carrière Claire, sœur de Boissezon Zélie Emma née à Boissezon le 25 janvier 1881 épouse de Boissezon Joseph Pierre - mariés sous le régime dotal -acte Me Gabolde notaire à Olargues)
Zélie est la mère de Boissezon François Marie Joseph né le 14 juin ? et décédé à Cazouls le 10 mars 1931 laissant pour recueillir sa succession sa mère Zélie Emma et sa tante Marie Joséphine Boissezon (mon arrière grand-mère)
François est donc le cousin germain de ma grand-mère Henriette Cazaledes."

« En outre ma tante, Henriette a été mise en nourrice dans la famille Combes de Berlou qui habitait face à la cave coopérative. Je me souviens être allée acheter du vin chez eux. Je suppose que la sœur de lait de ma tante devait avoir sensiblement le même âge qu'elle.

Mon père et ma tante m'ont dit se souvenir s'être appelés Roque à l'école maternelle pendant quelques années et puis tout à coup s'être appelée Cazaledes. Je pense que pour eux cela a du être un traumatisme et une honte. c'est pour cela qu'ils avaient du mal a en parler et que j'ignore beaucoup de choses.

François Guiraud, ancien maire de Vieussan, était le filleul de mon père Paul. Il était venu à Cazouls lors des obsèques de mon père en 1977. J'ai le souvenir d'un monsieur très distingué. OUF ! je vous ai tout dit ! »

Henriette cazaledes  2016-02-29 12.06.04.jpg

Quelques documents anciens, de rares photos, quelques dessins précis de paysages, de délicats portraits tracés de la main légère d'Henriette, jeune fille romanesque.

Henriette Cazaledes.jpg

Ces lignes sensibiliseront peut-être des lecteurs : « Je pense qu'il est difficile de tisser les parentés tout cela est tellement vieux... Ce que je connais mal et que j'aimerais mieux démêler concerne la lignée de mon grand père Jean Joseph Paul Roque. »

Qui pourra aider Monique à retrouver des liens et réhabiliter la mémoire de celui dont elle ignore tout ?

lundi, 14 novembre 2016

Vieussan : prochain stage pour un meuble original issu de cartons recyclés

Le prochain stage de Mimi cartonne pour un meuble original issu de matériaux recyclés aura lieu dans la salle du peuple à Vieussan village.

vieussan,carton,meuble,recyclage,myriam sellier,mimi cartonne,actualités,art,artisanat,boissezon,culture,écologie,économie,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,loisirsLes stagiaires de Mimi cartonne se passionnent pour leurs œuvres

Ces stages créatifs de recyclage des emballages de cartons voués à la déchetterie pour la création d'une œuvre personnelle associent écologie et plaisir pour une œuvre utile.

Mimi Cartonne maîtrise l'art du cartonniste avec une aisance et un plaisir qu'elle aime partager. Ses exécutions élaborées s'appuient sur des savoir-faire bien particuliers.

« Le meuble est réalisé en 2 jours, le week-end, de 9 h à 17 h avec pause déjeuner tiré du sac pour fabriquer un petit  meuble, tout le matériel est fourni. Une troisième journée, choisie ensemble selon nos disponibilités, est programmée pour le décorer précise Myriam. »

Après la technique de construction, cette dernière journée permet à chaque stagiaires de s'adonner au plaisir ludique du décor de finition.

Mimi Cartonne transmet à chacun son savoir avec patience. « C'est une grande satisfaction de voir le bonheur des personnes qui retournent chez elles ravies de leurs œuvres.»

Il reste encore des places pour le prochain stage d'automne programmé le weekend des 19 et 20 novembre 2016.

Pour les inscriptions et tous les renseignements pratiques contacter Myriam Sellier au 06 52 42 26 87 ou par mail : myriam.sellier@hotmail.fr.

vendredi, 14 octobre 2016

Vieussan : L'Orb a submergé la nouvelle passerelle

Atteignant 5 mètres durant la nuit du 13 au 14 octobre, l'Orb a submergé la nouvelle passerelle. « Il est tombé 220 millimètres d'eau à Vieussan, dit le maire Luc Guiraud, c'est quand même la moitié moins qu'en 2015 ».

orb 3.jpgL'Orb a déferlé à Vieussan, submergeant la passerelle

Récemment reconstruit, l'ouvrage est plus haut de 3 m au dessus de l'Orb par rapport à l’ancien, bâti au fil de l'eau.

orb passerelle.jpgL'Orb a atteint 5 mètres durant la nuit du 13 au 14 octobre 216

La passerelle est munie d'une grille pour piéger les objets transportés par le courant en cas de crue, afin d'éviter que leur amoncellement créent des embâcles en aval du cours d’eau avec les conséquences désastreuses que l'on sait.

orb 4.jpgLes branches amoncelées encombrent la passerelle tandis que l'Orb amorce sa décrue

Les branches amoncelées encombrent la passerelle. Cependant ce matin l'Orb semble vouloir amorcer une lente décrue.

Voir les images sur la vidéo ci-dessous :

Réalisation Vidéo Cantons d'Oc

jeudi, 02 juin 2016

Vieussan - Boissezon : Décès de Jacques GUIRAUD

hameau de Boissezon.JPGLe hameau de Boissezon sur la rive de l'Orb, face à Vieussan-village

 

VIEUSSAN, BOISSEZON, COLOMBIÈRES-SUR-ORB

Mme Claudine GUIRAUD, son épouse

Luc et Sylvie GUIRAUD, ses enfants 

Julien et Léa PINTUS, ses petits-enfants

parents et alliés

ont la tristesse de faire part du décès de

Monsieur Jacques GUIRAUD

Père de  Luc Guiraud, maire de la commune

Les obsèques religieuses 

auront lieu

le vendredi 3 juin 2016, à 10 heures

en l'église de Vieussan.

À toutes les personnes de la famille en deuil, les membres du conseil municipal, l'ensemble du personnel communal et tous les habitants présentent leurs sincères condoléances et s'associent à leur peine.

dimanche, 22 mai 2016

Vieussan : s'initier au travail de cartonniste avec Mimi Cartonne

Mimi Cartonne annonce ses stages du mois de juin. Ces prochaines rencontres sont programmées dans la salle du peuple à Vieussan village.

vieussan,carton,meuble,recyclage,myriam sellier,mimi cartonneChaque stagiaire, acquiert la technique de construction et s'adonne au plaisir ludique des finitions

Le travail de cartonniste est une activité qui associe l'écologie et le plaisir de créer. Recyclage des emballages de cartons voués à la déchetterie, création d'une œuvre toute personnelle, correspondant à la fois à une utilité dédiée tout en donnant libre cours à son impulsion artistique.

Mimi Cartonne transmet son savoir avec patience et attention, apportant à chacun selon son projet, la technique appropriée pour mener à bien la fabrication d'un meuble personnalisé en carton recyclé.

vieussan,carton,meuble,recyclage,myriam sellier,mimi cartonneMimi Cartonne transmet sa technique pour réaliser des meubles originaux

Les stages de trois jours permettent de fabriquer le petit meuble de son choix. Mimi Cartonne fournit tous les matériaux de base et chacun repart avec son meuble et la technique acquise pour continuer seul chez soi.

« Le meuble réalisé en 2 jours, on revient pour une troisième journée que nous choisissons ensemble en tenant compte de nos disponibilités respectives, précise Mimi Cartonne. Ainsi chaque stagiaires, après la technique de construction peut s'adonner au plaisir ludique du décor de finition.»

Les prochaines dates programmées pour les 2 stages à venir sont les 4 et 5 juin, puis le 25 et 26 juin.
Pour les inscriptions et tous les renseignements pratiques contacter Myriam au 06 52 42 26 87.

Voir le site : http://www.mimi-cartonne.com/

lundi, 09 mai 2016

Vieussan : Compte-Rendu Conseil Municipal réunion du vendredi 15 avril 2016

Compte-rendu Conseil Municipal du 15 Avril 2016 _001.jpg

Compte-rendu Conseil Municipal du 15 Avril 2016 _002.jpg

Compte-rendu Conseil Municipal du 15 Avril 2016 _003.jpg

mardi, 12 avril 2016

Vieussan : convocation du conseil municipal

Le maire, Luc Guiraud, convoque les membres du conseil municipal, et informe la population que leur prochaine réunion se tiendra à la mairie de Vieussan le vendredi 15 avril 2016 à 18 heures.

la tour de vieussan.jpg

À l'ordre du jour, ils procéderont : au vote du compte administratif 2015 et du compte de gestion. Ils voteront ensuite le budget primitif 2016.

Les comptes rendus des différentes réunions des structures inter-communales seront présentés par chacun des membres concernés.

Également à l'ordre du jour, la reprise ou non des concessions en état d'abandon au cimetière sera ensuite mise à l'examen.

Les Travaux communaux seront le dernier point proposé à l'ordre du jour de cette rencontre

Les questions diverses clôtureront la réunion.

convoc conseil municipal avril 2016 001.JPG

jeudi, 11 février 2016

L'Orb : au fil de l'eau, un microcosme de vie à protéger

L'Orb offre localement un exemple privilégié pour découvrir l'un des territoires hors du commun où l’eau est le principal facteur contrôlant le milieu naturel et la vie animale et végétale associée.

Rives de l'Orb.JPGL'Orb et ses rives, une zone humide riche d'une vivante diversité 

Chaque année la Journée mondiale des zones humides sensibilise aux valeurs de ces milieux caractérisés par la présence de l'eau et d'écosystèmes très divers menacés de destruction et de dégradation.

Cette édition 2016 a choisi le thème « Des zones humides pour notre avenir : Modes de vie durable ».

L'Orb, long de 135,4 km est alimenté par 26 ruisseaux et couvre un bassin de 1585 km² depuis les monts de l'Escandorgue jusqu’à la mer. Son lit, en boucles et méandres, ondoie entre les gorges où s'accrochent de pittoresques villages, tel Vieussan, avant d’entrer dans la plaine biterroise.

Ragon.jpg

Le cours d'eau travers 23 communes et présente des fluctuations saisonnières de débit : des crues d'hiver jusqu'à 41 m³/s de débit, et de basses eaux de 5,3 m³/s l'été.


Les zones humides des rives de l'Orb sont un réservoir de biodiversité avec des fonctions essentielles d'alimentation, reproduction, abri, refuge et repos pour de nombreux organismes.

L’observation de ce milieu naturel permet d'explorer ses multiples fonctions, écologiques, hydrologiques, climatiques et biologiques qui ont des incidences positives sur l’environnement et les activités humaines.

Le ragondin se promène.jpgLe ragondin, castor des marais, classé espèce nuisible (fragilise les berges en creusant des galeries)

Dégradation et destruction se sont pourtant accélérées ces dix dernières années : L'eau est un enjeu et les causes de destruction des zones humides, ici comme ailleurs sont nombreuses : Les processus de dégradation sont les pollutions agricoles et industrielles, l’intensification de l’agriculture et de la pisciculture en eau douce, l’aménagement du lit des cours d’eau, le développement aquacole en eau marine et saumâtre, les boisements, les aménagements cynégétiques ou piscicoles, le prélèvement d’espèces (la pression cynégétique a un impact fort sur les populations et le statut de conservation de nombreuses espèces d’oiseaux d’eau), les infrastructures linéaires et au développement de l’urbanisation, aux aménagements touristiques et portuaires, le prélèvement d’eau : pour l’agriculture, l’industrie et l’alimentation en eau potable.

Urbanisme, tourisme, cultures intensives, régulation du débit des cours d’eau et leur canalisation, sont autant de multiples services rendus à la société par les zones humides, qui acquièrent ainsi valeur marchande.

Fonctions écologiques et valeurs économiques sont intimement liées. L'équilibre d'un élément perturbé fait courir un risque à l'ensemble de la Zone humide.