compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 15 août 2018

Rosis : Le nom de René Magnaldi gravé sur le gite communal de Douch

Pour que la mémoire de René Magnaldi ne soit jamais oubliée, la commune de Rosis lui dédie son gite

La cérémonie inaugurale, avec le dévoilement de la plaque du gite au nom de René Magnaldi, s'est déroulée en présence de son épouse, de sa fille Laura, de son fils Jérôme, des membres de sa famille et de ses amis.

Cérémonie Gite René Magnaldi.jpegAdossé au Gite dédié à René Magnaldi le maire a rappelé les nombreux mérites de son premier adjoint

Jacques Mendes, maire de Rosis, a exprimé avec émotion combien était grande pour lui la perte de ce premier adjoint trop tôt disparu en décembre 2017 et apprécié par toute la communauté pour son investissement dans leur patrimoine.

"René avait une âme de bâtisseurs. Amoureux des vieilles pierres il a tout fait pour les préserver. Il connaissait tout de ce mythique Caroux, il en a escaladé toutes les falaises à titre privé ou public avec le centre de secours des sapeurs-pompiers de Combes."

Le premier magistrat a insisté sur l'implication quotidienne de René Magnaldi dans la vie communale et le mérite de chacune de ses multiples actions.

"Il a permis grâce à sa pugnacité, à ses compétences et à ses qualités d’enseignants au sein du Greta, les installations du gite Marcel Cèbe dont il a été l’artisan dés le début, lors de l’acquisition, jusqu’à la fin. Aujourd'hui les annuités d’emprunts réglées et plus de 800 nuitées par an enregistrées, cette opération s'avère exemplaire."

Jacques Mendes rappela l'engagement de son adjoint dans le renouveau du hameau de Douch qu’il affectionnait particulièrement pour le préserver, rendre son environnement agréable à tous.

"J’ai personnellement tenu à ce que ce gîte que nous avons inauguré, il y a maintenant près de 20 ans, se nomme René Magnaldi. Au-delà de la plaque, c’est aussi l’évocation de son nom lors de l’enregistrement de plus de 1500 réservations par an."

Le maire souligne aussi que, sur le site internet de Rosis, près de 2000 visiteurs par mois pourront lire le nom de René Magnaldi.

"Je suis fier que l'empreinte de René reste à jamais imprégnée dans ce hameau qu’il aimait tant" termina Jacques Mendes avant de convier l'assemblée à l'apéritif partagé en l'honneur de René Magnaldi.

dimanche, 12 août 2018

Votre chronique : « Monsanto coupable... mais qui sont les responsables ?»

Communiqué de Agir pour l'Environnement

Glyphosate : Monsanto coupable mais qui sont les responsables ?

"Chère amie, cher ami,

Vendredi 10 août, Monsanto a été condamnée, par un tribunal américain, à verser 289 millions de dollars à un jardinier atteint d’un cancer incurable et ce, après avoir utilisé du round up et sa fameuse substance active le glyphosate.

Cette condamnation est l’occasion de rappeler que les parlementaires français ont eu l’occasion d’interdire cette substance classée potentiellement cancérigène par l’Organisation Mondiale de la Santé. La pression du lobby a été la plus forte… Après un débat nocturne, 63 députés français ont refusé d’interdire le glyphosate."
 
 
RETROUVEZ LA LISTE DES 63 PARLEMENTAIRES
OPPOSES A L’INTERDICTION DU GLYPHOSATE
 
 
ou
 
 
"À la suite de cette condamnation, nous nous devons de ne pas avoir la mémoire courte. Ces 63 députés doivent assumer leur vote et encore et toujours s’expliquer. La société du spectacle est ainsi faite que certains parlementaires espèrent qu’une fois le vote passé, nous passerons à autre chose et nous oublierons ce vote scandaleux.

Monsanto est donc condamnée pour avoir intoxiqué un jardinier. Mais cette multinationale est-elle la seule responsable ? Les parlementaires refusant d’interdire cette substance ne sont-ils pas eux aussi responsables ?

En juin dernier, Agir pour l’Environnement a mis en ligne un trombinoscope permettant de visualiser les parlementaires s’étant opposés à l’interdiction du glyphosate. Ce site a été partagé plus de 150 000 fois !
N’hésitez pas à réagir à la condamnation de Monsanto en adressant un courriel ou en postant un message sur les pages facebook ou twitter de ces parlementaires.
 
 
AIDEZ NOUS A INTERDIRE
LE GLYPHOSATE
 
 
ou
 

// Soutenez Agir pour l’Environnement

Plus nous sommes nombreux, plus nous avons d'impact.
Plus nous avons de soutiens, plus nous pouvons multiplier nos actions pour une planète vivable.

En 2017, 10545 personnes ont adhéré à Agir pour l'Environnement.

 
 
Le livre
 
La contrepartie de bienvenue !
Pour tout don ponctuel ≥ à 75€ (soit 25€ après réduction d'impôt) ou don mensuel ≥ à 10€, recevez :
 
En apportant votre soutien, vous recevrez :
  • un reçu fiscal pour déduire de vos impôts 66% du montant de votre don ;
  • nos campagnes cartes pétitions pendant 1 an ;
  • LE LIVRE "Le round up face à ses juges" de Marie-Monique Robin ;
 
Faire un don maintenant
 
 
★ Ne doutez jamais qu'un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c'est toujours comme cela que ça s'est passé. - Margaret Mead (1901 - 1978) - Anthropologue.
 

mardi, 07 août 2018

Votre chronique : « La nouvelle route de la soie et son impact sur la planète »

Communiqué de Sauvons la forêt

" Chers amis des forêts tropicales,

800 orangs-outans Tapanuli, les derniers de leur espèce, s'accrochent à la vie sur une minuscule parcelle de forêt tropicale au nord de Sumatra. 

Découverts l'année dernière seulement par des scientifiques, ils sont instantanément devenus les grands singes les plus dangereusement menacés d'extinction.

Bulldozers et tronçonneuses se préparent à entrer en action. L'Indonésie projette de construire un barrage hydroélectrique qui inonderait l'unique habitat des Tapanuli et le transpercerait de routes et de lignes électriques. Ce barrage fait partie des mégas-projets d'infrastructures de la « nouvelle route de la soie » que la Chine s'efforce de mettre en œuvre.

Si ce projet va de l'avant, il décimera à jamais nos plus proches parents.

Dans quelques jours, des experts de la faune rencontreront le président indonésien Joko Widodo dans l'espoir de le convaincre d'annuler le barrage. 

Plus de 200 000 personnes ont déjà signé notre pétition : merci de la signer vous aussi et de la diffuser !

PÉTITION  

En vous remerciant pour votre engagement,"

Reinhard Behrend
Sauvons la forêt (Rettet den Regenwald e.V.)

"Les orangs-outans ou l'énergie hydraulique ? Explications sur l'initiative colossale de la Chine de « nouvelle route de la soie » et de son impact sur les dernières régions sauvages de l'Asie du Sud-Est et ailleurs.

Orang-outan de TapanuliL'orang-outan de Tapanuli : juste découvert et bientôt disparu ? (© Tim Laman/CC BY 4.0)

Dans un podcast récent, l'écologiste Bill Laurance jette un regard incisif sur le projet « Belt & Road » (ou « nouvelle route de la soie ») de la Chine et la lourde menace qu'il fait peser sur l'environnement : près de 7000 projets d'infrastructure, d'extraction minière, d'énergie fossile, de coupe de bois et autres liés à l'industrie extractive sur une vaste partie du globe.

Initialement, l'initiative Belt & Road devait englober la moitié de la planète : le Pacifique Sud, l'Asie du Sud-Est, l'Indochine, l'Asie de l'Est, l'Asie centrale, le Moyen-Orient, l'Europe et l'Afrique.

Elle vient d'être élargie démesurément et inclut désormais l'Amérique du Sud, l'Amérique centrale et les Caraïbes.

Il s'agit donc sans doute de la plus grande crise environnementale de notre époque. Tandis que le président chinois Xi Jinping avance le caractère « écologique », « durable » et « circulaire » du projet, Laurance dénonce des propos gravement mensongers.

Cet entretien aborde notamment la question de l'orang-outan de Tapanuli, l'espèce de grand singe la plus rare au monde et dont l'un des principaux projets financés et menés par la Chine dans le cadre de la Belt & Road pourrait bientôt sonner le glas.

Écoutez le podcast (en anglais) et décidez vous-même si le projet Belt & Road est réellement « durable ».

Laurance et ses collègues chercheurs à ALERT sont des penseurs éminents sur la biodiversité et les activités humaines qui la menace." https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouvelle_route_de_la_soie

Signez maintenant : les bulldozers arrivent !

PÉTITION  

https://www.sauvonslaforet.org/

AFFICHER LA LETTRE DE PÉTITION

Urgence en Indonésie : l'orang-outan de Tapanuli, dont l’espèce vient juste d’être découverte, pourrait déjà bientôt disparaître avec la mise en œuvre par la Chine des mégas-projets d'infrastructures de « nouvelle route de la soie »…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouvelle_route_de_la_soie

Résultat de recherche d'images pour "nouvelle route de la soie chine"

lundi, 06 août 2018

Hauts Cantons : Roddy's Road Festival 2018

Le Roddy's Road festival 2018 aura lieu sur à Julio le 24 et 25 août.

mardi, 31 juillet 2018

Votre chronique : hommage à Jaurès, "l’infatigable militant de la paix"

Patrick Le Hyaric, directeur du quotidien l’Humanité, a rendu hommage à Jean Jaurès, fondateur du journal, devant le Café du Croissant à Paris, où il fût assassiné le 31 juillet 1914.

 Patrick Le Hyaric, directeur du Journal l'Humanité

samedi, 30 juin 2018

Votre chronique : Défense du professeur Belpomme... pour "la santé durable"

ENEDIS a saisi le Conseil de l’Ordre des Médecins d’une plainte contre le Professeur BELPOMME en raison de certificats délivrés à des personnes électrosensibles (intolérantes à la pollution électromagnétique) pour leur éviter l’installation de compteurs Linky.

Action pour la relaxe du professeur Belpomme : https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/larelaxepourlep...

10 juin 2015 010.JPGLe professeur Dominique Belpomme défend la notion de Santé Durable (rencontre de juin 2016 dans sa maison à Saint Julien)

- Le cancérologue met en cause la dégradation de l’environnement : pollutions chimiques et champs magnétiques. "La pollution, par quelques-un, de l'environnement qui est le bien commun de tous, devrait être reconnu comme un crime de santé" assure Dominique Belpomme. ( Rencontre de juin 2016)

Plus d'infos :

Robin des Toits qui est à l'origine de la médiatisation de l'électrosensibilité en 2008 et qui souhaite la reconnaissance de cette affection a pu interroger le Pr Belpomme.

Le Pr Belpomme a simplement tenu à confirmer la pleine validité scientifique de tout ce qu'il a fait concernant l’Électro-Hypersensibilité (EHS). Pour le reste, il s'en remet à l'impartialité du Conseil de l'Ordre.

https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/larelaxepourlep...

lundi, 04 juin 2018

Votre chronique : Communiqué de France Nature Environnement

FNE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE FNE LR - ECCLA

Montpellier, le 4 juin 2018
RENONCEMENTS À TOUS LES ÉTAGES DE L'ÉTAT SUR LA RÉGLEMENTATION DE L'USAGE DES PESTICIDES

Alors que la promesse du Président de la République d’interdire le glyphosate ne sera pas tenue, les préfets du Gard et de l’Aude entérinent la régression des zones de non traitement à proximité des milieux aquatiques (cours d’eau, canaux, plan d’eau, étangs ...).

Les milieux aquatiques sont particulièrement sensibles à l’épandage de pesticides à leurs abords, pour de nombreuses raisons : impact direct sur la faune et la flore aquatiques, diffusion dans le milieu, exportation et accumulation des produits en aval etc. Commencer par réglementer la pulvérisation de produits phytopharmaceutiques à proximité des milieux aquatiques est donc la priorité.

Depuis mai 2017, la réglementation sur les Zones de Non Traitement (ZNT) a changé : le nouvel arrêté interministériel (1) donne – à l’instar du précédent (2) – une définition assez large des « points d’eau » concernés, qui doivent recouvrir l’ensemble des éléments du réseau hydrographique identifiés sur les cartes IGN au 1/25 000. Malgré tout, c’est désormais aux préfets de chaque département qu’est délégué le soin de définir les « points d’eau » à protéger.

Si certains préfets sont restés dans l’esprit du texte, d’autres ont pris des arrêtés restreignant de manière considérable la définition des « points d’eau » concernés. Ainsi, l’arrêté du préfet de l’Aude ne protège plus que 39 % du réseau hydrographique au sein du vignoble audois ; l’arrêté du préfet du Gard, quand à lui, ne protège plus que 34 % du réseau hydrographique dans le vignoble gardois, et 9 % dans les zones de riziculture.

Alors que ces départements sont particulièrement touchés par la pollution aux produits phytopharmaceutiques dans les eaux de surface, mais aussi dans l’eau potable, FNE LR - et l’association ECCLA dans l’Aude - ont demandé par recours gracieux aux préfets de compléter leurs arrêtés.

En l’absence de réponse des préfets les associations ont décidé de saisir le juge administratif pour les contraindre à revoir la définition des « points d’eau ».

Pour Simon Popy, président de FNE LR : « Nos territoires sont touchés par la pollution aux pesticides. Certains bassins présentent des concentrations fortes à très fortes dans les eaux de surface, voire dans les eaux souterraines. C’est à la fois un enjeu de protection de la nature et de santé publique. Les mesures prises par les préfets de l’Aude et du Gard sont manifestement en dessous des exigences de la loi et constituent une régression. Nous ne pouvons l’accepter ».


1 : Arrêté interministériel du 4 mai 2017 NOR : AGRG1632554A

2 : Arrêté ministériel du 12 septembre 2006 NOR : AGRG0601345A


Contacts presse :
Olivier Gourbinot : tél : 06 89 56 04 84 ; email : coordination.fnelr [at] gmail.com

A diffuser largement, merci.

PIERRE BALZERGUE

ANIMATEUR DU RESEAU REGIONAL – CHARGE DE RELATIONS PUBLIQUES
18 RUE DES HOSPICES – 34090 MONTPELLIER
09 72 62 18 15 - 06 72 57 40 77
pierre.balzergue@fne-languedoc-roussillon.fr www.fne-languedoc-roussillon.fr
Retrouvez-nous sur notre page Facebook et Twitter

vendredi, 25 mai 2018

Votre chronique : "Agir pour l'environnement" appelle à élargir l'interdiction du E 171 aux médicaments et cosmetiques

mercredi, 23 mai 2018

Occitanie : « Les Perturbateurs endocriniens - Des tragédies d'hier à celles de demain »

Perturbateurs endocriniens, défi sanitaire, économique et social
 
Résultat de recherche d'images pour "Y AURA-T-IL ENCORE DES PETITS OCCITANS EN 2040 ?"
Y AURA-T-IL ENCORE DES PETITS OCCITANS EN 2040 ?
 
"Comme vous le savez, les perturbateurs endocriniens représentent un défi sanitaire, économique et social de grande ampleur.
Je vous prie de trouver ci-joint les annonces de 3 colloques organisés, dans les jours qui viennent, en Occitanie."
Communiqué du Professeur Charles Sultan
CHU et Université Montpellier
 
afape1.jpgProgramme-Colloque-Infertilite-page-002.jpgafape2.jpgProgramme-Colloque-Infertilite-page-001.jpg

lundi, 09 avril 2018

Votre chronique : « Triste nouvelle : Jeannot nous a quitté... » Les Mutins de Pangée

«Triste nouvelle : Jeannot nous a quitté... » Les Mutins de Pangée 
" Jeannot s’est fait la malle. Jeannot le Suisse, Jeannot La brocante, Jeannot Le fugitif, le renard argenté s’est barré, par surprise, ce mardi 3 avril, autour de minuit. « Diabolique », comme il aurait dit. La cigale est en pleurs, le drapeau rouge est en berne.
Ses amis et camarades de La Cigale et du village, où il était une figure incontournable, lui rendront un dernier hommage le MARDI 10 AVRIL à 11 h à la cathédrale de Saint-Pons-de-Thomières.
 
Jeannot était une vedette de notre film La cigale, le corbeau et les poulets. A l’occasion des tournées beaucoup d’entre vous avaient eu l’occasion d’apprécier son humour et son sens du spectacle. Il faisait plier de rire des salles entières et pleurer parfois aussi quand il parlait des effets douloureux de l’affaire du corbeau. Certains d’entre vous ont eu l’occasion de le connaître un peu plus longtemps, de percevoir sa sensibilité profonde, son sens de l’autodérision exemplaire, sa vision du monde souvent très perspicace.
 
Jeannot, nous l’avions rencontré en 2009 lors de l’affaire du corbeau de l’Hérault et nous étions devenus bons copains. Nous ne nous sommes plus lâchés. Tous les ans à la fête de l’Huma, Jeannot était là avec nous à rigoler et à observer l’humanité. Il fut un formidable compagnon de voyage sur le chemin de nos tournées de débats.
Depuis la tournée en salles de La cigale, le corbeau et les poulets, nous tournions secrètement un nouveau film sur sa vie rocambolesque. Il y jouait son propre rôle avec talent et un goût pour la comédie chaque jour grandissant. Au fil du temps, nous avons découvert peu à peu l’incroyable aventure qui lui avait fait gagner tous ses surnoms et le secret de ses longs cheveux.
 
Jeannot était un révolté au grand cœur, il aimait les gens et rendait beaucoup de services dans le village, du repère de subversion de La Cigale à la Cathédrale dont il gérait la fermeture et les cloches pour rendre service.
Jeannot aimait jouer, jouer la comédie, jouer aux cartes, au Tiercé… jouer à tout propos, il a joué jusqu’au bout.
Il ne fermera plus les portes de la cathédrale au chœur inversé.
La fête de l’Huma ne sera plus jamais comme avant.
Nous n’oublierons jamais notre ami.
Il s’appelait Jean Oréglia."
Olivier Azam, Laure Guillot
Les Mutins de Pangée
 
PARTICIPER AUX OBSÈQUES DE JEAN ORÉGLIA
Rendez-vous le mardi 10 avril à 11h à la Cathédrale de Saint-Pons pour un dernier hommage. A la fin de la cérémonie, un pot sera organisé à la Cigale. Le corps sera ensuite transporté à Tarascon pour y reposer auprès de sa mère, selon sa volonté.
Les dernières volontés de Jeannot : Ni fleurs, ni couronnes, mais gros apéro à La Cigale.
Jeannot n’avait bien sûr pas un rond ni assurance vie. Ses amis ont décidé de prendre en charge ses obsèques dans le respect de ses volontés.
Celles et ceux qui souhaitent participer à la collecte organisée à La Cigale par Pierre Blondeau, peuvent effectuer un virement (même une petite somme bien sûr) sur ce compte ouvert par Pierre :
Etablissement : 20041
Guichet : 01012
N° de compte : 0167905W033 Clef : 33
IBAN : FR88 2004 1010 1201 6790 5W03 333
Titulaire du compte : Pierre Blondeau
ou par chèque à envoyer à l’ordre de Pierre Blondeau,
La Cigale, 3 route de Castres, 34220, St-Pons-de-Thomières
Les frais des obsèques est de 3000 €. Si la collecte venait à dépasser cette somme, le surplus sera reversé au Secours Populaire.