compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 19 février 2016

Mons-la-Trivalle : Assemblée Générale de la caisse locale du Crédit Agricole

La salle polyvalente de Mons-la-Trivalle accueillait cette année l'Assemblée Générale de la caisse locale du Crédit Agricole des Monts du Haut Languedoc. Plus de 80 personnes des 22 communes se sont réunies pour un moment à la fois informatif et convivial.

mons-la-trivalle,assemblée générale,crédit agricole,banque,sociétaires,caisse locale du crédit agricole,saint-pons-de-thomières,http:laviedeshautscantonsdoc.blogs.midilibre.com,février 2016

«Notre Assemblée s’inscrit dans notre modèle de Banque Coopérative et Mutualiste qui repose sur des valeurs fondatrices de proximité, de responsabilité et de solidarité » précise Daniel Connart, président de la caisse locale des monts du  Haut Languedoc, nommant les intervenants assis près de lui : Clément Roger secrétaire de la caisse locale et directeur de l'agence de Saint Pons, Patrice Roch représentant la direction générale et Jean François Deleuze directeur de secteur.

Le président exposa le rapport moral, occasion de revenir sur les actions accompagnées en 2015 et de présenter celles qui seront soutenues en 2016. Il aborda ensuite plusieurs aspects des caisses régionales et locales, proposa l'approbation des textes statutaires et des comptes, ainsi que le renouvellement des administrateurs.

IMG_9748.JPG
Jean François Deleuze, Patrice Roch, Daniel Connart, près de Clément Roger énonçant le rapport d'activité

Jean Michel Cros à Mons-La-Trivalle est administrateur délégué pour la commune et Marie Christine Carrière Audier, vice présidente de la Caisse Locale, déléguée pour Vieussan. 

foule.jpg

Face au public attentif, Clément Roger énonça le rapport d'activité 2015 à travers quelques chiffres clefs soulignant le rôle économique de la Caisse.

IMG_9772.JPG

«103 Caisses Locales et près de 230 agences signent la proximité géographique et relationnelle du Crédit Agricole du Languedoc sur 4 départements : Aude, Gard, Hérault et Lozère. L'assemblée générale permet d'aborder les points importants »

équipe Locale.jpgJean François Deleuze présentant les collaborateurs de l'équipe de la caisse locale

Les sociétaires ont pu aussi entendre l'intervention retransmise de leurs administrateurs :  Véronique Flachaire, directrice et de jacques Boyer président.

La deuxième partie de la rencontre exposa des informations générales, englobant le contexte économique et la vie de la banque. 

 ph 4.jpg

Jean François Deleuze anima la participation proposée au public et chacun pu interroger les représentants de la Caisse Régionale et s'informer sur le fonctionnement de leur banque.

IMG_9787.JPG

«L'échange à travers le jeu des questions réponses est très apprécié, conclut Clément Roger, c'est un temps fort de notre assemblée. »

La dernière partie mit en lumière l'action de la caisse locale et de la caisse régionale auprès des jeunes.

ph478.jpg

«Cette année 2016, les Caisses Locales ont décidé de mettre à l’honneur l’accompagnement des jeunes sur leur territoire. À ce titre deux associations locales distinguées sont venus présenter leurs actions en faveur des jeunes.»

IMG_9798.JPG

Mme Challies fit découvrir l'association des œuvres sociales saint ponaises Mon Oustal qui accompagne les jeunes autour du thème du jardin.

IMG_9803.JPG

Gérard Carnelle présenta l'association au fil des arts de Prémian et son objectif culturel à travers la vidéo.

IMG_9800.JPG

Le chèque de 600€ remis à chacune des 2 associations se fit dans une joyeuse ambiance égayée par le cadeau surprise du président et le tirage de la tombola.

serveurs.jpg

Autour d'un buffet apprécié, servi et préparé par le restaurant-traiteur Les Comédiens, les échanges ont terminé la rencontre.

buffet Assemblée Générale du Crédit Agricole  février 2016

Voir plus de photos prochainement sur l'album «La Caisse Locale du Crédit Agricole en Assemblée Générale»

vendredi, 01 janvier 2016

Bonne Année 2016 !

Carte de voeux 2016 Planète Bleue

Joie et Paix pour tous !

vendredi, 11 décembre 2015

Hauts Cantons : Élections Régionales du 2e tour, information de vote

À propos des "votes blancs" et "votes nuls".

élections (2).jpg

« Gisser dans l’urne une enveloppe vide n’est pas considéré comme un vote blanc mais comme un vote nul. Le vote blanc consiste à mettre dans l'enveloppe puis dans l’urne une feuille blanche, sans aucune mention de candidat. 

Quant au vote nul, c’est... tout le reste : un bulletin portant des rayures ou des mentions ; plusieurs bulletins différents dans une même enveloppe ; un bulletin déchiré ; etc.

Le code électoral tient la comptabilité des deux, de façon distincte. Mais seul le vote « blanc » est pris en considération.»

Un lecteur du blog  signale cependant : " ...après une recherche dans le code électoral (http://www.legifrance.gouv.fr/), voici ce que j'ai trouvé :

 
LOI n° 2014-172 du 21 février 2014 visant à reconnaître le vote blanc aux élections
 
Article 1
 
Le troisième alinéa de l'article L. 65 du code électoral est complété par trois phrases ainsi rédigées : 
« Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal.
Ils n'entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins.
 
Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc. »
 
Il y a là une contradiction que je laisse méditer."
 
Un lien à suivre pour approfondir l'histoire du vote blanc.
 
 
Les Pouvoirs publics reconnaissent le vote blanc : Loi n° 2014-172 du 21 février 2014

"Le vote blanc consiste, pour un électeur, à glisser un bulletin vierge (ou pas de bulletin du tout) dans l’enveloppe qu’il dépose ensuite dans l’urne. Jusque-là, le code électoral n’établissait pas de distinction entre vote blanc et vote nul (bulletins déchirés ou annotés). Lors du dépouillement, les votes blancs et les votes nuls étaient comptabilisés ensemble et annexés au procès-verbal du dépouillement mais sans être pris en compte dans le décompte des suffrages exprimés.
 
Les parlementaires ont considéré que le vote blanc a une signification politique particulière et qu’il convient d’opérer une distinction claire entre l’absence de vote, le vote nul parce qu’irrégulier et le vote blanc du citoyen. En outre, une meilleure reconnaissance du vote blanc devrait contribuer à la lutte contre le développement de l’abstention voire "dégonfler les votes pour les extrêmes", l’électeur disposant d’une voie nouvelle pour faire entendre son insatisfaction à l’égard de l’offre politique et pour appeler au renouvellement de celle-ci." (source http://www.vie-publique.fr/)

mercredi, 25 novembre 2015

Saint-Ponais : une vaste opération de contrôle des chasseurs (par Arnaud Fauly)

Dimanche, une vaste opération de contrôles de chasse a été effectuée sur tout le territoire de la communauté de brigades du Saint-Ponais, soit les trois cantons d’Olargues, La Salvetat et Saint-Pons.

De Cambon à Vieussan, et des Verreries-de-Moussans à Mons-la-Trivalle, huit gendarmes et huit techniciens de l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) ont investi ce grand territoire dans le cadre de la sécurité en action de battue, du transport des armes et de la réglementation de la chasse en général.

Saint-Ponais : une vaste opération de contrôle des chasseurs
Gendarmes et techniciens de l'ONCFS étaient sur le terrain M C

Coordonnée par le major Jean-Philippe Chêne, commandant la communauté de brigades du Saint-Ponais, et Vincent Tarbouriech, chef de service départemental de l’Hérault de l’ONCFS, l’opération avait été envisagée avant les accidents de chasse de Pierrerue et de Lamalou.

Aucune infraction constatée

Le matin et en début d’après-midi, les militaires et les techniciens sont allés au contact des chasseurs sur le terrain. Vingt-deux d’entre eux ont été abordés mais aucune infraction n’a été constatée. En fin de journée, sur commission rogatoire du procureur de Béziers Yvon Calvet, l’opération s’est déplacée sur la route en visant essentiellement les véhicules de chasseurs.

Quatre-vingt-onze ont été contrôlés et une infraction concernant le transport d’une arme chargée dans un véhicule a été relevée. Pour le major Chêne : "Nous avons établi beaucoup de contacts, ce qui est très positif, et je pense que notre double objectif de prévention et de sécurité a été atteint."

mardi, 22 septembre 2015

Mons-La-Trivalle : La mémoire de Joseph Jeay de Boissezon sera honorée en l'église

Le Père Desfours célèbrera l'office à la mémoire de Jo de Boissezon

Le Père Jean-François Desfours, archiprêtre, responsable jusqu'ici de la paroisse Notre Dame des Lumières est désigné au service des trois paroisses de Saint Pons du jaur, de Saint-Jacques des lacs et de Sainte Thérèse du Caroux. 

plaussenous chapelle 2011-09-01 002.JPGLe Père J-F Desfours,habitué des Hauts Cantons est le nouveau prètre des paroisses Orb-Agoût-Jaur  

Les trois paroisses des « Vivantes Vallées Orb-Agoût-Jaur, sont réunies par le feuillet mensuel répertoriant les « activités pastorales au fil des jours ».

Le nouveau prêtre Jean-François Desfours a la charge du vaste territoire des 3 paroisses

Ce début de septembre a vu le départ des deux prêtres, Luis Iñiguez et  Philippe Azais, attachés aux trois paroisses Orb-Agoût-Jaur.  Depuis Saint-Pons-de-Thomières, lieu de rattachement, ils dispensaient leurs bons offices auprès des fidèles de ce vaste territoire, célébrant les messes selon un planning très organisé.

Récemment, à Notre Dame de Trédos qui domine la vallée dans le massif forestier des Avants Monts, Mgr Pierre-Marie Carré archevêque du Diocèse de Montpellier présidait la rencontre religieuse, festive et fraternelle , programmée annuellement pour la cérémonie de la messe de la Nativité de Marie. Notre Dame de Trédos, anciennement Notre Dame des Trésors, est marquée dans les annales.

Vierge Notre Dame de Tredos.jpg

On raconte qu'en 1600, alors qu'une épidémie de peste ravageait la région, 18 000 personnes prirent part à un pèlerinage vers Notre Dame DeTrédos, le fléau cessa le jour même. 

Après avoir célébré la messe, le repas partagé avec animation chantante et méditation du chapelet, cette fête fut aussi l'hommage d'au revoir aux 2 prêtres en partance et d'accueil au nouveau curé, salués par les fidèles et les maires des communes rattachés à ces paroisses.

église de mons.jpgLe Père  Desfours dira la messe le 26 septembre en l'église Saint Jean de Mons

À Mons-La-Trivalle, à l'occasion du « 26e dimanche du temps ordinaire », c'est à la mémoire de Joseph Jeay de Boissezon sur la commune de Vieussan, décédé voilà un an, que l'office sera célébré.

Le Père J-F Desfours dira la messe dominicale, le samedi 26 septembre à 18 h en l'église Saint-Jean de Mons.

Contact Père Jean-François Desfours adresse : 3 av du Camp Soulel 34 220 Saint-Pons-de-Thomières  tel : 04 67 97 02 24 

dimanche, 28 juin 2015

Montagne du Haut Languedoc : "le bois, vecteur d’emplois"

Publié il y a 4 jours sur MIDI LIBRE.fr Rosis.

"C'est à Castanet-le-Haut que le conseil communautaire s'est réuni, dernièrement, pour un dernier conseil avant les vacances.

Montagne du Haut Languedoc : le bois, vecteur d’emplois

Max Alliès, maire de Castanet, a accueilli ses collègues.

Le premier point à l'ordre du jour était consacré au développement économique et à la signature de la promesse de bail avec l'entreprise d'unité de production de murs à ossature bois. Alors que ce projet permet de penser à une nouvelle activité de la plate-forme bois et laisse espérer un développement créateur d'emplois, la nouvelle du départ de la société bois Buche a attristé les élus.

André Bacou, président de la commission habitat, a rappelé la proposition de la communauté d'aider à hauteur de 10 % les dossiers retenus dans le cadre de l'OPAH pour un montant de 75 000 € sur 3 ans.

Pierre Escande et Julien Ramond ont ensuite présenté le rapport annuel sur le prix et la qualité du service déchets : il y a du mieux qui doit encore s'améliorer.

Marie Cazares s'est, quant à elle, penchée sur les finances. Après l'attribution de fonds de concours aux communes, elle a présenté le difficile dossier du fonds de péréquation qui essaie de rétablir plus d'équité entres les communes et les communautés.

Les communautés et communes jugées riches versent une contribution aux communes jugées plus pauvres suivant des critères définis par l'Etat.Cette année, par exemple la communauté devra verser 66 000 € alors que le versement de la somme de 40 000 € devra être répartie entre les communes jugées riches.

Par ailleurs, Dominique Vist a informé le conseil que le RAM des Hauts Cantons, qui permettra aux aides maternelles de communiquer, sera opérationnel en septembre.

Enfin, Jacques Mendes a présenté le programme des animations à venir : le Grand tour de sortie Ouest, qui fera escale à Fraïsse et la Salvetat, alors que les autres communes recevront Joanda.

samedi, 27 juin 2015

Rosis : la 17057e visiteuse a franchi le seuil de la Maison du Mouflon et du Caroux

Tout récemment le hameau de Douch était honoré d'une cérémonie valorisant cet espace de nature et d'innovations avec des personnalités en nombre : Marie-Pierre Pons conseillère Départementale du Canton de St Pons de Thomières et vice présidente du Conseil Départemental de L’Hérault, Francis Cros président Régional des Communes Forestières et président de la Communauté des communes du Haut Languedoc et Nicolas Karr directeur de L’ONF Régional et co Directeur de la Réserve de Chasse et de Faune Sauvage, accueillis par Jacques Mendes,  maire de Rosis et créateur de la Maison du Mouflon à Douch ouverte depuis le 2 Juillet 2009 : «Créée dans le cadre d’un pôle d’excellence rurale que notre président de communauté de commune Francis Cros  a tenu à élaborer  au chœur de cette réserve de chasse et de faune sauvage, afin d’initier les usagers  sur la biodiversité  de ce territoire… Depuis sa création en 2009 son succès est grandissant,  le nombre de visiteurs accueillis et en progression constante. En 5 ans  nous avons accueilli plus de 15 000  visiteurs 

IMG_5072.jpeg

«La Maison du Mouflon et du Caroux a pour mission d’informer et sensibiliser les visiteurs aux écosystèmes de ce site exceptionnel qu’est le Caroux, précise Cathy à l'accueil de ce lieu où l'on trouve toute la documentation sur l'emblématique animal du Caroux, son site d'adoption.

Nous avons dépassé 17000 visiteurs à ce jour et voulu fêter ce record. Félicitations à Martine Viste adepte de la Rando et dix sept mille cinquante septième visiteuse ! »

IMG_5074.jpeg

À Douch, on l'attendait pour lui rendre une juste reconnaissance et  Martine est venue de la Salvetat sur Agoût , fière de pouvoir faire connaître son Club, celui des Passaijaires des Monts de Lacaune, Une association qui marche !

«j'ai été gâtée, j'ai reçu le petit mouflon mascotte de la Maison, des livres du Parc, un couteau Laguiole, bien utile, et une entrée au spa de Lamalou ! » De quoi faire naître un beau sourire sur le visage de Martine qui a découvert le plaisir de la rando voilà une dizaine d'années.

Secrétaire du club Los Passejaires, elle dit leur engagement. «Je travaille à la maison de  retraite à la Salvetat, en 2005, j'ai emmené un petit groupe à Douch, une expérience mémorable dit-elle. Nous organisons des randonnées de différents niveaux. Nos parcours sont sélectionnés en fonction de leur attrait naturel et patrimonial. Nous avons marché 1600 km du Puy en Velay jusqu'à Compostelle et pris le chemin de Stevenson !»

Martine est une habituée des sentiers et le hameau de la commune de Rosis est dédié à l'accueil des promeneurs, passejaires,  qui vont, dans l'air vivifiant du plateau, en quête de beauté. 

L'esprit de rando, ça ne s'invente pas, ça enveloppe soudain celui qui va, et le pousse dans le dos, à la découverte de la nature et de ses habitants, les yeux grands ouverts, le cœur en alerte et le mollet hardi, tel le fier mouflon du Caroux.

dimanche, 31 mai 2015

Hauts Cantons : La CGT organise une Conférence-débat sur la privatisation des barrages hydrauliques

Militant des premières heures et habitant de Saint-Martin-de-L'Arçon, Henri Farenc de la section syndicale CGT des retraités énergie et mine des Hauts Cantons de l'Hérault s'implique dans la mise en place d'une conférence-débatOrganisée par le C E de l'Unité de production Sud-Ouest-Énergie EDF, ce mercredi 3 juin 2015le but est d'interpeller élus et usagers des Hauts Cantons : la crainte de la privatisation des barrages est mise en perspective dans le cadre de la discussion sur la loi de la transition énergétique.

privatisation,EDF,eau,énergie,enjeux,lac,barrage,Saut de VesolesL'eau et l'énergie, 2 enjeux  d'importance. Photo : le lac et le barrage du Saut de Vesoles

Les questions sont d'importance : « Comme les autoroutes, les concessions hydroélectriques vont être à vendre ! Au bénéfice de qui ? »

Aujourd’hui à l’examen parlementaire, ce grand projet sociétal doit porter les orientations énergétiques en France pour plusieurs décennies. Au milieu de ce projet figure l’ouverture à la concurrence des concessions hydrauliques.

L’Union Européenne se fait de plus en plus pressante pour démarrer la procédure en France, en vue de renforcer la concurrence sur le marché de l’électricité.

La création de Sociétés d’Économies Mixtes régionaliserait la gestion des concessions hydrauliques, au profit des collectivités locales et d’investisseurs étrangers.

«Profitant de la loi de Transition Énergétique, le gouvernement veut vendre les barrages ! Ce projet de loi est un habillage politique et juridique pour masquer le vol du bien commun de notre pays par de grands groupes privés.»

La CGT, soucieuse du maintien du Bien Public déclare : « Non à la Privatisation des barrages ! » et propose des engagements. «Nous nous opposons à ce projet destructeur pour les usagers de l’eau et de l'électricité !»  

La rencontre est ouverte à tous les  habitants des Hauts Cantons concernés qui sont invités à participer à cette conférence-débat sur la privatisation des barrages hydrauliques qui aura lieu dans la salle de la mairie d'Olargues à 18 h le mercredi 3 juin 2015.

lundi, 02 mars 2015

Rosis, Montagne du Haut-Languedoc : "une bonne santé financière"

Les affaires économiques et financières au menu du conseil communautaire

"Le conseil communautaire de la Montagne du Haut-Languedoc* a eu lieu dernièrement. A cette occasion, M. Hedouin, chef d'entreprise est venu présenter son projet de fabrication de murs à ossature bois. La communauté, à l'unanimité, s'est engagée sur ce projet.

Montagne du Haut-Languedoc : une bonne santé financière

Tour à tour, les élus ont présenté les dossiers de la communauté de communes

Les différents vice-présidents ont ensuite pris, tour à tour, la paroleFrancis Cros, qui préside le développement économique, a proposé la participation de la communauté à l'opération coup de pouce des Hautes terres d'oc qui permettrait d'aider les petites entreprises du territoire en difficulté. Il a beaucoup insisté sur l'appel à projets 'Pôle de pleine nature en Massif central' qui pourrait permettre aux collectivités et aux associations du territoire de bénéficier de crédits.

Max Allies a proposé au conseil de participer au groupement de commandes, organisé par Hérault énergie, qui pourrait bénéficier à certains sites professionnels. Il a proposé ensuite, le plan de financement du programme 2015 en éclairage public à hauteur de 110 000 €.

Alain Barthes a demandé que les statuts de la communauté soient mis en conformité avec ceux du syndicat du bassin de l'Agoût, afin que les travaux prévus puissent être réalisés.

De son côté, après l'attribution des fonds de concours pour des achats divers à Anglès, la Salvetat et Rosis, Marie Cazares a informé le conseil de l'attribution des lots de « collecte », « transport » et « traitement des déchets ménagers », puis elle a présenté les différents comptes administratifs de la plateforme bois, du batiment d'accueil et du service public d'assainissement non-collectif. Les principaux comptes d'ordures ménagères et général font apparaître respectivement un excédent de 300 000 et de 400 000 €.

La trésorière présente pouvait sans problème assurer que la communauté présentait une bonne santé financière." M. Matthieu le 26/02/2015. Publié par C.Didier midilibre.fr

*Montagne du Haut-Languedoc : groupement des communes de Fraïsse-sur-Agoût, Cambon et Salvergues, Castanet Le haut, Rosis, La Salvetat-sur-Agoût, Le Soulié.

dimanche, 21 décembre 2014

Hauts Cantons : une pensée pour Théo Colborn, une Grande Dame, décédée ce 14 décembre 2014

Le collectif Anti-gaz de Schiste des Hauts Cantons salue la mémoire  de Théodora Colborn, engagée dans la lutte contre les gaz de schiste, elle avait étudié la liste des produits chimiques contenus dans la fracturation hydraulique et témoigné dans Gasland. Tous ceux qui ont vu le film ont apprécié la transparence de ses propos.

hauts cantons,gaz de schiste,perturbateurs endocriniens,Théo Colborn

Les recherches deThéo Colborn ont mis en évidence les les effets des perturbateurs endocriniens dès 1990

Theodora Colborn, zoologiste américaine née en 1927, participe, à la fin des années 80, avec John Peterson Myers et Dianne Dumanoski à la rédaction d’un livre sur les Grands Lacs américains "Great Lakes, Great Legacy", publié en 1990, il alerta le monde.

Le livre dresse la liste des constats habituels : les zones humides sont sacrifiées, les lacs les plus petits meurent lentement sous les pluies acides, les PCB et le DDT continuent d’empoisonner les écosystèmes, les moyens de dépollution sont trop faibles...

« L'homme en voie de disparition  » un livre qui a fait sensation lors de sa parution aux Etats Unis en 1996, sous le titre de « Our Stolen Future ». 

Ce livre a été jugé suffisamment important par le vice président des Etats Unis, Al Gore, pour qu'il en écrive la préface, et suffisamment dérangeant pour qu'une partie de l'industrie chimique ait entrepris, en vain, de le discréditer...  

« Les perturbateurs chimiques forcent la barrière du placenta,  s'attaquent en effet au fragile équilibre hormonal du foetus et peuvent hypothéquer définitivement son développement sexuel, la mise en place de son système nerveux et l'efficacité de ses défenses immunitaires. DDT accumulé dans les tissus maternels au fil des années, désherbants présents dans l'air et dans l'eau, matières plastiques emballant nos aliments... Il agit à des doses infimes et les conséquences n'apparaissent, le plus souvent, que 20 ou 30 ans plus tard. »

L’énoncé est limpide : « De nombreux composés libérés dans l’environnement par les activités humaines sont capables de dérégler le système endocrinien des animaux, y compris l’hommeSpermatozoïdes en baisse, maladies infectieuses en hausse, cancers du sein et des testicules en constante augmentation, telle est aujourd'hui l'inquiétante réalité.

Et si les polluants chimiques étaient les principaux responsables ?» 

C'est l'hypothèse, fortement étayée par de nombreux travaux scientifiques, qu'avance ce livre choc : L'homme en voie de disparition.

Le Concept de " perturbateurs endocriniens" est ratifié à la conférence de Wingspread en 1991

Fabrice Nicolino rend un bel hommage à Theo Colborn, "héroïne de l’humanité" : « Zoologiste, formidable fouineuse, géniale tisseuse de liens, de fils et de causalités, elle avait compris avant tout le monde qu’une nouvelle menace pesait sur la vie des êtres. Ce qu’elle allait appeler, en 1991, avec une poignée d’amis méconnus, les perturbateurs endocriniens.»http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1847.