compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 27 janvier 2018

Votre chronique : projection du documentaire "Fajara" dans les locaux de la Cimade à Béziers

Projection et débat le jeudi 08 février à 20 h dans les locaux de la Cimade à Béziers

"Fajara"

Calais : sur le chemin de l'espoir

T-shirt pour femme "Il n'y a pas d'étrangers sur cette terre"


Le jeudi 08 février à 20 h

aura lieu la projection suivie d'un débat du documentaire

"Fajara"

en présence de la réalisatrice Isabelle Grenet.

Affiche Béziers-page-001.jpg

 
"Ce documentaire de 1 h 10 minutes a été tourné sur la Jungle de Calais pendant 11 mois de l'automne 2015 au printemps 2016. 
Il retrace la vie des exiléEs dans ce bidonville, recueille leurs témoignages.
Il aborde également l'action des associations humanitaires, des bénévoles, mais aussi les violences policières et étatique.
Les habitantEs de la jungle ont subi plusieurs expulsions de leurs lieux de vies, la réalisatrice Isabelle Grenet a su saisir ces moments douloureux.
FAJARA est aussi porteur d'espoir pour tous ceux et celles qui tentent de passer la frontière pour aller en Angleterre.
Nous verrons que certains y arrivent, des familles sont à nouveau réunies."


La réalisatrice a passé 11 mois dans la "Jungle", en immersion complète. Elle nous livre un regard totalement inédit sur ce lieu, son quotidien, ses drames et ses joies aussi.

Locaux de la Cimade : 14 rue de la Rotonde 34500 Béziers.
Ouverture des portes à 19h45.

Soirée organisée avec le soutien de la Cimade et de Visa 34

mardi, 26 décembre 2017

Le Bonheur...

Happiness : un film de Steve Cutts

Christophe Maé - Il est où le bonheur (Clip officiel)

dimanche, 19 novembre 2017

Bédarieux : Projection du documentaire "MENORAH ET MASSALE" au Ciné 3

Ciné-Débat : MERCREDI 22 NOVEMBRE à 20 H 30

MENORAH ET MASSALE
un regard sur le judaïsme entre l'inde et Israël
 
un film de Françoise Marchand
 
Ce film a été tourné sur la côte ouest de l'Inde entre Bombay (Mumbai) et Cochin (Kochi) et en Israël, de Nazareth au nord à Eilat au sud au bord de la mer Rouge.
Durée du film : 60 minutes
Avant la séance : Présentation du film, des conditions de tournage et explications de quelques termes propres à la culture indienne et juive.
Après la séance : Débat avec le public

bédarieux,françoise marchand,yaffa duwyn,menorah et massale,film documentaire,ciné-débat,ciné 3,société,inde,judaïsme

Ciné-débat en présence de la réalisatrice Françoise Marchand et de Yaffa Duwyn qui témoigne dans le film.
 
Rencontre vidéo
 
 
Présentation
« Depuis l’Antiquité l’Inde abrite des communautés juives qui ont pu vivre librement en terre indienne...
Qui sont ces juifs, d’où viennent-ils ? Entre l’Inde et Israël, ce film porte un regard curieux sur cette histoire étonnante.
                                                     INDE
bédarieux,françoise marchand,yaffa duwyn,menorah et massale,film documentaire,ciné-débat,ciné 3,société,inde,judaïsme

À la création de l’état d’Israël en 1948 les juifs du monde entier sont invités à rejoindre le pays. Les Indiens répondront à l’appel, mais on ne quitte pas l’Inde si facilement, rien ne fut simple.
bédarieux,françoise marchand,yaffa duwyn,menorah et massale,film documentaire,ciné-débat,ciné 3,société,inde,judaïsme

En Israël, les émigrés de la première génération vivent toujours à l’indienne. Les femmes portent le sari, cuisinent le massalé et regardent sur Zee TV des films indiens. Leurs enfants, nés sur place, ont vécu avec une double culture mais leurs petits enfants se sentent d’abord Israéliens.
Aujourd’hui il reste environ 5000 juifs en Inde. Là-bas, les cimetières gardent les traces d’une histoire ancienne mais il y a de moins en moins de visiteurs et les synagogues se transforment peu à peu en musées.
Les témoignages se croisent, se répondent avec un même constat : nostalgie d’une histoire qui s’achève peu à peu d’un côté, nostalgie d’une histoire impossible à oublier de l’autre. »

jeudi, 19 octobre 2017

Mons-la-Trivalle : Yaffa Duwyn témoigne dans le film de Françoise Marchand

Le film documentaire de Françoise Marchand "Ménorah et Massalé : un regard sur le judaïsme entre l’Inde et Israël" a été tourné avec la participation de Yaffa Duwyn

Yaffa vit à Mons-la-Trivalle et s'implique dans de nombreuses associations. Présence discrète et gracieuse, son rayonnement a été déterminant pour la réalisation du film documentaire de Françoise Marchand.

IMG_3382.JPGFrançoise Marchand, réalisatrice et Yaffa Duwyn, interprète

Une impressionnante histoire multiculturelle

"L'idée de réaliser ce film est née de mon étonnement quand Yaffa Duwyn m'a raconté son histoire. Une impressionnante histoire multiculturelle que je ne connaissais pas, qui m'a donné envie de partir avec elle sur les traces des Indiens juifs. En France je n'en ai trouvé aucun témoignage, déclare la réalisatrice, sauf le livre de Monique Zetlaoui* historienne qui a écrit "Shalom India" (éditions Imago 2000). Je l'ai rencontrée pour filmer son témoignage."

"Qui sont ces juifs ? d’où viennent-ils ?" Entre l’Inde et Israël, le film de Françoise porte un regard curieux sur cette histoire étonnante, celle de Yaffa qui croise celle d'un peuple**.

img49.jpg

Yaffa est au 1er plan de cette photo de famille, avec ses 4 frères et sœurs et ses parents

"Je suis née à Bombay en Inde et j'ai grandi en Israël, déclare Yaffa. Puis j'ai voyagé en Amérique du Sud, en Europe et en France en 1986.

Yaffa.jpgDans chacun des lieux qu'elle traverse, Yaffa apporte sa présence apaisante et gracieuse

Mon arrivée à Mons-La-Trivalle c'est un peu le hasard, je faisait du stop et j'ai rencontré Serge qui m'a conduite ici, puis on s'est marié. il est Belge.

C'est drôle ! C'est aussi en faisant du stop pour aller passer mon permis de conduire que j'ai connu Françoise et que tout a commencé..."

Le premier voyage, pour le tournage, c'était 3 semaines en 2010 en Israël, puis 15 jours en 2011, et finalement un mois en Inde en 2012. Yaffa était l'interprète et Iris, sa fille, fut guide en Inde où elle assura la prise de son.

img43 yaffa et iris(1).jpgYaffa et sa fille Iris

Dix heures de rushes !

"Puis il y a eu le montage, pendant 2 ans, j'avais peu de temps laissé par mon activité de Maître de Conférence Art et Culture, mon enseignement axé autour de l'image, des charges familiales et... dix heures de rushes !

J'attends les réactions du public, termine Françoise. Mais la découverte de toutes les personnes rencontrées a été pour moi une belle aventure humaine, vécue grâce à Yaffa."

Et celle-ci confirme "Le voyage avec ma fille Iris et Françoise était une expérience extraordinaire qui a resserré nos liens."

Le film, tourné en 4 langues, hébreux, marathi (langue maternelle de Yaffa), français et anglais, est proposé en Ciné-débat, ce qui est tout son intérêt : présentation, diffusion, puis échanges avec le public en présence de la réalisatrice Françoise Marchand et de Yaffa Duwyn.

Projeté en avant première en milieu professionnel à Toulouse le film est actuellement programmé dans la région : ce vendredi 20 octobre 2017 Au Fil des Arts à Prémian à 20 h 45 et au Cinéma de Bédarieux le 22 novembre 2017

"Menorah et Massalé : un regard sur le judaïsme entre l’Inde et Israël" documentaire réalisé par Françoise Marchand. 2016. 1 h 03. Production Le passe-miroir.
Contact : lepassemiroirprod@gmail.com 

Pour voir la vidéo de la rencontre sur le blog Vidéo Cantons d'Oc clic sur ce lien

logo 7.jpg

 

*« Depuis l’Antiquité l’Inde abrite des communautés juives qui ont pu vivre librement en terre indienne, pratiquer leur religion et qui ont la particularité, au contraire des autres diasporas, de n’avoir jamais souffert ni de persécutions ni d’antisémitisme » Monique Zetlaoui, Shalom India, Editions Imago, 2000

**« A la création de l’état d’Israël en 1948, les juifs du monde entier sont invités à rejoindre le pays. Les Indiens répondront à l’appel, mais on ne quitte pas l’Inde si facilement, rien ne fut simple… En Israël, tout ceux que j’ai rencontrés ont quitté l’Inde mais l’Inde, elle, ne les a jamais quittés. Et que ce soit en Inde ou en Israël, ce qu’il y a de plus frappant, c’est ce même regard nostalgique que j’ai vu dans les yeux des uns et des autres. » F. Marchand

samedi, 04 mars 2017

Un film de 12 minutes : "Ilha das Flores"

Ilha das Flores (L'Île aux fleurs), titre en version originale du court-métrage documentaire brésilien, réalisé par Jorge Furtado (1989)

Ilha das Flores (1989) Documental Subtitulado : La Isla de las Flores (Español)

"Lo que en principio no es más que la historia de un tomate, desde su origen en una plantación hasta el basurero, por obra y gracia del humor negro, poco a poco se transforma en una cruel y profunda reflexión sobre la condición humana. De la miseria humana, acaso sea más apropiado decir.

Isla de las Flores ganó el Oso de Plata en Berlín, fue elegido el corto del año 90 en Brasil y en 1995, fue incluido por la crítica francesa en la lista de los 100 cortometrajes más importantes del cine. Es el trabajo de un genio, sin lugar a dudas."

ILHA DAS FLORES 35 mm, 12 min, cor, 1989.
Dirección: Jorge Furtado
Producción Ejecutiva: Monica Schmiedt, Giba Assis Brasil e Nora Goulart
Guión: Jorge Furtado
Dirección de Fotografia: Roberto Henkin e Sérgio Amon
Dirección de Arte: Fiapo Barth
Música: Geraldo Flach
Dirección de Producción: Nora Goulart
Montaje: Giba Assis Brasil
Asistente de Dirección: Ana Luiza Azevedo

« L'Île aux fleurs, c’est le chaos d’un monde filmé et classé par une sorte de Facteur Cheval du documentaire qui, entre Swift et Luc Moullet, brasserait un bric-à-brac de données platement objectives sur fond d’ironie et de lucidité pessimiste – excusez le pléonasme. Bric-à-brac, voire. Car tout cela aboutit à la décharge publique sise sur l’île aux fleurs, là où les autochtones les plus pauvres fouissent les ordures après les porcs pour y trouver quelque nourriture. Rien à voir avec un pensum tiers-mondiste plein de bons sentiments. La charge est d’autant plus forte qu’elle s’inscrit dans le normal, la vérité, la logique, le cours du monde, décrit avec cet humour qui est, comme chacun sait, la politesse du désespoir. Et la dénonciation est d’autant plus efficace que l’horreur n’est pas dite mais nous saute à la gorge1. » (Jacques Kermabon)  

https://www.facebook.com/Brefcinema/videos/jacques-kermab...

Récompenses

vendredi, 10 février 2017

Votre chronique : Zéro phyto 100% bio.

« Nous sommes extrêmement fier de vous présenter l'affiche de notre documentaire qui sera en avant-première dès le 16 mars 2017 !

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Sachez qu'à partir du 16 mars, date de la première projection publique à Annecy, le documentaire est programmé entre mars et avril dans environ 60 cinémas un peu partout en France (dates et infos à venir...

Le film sortira nationalement le 8 novembre 2017.» Guillaume Bodin

L’image contient peut-être : 1 personne, textehttps://www.facebook.com/zerophytocentprcentbio/?fref=t

dimanche, 20 novembre 2016

Hauts Cantons d'Oc : Projection du film : « PAS RES NOS ARRESTA »

DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2016 salle de réception (sous la mairie) à Saint Pons de Thomières 34

"Projection/débat pour mieux comprendre les enjeux de l'éolien industriel sur nos territoires..."

Communiqué par les amis de l'Amassada : "Nous sommes l'énergie ?!"

Un film autour de la lutte contre le méga transfo aux mille éoliennes à Saint-victor.

prnaoffenfants-noires-fini

« salut a vous

une super projection/débat/casse-croûte/soupe, avec les copains de l'Amassada pour mieux comprendre les enjeux de l'éolien industriel sur nos territoires.

A Saint Pons de Thomières (34)

     DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2016  salle de réception! (sous la mairie)

- 18 H 30 accueil en tartines, accompagné de bière des Faucheurs volontaires

- 19 H 15 Projection du film "PAS RES NOS ARRESTA "

- suivie de discussion survoltée sur fond de soupe chaude.hébergement possible.

les amies de l'Amassada. merci de faire la réclame pour cette soirée. »

Plus d'info : 

https://douze.noblogs.org/   L'AMASSADA | Pas res nos arresta      douze.noblogs.org   

PROJECTION EN PLACE PUBLIQUE DE « PAS RES NOS ARRESTA » VENDREDI 16 SEPTEMBRE 2016 à 21H À SAINT-AFFRIQUE "Tout le monde a pu lire dans les journaux les faits relatés quant à la perturbation du vote du Scot (Schéma de COhérence Territoriale)...(pour lire la suite clic ICI)"

« La colonisation de la planète par le capital vise avant tout, avec une plus grande obstination que celle des Jivaros, à conquérir des têtes et à les réduire de telle sorte qu’elles n’aient plus d’autre horizon que la marchandise. La méthode la plus efficace pour arriver à ce résultat consiste à détruire toute organisation sociale autonome fondée sur une relation de réciprocité entre les membres de la collectivité, et créer ainsi les conditions d’une misère sociale infinie. »

Georges Lapierre, Être ouragans, 2016

Dates des projections/débats à venir  :

  • 30 novembre : Montpellier, cinéma occupé Le Royal 20h00
  • 1 décembre : Réquista, au cinéma 20h30

jeudi, 17 novembre 2016

Votre chronique : Vin et biodynamie - IN VINO VITA -

Afficher l'image d'origine

Plus d'informations sur la biodynamie ? Pour approfondir bien le sujet, voir les films de Guillaume Bodin LA CLEF DES TERROIRS
https://www.youtube.com/watch?v=v9syP...
et
Le film d'Olympe et Yvon Minvielle L'ESPRIT DU VIN
https://www.youtube.com/watch?v=DfR6s...

Et pour d'autres infos, clic sur le lien : "NO WINE IS INNOCENT"  Par Antonin Iommi-Amunategui

"La France exporte l'équivalent de 80 Rafale par an en pinard ! Si ça ne cache pas une ou deux bonnes histoires... Ici, je parle donc du vin dans la bouteille, mais aussi de ce qui se trame autour d'elle...

samedi, 05 novembre 2016

Un joli moment : Piper, LE court-métrage de Disney-Pixar

piper,scolopacidé,mer,disney-pixar,court métrage,laviedeshautscantonsdoc,nature,environnementPiper, le court-métrage de Pixar, montré avec « Le Monde de Dory » direction Alan Barillaro, musique King Crismon Adrian Belew. 

Pour le voir : clic ci-dessous

samedi, 22 octobre 2016

Votre chronique : Un des seuls films de Georges Brassens : "Pourquoi t'as les cheveux blancs" 1973

Ce film de Jean-Marie Périer, tourné en décors naturels à St Ouen-en-Brie (77), sur un scénario de René Fallet, avait été diffusé sur la 3° chaîne de la défunte ORTF le 27 décembre 1973.

mardi, 11 octobre 2016

Ciné-Club de Bédarieux : prochaines séances, Jeudi 13 0ctobre et Vendredi 14 Octobre à 20 h 30

Communiqué de Christine Guilleux-Janin Secrétaire du Ciné-Club de Bédarieux :

"Notre Ciné-Club à Bédarieux  propose : 

* Jeudi 13 Octobre, à 20 h 30 un film d'Emin Alper "Derrière la colline"

* Vendredi 14 Octobre à 20 h 30 un film de Gilles Perret "La Sociale, vive la sécu"

Ambroise_Croizat-300x274.jpg"Il y a 70 ans naissait la sécurité sociale, édifice humaniste voulu par Ambroise Croizat..."

- Jeudi prochain, le 13 Octobre, à 20 h 30 au Ciné3,
un film d'Emin Alper "Derrière la colline" (Turquie-2013-1h34-VO),
 avec Tamer Levent, Reha Özcan et Mehmet Özgür.

"Faik et sa femme mènent la rude vie des paysans d'Anatolie.
Quand Faik reçoit la visite de son fils et de ses petits-enfants
pour les vacances d'été, il les met aussitôt en garde contre
de mystérieux nomades qui, selon lui, vivraient derrière
la colline qui surplombe son domaine. La tension monte..."

Bande Annonce "Derrière la colline" d'Emin Alper

Cartes en vente à l'entrée, prévoir d'arriver un peu avant l'heure de la séance

- Vendredi 14 Octobre au cinéma de Bédarieux à 20 h 30.

En avant-première, à ne pas manquer, le film de Gilles Perret
"La Sociale, vive la sécu"


 "Ce film retrace la mise en place  de notre système social actuel.
Y est mis à l'honneur Ambroise Croizat, le ministre du Travail de l'époque."

Bande Annonce "La Sociale" de Gilles Perret


www.cine3-bedarieux.com

lundi, 12 septembre 2016

Hauts Cantons : "L'affaire du Corbeau " à la Fête de l'Humanité

La Cigale, le corbeau et les poulets (

"Ils se rassemblent à La Cigale, un bureau de tabac. Ils publient un journal, La Commune. En septembre 2009, des balles de 9 mm et des lettres de menaces sont envoyées au président de la République. Ils sont accusés d’être "le corbeau".

Ils sont poursuivis par tous les poulets anti-terroristes de France. Mais pourquoi eux ? C’est ce que raconte le documentaire La Cigale, le corbeau et les poulets qui sortira en salles en janvier 2017."

La Cigale, le corbeau et les poulets

Avec, autour de Daniel MERMET  :
- Olivier AZAM, réalisateur
- Pierre BLONDEAU, le buraliste et écrivain public de La Cigale
- et Jean OREGLIA, dit "le renard argenté"


Voir la bande-annonce ici


- Pour consulter l'interview du "Corbeau" par Daniel Mermet à la Fête de l'Huma,
http//la-bas-magazine/entretiens/la-cigale-le-corbeau-et-les-poulets

- L'interview de France Inter sera diffusée sur cette chaîne le samedi 17 septembre à 16 H.

Titre de l'émission : "Un bruit qui court".

mercredi, 24 août 2016

Vieussan : Le Café de Pays, Le Lézard bleu fête ses 15 ans avec le Ciné-guinguette

C'est une tradition annuelle et les revoilà en 2016 avec leur spectacle : "La Grande Crue".

Tour à tour en direct et projetées sur l'écran - parfois les deux en même temps -, les images embarqueront le public pour une expérience unique. L'équipe du Ciné-Guinguette propose "une soirée où vous VIVREZ un film" :

"Nos quatre grands historiens et scientifiques de l’image du Ciné-Guinguette vont venir puiser dans vos contrées la mémoire enfouie grâce au "carrousel d’interférences temporelles".
Avec l’aide des habitants, ils réactiveront ce carrousel qu’ils ont gagné dans une kermesse. Un simple clic et la roue des souvenirs s’active. Et c’est en 1930 qu’elle s’arrêtera.
Mais pourquoi ? Que s’est-il passé ? Le film qui se déroulera tout au long de la soirée comme autant d’extraits du passé, nous révélera la drôle de vérité…"

vieussan,ciné guinguette,videophage,film,lézard bleuL'équipe du ciné guinguette vient fêter les 15 ans du Lézard Bleu !

Du numérique à la bidouille, le film alterne entre prises de photos, tournages en direct et images pré-enregistrées avec le public. Les courts-métrages viendront nourrir le propos.

Les rôles sont distribués avec Oliver Tarasse : Coshi Schwartz , le cerveau. Le scientifique sombre et incompréhensible. Roberto De La Torre : EDDY, l’œil. Celui qui voit plus vite que son ombre. Yannick Harnois : AMEDEE, l’oreille. Celui qui va au-delà du mur du son. Erwann Valette : Firmin, le cœur. L’enjoué, sautillant, émerveillé de toutes ses trouvailles. Cyrille Atlan est à la coordination artistique.
Dans le film on retrouve Mr Robert joué par Erwann Valette et Mme Robert par Olivier Tarasse...

Le samedi 27 août le Lézard bleu fête ses 15 ans d’existence avec la venue de Ciné-guinguette. La durée du spectacle tout public est de 2 h 15. Le Ciné-Guinguette est une co-production La Trame-Videophages

Le tarif de la soirée repas spectacle est de 20 euros, à partir de 19 h 30. Places limitées, réservation indispensable au 04 67 97 10 21.

 

jeudi, 30 juin 2016

Hauts Cantons : Les Toiles du Maquis 1, 2, 3 juillet

L'Union Locale CNT des  Hauts Cantons relaie cette info

"Les bienfaits cumulés du progrès industriel, de la concentration de pouvoirs capitaliste et de l'art de faire passer les vessies de la domination pour de démocratiques lanternes, ont accouché d'un présent qui nous baigne dans son infâme bouillon de médiocrités tandis que se profile à l'horizon un en deçà de la bougie, d'ores et déjà bien palpable de Tchernobyl à Fukushima.
 
Nous voici, sous l'auguste conduite des "intelligences artificielles", du contrôle cybernéticien et de cette culture Novlangue qui dévaste la pensée, au seuil d'une société totalitarisée par zombification, peuplée de clônes sociaux dont les modèles se dupliquent  sous l'individualisme forcené qui, en l'absence presque achevée pourtant d'individus authentiques, domine aujourd'hui. Aucune chance de dévier la trajectoire sans refonder du commun."
 
C'est dans cette perspective qu'est née l'idée des Toiles du Maquis dont le programme des 1, 2 et 3 juillet figure en fichier joint.

Les Toiles du Maquis,histoire du cinéma, cinémas forains,culture populaire, intelligence collective,Festival,association Ciné Pelloche

Les Toiles du Maquis du 1er au 3 juillet 2016

Vendredi 1 juillet
21h30: Le crime de Monsieur Lange.

Samedi 2 juillet 15h30: Forza Spezzano Albanese. 16h15: Le Dossier Plogoff. 17h30/ 19h30: Débat sur l’organisation horizontale des luttes. 21h30 : La bataille de L’Eau Noire.

Dimanche 3 juillet 16h : L’an 01.

À la Ferme du Maquis, 34 210 Hameau du Bois-Bas 
Restauration et buvette sur place

Les Toiles du Maquis : Pour maintenir vivace une histoire du cinéma
qui, des cinémas forains aux cinémas de quartier, a été partie prenante de la culture populaire comme expression et pratique de son intelligence collective.

Les Toiles du Maquis,histoire du cinéma, cinémas forains,culture populaire, intelligence collective,Festival,association Ciné Pelloche
Festival organisé par l’association 
Ciné Pelloche

Le Crime de Monsieur Lange Fiction. Argentique 16mm. 1 h 24.
Tourné fin 1935, ce film de Jean Renoir, avec Jacques Prévert au scénario, Jules Berry et quelques autres talents à l’écran, témoigne de l’état d’esprit d’une époque où surviendra, sous le Front
populaire, une massive grève générale assortie d’occupations d’usines et autres centres de dépossession, qui fera reculer un petit peu l’injustice sociale.

Forza Spezzano Albanese 
Documentaire. Numérique. 35 mn.
Dans une commune de Calabre d’environ 7000 habitants, l’action directe d’un petit groupe sur le quotidien a impulsé, en contre pouvoir à la gestion de la commune par les institutions municipales et leurs règles de démocratie représentative, la création d’une Fédération Municipale de Base. Outil de
dénonciation publique, force de contestation et de proposition, école d’émancipation, elle constitue un embryon d’auto gouvernement.

Le Dossier Plogoff 
Documentaire. Argentique 16mm. 52 mn.
Fin novembre 1978, le Conseil général du Finistère se prononce pour l’installation d’une centrale  nucléaire à Plogoff. Le 30 janvier 1980, les dossiers pour l’enquête d’utilité publique sont réceptionnés à la mairie de Plogoff devant laquelle ils sont brûlés l’après-midi même. Tourné pendant les événements qui vont suivre, Le Dossier Plogoff expose la lutte des habitants d’une petite commune qui réussi à faire plier un projet prétendu «d’intérêt général» par l’État.

La bataille de l’Eau Noire
 Documentaire. Numérique. 73 mn.
Belgique 1978. Le Ministre des travaux inutiles projette un immense barrage dans la vallée de l’Eau Noire, en amont de la petite ville de Couvin. Mais les habitants se transforment en de fiers irréductibles et livrent une flamboyante guérilla...

L’an 01 
Fiction. Numérique. 87mn.
Sorti en salle le 22 février 1973, l’an 01 est assez emblématique de l’époque pré et surtout post 68; il en exprime les désirs et l’esprit de subversion. Ce film est en premier lieu, bien qu’il porte la marque originelle du dessinateur
Gébé, une œuvre collective.«L’an 01 est en fait au cinéma ce qu’une coopérative est au monde du marché : une entreprise artisanale portée par une petite communauté, sans que personne ne tire la couverture à soi...»

 
 

vendredi, 20 mai 2016

Mons-La-Trivalle : « Bonnie & Slice », le salon de coiffure de Manon et Florian a ouvert ses portes

Son nom résonne à la manière d'une chanson de Gainsbourg : « Vous aimez les belles histoires ? Écoutez l'histoire de Bonnie and Slice ». Cette création d'entreprise est l'aboutissement d'une rencontre et d'une passion commune. 
 
15 mai 2016 033.JPG
 
Leurs noms : Manon Astruc et Florian Miccoli. Manon, 26 ans est originaire de Mons-La-Trivalle. Elle suivit sa formation de coiffeuse à Montpellier où elle a obtenu son CAP Mention et Florian, 30 ans vient de Metz où il apprit aussi le métier, obtenant son CAP Mention et le B P de Styliste Visagiste.
15 mai 2016 023.JPG

Bonnie and Slice, le salon de coiffure fraîchement installé sur la route des Gorges, dans les locaux communaux de l'ancienne petite crèche de Mons-La-Trivalle, remplit d'enthousiasme les villageois qui pourront désormais confier leur tête avec plaisir à des mains expertes sans devoir se déplacer.
Manon et Florian 15 mai 2016 032.JPG

« Le goût pour la coiffure, le côté artistique, créatif et le relationnel de ce métier, c'est notre passion. Nous nous sommes rencontré à Montpellier car nous avons travaillé dans le même groupe de salon de coiffure dans cette ville... » 

Ensuite tous deux ont travaillé à Metz, Montpellier et au Luxembourg. « Après avoir voyagé une année à l'étranger, nous avons décidé de créer un salon de Coiffure à notre image a Mons-La- Trivalle.
15 mai 2016 023.JPG
 
Nous utilisons des techniques de coupe anglo saxonne, travaillons avec des produits dynamiques de marques Américaines et Anglaises mais sans oublier le côté nature avec des produits de composition naturelle fabriqués dans le Sud de la France. »
15 mai 2016 035.JPG
Bref, l'ouverture de leur salon de coiffure est à l'avant garde. Et quel bonheur de s'abandonner entre les mains de deux professionnels passionnés et aussi sympathiques.
 
15 mai 2016 029.JPG
Ils s’occupent de tout, sont à l’écoute avec le sourire. Coupe, coloration, soins, lissage, mèches, brushing… De quoi se retrouver, relooké !

15 mai 2016 025.JPG

Le grand avantage, c'est aussi l'ouverture non stop entre 12 et 14 h, une vraie aubaine pour ceux qui n’ont pas une minute à perdre. 

manon et florian 15 mai 2016 033.JPGBonnie and Slice, c'est déjà une belle histoire et ce n'est qu'un début. 

« Le nom Bonnie & Slice fait référence au couple baroudeur et inspiré des bandits américains Bonnie and Clyde. Ce qui rappelle dans un sens notre duo, précise Manon... Slice, jeu de mot avec Clyde, évoque une technique de coupe anglaise !
Ce couple remarquable dynamique et plein de fantaisie, associé en amour comme en affaire ne laisse pas indifférent. Le duo envisage un avenir rempli de projets. 
Bonnie and Slice ? une entreprise à suivre...
Pour prendre rendez vous, contacter Manon et Florian, du mardi au vendredi de 9 h à 19 h et le samedi de 9 h à 17 h, heures d'ouverture du salon, au 04 30 40 23 71.

samedi, 14 mai 2016

Hauts-Cantons : Cyrille a mis en ligne son documentaire

"Pour que cette affaire incroyable sorte de l'ombre..."
 
Cyrille Martin jeune réalisateur engagé présentait son film sur le procès d'Atocha le 17 décembre 2015 au Comptoir Associatif à Mons la Trivalle. "J'ai bouclé ce documentaire en octobre 2015 pour le festival Cinémed de Montpellier, c'est à dire avant les attentats du 13 novembre à Paris..." déclare-t-il.
"UN NOUVEAU DREYFUS ? Jamal Zougam bouc émissaire des attentats de Madrid ?" ...Cent ans après l'Affaire Dreyfus...

jamal zougam,attentats de madrid,attentats de paris,terrorisme,islamistes,affaire dreyfus,juif,musulman,procès d'atocha,racisme,jugement,condamnation,prison,film,vidéo,bouc émissaire,prise de conscience,"un nouveau dreyfus ? jamal zougam bouc émissaire des attentats

Jamal Zougam est emprisonné depuis 11 ans...

Dans son documentaire, Cyrille Martin dénonce : Manque de preuves, témoignages confus, incohérences, contradictions,...

"On a mis en ligne mon documentaire "UN NOUVEAU DREYFUS ? Jamal Zougam, bouc émissaire des attentats de Madrid ? " vous pouvez le voir gratuitement :

- soit sur le site des MUTINS DE PANGEE : lesmutins.org/un-nouveau-dreyfus (Cliquez sur l'icône à droite "Louer - VOD", puis "ajouter au panier" ( vous devrez juste créer un compte, le film est gratuit ).

- soit sur mon compte youtube : youtube.com/watch?v=hptKVqNL8KY (vidéo ci-dessous)
 

"Vous pouvez aussi lire un entretien avec les Mutins de Pangée sur leur site (en bas de la page déjà mentionnée).
Et pour que cette affaire incroyable sorte de l'ombre, n'oubliez pas de faire circuler ce documentaire à vos amis. Bon film !"
 
Texte de présentation de Nouveau Dreyfus par Cyrille Martin : jamal zougam,attentats de madrid,attentats de paris,terrorisme,islamistes,affaire dreyfus,juif,musulman,procès d'atocha,racisme,jugement,condamnation,prison,film,vidéo,bouc émissaire,prise de conscience,"un nouveau dreyfus ? jamal zougam bouc émissaire des attentats

lundi, 11 avril 2016

Hauts Cantons : "Un nouveau Dreyfus ?" le vendredi 15 avril à Saint-Vincent-d’Olargues

Diffusé dans les cinémathèques le film de Cyrille Martin interroge !

"Jamal Zougam, bouc émissaire des attentats de Madrid ?"

À voir le 15 avril à Saint-Vincent-d’Olargues.

Jamal Zougam :un documentaire d'enquete independant de cyrille martin attents de madrid panache-salvetois billet mars2016

Soirée documentaire-paella dans la salle des fêtes à Saint-Vincent-d’Olargues le vendredi 15 avril
 
accueil dès 18 h 30
 
- Projection du documentaire à 19 h.

– paella à 20 h 30, participation 6 euros.

- réservation au plus tard le 12 avril au 07 87 48 23 10.

«En attendant la mise en ligne prochaine de mon documentaire sur internet, je vous envoie l'extrait de l'émission de radio La Matinale de Radio Campus Montpellier, qui m'a invité dans son studio mercredi dernier pour parler d' " Un nouveau Dreyfus ?... " :  https://www.youtube.com/watch?v=MM0mmZyEzoU»


mardi, 05 avril 2016

Iréna Sendler : le calendrier nous le rappelle, le 5 avril on fête les Irène

C'est un jour pour se souvenir d'Iréna Sendler.

Ce message émouvant reçu en cette mi-mars 2016, m'a été adressé par Benoît, merci  à lui...

Ce message est transmis en chaîne depuis... 2008... date du décès d'Irena Sendler, de son vrai nom Iréna Sendlerowa, (voir l'article sur Le Point.fr) qui s'est éteinte le lundi 98 ans.

Le message, n'est pas un Hoax, même s'il semble contenir quelques faits divergents de la véritable histoire d'Iréna, il a le mérite de rappeler le souvenir d'une femme peu connue et quelque peu méconnue :  Iréna Sendler, née le à Varsovie, résistante et militante polonaise sauva 2 500 enfants juifs. Elle fut déclarée «Juste parmi les nations» en 1965... (lire sa biblio sur Wikipédia...) 

Voici le message... à transmettre...

"Regardez cette femme ! Ne l'oubliez jamais !

Afficher l'image d'origineIréna Sendler en 1942

Iréna Sendler... Récemment décédée à 98 ans.

J'en avais déjà entendu parler et c'est toujours bien de se remémorer ces actes de bravoure...  donc je fais suivre ! 

Quel courage ! Respect !

Elle demanda pendant la deuxième guerre mondiale à aller travailler dans le Ghetto de Varsovie, comme plombier, serrurier.

Elle avait une motivation bien particulière. Elle connaissait les plans d'extermination des nazis envers les juifs,
elle était Allemande.
Iréna a caché des enfants dans le fond de sa boîte à outils qu'elle transportait à l'arrière de son véhicule ainsi qu'un grand sac (pour les enfants plus grands).
Elle avait aussi un chien à l'arrière qu'elle a entrainé à aboyer quand les soldats allemands la contrôlaient à l'entrée et à la sortie du ghetto. Les soldats ne pouvaient rien contre le chien qui couvrit en fait le bruit que pouvaient faire les enfants. Elle sauva 2500 enfants en les cachant ainsi.

Elle fut arrêtée et les nazis lui brisèrent les jambes, les bras et la torturèrent très sévèrement.

Irena garda tous les noms des enfants qu'elle avait sortis du Ghetto et garda ces noms dans une jarre en verre enterrée derrière un arbre, au fond de son jardin derrière sa maison.

Après la guerre, elle essaya de localiser tous les parents qui avaient pu survivre et tenta de réunir les familles; mais la plupart avaient été gazés.

Les enfants qui avaient été sauvés ont été placés dans des familles d'accueil ou ont été adoptés.

L'année dernière elle a été proposée pour « le prix Nobel de la Paix »mais n'a pas été retenue; ( c'est Al Gore qui fut primé « pour son film » sur le « réchauffement de la planète »)

En sa mémoire, 63 ans plus tard, je participe à cet anniversairetrès modestement en faisant suivre ce message.

J'espère que vous ferez de même.

Nous espérons que ce courriel sera lu, par plus de 40 millions de personnes dans le monde entier !

Rejoignez-nous pour le transmettre autour du monde en le faisant suivre à tous ceux que vous connaissez.

Ne le détruisez pas !

Cela vous prendra une minute pour le faire suivre !"

Irena Sendler, le 11 avril 2007 © Alik Keplicz/AP/SIPA"Iréna Sendler résistante et militante polonaise sauva 2 500 enfants juifs. Elle fut déclarée «Juste parmi les nations» en 1965..."

Voir le site "Life in e jar", the Irena Sendler Project  (http://www.irenasendler.org/#)

L'association polonaise Enfants de l'Holocauste a créé le prix Irena-Sendler, « Pour la Réparation du Monde »

Un DVD  : The Courageous Heart of Irena Sendler 

Un film  : The Courageous Heart of Irena Sendler de  John Kent Harrison

lundi, 04 avril 2016

Votre chronique : "Un homme pourrait-il être emprisonné à vie seulement parce qu'il a la mauvaise religion ?"

Cyrille Martin lance à tous les échos un cri d'alerte : "Un homme pourrait-il être emprisonné à vie seulement parce qu'il a la mauvaise religion ?"

Afficher l'image d'origine

«J'accuse!» publié dans L'Aurore le 13/01/1898 par Émile Zola (défense d'Alfred Dreyfus, officier de confession juive condamné injustement en 1894, réhabilité en 1906.)

Une alerte qui appelle à réfléchir et semble bien s'ancrer dans le climat actuel de défiance, où la peur s'installe, portée par le vent de violence qui s'élève, au nom "d'insécurité"...

"Je vais présenter mon documentaire "UN NOUVEAU DREYFUS ? Jamal Zougam, bouc émissaire des attentats de Madrid ? " ce mercredi 6 avril à 18 h 30, à l'université Paul Valéry (Montpellier 3), salle D09 ( la grande salle du département cinéma ), entrée libre.
Projection organisée avec le ciné-club La Pantalla
, Département d'espagnol de l'Université Paul Valéry :
https://www.facebook.com/La-Pantalla-Cine-en-versi%C3%B3n...

La bande annonce :

https://www.youtube.com/watch?v=s7iEVXcRyAw
 

site : nouveaudreyfus.net

L'affaire Dreyfus pourrait-elle se reproduire aujourd'hui ? Un homme pourrait-il être emprisonné à vie seulement parce qu'il a la mauvaise religion ? Enquête sur Jamal Zougam, l'homme condamné pour les attentats d'Atocha, qui avaient fait 200 morts en 2004, à Madrid.

Je passerai la veille, mardi 7 avril, dans la matinale de Radio Campus Montpellier (8 h) pour parler de mon film."

À voir ce 6 avril à 18 h 30, à l'université Paul Valéry, Montpellier 3, salle D09, entrée libre.

lundi, 28 mars 2016

Hauts Cantons : Cyrille Martin invite à la projection de son documentaire

Mardi 29 mars le documentaire "UN NOUVEAU DREYFUS ? Jamal Zougam, bouc émissaire des attentats de Madrid ? " présenté à Mons-La-Trivalle en décembre 2015, sera projeté au Gazette Café de Montpellier.

Afficher l'image d'origineCyrille Martin réalisateur du documentaire, "Un nouveau Dreyfus ?"

"L'histoire de Jamal Zougam a amené Cyrille Martin à se lancer dans la réalisation de son premier documentaire, Un nouveau Dreyfus ?, fruit de plusieurs années de travail en indépendant, en « franc-tireur »."

Cyrille Martin propose de prendre un peu de recul :

"Alors que Bruxelles a été frappée à son tour cette semaine, et qu'on craint d'autres attentats islamistes pour les temps à venir, je vous propose de prendre un peu de recul en revenant sur l'attaque qui a touché les trains de Madrid en 2004. Comme vous le savez peut-être, c'est le seul de ces attentats pour lequel l'enquête ait débouché sur un procès. Passés complètement inaperçus hors d'Espagne, les enregistrements vidéos des audiences ne manqueront pas de vous surprendre.

Je vous invite donc à venir voir mon documentaire, ce mardi 29 mars, à 18 h15 : "UN NOUVEAU DREYFUS ? Jamal Zougam, bouc émissaire des attentats de Madrid ? ", au Gazette Café, 6 rue Levat, à Montpellier (près de la gare), entrée libre. Je serai bien sûr présent, pour le présenter et en discuter."

La bande annonce :

https://www.youtube.com/watch?v=s7iEVXcRyAw

Voir le site : nouveaudreyfus.net

"La projection suivante aura lieu le mercredi 6 avril à 18h30, en partenariat avec le ciné-club La Pantalla, Département d'espagnol de l'Université Paul Valéry (Montpellier 3), dans la salle D09 de l'université Paul Valéry ( la grande salle du département cinéma ), entrée libre."

Écouter sur Radio Libertaire l'interview de Cyrille Martin réalisateur "d'un nouveau Dreyfus ? " :