compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 19 novembre 2017

Bédarieux : Projection du documentaire "MENORAH ET MASSALE" au Ciné 3

Ciné-Débat : MERCREDI 22 NOVEMBRE à 20 H 30

MENORAH ET MASSALE
un regard sur le judaïsme entre l'inde et Israël
 
un film de Françoise Marchand
 
Ce film a été tourné sur la côte ouest de l'Inde entre Bombay (Mumbai) et Cochin (Kochi) et en Israël, de Nazareth au nord à Eilat au sud au bord de la mer Rouge.
Durée du film : 60 minutes
Avant la séance : Présentation du film, des conditions de tournage et explications de quelques termes propres à la culture indienne et juive.
Après la séance : Débat avec le public

bédarieux,françoise marchand,yaffa duwyn,menorah et massale,film documentaire,ciné-débat,ciné 3,société,inde,judaïsme

Ciné-débat en présence de la réalisatrice Françoise Marchand et de Yaffa Duwyn qui témoigne dans le film.
 
Rencontre vidéo
 
 
Présentation
« Depuis l’Antiquité l’Inde abrite des communautés juives qui ont pu vivre librement en terre indienne...
Qui sont ces juifs, d’où viennent-ils ? Entre l’Inde et Israël, ce film porte un regard curieux sur cette histoire étonnante.
                                                     INDE
bédarieux,françoise marchand,yaffa duwyn,menorah et massale,film documentaire,ciné-débat,ciné 3,société,inde,judaïsme

À la création de l’état d’Israël en 1948 les juifs du monde entier sont invités à rejoindre le pays. Les Indiens répondront à l’appel, mais on ne quitte pas l’Inde si facilement, rien ne fut simple.
bédarieux,françoise marchand,yaffa duwyn,menorah et massale,film documentaire,ciné-débat,ciné 3,société,inde,judaïsme

En Israël, les émigrés de la première génération vivent toujours à l’indienne. Les femmes portent le sari, cuisinent le massalé et regardent sur Zee TV des films indiens. Leurs enfants, nés sur place, ont vécu avec une double culture mais leurs petits enfants se sentent d’abord Israéliens.
Aujourd’hui il reste environ 5000 juifs en Inde. Là-bas, les cimetières gardent les traces d’une histoire ancienne mais il y a de moins en moins de visiteurs et les synagogues se transforment peu à peu en musées.
Les témoignages se croisent, se répondent avec un même constat : nostalgie d’une histoire qui s’achève peu à peu d’un côté, nostalgie d’une histoire impossible à oublier de l’autre. »

jeudi, 19 octobre 2017

Mons-la-Trivalle : Yaffa Duwyn témoigne dans le film de Françoise Marchand

Le film documentaire de Françoise Marchand "Ménorah et Massalé : un regard sur le judaïsme entre l’Inde et Israël" a été tourné avec la participation de Yaffa Duwyn

Yaffa vit à Mons-la-Trivalle et s'implique dans de nombreuses associations. Présence discrète et gracieuse, son rayonnement a été déterminant pour la réalisation du film documentaire de Françoise Marchand.

IMG_3382.JPGFrançoise Marchand, réalisatrice et Yaffa Duwyn, interprète

Une impressionnante histoire multiculturelle

"L'idée de réaliser ce film est née de mon étonnement quand Yaffa Duwyn m'a raconté son histoire. Une impressionnante histoire multiculturelle que je ne connaissais pas, qui m'a donné envie de partir avec elle sur les traces des Indiens juifs. En France je n'en ai trouvé aucun témoignage, déclare la réalisatrice, sauf le livre de Monique Zetlaoui* historienne qui a écrit "Shalom India" (éditions Imago 2000). Je l'ai rencontrée pour filmer son témoignage."

"Qui sont ces juifs ? d’où viennent-ils ?" Entre l’Inde et Israël, le film de Françoise porte un regard curieux sur cette histoire étonnante, celle de Yaffa qui croise celle d'un peuple**.

img49.jpg

Yaffa est au 1er plan de cette photo de famille, avec ses 4 frères et sœurs et ses parents

"Je suis née à Bombay en Inde et j'ai grandi en Israël, déclare Yaffa. Puis j'ai voyagé en Amérique du Sud, en Europe et en France en 1986.

Yaffa.jpgDans chacun des lieux qu'elle traverse, Yaffa apporte sa présence apaisante et gracieuse

Mon arrivée à Mons-La-Trivalle c'est un peu le hasard, je faisait du stop et j'ai rencontré Serge qui m'a conduite ici, puis on s'est marié. il est Belge.

C'est drôle ! C'est aussi en faisant du stop pour aller passer mon permis de conduire que j'ai connu Françoise et que tout a commencé..."

Le premier voyage, pour le tournage, c'était 3 semaines en 2010 en Israël, puis 15 jours en 2011, et finalement un mois en Inde en 2012. Yaffa était l'interprète et Iris, sa fille, fut guide en Inde où elle assura la prise de son.

img43 yaffa et iris(1).jpgYaffa et sa fille Iris

Dix heures de rushes !

"Puis il y a eu le montage, pendant 2 ans, j'avais peu de temps laissé par mon activité de Maître de Conférence Art et Culture, mon enseignement axé autour de l'image, des charges familiales et... dix heures de rushes !

J'attends les réactions du public, termine Françoise. Mais la découverte de toutes les personnes rencontrées a été pour moi une belle aventure humaine, vécue grâce à Yaffa."

Et celle-ci confirme "Le voyage avec ma fille Iris et Françoise était une expérience extraordinaire qui a resserré nos liens."

Le film, tourné en 4 langues, hébreux, marathi (langue maternelle de Yaffa), français et anglais, est proposé en Ciné-débat, ce qui est tout son intérêt : présentation, diffusion, puis échanges avec le public en présence de la réalisatrice Françoise Marchand et de Yaffa Duwyn.

Projeté en avant première en milieu professionnel à Toulouse le film est actuellement programmé dans la région : ce vendredi 20 octobre 2017 Au Fil des Arts à Prémian à 20 h 45 et au Cinéma de Bédarieux le 22 novembre 2017

"Menorah et Massalé : un regard sur le judaïsme entre l’Inde et Israël" documentaire réalisé par Françoise Marchand. 2016. 1 h 03. Production Le passe-miroir.
Contact : lepassemiroirprod@gmail.com 

Pour voir la vidéo de la rencontre sur le blog Vidéo Cantons d'Oc clic sur ce lien

logo 7.jpg

 

*« Depuis l’Antiquité l’Inde abrite des communautés juives qui ont pu vivre librement en terre indienne, pratiquer leur religion et qui ont la particularité, au contraire des autres diasporas, de n’avoir jamais souffert ni de persécutions ni d’antisémitisme » Monique Zetlaoui, Shalom India, Editions Imago, 2000

**« A la création de l’état d’Israël en 1948, les juifs du monde entier sont invités à rejoindre le pays. Les Indiens répondront à l’appel, mais on ne quitte pas l’Inde si facilement, rien ne fut simple… En Israël, tout ceux que j’ai rencontrés ont quitté l’Inde mais l’Inde, elle, ne les a jamais quittés. Et que ce soit en Inde ou en Israël, ce qu’il y a de plus frappant, c’est ce même regard nostalgique que j’ai vu dans les yeux des uns et des autres. » F. Marchand

samedi, 04 mars 2017

Un film de 12 minutes : "Ilha das Flores"

Ilha das Flores (L'Île aux fleurs), titre en version originale du court-métrage documentaire brésilien, réalisé par Jorge Furtado (1989)

Ilha das Flores (1989) Documental Subtitulado : La Isla de las Flores (Español)

"Lo que en principio no es más que la historia de un tomate, desde su origen en una plantación hasta el basurero, por obra y gracia del humor negro, poco a poco se transforma en una cruel y profunda reflexión sobre la condición humana. De la miseria humana, acaso sea más apropiado decir.

Isla de las Flores ganó el Oso de Plata en Berlín, fue elegido el corto del año 90 en Brasil y en 1995, fue incluido por la crítica francesa en la lista de los 100 cortometrajes más importantes del cine. Es el trabajo de un genio, sin lugar a dudas."

ILHA DAS FLORES 35 mm, 12 min, cor, 1989.
Dirección: Jorge Furtado
Producción Ejecutiva: Monica Schmiedt, Giba Assis Brasil e Nora Goulart
Guión: Jorge Furtado
Dirección de Fotografia: Roberto Henkin e Sérgio Amon
Dirección de Arte: Fiapo Barth
Música: Geraldo Flach
Dirección de Producción: Nora Goulart
Montaje: Giba Assis Brasil
Asistente de Dirección: Ana Luiza Azevedo

vendredi, 10 février 2017

Votre chronique : Zéro phyto 100% bio.

« Nous sommes extrêmement fier de vous présenter l'affiche de notre documentaire qui sera en avant-première dès le 16 mars 2017 !

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Sachez qu'à partir du 16 mars, date de la première projection publique à Annecy, le documentaire est programmé entre mars et avril dans environ 60 cinémas un peu partout en France (dates et infos à venir...

Le film sortira nationalement le 8 novembre 2017.» Guillaume Bodin

L’image contient peut-être : 1 personne, textehttps://www.facebook.com/zerophytocentprcentbio/?fref=t

dimanche, 20 novembre 2016

Hauts Cantons d'Oc : Projection du film : « PAS RES NOS ARRESTA »

DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2016 salle de réception (sous la mairie) à Saint Pons de Thomières 34

"Projection/débat pour mieux comprendre les enjeux de l'éolien industriel sur nos territoires..."

Communiqué par les amis de l'Amassada : "Nous sommes l'énergie ?!"

Un film autour de la lutte contre le méga transfo aux mille éoliennes à Saint-victor.

prnaoffenfants-noires-fini

« salut a vous

une super projection/débat/casse-croûte/soupe, avec les copains de l'Amassada pour mieux comprendre les enjeux de l'éolien industriel sur nos territoires.

A Saint Pons de Thomières (34)

     DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2016  salle de réception! (sous la mairie)

- 18 H 30 accueil en tartines, accompagné de bière des Faucheurs volontaires

- 19 H 15 Projection du film "PAS RES NOS ARRESTA "

- suivie de discussion survoltée sur fond de soupe chaude.hébergement possible.

les amies de l'Amassada. merci de faire la réclame pour cette soirée. »

Plus d'info : 

https://douze.noblogs.org/   L'AMASSADA | Pas res nos arresta      douze.noblogs.org   

PROJECTION EN PLACE PUBLIQUE DE « PAS RES NOS ARRESTA » VENDREDI 16 SEPTEMBRE 2016 à 21H À SAINT-AFFRIQUE "Tout le monde a pu lire dans les journaux les faits relatés quant à la perturbation du vote du Scot (Schéma de COhérence Territoriale)...(pour lire la suite clic ICI)"

« La colonisation de la planète par le capital vise avant tout, avec une plus grande obstination que celle des Jivaros, à conquérir des têtes et à les réduire de telle sorte qu’elles n’aient plus d’autre horizon que la marchandise. La méthode la plus efficace pour arriver à ce résultat consiste à détruire toute organisation sociale autonome fondée sur une relation de réciprocité entre les membres de la collectivité, et créer ainsi les conditions d’une misère sociale infinie. »

Georges Lapierre, Être ouragans, 2016

Dates des projections/débats à venir  :

  • 30 novembre : Montpellier, cinéma occupé Le Royal 20h00
  • 1 décembre : Réquista, au cinéma 20h30

jeudi, 17 novembre 2016

Votre chronique : Vin et biodynamie - IN VINO VITA -

Afficher l'image d'origine

Plus d'informations sur la biodynamie ? Pour approfondir bien le sujet, voir les films de Guillaume Bodin LA CLEF DES TERROIRS
https://www.youtube.com/watch?v=v9syP...
et
Le film d'Olympe et Yvon Minvielle L'ESPRIT DU VIN
https://www.youtube.com/watch?v=DfR6s...

Et pour d'autres infos, clic sur le lien : "NO WINE IS INNOCENT"  Par Antonin Iommi-Amunategui

"La France exporte l'équivalent de 80 Rafale par an en pinard ! Si ça ne cache pas une ou deux bonnes histoires... Ici, je parle donc du vin dans la bouteille, mais aussi de ce qui se trame autour d'elle...

samedi, 05 novembre 2016

Un joli moment : Piper, LE court-métrage de Disney-Pixar

piper,scolopacidé,mer,disney-pixar,court métrage,laviedeshautscantonsdoc,nature,environnementPiper, le court-métrage de Pixar, montré avec « Le Monde de Dory » direction Alan Barillaro, musique King Crismon Adrian Belew. 

Pour le voir : clic ci-dessous

mardi, 11 octobre 2016

Ciné-Club de Bédarieux : prochaines séances, Jeudi 13 0ctobre et Vendredi 14 Octobre à 20 h 30

Communiqué de Christine Guilleux-Janin Secrétaire du Ciné-Club de Bédarieux :

"Notre Ciné-Club à Bédarieux  propose : 

* Jeudi 13 Octobre, à 20 h 30 un film d'Emin Alper "Derrière la colline"

* Vendredi 14 Octobre à 20 h 30 un film de Gilles Perret "La Sociale, vive la sécu"

Ambroise_Croizat-300x274.jpg"Il y a 70 ans naissait la sécurité sociale, édifice humaniste voulu par Ambroise Croizat..."

- Jeudi prochain, le 13 Octobre, à 20 h 30 au Ciné3,
un film d'Emin Alper "Derrière la colline" (Turquie-2013-1h34-VO),
 avec Tamer Levent, Reha Özcan et Mehmet Özgür.

"Faik et sa femme mènent la rude vie des paysans d'Anatolie.
Quand Faik reçoit la visite de son fils et de ses petits-enfants
pour les vacances d'été, il les met aussitôt en garde contre
de mystérieux nomades qui, selon lui, vivraient derrière
la colline qui surplombe son domaine. La tension monte..."

Bande Annonce "Derrière la colline" d'Emin Alper

Cartes en vente à l'entrée, prévoir d'arriver un peu avant l'heure de la séance

- Vendredi 14 Octobre au cinéma de Bédarieux à 20 h 30.

En avant-première, à ne pas manquer, le film de Gilles Perret
"La Sociale, vive la sécu"


 "Ce film retrace la mise en place  de notre système social actuel.
Y est mis à l'honneur Ambroise Croizat, le ministre du Travail de l'époque."

Bande Annonce "La Sociale" de Gilles Perret


www.cine3-bedarieux.com

lundi, 12 septembre 2016

Hauts Cantons : "L'affaire du Corbeau " à la Fête de l'Humanité

La Cigale, le corbeau et les poulets (

"Ils se rassemblent à La Cigale, un bureau de tabac. Ils publient un journal, La Commune. En septembre 2009, des balles de 9 mm et des lettres de menaces sont envoyées au président de la République. Ils sont accusés d’être "le corbeau".

Ils sont poursuivis par tous les poulets anti-terroristes de France. Mais pourquoi eux ? C’est ce que raconte le documentaire La Cigale, le corbeau et les poulets qui sortira en salles en janvier 2017."

La Cigale, le corbeau et les poulets

Avec, autour de Daniel MERMET  :
- Olivier AZAM, réalisateur
- Pierre BLONDEAU, le buraliste et écrivain public de La Cigale
- et Jean OREGLIA, dit "le renard argenté"


Voir la bande-annonce ici


- Pour consulter l'interview du "Corbeau" par Daniel Mermet à la Fête de l'Huma,
http//la-bas-magazine/entretiens/la-cigale-le-corbeau-et-les-poulets

- L'interview de France Inter sera diffusée sur cette chaîne le samedi 17 septembre à 16 H.

Titre de l'émission : "Un bruit qui court".

mercredi, 24 août 2016

Vieussan : Le Café de Pays, Le Lézard bleu fête ses 15 ans avec le Ciné-guinguette

C'est une tradition annuelle et les revoilà en 2016 avec leur spectacle : "La Grande Crue".

Tour à tour en direct et projetées sur l'écran - parfois les deux en même temps -, les images embarqueront le public pour une expérience unique. L'équipe du Ciné-Guinguette propose "une soirée où vous VIVREZ un film" :

"Nos quatre grands historiens et scientifiques de l’image du Ciné-Guinguette vont venir puiser dans vos contrées la mémoire enfouie grâce au "carrousel d’interférences temporelles".
Avec l’aide des habitants, ils réactiveront ce carrousel qu’ils ont gagné dans une kermesse. Un simple clic et la roue des souvenirs s’active. Et c’est en 1930 qu’elle s’arrêtera.
Mais pourquoi ? Que s’est-il passé ? Le film qui se déroulera tout au long de la soirée comme autant d’extraits du passé, nous révélera la drôle de vérité…"

vieussan,ciné guinguette,videophage,film,lézard bleuL'équipe du ciné guinguette vient fêter les 15 ans du Lézard Bleu !

Du numérique à la bidouille, le film alterne entre prises de photos, tournages en direct et images pré-enregistrées avec le public. Les courts-métrages viendront nourrir le propos.

Les rôles sont distribués avec Oliver Tarasse : Coshi Schwartz , le cerveau. Le scientifique sombre et incompréhensible. Roberto De La Torre : EDDY, l’œil. Celui qui voit plus vite que son ombre. Yannick Harnois : AMEDEE, l’oreille. Celui qui va au-delà du mur du son. Erwann Valette : Firmin, le cœur. L’enjoué, sautillant, émerveillé de toutes ses trouvailles. Cyrille Atlan est à la coordination artistique.
Dans le film on retrouve Mr Robert joué par Erwann Valette et Mme Robert par Olivier Tarasse...

Le samedi 27 août le Lézard bleu fête ses 15 ans d’existence avec la venue de Ciné-guinguette. La durée du spectacle tout public est de 2 h 15. Le Ciné-Guinguette est une co-production La Trame-Videophages

Le tarif de la soirée repas spectacle est de 20 euros, à partir de 19 h 30. Places limitées, réservation indispensable au 04 67 97 10 21.