compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 15 juillet 2017

Saint-Martin-de-l’Arçon : à la découverte d'un instrument de musique insolite

L’occasion d’entendre et de voir un glass harmonica est rare. Et pourtant, Mozart, Saint-Saëns, Donizetti ont composé pour cet harmonica de verre.

L’Association Musicale de la Vallée du Jaur et de l’Orb permettra de découvrir cet instrument trop peu connu.

Le glass harmoniciste Thomas Bloch et la jeune harpiste Pauline Haas, deux virtuoses de talent.jpgLe glass harmoniciste Thomas Bloch et la jeune harpiste Pauline Haas, deux virtuoses de talent

L'harmonica de verre sera joué et expliqué par Thomas Bloch, le spécialiste des instruments insolites tels que les ondes Martenot, le cristal Baschet, le waterphone,...

Musicien éclectique, le glass harmoniciste Thomas Bloch a collaboré, ou collabore avec Milos Forman, Tom Waits, Vanessa Paradis, Lara Fabian, Arthur H., Isabelle Huppert, Jean-François Zygel, François Salque, Patrick Gallois, Gil Sharon, Gérard Caussé, Pierre Boulez, Michel Plasson, Valery Gergiev, pour ne citer qu’eux. Il se produit sur les plus grandes scènes du monde, telles que La Scala de Milan, Le Music Center de Los Angeles ou l’Elbphilharmone de Hambourg.

Ce 16 juillet 2017 Thomas Bloch sera en compagnie de la talentueuse jeune harpiste, Pauline Haas qui donna son premier récital à 12 ans et fut lauréate à 13 ans du Premier Prix du Concours International Lily Laskine junior, ainsi que du prix de la meilleure interprétation de l’œuvre contemporaine imposée.

Pauline Haas reste à ce jour la seule harpiste française à obtenir cette récompense.

Le concert aura lieu dimanche 16 juillet à 18 h en l’Église de Saint-Martin de l’Arçon, au programme : W.A. Mozart, C.M. von Weber, G. Donizetti , T. Bloch, N. Rota, C. Corea,...

L'entrée est de 12 € pour les adhérents, 15 € pour les non-adhérents, gratuit pour les moins de 18 ans. Adhésion 14 € et 25 € pour un couple.

Renseignements : 04 67 23 02 21 ; www.amvjo.org ; contact@amvjo.org

vendredi, 14 juillet 2017

Votre chronique : les perturbateurs endocriniens... et la santé

Une vidéo qui permet de mieux comprendre les perturbations induites par ces substances chimiques

La Commission européenne a obtenu, le 4 juilletun vote favorable des Etats membres à son projet, controversé, de définition réglementaire des perturbateurs endocriniens. Aujourd’hui, ces substances chimiques sont partout. Dans les aliments, les pesticides, les emballages, les cosmétiques… Le problème, c’est qu’elles interfèrent avec le système hormonal des hommes et des femmes et que ces interactions peuvent augmenter le risque de contracter des pathologies, telles que des cancers, le diabète ou l’infertilité. L’exposition aux perturbateurs endocriniens est d’autant plus préoccupante que, même à petite dose, ils peuvent avoir de lourdes conséquences. Alors, comment fonctionnent les perturbateurs ? Comment perturbent-ils ? 

LE MONDE

jeudi, 13 juillet 2017

Votre Chronique : manifestation sportive à Navacelles en pleine période de reproduction d'oiseaux protégés

Communiqué de presse du jeudi 13 juillet de la FNE LR (Fédération régionale des associations de protection de la nature et de l'environnement) et le COGARD (Centre Ornithologique du Gard)

"Entre le 5 et le 10 juin 2017, les préfets du Gard et de l'Hérault ont autorisé une manifestation sportive de slackline1 dans le cirque de Navacelles qui a fait l’objet d’une forte médiatisation.

Aujourd’hui, contestent la légalité de cette manifestation devant le Tribunal administratif de Montpellier au motif qu’elle s’est déroulée en pleine période de reproduction d'oiseaux emblématiques menacés et extrêmement sensibles au dérangement.

L'arrêté préfectoral étant paru au moment de la manifestation, il a été impossible pour les associations d'intervenir avant que celle-ci n'ait lieu. De fait, l'ensemble de la démarche des pouvoirs publics met en évidence le peu de considération accordée aux enjeux environnementaux qui font la singularité de ce site.

1 Funambulisme sur une sangle tendue. Dans le cas présent, la sangle était tendue au dessus du cirque de Navacelles, depuis le versant héraultais sur la commune de Saint Maurice de Navacelles jusqu’au versant gardois sur la commune de Blandas. Plusieurs oiseaux protégés nichent dans cette zone.

---------------------------

FNE Languedoc-Roussillon Fédération régionale des associations de protection de la nature et de l'environnement

18 rue des Hospices 34090 MONTPELLIER fne.languedocroussillon@gmail.com

www.fne-languedoc-roussillon.fr

page 1/2

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Cirque de Navacelles, un lieu très riche récemment labellisé "Grand site de France"

Le cirque de Navacelles, dans les gorges de la Vis, est l'un des hauts lieux touristiques des départements du Gard et de l'Hérault. Son attractivité repose sur la préservation de l'intégrité de ses paysages et de son patrimoine. Cette année, ses caractéristiques exceptionnelles lui ont valu d'être labellisé par l'Etat en tant que "Grand Site de France" (parmi les 17 sites français).

Plusieurs autres classements témoignent également de son importance : un classement par l'Etat au titre des paysages, une inscription au réseau européen Natura 2000 et une autre à la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO en juin 2011 (au titre des paysages culturels de l’agropastoralisme méditerranéen).

Un événement sportif et médiatique en pleine période de reproduction de plusieurs oiseaux protégés

Malgré ces reconnaissances et la volonté affichée de préserver ce site, la manifestation de slackline qui s'est tenue du 5 au 10 juin a été organisée en pleine période de reproduction d'espèces protégées (Aigle royal, Crave à bec rouge, etc). Ces enjeux auraient dû être pris en compte afin de proposer des dates non dommageables à la biodiversité comme cela semble avoir été souligné par les services compétents de l’État sans qu’il en soit tenu compte.2                                                                                                                                            

Nous déplorons plus particulièrement qu'aucune étude d'incidence n'ait été mise en œuvre préalablement et pendant la manifestation pour en anticiper et en mesurer les effets. Le mouvement associatif qui investit une énergie considérable pour la connaissance et la préservation de cette biodiversité, trouve inquiétant que les pouvoirs publics ne garantissent pas sa protection alors qu’elle contribue à justifier les nombreux classements du site.

Notre mouvement ne s'oppose pas à la valorisation touristique de ce site pas plus qu'aux sports de nature. Certains de nos membres travaillent au quotidien avec les sportifs de nature pour adapter au mieux leurs pratiques (escalade, slackline, parapente ...) à la préservation de ladite nature.

Nous considérons que la valorisation de ce site ne saurait faire abstraction de sa préservation, et que les événements médiatiques, tels que celui en cause, devraient avoir pour objectif d’être particulièrement exemplaires sur la question de la protection de la biodiversité.

Comme le souligne Alain Ravayrol, administrateur de FNE LR : « la plupart des sportifs de nature comprennent le fait qu’il ne faut pas pratiquer pendant et dans les zones de nidification. Dans un tel contexte de coopération entre sportifs de nature et associations de protection de l’environnement, on comprend mal pourquoi les organisateurs, aussi les Préfets du Gard et de l’Hérault, n’ont pas décalé la manifestation avant ou après la période de nidification comme cela est toujours demandé dans des cas similaires ».

Contact presse :

Alain Ravayrol : tél : 06 81 59 49 47 ; email : ravayrol.alain@wanadoo.fr

2 Il ressort des visas de l’arrêté contesté que la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) de l’Hérault a rendu un avis négatif à l’autorisation de la manifestation en raison de la mauvaise prise en compte des enjeux sur l’avifaune."

FNE Languedoc-Roussillon Fédération régionale des associations de protection de la nature et de l'environnement

18 rue des Hospices 34090 MONTPELLIER fne.languedocroussillon@gmail.com

www.fne-languedoc-roussillon.fr

page 2/2

mercredi, 12 juillet 2017

Vieussan-hameau de Boissezon : la voiture volée finit en flamme dans un ravin après un rodéo

Mardi 11 juillet peu avant 19 h, une voiture  volée devant la caserne des sapeurs pompiers à Mons La Trivalle finit sa course carbonisée en contrebas d'un talus dans les vignes sur la D177 qui serpente et conduit de Boissezon vers Berlou.
Plusieurs riverains disent avoir assisté de Mons à Vieussan à une course poursuite entre deux voitures roulant à vive allure, à grand renfort d'accélérations, de dérapages et de crissements de pneus. Un passager assis à côté du conducteur prenait place dans chacune d'elles. 

voiture calcinée en contrebas.JPG 

Le jeu a mal finit. Une colonne de fumée noire a été signalée peu après. Les pompiers de Mons sont arrivés pour maîtriser rapidement l'incendie évitant sa propagation.
 
Cependant personne n'a été retrouvé dans la voiture, totalement détruite.

voiture calcinée en contrebas de la route.jpg

Murs de pierres en contrefort de la route endommagés, arbustes arrachés par la chute de la voiture, végétation brûlée, les dégâts sont importants.

plaque (2).jpg

Thibaut, jeune sapeurs pompier déplore le vol et la  perte de sa BMW qui avait peu de Kilomètres au compteur et dont il ne reste que la carcasse calcinée. Une plainte pour vol a été déposée.
 
Les pompiers, le maire et les gendarmes sur les lieux.jpg
 
Chacun émet des suppositions quant à l'état de ceux qui occupaient cette voiture et au devenir des 4 fuyards qui semblent avoir continué leur route ensemble en direction de Mézeille dans la Golf noire.
 
Où se trouve ce deuxième véhicule ? Emporte-t-il des blessés ? Peut-être grièvement ? La chute depuis la route, quelques 10 mètres au dessus, a du être rude... 

IMG_1882.JPG

L'interrogation reste entière. Le maire de la commune de Vieussan et les gendarmes d'Olargues étaient aussi sur les lieux. Une enquête est ouverte.
 
L'entretien en images sur les lieux  avec Christian Cordier,  chef des sapeurs pompiers
 
 
 

vendredi, 07 juillet 2017

Votre chronique : ondes électromagnétiques et pollutions chimiques, autant de nuisances pour la santé publique

Le professeur Dominique Belpomme, poursuit son engagement pour alerter sur les dangers des pollutions environnementales. Au sein de L’ARTAC, Association pour la Recherche Thérapeutique Anticancéreuse, il mène un combat soutenu pour promouvoir au niveau national et international, en particulier européen, une politique de prévention.

Le professeur Dominique Belpomme est à l'origine de la formulation de santé durable, image en miroir du concept de développement durable et de prévention environnementale qui lui est associé. Concepts formulés et explicités dans le Mémorandum de l’Appel de Paris ainsi que dans plusieurs articles et livres grand public

Conférence du Professeur Belpomme cancérologue et docteur en médecine environnementale à Biarritz le 2 février 2017

 

Le Professeur Dominique Belpomme, président de l’ECERI, l’Institut Européen de recherche sur le cancer et l'environnement.

Dans son ouvrage “Comment naissent les maladies… et que faire pour rester en bonne santé”, le Professeur Belpomme propose une nouvelle grille de lecture et met en avant toutes les incidences des paramètres extérieurs et environnementaux sur la santé., entre 70 et 90% des cancers déclarés sont dus à l’environnement. Le spécialiste évoque les pesticides, la pollution, les ondes et les divers expositions dont nous sommes victimes, souvent, sans même nous en douter.

Ajoutée le 25 juilet 2016 par http://www.tvlibertes.com/

Rencontre dans les Hauts Cantons d'Oc le 23 juin 2015 avec le professeur Dominique Belpomme

jeudi, 08 juin 2017

Hauts Cantons d'Oc : L’association Culture et loisirs vincentinois organise une journée de gratuité

Le samedi 10 juin, de 16h à 19h, l’association Culture et loisirs vincentinois organise une journée de gratuité à la salle polyvalente de Saint Vincent d'Olargues.

journée gratuité.jpg

lundi, 05 juin 2017

Occitanie : Journée solidaire contre l’autisme au boulodrome d’Autignac

« Bougeons-nous pour Kaicy » contre l’autisme.

Les associations d’Autignac se mobilisent contre l’autisme et apportent leur soutien à Kaicy, fille de Aurya et de Thomas Chareyre (champion du monde de Supermoto).

autignac,thomas chareyre,kaicy,auria,santé,françois anglade,jacques eliez,laurens

Réalisation : Vidéo Cantons d'Oc

"Ce fut une journée solidaire... De nombreux donateurs pour les lots, des commerces ont été présents ... un bel élan de solidarité."

https://www.facebook.com/Bougeons-nous-pour-Kaicy-contre-...

Pour soutenir cet élan de solidarité, contact : Patricia au : 06 61 85 86 72  mail : Patricia.arbouy@laposte.net

Kaicy.jpg

"La France est la première nation à remporter trois fois de suite le Supermoto des Nations grâce à Thomas Chareyre, Sylvain Bidart et Laurent FATH."

Plus d'infos :

https://www.perce-neige.org/actus/comprendre-le-handicap/autisme/?gclid=CJbK-ImqotQCFQaeGwodCrQLCw

www.lci.fr/sante/journee-mondiale-2017-autisme-7-idees-re...

dimanche, 04 juin 2017

Occitanie : pARTage zapatiste à Béziers

Les 09 et 10 juin, étape languedocienne de la tournée en France de l’exposition : « pARTage zapatiste, œuvres des communautés zapatistes du Chiapas », à la CIMADE, 14 rue de la rotonde, Béziers.

zapatiste.jpg

* Programme 

  - Vendredi 09 Juin 18h30-22h  / Vernissage de l'exposition

  - Samedi 10 juin 10h-18h

             - 12h : Repas partagé

             - 15h : Conférence " Construire nos propres mondes. A propos de l'autonomie Zapatiste " avec Jérôme Baschet

Ces œuvres de grandes dimensions, peintes ou brodées, ont été réalisées collectivement par les villages zapatistes, à l’occasion du festival « CompArtepor la Humanidad ».

Elles célèbrent à leur manière un art « qui ne se voit pas et ne s’entend pas », qui est aussi celui de la résistance et de la rébellion.

 Les zapatistes ont souhaité que ces œuvres circulent dans le cadre d’une campagne mondiale

              « Face aux murs d’en haut, les brèches et la résistance d’en bas »

par laquelle ils appellent à soutenir partout les migrants et ceux qui résistent aux détentions et déportations.

Ainsi, en offrant une tonne du café produite dans leurs coopératives, ils ont décidé d'apporter leur soutien aux personnes qui, souffrant de persécutions et de discriminations, ont été obliger de fuir leurs pays.

C'est pourquoi à l'occasion de cette exposition, solidaire des Zapatistes le collectif Mut-Vitz 34, qui depuis plusieurs années s'est organisé localement pour acheter ensemble leur café, participera à cette campagne en offrant à son tour une centaine de paquets de café aux migrants présents dans notre région.

★ ★ ★

Le Mexique a été le lieu de nombreuses luttes depuis la colonisation espagnole, en particulier la lutte pour l’indépendance au XIXème siècle, la révolution de 1910 au cours de laquelle se sont distingués Emiliano Zapata et Pancho Villa, ou encore plus récemment le soulèvement Zapatiste de 1994 au Chiapas. Ces luttes s’inscrivent dans un contexte de reconnaissance des droits indigènes contre cinq cents ans d’impérialisme occidental. Depuis la rébellion de 1994, les communautés zapatistes s’appliquent à construire l’autonomie. Celle-ci passe par une volonté d’intégrer les indigènes à la nation sur un pied d’égalité, tout en reconnaissant leurs différences, pour donner corps à l’idéal « d’un monde qui puisse contenir de nombreux mondes », et ce en dehors de l’État mexicain et de ses institutions. Pour défendre la nation contre le capitalisme mondialisé, ils mettent en œuvre dans tous les secteurs de la société une forme d’organisation politique décentralisée et participative. L’essentiel de l’activité des communautés zapatistes tourne autour de la paysannerie. Les terres sont majoritairement destinées à la culture vivrière, le reste est destiné à l’exportation. C’est le cas du café, dont la vente demeure un enjeu essentiel pour la construction de l’autonomie. Après 23 ans de résistance, cette lutte anticapitaliste tient toujours tête à l’État mexicain, au prix de nombreuses victimes de la très forte répression militaire et paramilitaire. Elle s’articule au niveau local autour des questions de réappropriation et de de défenses des communautés, des terres et des territoires, et au niveau international par des rencontres artistiques (compArte) et scientifiques (conSciencias) l’an passé et renouvelées cette année, et par une campagne mondiale de soutien aux migrants (« Face aux murs d’en haut, les brèches et la résistance d’en bas ») lancée il y a quelques mois, et relayée par la Sexta, le réseau international de soutien aux peuples en lutte au Chiapas. Mut-Vitz 34 mutvitz34@laposte.net http://www.alternatives34.ouvaton.org/collectifs:mut-vitz-34

jeudi, 25 mai 2017

HURLEVENT ASSO : Depuis le début de l'année...

Cela fait pas mal de temps que n’avons donné de nouvelles de l’éolien (aux niveaux local, départemental et régional). Ce début d’années a été riche en événements)

"Vous le savez : l’an dernier, les anti-éoliens se sont constitués en collectif au niveau de la région Occitanie. Ce collectif a continué à structurer son organisation de façon à être efficace. Il a eu de nombreux contacts avec les principaux responsables aux nivaux administratif et politique.

albi,collectif régional,eolien,compte rendu réunion du 23 novembre 2016,hurlevent asso

L’objectif était d’informer les élus et collaborateurs  sur l’éolien (ce n’était pas un luxe), de faire connaître notre point de vue sur les énergies renouvelables, et en particulier de participer aux travaux de la commission spécialisée en la matière (elle a pour mission d’analyser les problèmes énergétiques et de piloter tout autant que faire se peut, la programmation des énergies renouvelables en Occitanie, région « à énergie positive »). De même, le grand public étant peu informé des nuisances de l’éolien, un travail important en direction des médias a été mis en place.

Les responsables des départements se réunissent tous les deux ou trois mois (la communication se faisant, dans l’intervalle par courrier  électronique).

Une de ces réunions avait lieu à Rodez le 21 janvier dernier à Rodez, le jour même de la grande manifestation contre le transformateur géant de St-Victor et Melvieu. Manifestation très réussie.

Deux jours auparavant, une délégation de TNE PNRHL était reçue par M. Vialelle au siège du Parc Régional. Objectif : faire en sorte que la limite de 300 éoliennes maximum soit respectée et obtenir que les décisions de la commission spécialisée du Parc appelée à donner son avis sur les projets éoliens ne le fassent plus dans le plus grand secret. Le premier résultat a été que des délégués de TNE ont été admis à participer à la réunion suivante de la commission spécialisée et ont pu faire des remarques, le 11 avril dernier.

Deux projets étaient à l’ordre du Jour : Courniou et Les Verreries de Moussans. Ils ont été exposés par les personnels du Parc avec projection de cartes et de croquis. Mais comme on avait refusé de nous communiquer les dossiers ou du moins des éléments suffisants auparavant, nous ne pouvions pas être efficaces dans la discussion qui a suivi. Du coup, il sera très important de crever cet autre abcès : celui de la communication du dossier dès qu’il aura été déposé en préfecture (ce qui, soit dit en passant, est le cas du projet des Verreries qui reste bloqué jusqu’ici).

Nous n’étions pas admis à la phase finale de la commission: la délibération et le vote. Du coup, nous ne savons rien de la décision concernant le Verreries de Moussans. En revanche, pour Courniou, nous avions appris dès avant la séance, qu’EDF avait retiré son projet.

Ce retrait s’explique aisément quand on sait que les citoyens de Courniou se sont très bien battus : l’association Protection Somail, appuyée par Hurlevent, après une pétition bien conduite (plus de 80 % de signataires dans la commune), a obtenu que le conseil municipal se prononce très majoritairement contre le projet. Elle a ensuite continué la pression. C’est ce qui a contraint EDF EN a retirer son dossier. Mais pour combien de temps ?

Les Verreries de Moussans : Il y a peu de riverains vers le Sud, et peu armés. Côté Courniou, il y a du monde et il est apparu qu’il y avait des co-visiblités importantes à partir de certains points du village. Ce sont donc les citoyens de cette commune qui sont le plus directement concernés par ce projet.

Entre temps, c’était l’enquête publique de Riols 2. Hurlevent n’avait pas appelé à y participer, mais a appelé à manifester à St-Pons le jour où le commissaire enquêteur était en mairie. Après quelques prises de parole et de premières interviews, il a été décidé d’entrer, tous, dans la salle où il recevait. A suivi une assez longue discussion entre le public et le commissaire, couverte par France Bleu Hérault et FR 3*. Il fallait le faire pour marquer notre désapprobation.

A ce jour, nous attendons le rapport du commissaire (15 jours de retard).

Nous allons maintenant préparer la commission départementale de la nature, des paysages et des sites (CDNPS) qui va donner son avis avant la décision préfectorale. Notre objectif est de nous faire entendre, , de sorte que tous les membres aient bien pris connaissance de notre argumentation.

Il ne manque pas de pain sur la planche.

Désolés de ne pas avoir donné davantage de détails. Certaines choses se préciseront dans les prochains messages. Nos objectifs principaux sont de nous faire entendre, de faire connaître notre façon de penser et, pour cela, agir sur les communes où les problèmes se posent… et aux niveaux où les décisions se prennent.

*grâce à Michèle, merci !"

dimanche, 21 mai 2017

Vieussan : réglementation de la circulation sur la CD160 au hameau du Lau

Arrêté pris conformément  au Code Général des Collectivités Territoriale

Luc Guiraud maire de la commune de Vieussan avise la population de l'Arrêté pris conformément au Code Général des Collectivités Territoriale, suite à la demande d'autorisation de travaux formulée pour le compte de ENEDIS afin de réaliser un raccordement électrique en bordure de la CD 160 au lieu dit Le Lau.

IMG_1339.JPG

Considérant l'obligation d'assurer la sécurité des riverains, des usagers et des ouvriers, la circulation et le stationnement seront réglementés conformément aux dispositions suivantes :

Interdiction de stationnement sur la CD160 dans le hameau du Lau et restriction de la circulation sur une seule voie durant les horaires de chantier le mercredi 24 mai 2017.

Le commandant de la Brigade de gendarmerie d'Olargues et le maire de la commune sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté.

affiche.JPG