compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 05 avril 2018

Rosis : Denise Faliu a quitté les siens, honorée par ses anciens élèves

Denise Faliu récemment décédée est partie accompagnée par sa famille, ses amis, ses collègues et ses anciens élèves qui honoraient de leur présence un parcours méritoire.

Mme Falliu 001 - Copie.jpgDenise Faliu était une enseignante à l'esprit profondément engagée dans l'idéal laïque

Son idéal laïque jalonne son engagement depuis Pézènes les Mines où elle fut jeune enseignante sous l'occupation, puis à Saint Gervais et à Olonzac, devenue directrice d'école.

Son fils Christian a rendu un hommage ému à la mémoire de sa mère : "Sa perte douloureuse alimente notre chagrin pour l'être aimant et compétent que nous avons longtemps côtoyé. Institutrice respectée, maman est restée le fruit de l’École Normale de Montpellier qui l'a guidée pendant toute sa vie, en compagnie de mon père lui aussi enseignant et Principal de Collège à Olonzac."

Denise à ses côtés Robert Faliu initia en 1974 la création de l'APAJH CAT-ESAT à Plaisance, désormais APSH34 "foyers Robert-Faliu" dont il est toujours Membre Administrateur. Portée par le même engagement, Denise était comme son époux membre d'honneur du Conseil d'Administration. Ensemble ils ont œuvré dans l'intérêt des personnes en situation de handicap.

avec-ma-femme-denise-on-a-eu-une-vie-heureuse.jpg"Avec ma femme, Denise, on a eu une vie heureuse" déclare Robert Faliu 

"Leur long itinéraire constructif et leur amour sans entrave justifie la fière admiration que nous leur portons, ma sœur Mireille, mon fils Pascal et sa compagne Cécile ainsi que tous les membres de notre famille, conclut Christian Faliu. Que son esprit, attaché aux valeurs de l'enseignement public perdure sans faille."

À l'équipe des Treilles la famille adresse ses remerciements pour les bons soins apportés à Denise Faliu, décédée à 94 ans. Jean Luc Phalip, maire de Saint Gervais, prononça un hommage à celle qui fut son institutrice.

D'Olonzac à Rosis tous partagent la tristesse de ce deuil. À ses proches, Midi Libre présente ses sincères condoléances.

mardi, 20 mars 2018

Hauts Cantons : Communiqué de la CNT

L'Union Locale des syndicats CNT des Hauts Cantons, appelle à se joindre à la manifestation syndicale départementale de Montpellier le 22 mars 2018 à 11 h au départ du Peyrou.

"Casse des services publics, remise en cause des statuts : en grève le 22 mars

Ne laissons pas ceux qui sont les vrais privilégiés saborder ce qui nous appartient !

Le gouvernement continue ses politiques de casse sociale, après la loi travail imposée à coup de 49-3 et à coup d’ordonnances, réduisant en poussière plus 70 ans de conquêtes sociales, le gouvernement affiche clairement la couleur pour les trois versants de la fonction publique : réduire le nombre de postes (120.000), instaurer la mise en concurrence des agent.es à travers un système au mérite, supprimer le statut des fonctionnaires au profit des emplois précaires et du privé.

Les raisons de la colère ne manquent pas !

Suppression de 120.000 postes de fonctionnaires d’ici 2022  : il s’agit d’une véritable provocation, puisqu’au lendemain de la mobilisation historique et massive du personnel des EHPAD, le gouvernement annonce mettre en place un plan de départs volontaires.

Cela ne fera qu’aggraver la situation, puisque la fonction publique souffre déjà d’un manque d’effectif depuis des années avec le non remplacement d’un certain nombre de départs en retraite. De fait, certaines missions qui étaient assurées par les agent.es de la fonction publique, le seront au fur et à mesure par les salarié.es du privé (à coup d’externalisation de service) avec le recours aux contrats précaires (CCD, interim etc.).

Le statut de fonctionnaires, sera remplacé partiellement par des contractuel.les, faisant apparaitre de nouvelles catégories de précaires au sein de la fonction publique (Aujourd’hui les précaires contractuel.les représentent près de 17% des effectifs).

L’histoire se répète, puisque cette stratégie politique a été mise en place depuis des années dans certains secteurs comme France telecom et à la poste, avec les conséquences graves que nous connaissons (multiplications des suicides au travail, sous-traitance du service postale etc.)

  • Avancement au mérite : Nous ne connaissons que trop la finalité de ce type de discours démagogique. L’idéologie méritocratique est une machine de guerre contre les droits collectifs et le statut des fonctionnaires. Elle sert régulièrement de sanctions disciplinaires déguiséescontre les mouvements collectifs et actions syndicales (avec tous les chantages que nous connaissons).
  • Conditions de rémunération et de travail toujours difficiles  : Le–la fonctionnaire serait un.e priviligié.e, bien payé.e : En fait, depuis des années le point d’indice est bloqué. On compte près de 16% de perte sur le pouvoir d’achat depuis 2000 !
  • Des conséquences pour l’ensemble des services rendus au public : La conjugaison de la baisse des dotations et de la volonté affichée de confier des missions au secteur privé, implique une course au moindre coût avec des conséquences prévisibles comme la difficulté d’accès de toutes et tous au service public, la dégradation des conditions d’accueil et de sécurité (notamment au niveau du transport, où l’entretien des matériels roulants va être tiré vers le bas), des risques de malversations, de pratiques illégales ou abusives ainsi que la porte ouverte au clientélisme et à la corruption.

Plus généralement, les différents gouvernements à travers différentes mesures, comme la RGPP, n’ont fait que libéraliser toujours un peu plus le service public, avec des notions de rentabilité etc. Actuellement, les dernières politiques mises en place sous le nom d’ « action publique 2022 » rédigées par les libéraux, sont un véritable couperet pour nous tous et toutes !

La mobilisation de nos camarades cheminot.es sera déterminante. Ils et elles sont plus que déterminé.es et savent que la lutte sera difficile. Pour nous, la CNT, outre la solidarité de classe que nous pouvons leur apporter, il y a un enjeu majeur à la réussite du mouvement social actuel et à venir, un intérêt de l’ensemble du monde du travail.

Pour ces raisons, la Confédération nationale du travail (CNT), appelle l’ensemble des travailleuses et travailleurs, du public comme du privé, plus généralement l’ensemble de la population à se mobiliser le 22 mars et après !

Nous n’avons pas le choix que de relever la tête, et de combattre cette minorité de privilégiés, avec fierté et dignité ouvrière."

La CNT

cnt,cnt des hauts cantons,service public,politique

cnt,cnt des hauts cantons,service public,politique

jeudi, 08 mars 2018

Vieussan : Lecture partagée à la bibliothèque municipale

Lecture partagée autour du livre "On verra la vie" Fragment d'un voyage inconnu, Éditions Grand M, proposée par son auteure Sandra Dao.

On verra la vie Sandra Dao.jpeg

"Elle aime partir. Elle est partie très tôt, emportée par la vie, serrée contre le chagrin de sa mère, vers la France, comme une échappée d’espoir. Sa mère a dû se dire ça aussi : On verra la vie ! Avant de partir, l’Espagne au cœur, le corps en exil, l’esprit embourbé de douleur vers un meilleur possible, ailleurs." écrit Sandra Dao.

Venez vous laisser porter, à écouter et échanger sur les voyages étonnants que sont nos vies !

Rencontre autour du livre à la bibliothèque en présence de l'auteure vendredi 9 mars à 18 h.

Renseignements en mairie au 04 67 97 71 14.

mardi, 06 mars 2018

Hauts cantons d'Oc : HURLEVENT ASSO invite à son assemblée générale le 9 mars

"Nous vous invitons à l’assemblée générale de notre association (9 mars 2018, 18 H 30, salle de Prémian)"

Invitation-A-G-Hurlevent-2018.jpg invitation à l’assemblée générale

"Cette réunion se situe dans un contexte d’envahissement de la crête qui domine notre vallée, celle des Avant-Monts, par des éoliennes géantes :

EDF EN confirme depuis quelques années sa volonté de la coloniser. C’est d’abord 10 machines sur Ferrières-Poussarou (projet publié en 2012, puis 9 sur Riols (publié début 2015). Ces deux projets ont été autorisés par le Préfet. Mais EDF Energies Nouvellles ne s’en tiendra pas là : elle a, n’en doutons, déjà, dans ses cartons, un projet de 8 à 10 machines au-dessus d’Olargues et de Saint-Etienne d’Albagnan, reconstituant ainsi la zone de développement éolien qu’elle proposait en 2008 et que notre association, avec le concours des habitants de Pardailhan (ou l’inverse) a fait échouer en janvier 2010 (40 à 50 éoliennes projetées).

On ne s’en rend pas compte, mais ces monstres d’acier vont changer radicalement notre cadre de vie. Ce sera difficile à supporter, pas seulement pour les riverains qui prendront les nuisances de plein fouet, mais aussi pour de très nombreux habitants de notre vallée qui auront pleine vue sur cette funeste barrière et pour les touristes à qui ça ne plaira pas et qui déserteront les gîtes et autres lieux d’accueil (cf. association hebergeurs touristique inde PDF Article AHTI Une etude sondage edifiant )

Depuis 2008, nous luttons et avons réussi jusqu’ici à endiguer cet assaut.

Mais aujourd’hui la menace se précise et, compte tenu du danger qu’elle présente, nous avons besoin de votre renfort. Rejoignez nous, venez à notre assemblée générale de ce vendredi 9 mars pour élaborer avec nous notre plan de lutte contre ces projets dévastateurs.

A bientôt.

NB : L’énergie éolienne n’est pas fiable du tout. Nous vous ferons parvenir prochainement des documents qui le montrent. D’autres sources d’énergie existent, beaucoup plus écologiques, dont la géothermie. Il faut imposer à nos dirigeants irresponsables un changement d’orientation sur le plan énergétique."

lundi, 15 janvier 2018

Votre chronique : De quelques occupant.es de la zad (NDDL)

Communication de quelques occupants de la ZAD de Notre Dame des Landes
 
Résultat de recherche d'images pour "zad notre dame des landes"Un fermier dans l'une des fermes de la ZAD à Notre-Dame-des-Landes, le 17/01/2018 photo Loic Venance/AFP
 
Lettre aux comités locaux, aux soutiens du mouvements, et à toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans le mouvement contre l’aéroport et son monde

 lundi 15 janvier 2018

 "On assiste ces dernières semaines à un déluge de déclarations médiatiques autour de la zad de NDDL et de son avenir – aéroport ou pas, expulsions ou pas, nouveau Larzac ou pas, blablabla. Autant dire qu’on ne s’y retrouve pas forcément, voire pas du tout, voire au contraire.

Quelques retours nous portent à croire que c’est pas toujours très clair, pour les membres des comités locaux, les soutiens et les sympathisant.e.s, surtout celleux qui sont un peu loin. C’est à vous qu’on adresse cette lettre, parce qu’on a envie d’expliquer ce qu’on comprend de la situation, et aussi de porter une autre voix que celles qui se font le plus entendre. 

On, c’est quelques habitant.es / occupant.es, de différents lieux de la zad, qui n’ont pas toujours les mêmes positions, mais se rejoignent souvent sur la volonté que la zad conserve une certaine radicalité qui ne soit pas que de façade, en restant attaché.es à ce que chacun.e puisse trouver sa place dans ce qui se vit ici."

Pour lire la suite  http://zad.nadir.org/spip.php?article5028

vendredi, 05 janvier 2018

"Une nouvelle année commence..."

"Ils s'embrassent au mois de Janvier,
Car une nouvelle année commence...
Hexagone Renaud

Mais depuis des éternités
L'a pas tellement changé la France..."

mercredi, 03 janvier 2018

Votre chronique : La Mort est dans le pré

"Ce documentaire va éveiller nos consciences sur le scandale des agriculteurs empoisonnés par les pesticides de leurs propres champs."

"Peut-on vraiment évoquer un crime ou un complot à ce sujet, la réalité est peut être plus nuancée et difficile à cerner, mais quoi qu'il en soit, ce documentaire révèle les dessous de graves défaillances liées l'utilisation des pesticides.

Tout d'abord, il semble que ce soit la course au profit qui est indirectement à l'origine des maladies des agriculteurs mentionnés dans le reportage. En semant des pesticides, «les travailleurs des champs» étaient loin de se douter qu'ils récolteraient des cancers et des troubles neurologiques. «Intitulé la mort est dans le pré», ce reportage est un gros plan sur la souffrance de ces sacrifiés de l'agriculture.

Caroline est la première d'entre eux, et lance cet appel qui résonne dans le vide tel un cri angoissant : «les agriculteurs sont en train de mourir». Il faut dire que Caroline a déjà payé un lourd tribut pour son exploitation puisque son mari (Yannick) est décédé de leucémie, une mort attribuée par les médecins à l'utilisation des pesticides."

mardi, 19 décembre 2017

Votre chronique : Tout ce qu'il faut savoir sur les compteurs communicants Linki, Gazpar et cie...

"La pose des compteurs Linky se rapproche de nous. Ils ont commencé à en poser vers Béziers et nous venons de recevoir le nouveau contrat EDF : "Conditions Générales de Vente" avec la synthèse des dispositions générales relatives à l'accès et à l'utilisation de Réseau Public de Distribution basse tension d'ENEDIS où il est dit que le client doit laisser Enedis procéder au remplacement du compteur (page 15)

Résultat de recherche d'images pour "compteurs communicants LINKY,"compteur-linky-danger-alternativesante.fr  -  Ondes électromagnétiques

La vidéo ci-dessous fait bien le tour de tous les problèmes et mensonges qui entourent les compteurs communicants.
Est-ce que cela aurait un rapport avec Airmax (compte-rendu du conseil municipal) ? Car ces compteurs communicants ne peuvent évidemment pas fonctionner en zone blanche ?

À voir absolument, LA VIDEO POUR TOUS sur le compteur espion LINKY ! Elle est aussi interprétée en langage des signes, et sous-titrée.

Tout ce que vous devez savoir sur les compteurs communicants LINKY, Gazpar et cie, et sur les différentes façons de les refuser.
Conférence animée par Stéphane Lhomme, Conseiller municipal de Saint-Macaire (Gironde), qui intervient bénévolement et ne vend rien, et défend les valeurs du Service public, bafouées par les dirigeants d'Enedis. Voir aussi sur http://refus.linky.gazpar.free.fr

Pour tout savoir sur les compteurs communicants, Linky, Gazpar et cie...

Pour savoir pourquoi et comment refuser ces compteurs... Prenez quelques instants pour visionner cette vidéo. "

Clic sur le lien ci-dessous :

https://youtu.be/7W41yI5MMgg

"Enedis est un opérateur Big Data qui gérera bientôt 35 millions de capteursPHILIPPE MONLOUBOU, président du directoire de la société française de distribution d'électricité (ENEDIS, EX-ERDF)

 Big Data c'est quoi ?  https://fr.wikipedia.org/wiki/Big_data

Article d'un médecin

Compteurs Linky: Pourquoi n'applique-t-on pas le principe de précaution ? Dr Laurence Mucheletti

Dr Laurence  Mucheletti, chirurgienne viscérale à l'hôpital de Millau interrogée par une journaliste du Midi Libre : Pourquoi-n-applique-t-on-pas-le-principe-de-precaution_Dr Michelutti 20171126.pdf

"Cet article, envoyé par une amie médecin, très impliquée dans le Collectif compteur communicant Bergerac qui a initié la pétition suivante mi-septembre 2017 adressée à M. Nicolas Hulot, Ministre d'Etat, de la Transition écologique et solidaire demandant un moratoire face au scandale sanitaire d'ampleur inégalée à un horizon proche, consécutif au déploiement des compteurs communicants linky avec technologie CPLt qui a recueilli déjà  plus de 40 000 signatures."

Pétition
https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/moratoire-mettant-immediatement-fin-deploiement-compteurs/33666

LINKY : Courrier de refus des nouvelles Conditions Générales de Vente d'EDF - 02/11/2017

https://www.robindestoits.org/LINKY-Courrier-de-refus-des-nouvelles-Conditions-Generales-de-Vente-d-EDF-02-11-2017_a2460.html

https://www.robindestoits.org/Pour-l-economie-francaise-l...

http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/10/05/pour-l-eco...

mercredi, 06 décembre 2017

Johnny Hallyday : « Poème sur la 7ème »

"Poème Sur La 7ème (Live Bercy 92)"

Johnny Hallyday

«Poème sur la 7ème» 

texte de Philippe Labro dit par Johnny Hallyday sur la musique de la 7ème symphonie de Beethoven

Qui a couru sur cette plage?
Elle a dû être très belle
Est-ce que son sable était blanc?
Est-ce qu'il y avait des fleurs jaunes
Dans le creux de chaque dune?
J'aurais bien aimé toucher du sable
Une seule fois entre mes doigts

Qui a nagé dans cette rivière?
Vous prétendez qu'elle était fraîche
Et descendait de la montagne?
Est-ce qu'il y avait des galets
Dans le creux de chaque cascade?
J'aurais bien aimé plonger mon corps
Une seule fois dans une rivière

Dites, ne me racontez pas d'histoires
Montrez-moi des photos pour voir
Si tout cela a vraiment existé

Vous m'affirmez, qu'il y avait du sable
Et de l'herbe, et des fleurs
Et de l'eau, et des pierres
Et des arbres, et des oiseaux?
Allons, ne vous moquez pas de moi

Qui a marché dans ce chemin?
Vous dites qu'il menait à une maison
Et qu'il y avait des enfants qui jouaient autour?
Vous êtes sûrs que la photo n'est pas truquée?

Vous pouvez m'assurer que cela a vraiment existé?
Dites-moi, allons, ne me racontez plus d'histoires
J'ai besoin de toucher et de voir pour y croire

Vraiment, c'est vrai, le sable était blanc?
Vraiment, c'est vrai, Il y avait des enfants
Des rivières, des chemins
Des cailloux, des maisons?

C'est vrai?
Ça a vraiment existé?
Ça a vraiment existé, 
Vraiment?

Album : Vie
Date de sortie : 1970
Auteur: Philippe Labro
Compositeur: Eddie Vartan

mardi, 21 novembre 2017

Votre chronique : Vaccination obligatoire, une génération sacrifiée !!!

"Aujourd’hui, une polémique autour des vaccins partage les esprits.  Cette polémique a enflé auprès des grands médias, lors de la diffusion d’une des vidéos de « Pas l’info » sur le sujet.

Image associée

« pas l’info » a voulu ainsi pousser ses investigations sur cette question.