compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 15 septembre 2014

Mons-La-Trivalle : « l'histoire extraordinaire d'un poilu »

Jacques Morel né le 5 juin 1935 dans la vallée de la Loue à Ornans, dans le Doubs, est ancien combattant de la guerre d'Algérie

1ère semaine de septembre 2014 021.JPGMédailles du travail et médailles militaires marquent les étapes de la vie de Jacques Morel

mons-la-trivalle,poilus,charles perron,doubs,ornans,guerre d'algerie,tuberculose,tranchées,mariage,guerre de 14-18,écrits,cartes-postales,lettres,notes de campagnes,notes de souvenirs,soldat,la grande guerre

Petit fils de poilu, il demeure à Mons-La-Trivalle et aime rappeler l'histoire peu ordinaire vécue par Charles Perron, son grand-père, né le 31 mai 1876 dans la Haute Saône.

« Parti en guerre en 1914, Charles se trouva en 1915 dans la Marne, monté au front pour des combats de corps à corps, réfugié dans les tranchées.

C'est au fond de la tranchée que son chef de section, distribuant le courrier, l'interpella pour lui dire qu'il avait une lettre. Charles ne savait ni lire, ni écrire et demanda à son chef s'il voulait la lui lire.

Les poilus dans la tranchée.jpg

« Qui est Mademoiselle Octavie Monnet ? questionna le sergent « Octavie est ma compagne » dit Charles. Puis, à sa manière, il dicta sa réponse. Elle se terminait ainsi « Je t'embrasse ainsi que nos cinq enfants. »

Le chef de section stupéfait lui demanda « Ce sont tes enfants ? » « Bien sur !» lui répondit Charles. « Que fais tu donc dans cette guerre avec cinq enfants ? » Tout simplement Charles répondit que c'était les gendarmes qui l'avaient enrôlé dans l'armée. « Mais, tu es marié ! » s'écria le sergent. « Non ! » dit Charles qui, pour l'Administration Civile et Militaire était célibataire.

Charles n'est pas allé à l'école. Placé par ses parents très jeune dans une minoterie il apprit le métier de tailleur de meules à moudre le grain.

Avec Octavie, ils sillonnèrent l'Est de la France de moulin en moulin en quête de travail. Les cinq premiers enfants sont ainsi nés au gré des étapes : Armand Adolphe, 21 septembre 1905, Isère. Marie-Louise, 6 janvier 1908, Côte d'Or. Candide Auguste 11 septembre 1909, Haute Saône. France, 10 novembre 1912, Meurthe et Moselle. Et le 25 juin 1914, dans le Doubs, Jeanne qui à 21 ans devint ma mère » explique Jacques Morel.

mons-la-trivalle,poilus,charles perron,doubs,ornans,guerre d'algerie,tuberculose,tranchées,mariage,guerre de 14-18,écrits,cartes-postales,lettres,notes de campagnes,notes de souvenirs,soldat,la grande guerre

Livret de famille, mariage de Charles Perron et Octavie Monnet

« La situation signalée, Charles fût démobilisé en juillet 1915. De retour dans son foyer il retrouva sa compagne, ses cinq enfants, régularisa la situation en épousant le 25 août 1915 Octavie née dans le Jura le 21 octobre 1883.

Charles et Octavie eurent encore trois enfants : Denise née le 14 juin 1918, MarieThérèse le 12 avril 1920, Léon Camille le 2 décembre 1921, tous trois dans la Haute Saône.

Comme nombre de poilus, Charles mon généreux grand père contracta une pleurésie et la tuberculose dont il souffrit tout au long de sa vie bien remplie.

jacques morel Livret F J M 001.jpg

Invalide, Charles, ancien poilu de la grande guerre 14/18, fut décoré de la Médaille Militaire. Il reçu une autre décoration pour acte de bravoure : après avoir sauvé un camarade blessé, il l'embarqua sur une vieille barque qui coula en traversant la Marne. Il finit la traversée à la nage, le camarade blessé sur son dos.

1ère semaine de septembre 2014 013 (2).jpg

Ce récit est véridique » termine Jacques Morel  qui coule des jours paisibles en compagnie d'Anny, évoquant ses souvenirs, au pied du Caroux.