compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 03 mai 2018

Votre chronique : « Journée mondiale de la liberté de la presse »

Classement mondial de la liberté de la presse 2018 : la haine du journalisme menace les démocraties

  

SAVE DEMOCRACY.
FIGHT FAKE NEWS. 

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le 3 mai 2018, Reporters sans frontières (RSF) lance un film de mobilisation contre les “fake news”. Ce spot met en parallèle les ravages humains des contrefaçons de produits industriels ou pharmaceutiques et les ravages politiques de la “contrefaçon” de l’information.

"La liberté d’information est le fondement de toute démocratie.

Pourtant, près de la moitié de la population mondiale n’a toujours pas accès à une information libre.

La liberté d’expression et d’information est la première des libertés. Comment lutter contre le massacre des civils, le fléau des enfants soldats et défendre les droits des femmes, comment préserver notre environnement si les journalistes ne sont pas libres de rapporter les faits, de dénoncer des abus et d’interpeller la conscience générale ?

Dans certains pays, les tortionnaires cessent leur triste besogne le jour où la presse les dénonce. Ailleurs, ce sont les hommes politiques corrompus qui abandonnent leurs pratiques illicites lorsque les journalistes d’investigation publient des informations compromettantes.
La liberté d’information est le  fondement de toute démocratie. Pourtant, près de la moitié de la population mondiale n’a toujours pas accès à une information libre." En savoir plus

samedi, 27 janvier 2018

Votre chronique : projection du documentaire "Fajara" dans les locaux de la Cimade à Béziers

Projection et débat le jeudi 08 février à 20 h dans les locaux de la Cimade à Béziers

"Fajara"

Calais : sur le chemin de l'espoir

T-shirt pour femme "Il n'y a pas d'étrangers sur cette terre"


Le jeudi 08 février à 20 h

aura lieu la projection suivie d'un débat du documentaire

"Fajara"

en présence de la réalisatrice Isabelle Grenet.

Affiche Béziers-page-001.jpg

 
"Ce documentaire de 1 h 10 minutes a été tourné sur la Jungle de Calais pendant 11 mois de l'automne 2015 au printemps 2016. 
Il retrace la vie des exiléEs dans ce bidonville, recueille leurs témoignages.
Il aborde également l'action des associations humanitaires, des bénévoles, mais aussi les violences policières et étatique.
Les habitantEs de la jungle ont subi plusieurs expulsions de leurs lieux de vies, la réalisatrice Isabelle Grenet a su saisir ces moments douloureux.
FAJARA est aussi porteur d'espoir pour tous ceux et celles qui tentent de passer la frontière pour aller en Angleterre.
Nous verrons que certains y arrivent, des familles sont à nouveau réunies."


La réalisatrice a passé 11 mois dans la "Jungle", en immersion complète. Elle nous livre un regard totalement inédit sur ce lieu, son quotidien, ses drames et ses joies aussi.

Locaux de la Cimade : 14 rue de la Rotonde 34500 Béziers.
Ouverture des portes à 19h45.

Soirée organisée avec le soutien de la Cimade et de Visa 34

lundi, 20 novembre 2017

Mons-la-Trivalle : lecture partagée au Comptoir associatif

Ce vendredi 24 novembre, Joël et Didier lecteurs avertis, proposent d'ouvrir le débat autour de la lecture partagée du livre de Daniel Bensaïd, "Octobre 17. La Révolution trahie. Un retour critique sur la Révolution russe".

Daniel Bensaïd cherche de fait à renverser la perspective de l’hégémonie idéologique qui fait de toute révolution un moment d’ingérence étrangère, refusant de saisir comment une société, en de rares moments, voit s’accélérer son processus de résolution des contradictions, sans pourtant qu’un plan ait été élaboré en amont d’une manière limpide.

Révolution russe, scènesde fraternisation entre soldats et ouvriers.jpgRévolution russe, scène de rue, fraternisation entre soldats et ouvriers

Ce retour critique sur la révolution russe est préfacé par Sophie Wahnich : "Une Révolution, et c’est le premier point important, est d’abord un événement des subjectivités qui résistent d’une manière neuve à l’oppression, écrit-elle. Elles découvrent alors que cette résistance converge et devient puissance d’action, puissance d’innovation, d’utopie même".

Entrée gratuite et ouverte à tous, échanges autour de la lecture partagée, ce vendredi 24 novembre de 18 h à 20 h, au Comptoir Associatif de Mons la Trivalle à côté de l’épicerie, sur la place du Grand Platane.

Contact au 06 70 95 05 56 pour toute information complémentaire.

samedi, 11 novembre 2017

Votre chronique : GiedRé « Les GeNs se bRosseNT Les deNTs »

GiedRé : un regard "naïf" sur les réalités de la vie

Les GeNs se bRosseNT Les deNTs - exTRaiT de MoN PReMieR aLbuM VeNdu daNs Les vRais MagasiNs - diSPoNibLe daNs Les bacs ouais ouais coMMe Le cédé de JoHNNY . RéaLisaTioN : GiedRé - JuLes LaHaNa - THéo MaLeT

Paroles de la chanson

Les Gens Se Brossent Les Dents par GiedRé

Comme toi, le matin elle se levait 
Comme toi, elle prenait son petit déjeuner 
Comme toi, parfois elle rigolait 
La meuf à Michel Fourniret

Comme toi, elle faisait des bisous 
Comme toi, elle était plus grande debout 
Comme toi, parfois elle marchait sur des cailloux 
La meuf à Marc Dutroux

Ceaușescu aussi 
Se brossait les dents 
Et tous les officiers nazis
Ont tous été des enfants 

Comme ta maman, parfois elle avait froid l'hiver 
Et comme elle aussi, elle avait des ovaires 
Comme elle, il lui est arrivée d'éplucher des pommes de terre 
La mère à Himmler 
 
Comme à toi, parfois ça lui grattait le dos 
Comme toi, souvent elle buvait de l'eau 
Comme toi, elle écoutait la radio 
Véronique, Véronique Courjault 

Ceaușescu aussi 
Se brossait les dents 
Et tous les officiers nazis
Ont tous été des enfants 

Des enfants, des enfants...

vendredi, 10 novembre 2017

Vieussan : Cérémonie commémorative du 11 novembre 1918

Le maire et le conseil municipal invitent la population à participer à la cérémonie commémorative du 99e anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918.

vieussan,,cérémonie du 11 novembre 2015,cérémonie du 11 novembre,guerre de 14-18,11 novembre 1918Gravée dans la pierre, la liste est longue des hommes morts aux combats durant les 2 dernières guerres

Le Rassemblement aura lieu le samedi 11 novembre 2017, les habitants sont appelés à se réunir au bas du village à 10 h 15 pour se recueillir devant le monument aux morts de la mairie :

Dépôt de gerbe et hommage aux hommes de la commune morts aux combats durant les deux dernières guerres.

Le traditionnel apéritif convivial offert par la commune sera servi par le comité des fêtes et clôturera la cérémonie.

jeudi, 26 octobre 2017

Mons-la-Trivalle : Lecture Partagée au Comptoir Associatif

"Carnages et Culture, les grandes batailles qui ont fait l'occident", le livre de Victor Davis Hanson, professeur d'histoire à l'université de Californie, est devenu un classique en son genre.

L'ouvrage est proposé en lecture partagée au Comptoir Associatif, avec trois exemples qui fondent le modèle occidental de la guerre, et seront étayés par la présentation de passages significatifs.

Bataille de Rorke's Drift, peinture d'Alphonse de Neuville, 1880.jpgBataille de Rorke's Drift, peinture d'Alphonse de Neuville, 1880

"La supériorité militaire de l'Occident, depuis l'Antiquité, semble reposer sur une conception particulière de la guerre et de la mort. L'issue d'une guerre ne dépend pas toujours du nombre de combattants, de la connaissance du terrain, ou même de la stratégie des chefs militaires.

A l'analyse tactique ou géopolitique, Victor Davis Hanson oppose une théorie quelque peu iconoclaste : la victoire, sur le champ de bataille, tient à la cristallisation de valeurs économiques, politiques et culturelles.

Ce sont l'individualisme, la démocratie, le rationalisme et l'esprit d'entreprise qui firent plier, en maints endroits du monde, les armées ennemies. Ce fut encore l'Occident qui accoucha des conceptions les plus radicales et les plus meurtrières de la guerre : la guerre " juste " ou la guerre d'anéantissement, par exemple."

A travers le récit de neuf batailles décisives (Salamine, 480 avant J.-C. Gaugamèles, 331 avant J.-C. ; Cannes, 216 avant J.-C. ; Poitiers, 732 Tenochtitlan, 1520-1521 ; Lépante, 1571 ; Rorke's Drift, 1879 ; Midway, 1942 et Tet, 1968), Victor Davis Hanson explore les multiples facettes d'une suprématie guerrière inégalée.

Profondément polémique, cette histoire de la " supériorité " occidentale permet de lire en filigrane son envers le plus sombre : le cannibalisme politique et religieux des Européens au fil des siècles."

Rendez-vous des lecteurs au Comptoir associatif des artistes, ce vendredi 27 octobre, à 18 h, place du Platane à Mons-la-Trivalle.

Ouvert à tous, informations complémentaires au 06 70 95 05 56.

samedi, 21 octobre 2017

Votre chronique : vivre ensemble...

« Je suis convaincu que si nous voulons être du bon côté de la révolution mondiale, nous devons en tant que nation entreprendre une révolution radicale des valeurs. Nous devons rapidement commencer à passer d'une société “orientée vers les choses” à une société “orientée vers la personne”. Quand les machines et les ordinateurs, les motifs de profits et les droits de propriété sont considérés comme plus importants que les individus, les triplés géants du racisme, du matérialisme et du militarisme sont impossibles à battre. » Martin Luther King, Beyond Vietnam, 1967

lundi, 16 octobre 2017

Mons-la-Trivalle : Lecture partagée au Comptoir associatif

Le livre de Laurent Joffrin "Les Grandes Batailles Navales : de Salamine à Midway" proposé en lecture partagée décryptera des mots comme "stratégie" et "intelligence tactique".

L’efficacité d’une stratégie à contre-emploi de celle préconisée par les manuels d’Ecole Militaire est démontrée à Midway tandis que la force des faibles fonde la méthode grecque à Salamine.

Lectures du 20 octobre 17-Arthémise.jpgArtémise part à la bataille de Salamine, aux côtés de Xerxès 1er

Durant les grands moments guerriers l'intelligence des manœuvres, l'intuition des amiraux ou des capitaines, le hasard des conditions météorologiques ont fait la décision.

Laurent Joffrin, écrit comme l'aurait fait un correspondant de guerre, répondant aux questions que chacun se pose. Pourquoi les uns ont-ils gagné et les autres perdu ? Quel a été le rôle du hasard et celui de la volonté ?

Rendez-vous au Comptoir associatif place du Grand Platane à Mons-la-Trivalle, ce vendredi 20 octobre à 18 h. Ouvert à tous, information complémentaire au 06 70 95 05 56.

lundi, 18 septembre 2017

Un message pour l'humanité !

Texte écrit et dit par Charlie Chaplin... en 1939

Extrait du film « Le Dictateur » de Charlie Chaplin, réalisé en 1939

The Great Dictator (Discours final Version Originale)

mercredi, 01 février 2017

Mons-la-Trivalle : lecture autour du thème "Migrants et Anthropocène" au Comptoir Associatif

Le Comptoir Associatif des Artistes de Mons-La-Trivalle est au cœur de l’effervescence sociale actuelle

Roulés dans le flot commun de la matière, des idées et des mouvements, les artistes qui puisent d'une époque ses désirs et ses doutes, expriment, en même temps, sa volonté d’action.

Vendredi, les artistes associés ouvrent leur exposition permanente et partageront la lecture d'un court texte " Migrants et Anthropocène "* écrit par Élise Löwy pour la revue Ecorev, revue critique d’écologie politique.

comptoir  fin mai début juin 2016 080 (2).jpgAu Comptoir Associatif, les artistes expriment les désirs et les doutes d'une époque

Depuis la découverte des premiers Hominidés, humanité et migrations ont toujours été indissociables. Quelle que soit l’hypothèse retenue des premières migrations humaines, l’Homme moderne a toujours migré, au gré des aléas, pour assurer sa survie. Les migrations font partie intrinsèque de l’Histoire de l’Humanité.

Avec l’Anthropocène, nouvelle ère géologique où l’influence de l’Homme sur le système terrestre est prédominante, la Terre et tous ses habitants sont bouleversés. Nous sommes toute et tous des migrants.

Au Comptoir, vendredi 3 février à 18 h, lecture en trio et réflexion fraternelle autour d'un thème, celui d'Humanité, avec ponctuations musicales au violon par Cecilia Juhász.

*Article publié dans la Revue EcoRev’ n°44 Migrants et Anthropocène - Elise Lowy -

"Si l’Anthropocène est un Capitalocène et polarise encore plus chaque jour les asymétries sociales et les modes de vie, alors les migrations actuelles en sont un des marqueurs les plus fort, injuste et terriblement destructeur de vies et de communautés de vie. Élise Löwy nous en livre dans ce texte une analyse sans concession qui interroge notre conception même de commune humanité."

« Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable. » Tzvetan Todorov, La peur des barbares, Robert Laffont, 2008, p.112