compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 14 décembre 2017

Mons-la-Trivalle : le Noël des enfants sera bientôt là

La Fête de Noël, moment exceptionnel de joie organisé par le Foyer Rural de Mons-La-Trivalle approche à grands pas

Noël des enfants le 11 décembre 2016 à Mons La Trivalle.jpg


Cette journée mémorable commence par un spectacle offert aux enfants. Le thème restera des plus mystérieux jusqu'au lever du rideau.

L'arrivée du Père Noël tant attendu crée toujours l'événement. Dans sa générosité débonnaire il comblera la gourmandise avec la distribution des chocolats. Le goûter sera offert pour clôturer la journée.

Ce rendez-vous pour tous les enfants de Mons et les adultes qui les accompagnent, est fixé à 15 h, le dimanche 17 décembre dans la salle polyvalente de la mairie.

vendredi, 01 décembre 2017

Mons-la-Trivalle : Marché de Noël et Bourse aux Jouets

La Commune de Mons-la-Trivalle a le plaisir de confirmer que le Marché de Noël 2017 aura bien lieu
 
Le Comité des Fêtes a créé l’événement festif pour la première édition 2016 avec de nombreux marchands et visiteurs pour un grand succès. 

mons-la-trivalle,comité des fêtes de mons-la-trivalle,marché de noël,bourse aux jouetsLe Marché de Noël suscite une belle participation dans l'enthousiasme des fêtes de fin d'année

Le Marché de Noël et sa Bourse aux Jouets animeront la commune en cette fin d'année 2017 avec la participation de l'Association des Parents d'Élèves des Écoles primaires d'Olargues.
 
Dans l'esprit de solidarité et de partage de la fête de Noël une collecte sera aussi réalisée au bénéfice des Restos du Cœur.

Rendez-vous est pris pour le dimanche 3 décembre de 8 h 30 à 17 h 30 dans la salle polyvalente à côté de la mairie, avenue de la gare à Mons-la-Trivalle. Restauration sur place.
 
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au samedi 2 décembre, veille de la manifestation. Pour tout renseignement et les inscriptions appeler Sophie Baume au n° de tel. 06 37 55 35 38.

mons-la-trivalle,comité des fêtes de mons-la-trivalle,marché de noël,bourse aux jouets

samedi, 18 novembre 2017

Mons-la-Trivalle : Les anciens sont invités au repas festif de fin d'année

Le traditionnel repas des anciens est prévu le samedi 25 novembre 2017 à la salle polyvalente de Mons-la-Trivalle, à partir de midi.

Ce repas de fin d'année est organisé par la mairie de Mons-la-Trivalle et offert à tous les anciens, c'est à dire à chacun des habitants des villages et hameaux de la commune âgés de plus de 60 ans.

L'ambiance festive, la bonne humeur et la gourmandise assurent le succès de cette rencontre qui permet de partager dans la convivialité des liens amicaux construits au fil du temps.

Toujours une super ambiance pour tous au menu du repas.JPGUne chaleureuse ambiance festive est proposée au menu du repas des anciens

Comme l'année précédente ce sera le traiteur René Scheffel qui viendra entouré de toute son équipe pour assurer le service et la qualité d'un repas toujours apprécié par les gourmets avertis.

Le duo Nostal..GIGI proposera une animation dynamique pour cet événement mémorable de 2017 où chants et karaokés sont gaiement partagés. Chacun pourra ainsi venir chanter avec les musiciens, tandis que le bel enthousiasme des danseurs rivalisant de valse, tango et madison sera mis au défi.

Pour prendre part au traditionnel repas des anciens et profiter de ce moment chaleureux, les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 23 novembre 2017 et doivent se prendre directement en mairie, lundi et mardi après-midi, mercredi et vendredi matin au 04 67 97 71 70.

Menu

Apéritif

*****

Assiette de salade + charcuterie

*****

Merlu et sa purée de panais

*****

Filet mignon et ses légumes

*****

Fromage

*****

Tiramisu

*****

Vins + café

vendredi, 17 novembre 2017

Votre chronique : Le chardonneret prend son bain

Rien n'est meilleur que des mains amicales

Une espèce menacée : Le chardonneret se cache pour mourir (Hicham AIT ALMOUH

mardi, 14 novembre 2017

Vieussan : Atelier d'écriture à la bibliothèque avec Les Ateliers du Soleil

Rendre "un hommage au Vivant" à travers l’expression et la créativité, tel est le point commun entre les différentes activités proposées par l'association Les Ateliers du Soleil et animées par Marieke Hazard.

marieke.jpgMarieke Hazard, animatrice de l'association Les Ateliers du Soleil aime se ressourcer dans la nature

La pratique de la poésie et du haïku, la connaissance de la nature permettent à l'animatrice de mettre en place des ateliers d'écriture qui embarquent dans l'univers des mots, le plaisir de se découvrir, de partager.

"Des propositions d'écriture sont faites afin de faciliter le départ vers ce voyage avec les mots : les consignes peuvent être ludiques, littéraires, poétiques, en prise avec le réel ou l'imaginaire, précise Marieke Hazard. La diversité des écrits à partir d'une même consigne montre la richesse de l'expression de chacun. le temps de lecture est ensuite un moment riche en partage."

Le coût d'inscription est de 12 € par atelier, ils sont ouvert aux adultes et aux adolescents. L'adhésion annuelle obligatoire à l'association organisatrice, Les Ateliers du Soleil, est de 13 euros.

Prochains rendez-vous créatif et culturel avec les ateliers d'écriture le 17 novembre et le 15 décembre 2017 de 18 h à 20 h dans la bibliothèque de Vieussan.

Contact, Marieke Hazard au 06 84 98 38 63 

dimanche, 12 novembre 2017

Votre chronique : l'encyclopédie mondiale des oiseaux...

Merci à J P pour ce partage 

"L'Encyclopédie mondiale des oiseaux"... Avec la connaissance complète de tous  les oiseaux du monde et de leur chant.

Image associée

"Cliquez sur le nom d'un oiseau ou « par région(s)», dans le monde.

Pour vous, ils n'auront plus de secrets et cliquez aussi sur son chant (à droite de chaque fiche).

Un site à conserver !

Superbe site de reconnaissance des oiseaux !"

Cliquer sur le lien ci-dessous : 

http://www.oiseaux.net/oiseaux/France.htmltml

Résultat de recherche d'images pour "oiseaux gift"

mardi, 31 octobre 2017

31 octobre 2017 : Halloween

Image associée

Réalisation : Vidéo Cantons d'Oc

jeudi, 26 octobre 2017

Mons-la-Trivalle : Lecture Partagée au Comptoir Associatif

"Carnages et Culture, les grandes batailles qui ont fait l'occident", le livre de Victor Davis Hanson, professeur d'histoire à l'université de Californie, est devenu un classique en son genre.

L'ouvrage est proposé en lecture partagée au Comptoir Associatif, avec trois exemples qui fondent le modèle occidental de la guerre, et seront étayés par la présentation de passages significatifs.

Bataille de Rorke's Drift, peinture d'Alphonse de Neuville, 1880.jpgBataille de Rorke's Drift, peinture d'Alphonse de Neuville, 1880

"La supériorité militaire de l'Occident, depuis l'Antiquité, semble reposer sur une conception particulière de la guerre et de la mort. L'issue d'une guerre ne dépend pas toujours du nombre de combattants, de la connaissance du terrain, ou même de la stratégie des chefs militaires.

A l'analyse tactique ou géopolitique, Victor Davis Hanson oppose une théorie quelque peu iconoclaste : la victoire, sur le champ de bataille, tient à la cristallisation de valeurs économiques, politiques et culturelles.

Ce sont l'individualisme, la démocratie, le rationalisme et l'esprit d'entreprise qui firent plier, en maints endroits du monde, les armées ennemies. Ce fut encore l'Occident qui accoucha des conceptions les plus radicales et les plus meurtrières de la guerre : la guerre " juste " ou la guerre d'anéantissement, par exemple."

A travers le récit de neuf batailles décisives (Salamine, 480 avant J.-C. Gaugamèles, 331 avant J.-C. ; Cannes, 216 avant J.-C. ; Poitiers, 732 Tenochtitlan, 1520-1521 ; Lépante, 1571 ; Rorke's Drift, 1879 ; Midway, 1942 et Tet, 1968), Victor Davis Hanson explore les multiples facettes d'une suprématie guerrière inégalée.

Profondément polémique, cette histoire de la " supériorité " occidentale permet de lire en filigrane son envers le plus sombre : le cannibalisme politique et religieux des Européens au fil des siècles."

Rendez-vous des lecteurs au Comptoir associatif des artistes, ce vendredi 27 octobre, à 18 h, place du Platane à Mons-la-Trivalle.

Ouvert à tous, informations complémentaires au 06 70 95 05 56.

jeudi, 19 octobre 2017

Mons-la-Trivalle : Yaffa Duwyn témoigne dans le film de Françoise Marchand

Le film documentaire de Françoise Marchand "Ménorah et Massalé : un regard sur le judaïsme entre l’Inde et Israël" a été tourné avec la participation de Yaffa Duwyn

Yaffa vit à Mons-la-Trivalle et s'implique dans de nombreuses associations. Présence discrète et gracieuse, son rayonnement a été déterminant pour la réalisation du film documentaire de Françoise Marchand.

IMG_3382.JPGFrançoise Marchand, réalisatrice et Yaffa Duwyn, interprète

Une impressionnante histoire multiculturelle

"L'idée de réaliser ce film est née de mon étonnement quand Yaffa Duwyn m'a raconté son histoire. Une impressionnante histoire multiculturelle que je ne connaissais pas, qui m'a donné envie de partir avec elle sur les traces des Indiens juifs. En France je n'en ai trouvé aucun témoignage, déclare la réalisatrice, sauf le livre de Monique Zetlaoui* historienne qui a écrit "Shalom India" (éditions Imago 2000). Je l'ai rencontrée pour filmer son témoignage."

"Qui sont ces juifs ? d’où viennent-ils ?" Entre l’Inde et Israël, le film de Françoise porte un regard curieux sur cette histoire étonnante, celle de Yaffa qui croise celle d'un peuple**.

img49.jpg

Yaffa est au 1er plan de cette photo de famille, avec ses 4 frères et sœurs et ses parents

"Je suis née à Bombay en Inde et j'ai grandi en Israël, déclare Yaffa. Puis j'ai voyagé en Amérique du Sud, en Europe et en France en 1986.

Yaffa.jpgDans chacun des lieux qu'elle traverse, Yaffa apporte sa présence apaisante et gracieuse

Mon arrivée à Mons-La-Trivalle c'est un peu le hasard, je faisait du stop et j'ai rencontré Serge qui m'a conduite ici, puis on s'est marié. il est Belge.

C'est drôle ! C'est aussi en faisant du stop pour aller passer mon permis de conduire que j'ai connu Françoise et que tout a commencé..."

Le premier voyage, pour le tournage, c'était 3 semaines en 2010 en Israël, puis 15 jours en 2011, et finalement un mois en Inde en 2012. Yaffa était l'interprète et Iris, sa fille, fut guide en Inde où elle assura la prise de son.

img43 yaffa et iris(1).jpgYaffa et sa fille Iris

Dix heures de rushes !

"Puis il y a eu le montage, pendant 2 ans, j'avais peu de temps laissé par mon activité de Maître de Conférence Art et Culture, mon enseignement axé autour de l'image, des charges familiales et... dix heures de rushes !

J'attends les réactions du public, termine Françoise. Mais la découverte de toutes les personnes rencontrées a été pour moi une belle aventure humaine, vécue grâce à Yaffa."

Et celle-ci confirme "Le voyage avec ma fille Iris et Françoise était une expérience extraordinaire qui a resserré nos liens."

Le film, tourné en 4 langues, hébreux, marathi (langue maternelle de Yaffa), français et anglais, est proposé en Ciné-débat, ce qui est tout son intérêt : présentation, diffusion, puis échanges avec le public en présence de la réalisatrice Françoise Marchand et de Yaffa Duwyn.

Projeté en avant première en milieu professionnel à Toulouse le film est actuellement programmé dans la région : ce vendredi 20 octobre 2017 Au Fil des Arts à Prémian à 20 h 45 et au Cinéma de Bédarieux le 22 novembre 2017

"Menorah et Massalé : un regard sur le judaïsme entre l’Inde et Israël" documentaire réalisé par Françoise Marchand. 2016. 1 h 03. Production Le passe-miroir.
Contact : lepassemiroirprod@gmail.com 

Pour voir la vidéo de la rencontre sur le blog Vidéo Cantons d'Oc clic sur ce lien

logo 7.jpg

 

*« Depuis l’Antiquité l’Inde abrite des communautés juives qui ont pu vivre librement en terre indienne, pratiquer leur religion et qui ont la particularité, au contraire des autres diasporas, de n’avoir jamais souffert ni de persécutions ni d’antisémitisme » Monique Zetlaoui, Shalom India, Editions Imago, 2000

**« A la création de l’état d’Israël en 1948, les juifs du monde entier sont invités à rejoindre le pays. Les Indiens répondront à l’appel, mais on ne quitte pas l’Inde si facilement, rien ne fut simple… En Israël, tout ceux que j’ai rencontrés ont quitté l’Inde mais l’Inde, elle, ne les a jamais quittés. Et que ce soit en Inde ou en Israël, ce qu’il y a de plus frappant, c’est ce même regard nostalgique que j’ai vu dans les yeux des uns et des autres. » F. Marchand

mardi, 10 octobre 2017

Les Boloss des belles lettres : Hommage à Jean Rochefort

Jean Rochefort ...

"Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand par Jean Rochefort dans Les Boloss des belles lettres

Jean Rochefort (avait enregistré pour France 5 en 2016 Les Boloss des belles lettres, un programme court où il résumait en trois minutes un chef-d’œuvre de la littérature en langage de banlieue...