compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 20 août 2017

Info du reste du monde : 10 000 indonésiens réunis contre la déforestation

Plusieurs milliers indonésiens ont interprété à l'unisson un chant et une danse traditionnels pour dénoncer les ravages des palmiers à huile.

Plus de 10 000 Indonésiens se sont réunis cette année afin d’interpréter la Saman, la danse traditionnelle des « mille mains », dans le but de protester contre la destruction de leur parc national, le Gunung Leuser, au profit des palmiers à huile.

Ils se sont rassemblés à Sumatra afin de dénoncer la déforestation massive qui touche l’Indonésie pour le bois, mais également pour l’huile de palme largement utilisée aujourd’hui par les industriels de l’agro-alimentaire.

 
 
Derrière cette manne financière, une catastrophe pour les derniers poumons verts de la planète, mais aussi pour la biodiversité.
 
Des espèces rares, comme l’orang-outan de Sumatra, subissent de plein fouet les répercussions de la déforestation. Il n’en resterait désormais plus que 7 000 sur l’île.

Une impressionnante synchronisation et un chant venus du cœur afin de mettre en lumière une cause urgente.

La danse traditionnelle des « mille mains » a été inclue dans la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco en 2011.

Et quoi de mieux qu’une ancienne tradition mêlant chant et danse pour se faire entendre ? Avec plus de 10 000 participants, le résultat est aussi époustouflant que symboliquement fort.

Ils se sont rassemblés à Sumatra afin de dénoncer la déforestation massive qui touche l’Indonésie pour le bois, mais également pour l’huile de palme largement utilisée aujourd’hui par les industriels de l’agro-alimentaire.

L’huile de palme est devenue omniprésente dans les aliments industriels transformés. Plus de 90% de la production mondiale de cet « or rouge » provient de Malaisie et d’Indonésie.

Face à ce terrible et inquiétant constat, les Indonésiens se mobilisent, en espérant que leur voix soit enfin entendue.

« Six terrains de football de forêt disparaissent chaque minute en Indonésie » affirment les associations de protection de l’environnement. (source et crédit photo : Raphaëlle Dormieu Radio-Canada Information 17 août 2017)

mardi, 08 août 2017

Mons-La-Trivalle : Fête populaire du 15 août

La fête du 15 août, c'est la Fête au village. Elle est comme chaque année organisée avec la participation de la mairie, du Foyer Rural et de La Boule des Gorges

"Il va faire beau et chaud ce mardi 15 août, précise Stéphanie, porte parole chargé de la communication, donc on espère avoir beaucoup de monde."

Fête et repas en commun à Mons La Trivalle sont de bons moments de convivialité.JPGFête et repas en commun sont de bons moments de convivialité à Mons La Trivalle 

Le programme est bien sûr déjà en place : à 15 h concours de pétanque qui animera l'après midi, les inscriptions se prendront sur place.

À 19 h l'apéritif convivial se déroulera en musique, animé par les danseuses de Raices Flamencas.

Le repas champêtre qui rassemble vacanciers, familles et amis est proposé à 20 h. Au menu : assiette fraîcheur, rôti de porc, taboulé, fromage, glace. Vin et café sont compris.

Le prix est de 13 euros pour les adultes, de 8 euros pour les enfants jusqu'à 10 ans.

Pour la bonne gestion de la journée, les réservations seront prises dès à présent au 04 67 97 76 55.

mercredi, 17 mai 2017

Mons-la-Trivalle : mardi 23 mai, après midi festive et concert exceptionnel avec le Festival Maï que Maï

Dans le cadre de la 10e édition du Festival Maï que Maï, ce mardi 23 mai l'église de Mons accueillera un concert exceptionnel par la présence de 2 musiciens de talent Carlo Rizzo et Jean-Pierre Sarzier en clôture de l'après midi festive.

À partir de 18 h 30, espace restauration et petit bal trad de l'apéro devant le Comptoir Associatif où l'on découvrira l'exposition des artistes plasticiens participants au festival.

Carlo Rizzo et Jean Pierre Sarzier.jpgCarlo Rizzo et Jean Pierre Sarzier

Patricia, porte parole des organisateurs du festival présente les deux interprètes du concert :

« C’est en 1979, que Carlo Rizzo a découvert le tambourin grâce à Alfio Antico et Raffaele Inserra, deux percussionnistes traditionnels du sud d’Italie. Il poursuit seul son apprentissage à travers les répertoires traditionnels, la musique ancienne et plus contemporaines, le jazz, explorant toutes les possibilités des percussions jouées à la main.

L’interprète se fait Inventeur, et, pour aller plus loin encore en vient à créer deux nouveaux instruments, le tambourin polytimbral et le tambourin multitimbral. ces instruments lui permettent d’adapter à chacun de ces répertoires qu’il a fait siens son étonnante virtuosité et son sens de l’improvisation.

Époustouflant ! Carlo Rizzo joue en solo dans des concerts mélangeant percussion et chant. Les grandes scènes nationales et des festivals internationaux le programment régulièrement. Il a créé ou participé à la création d’une trentaine d'ensembles.

mai qu mai.jpg

Carlo Rizzo partagera l'espace avec Jean Pierre Sarzier, clarinettiste renommé. Jean-Pierre a participé à la création de la musique du spectacle Atropos , de la compagnie Lanabel, sous la direction de Thierry Ronget, aux côtés du percussionniste Jérôme Vion. Il a récemment collaboré avec Strigall, compositeur, on l'entendra, à la clarinette en bambou dans la bande-son du spectacle de Jean-Claude Gallotta, L'étranger. Il compose et réalise la musique du spectacle Carnet de Poilu de Fleur Lemercier marionnettiste. La semaine festivalière s'annonce prometteuse pour toutes les oreilles !»

La soirée est organisée en partenariat avec l'association trivalloise Monta Davala et le concert, point d'orgue de l'animation à 21 h est en libre participation au chapeau.

samedi, 13 mai 2017

Mons-la-Trivalle : ils ont salué l'arrivée du printemps

Malgré la météo maussade de nombreux convives étaient au rendez-vous pour la grande satisfaction des organisateurs qui ont déployé une belle énergie et gardé tout leur enthousiasme.

IMG_5540.JPG

Stéphanie aime à rappeler le succès de cet agréable moment de fête traditionnelle où tous apprécient de se retrouver : « C'est une centaine de personnes qui ont festoyé et dansé avec entrain dans une atmosphère conviviale pour honorer la venue du printemps. ​

IMG_5506.JPG

Le repas confectionné par nos petites mains était réussi et nous sommes contents de voir les participants se régaler. »

IMG_5512.JPG

C'est dans cette belle ambiance que s'est déroulé le repas dansant animé comme les années précédentes par Hélène et Jean-Marc du Duo Indigo'k. Les 2 musiciens aiment retrouver leur indéfectible public.

IMG_5517.JPG

Cette fidélité réciproque est prétexte à des retrouvailles amicales lors de chacune des rencontres organisées. L'entrain de la danse, les échanges chaleureux et la gaieté ambiante réveillent la bonne humeur.

équipe FR avril 2017.jpg

Les membres de la joyeuse équipe du Foyer Rural ont ainsi entraîné la population de la commune dans l'entrée du printemps. Ils remercient leurs nombreux convives et leur disent à l'année prochaine pour cette traditionnelle fête.

samedi, 22 avril 2017

Mons-La-trivalle : repas dansant du printemps

Le Foyer Rural de Mons organise un repas dansant

Le Foyer Rural de Mons organise son traditionnel repas dansant le dimanche 30 avril 2017 à partir de 12 h, dans la salle polyvalente de la mairie, place de l'ancienne gare.

IMG_0684.JPGToujours une super ambiance pour tous au menu du repas dansant

L'animation musicale est chaque année assurée avec succès par le Duo Indigo'k.

Au menu du repas à 15 euros : Kir, salade du printemps, blanquette de poulet, riz, fromage et tartes aux fruits, vin et café.

IMG_0682.JPGL'animation musicale est chaque année assurée avec succès par le Duo Indigo'k

Les inscriptions sont ouvertes.

Pour retenir sa place sans tarder, prendre contact pour réservation au n° 04 67 97 76 55.

Les inscriptions sont ouvertes. Pour retenir sa place sans tarder il faut prendre contact pour les réservations au 04 67 97 76 55.

mercredi, 08 mars 2017

8 mars : Journée des droits des femmes

Vidéo Cantons d'Oc invite à revoir un joli souvenir, c'était en 2011 à Mons-la-Trivalle, clic ci dessous :

"Une femme libre est exactement le contraire d'une femme légère."

"N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. 

Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant."

Simone de Beauvoir

samedi, 04 février 2017

Mons-la-Trivalle : Enjo anime des Ateliers de Danse Singulière

Entrer dans La Danse Singulière, c'est expérimenter une libération nouvelle

« La Danse Singulière est un dispositif de danse-improvisation où alternent des temps collectifs et et des temps plus personnels, facultatifs, une écoute corporelle des musiques proposées dans un cadre ouvert favorisant l'émergence de sa propre danse, explique Enjo. La Danse Singulière ne propose pas une approche technique, mais invite à retrouver la danse comme manière d'exister et d'explorer sa propre existence.»

Enjo.JPGEnjo propose d'expérimenter une libération nouvelle avec La Danse Singulière

La vaste mouvance des arts singuliers regroupe des créateurs ayant établi une distance avec l'art officiel. Peintre, poète, dessinateur, sculpteur ou danseur, les artistes dits singuliers revendiquent une certaine spontanéité face aux divers mouvements et leurs règles établies.

enjo 1.JPG"Retrouver la danse comme manière d'exister"

Créateur de la Danse Singulière, Marc Guiraud répond à l'interrogation. « Danse Libre ? Quand la danse se libère de la référence obligée aux pas à apprendre, à respecter et à suivre, alors redevient possible un rapport plus personnel et vivant à la danse et à ses codes. Alors émerge la possibilité de danses plus singulières. Alors, la danse redevient une aventure de libération. »

La Danse Singulière, ouverte à tout adulte quels que soient son âge et son corps invite aussi bien les danseurs confirmés que ceux qui pensent ne pas savoir danser. « De la musique naît l’émotion, mon corps s’abandonne et devient mouvements sans contrainte, danse libérée et libératrice ! Parfois la musique se fait silence et le corps parle encore, témoigne l'un d'eux. »

Les ateliers de Danse Singulière se déroulent les 1er et 3e lundi de chaque mois, de 18 h 30 à 20 h 30 à la base de plein air, à côté du tennis à Mons la Trivalle. Le prochain a lieu le 6 février.
Contact : association « Les Vies Dansent » Enjo BOSC tel. 06 83 29 66 37

 

jeudi, 26 janvier 2017

Vieussan : Dharma Nature, pour développer empathie et bienveillance

À travers Dharma Nature, Denis poursuit sa quête d'harmonie. L'association basée à Vieussan a pour but de promouvoir la pratique de la méditation et son usage dans le quotidien.

Denis Robberechts.jpgDenis Robberechts, enseignant de l’association Dharma Nature

« Pour pratiquer la méditation, explique Denis Robberechts enseignant de l’association, il faut une bonne dose de curiosité. C’est un chemin vers une plus grande connaissance de soi. Il faut accepter de se poser calmement pendant un temps, d’observer nos sensations physiques, nos émotions, le mouvement de notre pensée et l’impact des perceptions extérieures sur notre monde intérieur. Il faut apprendre à gérer son attention, à ne pas la laisser se disperser. Cela rend la pensée et l’action plus efficace et a un impact très bénéfique sur la qualité générale de notre vie. »

dharmanature.jpg

Dharma Nature organise des retraites (temps pendant lesquels les participants se retirent de leur quotidien) en France et à l’étranger. Certaines combinent la méditation avec d’autres activités sportives ou artistiques qui ont chacune un lien avec la méditation : ski de randonnée, escalade, marche, arts martiaux, danse contact.

dharma-musique.jpg

« La dernière née, créée avec des anciens d’un collectif anglais, Spiral Tribe, Son, Silence et Danse, précise Denis, permet aux participants de réaliser que la méditation développe la perception au point de faciliter l’immersion dans la musique et la transe que peut procurer la danse.»

« Dharma Nature est invité en 2017 à enseigner avec Master Wu, maître connu dans la tradition Chan ( Zen chinois) » ajoute Denis qui, accompagné de 10 occidentaux ira rejoindre une trentaine de pratiquants chinois pour une marche silencieuse de 10 jours, en Chine centrale.

Localement l'association propose des séminaires de mindfulness (méditation axées sur la pleine conscience). Pendant 6 semaines à raison d’une rencontre de 2 h 30 par semaine, les participants apprennent l’usage de cette pratique, maintenant utilisée dans les écoles, les hôpitaux, les grandes entreprises...

Pour plus d'info : Dharmanature.org   contact : info@dharmanature.org

lundi, 17 octobre 2016

Mons-la-Trivalle : un bel enthousiasme pour le repas des anciens

Cette année environ 73 personnes se sont réunies pour le traditionnel repas des anciens organisé par la mairie dans la salle polyvalente de Mons-la-Trivalle.

Arielle Escuret entourée d'élus a dit son discours de bienvenue et remercié les employés municipaux ainsi que les membres du conseil municipal qui ont aidé à l'organisation de cette journée.

IMG_2721.JPG

La soirée de la saison, tant attendue par les aînés de la commune a permis à tous les convives de découvrir le dynamisme des ancien, souvent méconnu, et qui est pourtant toujours bien là, même si le temps qui passe veut le faire oublier.

IMG_2707.JPG

Tous les présents, par leur bonne humeur, ont participé à l'ambiance festive. Ainsi qu'il est de coutume, le succès de la rencontre a été assurée par les liens amicaux et le bel enthousiasme des danseurs.

IMG_2701.JPG

Comme l'année précédente René Scheffel traiteur à Bédarieux, entouré de toute son équipe assurait un service de qualité pour le repas très apprécié des aînés.

IMG_2725.JPG

Le duo Indigo'k bien connu pour leurs nombreuses participations aux diverses fêtes, apportait à son habitude, une super animation appréciée de tous.

À la fin de la soirée, les derniers danseurs fatigués et heureux se sont séparés avec nostalgie, dans l'attente des prochaines retrouvailles.

lundi, 25 juillet 2016

Mons-la-Trivalle : la grande Fête du Livre pour la jeunesse étend son périmètre

Les ateliers autour du livre se poursuivent, se propageant depuis la bibliothèque municipale où ils ont pris leur essor.

La fabrication d’un livre n'a bientôt plus de secret pour les jeunes lecteurs et la mairie de Mons-la-Trivalle annonce deux matinées de "lecture Kalishibaï".

Ce n'est pas de l'occitan ainsi que pourrait le laisser attendre l'identité de la nouvelle Grande Région, le Kamishibaï,  théâtre de papier est une technique de contage d’origine japonaise. 

Des planches cartonnées numérotées racontent une histoire. Les images défilent dans un Butaï, théâtre en bois à trois porte, chaque planche met en scène un épisode du récit, le recto présente l’illustration, le verso le texte, dit par le narrateur. 

kamishibaï
Quand s'ouvre le Butaï, les planches illustrées du kamishibaï racontent leur histoire

Alphabétisation, lecture d’image, apprentissage de l'énonciation, création, écriture d’histoires par les enfants : le kamishibaï fait aussi travailler la recherche historique, géographique, inventive, le français, l'écriture, le dialogue, l'expression écrite, l'expression orale, le dessin, la mise en page, le découpage de l'histoire (story board), le travail de groupe, le respect du travail de l'autre, la vie sociale… la technique éveille à de nombreuses compétences.

Racontées par Claudine Furlano de Zoom éditions, « des histoires de grosses princesses, de peintres du ciel, de lapins-inspecteurs, de gentils catcheurs à l’ombre de l’office du tourisme et au milieu du marché de Mons-la-Trivalle, à écouter en famille… »

La lecture Kamishibaï, c'est de 10 h à 12 h au camping municipal le mardi 26 juillet et derrière l'office du tourisme le jeudi 28 juillet.

Plus d'infos en mairie au 04 67 97 71 70