Ibrahima Soumaré artiste fétiche de l’Association Teranga Jappalante

L’association mettra en place des ateliers d’initiation pour les plus jeunes au Maroc et de formation au Sénégal afin de favoriser l’accès à l’autonomie des personnes pour qu’elles puissent s’assurer un minimum de revenu. Ces ateliers sont à destination de populations vulnérables : enfants des rues, handicapés, jeunes en difficultés...

Des artistes d’Occitanie, autour de Marie-Hélène Roger, ont soutenu l’initiative en s’engageant dans ces expositions.

Tous se retrouveront le samedi 25 août, à 18 h, au Comptoir lors du vernissage de l’artiste Ibrahima Soumaré, peintre, illustrateur et décorateur, né en 1964, à Kaolack au Sénégal.

"À 9 ans, il découvre le peintre français Degas, un rêve pour ce gamin qui réussit à monter de justesse sur le ferry qui mène au monde de l'art", précise Jean Pierre Mine.

Ibrahima Soumaré devient, en 2000, membre de l'A.I.A.P. (Association Internationale des Arts Plastiques) auprès de l'UNESCO. Il reçoit en 2002 le Prix du salon de Versailles et arpente les rues de Paris ou de Londres avec son appareil photo.

À partir de ses images, il construit sur la toile des scènes de vie où le spectateur a le sentiment de redécouvrir la réalité qui l'entoure. Une rencontre à ne pas manquer ce samedi 25 août.