compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 03 septembre 2018

Mons-la-Trivalle : Les marchés de l'été se prolongent en septembre

Les marchés à Mons-la-Trivalle ont lieu depuis le début juillet au centre du village, animant la saison estivale, ils proposent à l'envie produits frais et locaux. Pour combler habitants et vacanciers qui s'attardent, ils se prolongeront en septembre.

marché mons août.jpgPour retrouver l'ambiance chaleureuse des petits marchés populaires

Les visiteurs ne se lassent pas de l'ambiance chaleureuse et si particulière des petits marchés populaires où les parfums et les couleurs se mélangent pour que dure le goût des longues journées de l'été.

Parmi les producteurs présents : Aurélie de la Ferme des 3 Vallées propose ses fromages de chèvres, Cécilia ceux de ses brebis du Larzac, Yannick le vigneron du Mas du Rouyre ses vins de pays, Irene sa traditionnelle paella maison... "Nous sommes ainsi une dizaine, nous souhaitons maintenir au fil des mois, hors saison estivale et pourquoi pas tout au long de l'année, ce service apprécié de tous".

Le marché de Mons la Trivalle est à découvrir les jeudis et dimanches matins, de 8 h à 12 h 30, Place du Gros Platane, face à l'épicerie et l'auberge, jusqu'à la fin de septembre.

Producteurs et promeneurs se retrouveront pour célébrer cette prolongation dès ce jeudi 6 septembre.

Plus d'informations après de la mairie organisatrice au 04 67 97 71 10

mardi, 17 octobre 2017

Votre chronique : « La pomme POISON nous tue »

"Très inquiétant !!! 

Mangez des pommes oui, mais pas n'importe lesquelles .....! 

Des industriels voyous qui portent atteinte à notre santé en toute connaissance de cause !!

Devra t’on attendre encore longtemps pour les voir traduire en Justice pour utilisation d’armes de destruction massive ?"

 

jeudi, 12 octobre 2017

Votre chronique : le fléau des bouteilles en plastique...

Qu'en pensez-vous?

L'eau en bouteille n'est pas plus saine que l'eau du robinet et elle coûte 300 fois plus cher que l'eau du robinet !

Sans parler de l'énergie gaspillée et de la pollution liée aux bouteilles en plastique...
Reporterre

 
 
La quasi-totalité des foyers français a accès à une eau du robinet potable et plutôt bonne. Pourtant, le pays est dans le top 5 des plus gros buveurs d’eau…
REPORTERRE.NET 

lundi, 02 octobre 2017

Votre chronique : deux manifestations cette semaine pour HURLEVENT ASSO

Deux invitations à manifester, le 5 et le 7 octobre 2017  dans l'Aude et l'Hérault pour HURLEVENT ASSO

Rendez-vous à la mairie de Riols jeudi 5 octobre à 10 H

"Notre but est d'essayer d'obtenir du maire de revenir sur sa décision d'implanter dix éoliennes, et à cet effet qu'il réunisse le conseil municipal pour en délibérer...

Banderoles déployées devant la mairie de Saint-Pons-de-ThomièresBanderoles déployées devant la mairie de Saint-Pons-de-Thomières © Gaëlle Schüller 29/03/2017

Nous ne manquons pas d'arguments : la délibération de mi-décembre 2015 n'est pas valide puisque la décision n'avait été acquise qu'à une voix de majorité et sous réserve que la décision de la com'com d'alors ne soit pas entachée d'illégalité. Or cette dernière question n'est pas réglée et ne risque pas de l’être.

Les communes alentours ont, soit donné un avis défavorable, dont celle de Pardailhan qui sera très impactée, soit approuvé du bout des lèvres. Ce projet est loin de faire l'unanimité, surtout à cause des nuisances.

Et puis, il y a tout ce que nous venons d'apprendre sur la mortalité des oiseaux et des chauves-souris (mort de nombreux faucons crécerelles à  Aumelas, d'un aigle royal juvénile sur l'Escandorgue, événements qui ont provoqué la colère de la Fédération Nationale de l'Environnement qui a attaqué EDF EN en justice pour Aumelas et menace de le faire pour tous les projets qui n'auront pas fait l'objet d'une demande de dérogation pour destruction d'espèces protégées...) Il faut savoir que pour Riols 2, EDF EN refuse de faire ce type de demande. Venez nombreux soutenir notre délégation !

 

 Stop à l'éolien industriel

Vents et Territoires Contre l'éolien industriel dans les campagnes et en mer

Ensuite, à Carcassonne, pour appuyer l'action de nos camarades de Bourriège dans l'Aude, qui résistent héroïquement depuis plus de deux mois à l'opérateur et aux autres détenteurs de pouvoir le samedi 7 octobre à 10 H voir Appel ci-dessous."

Appel à manifester le 7 octobre à 10 h 30 à Carcassonne

Et le 2ème arrêté d’alignement est arrivé au   pont du Gourga. Il privatise une nouvelle partie de la RD52 en spoliant 4 nouveaux propriétaires. Valéco va tenter de passer sur l'autoroute octroyée par le conseil départemental de l'Aude.... D’ailleurs vendredi quand le nouvel arrêté est arrivé, il était très important pour le conseil départemental de signifier devant un camion que l'on avait obligé à monter...pour ne pas passer ...que "les bons élèves" avaient fait leur travail et qu'en l'absence des propriétaires l’arrêté ne pouvait pas être mis en place ce jour là...Pour des gens qui sont censés participer aux économies d'énergie , ça laisse songeur ...
Ce qui l'est aussi c'est à la fois le gaspillage des deniers publics pour faciliter le passage d'une compagnie privée- qui a toujours dit qu'elle n'avait aucun problème avec les voies d'accès!- .... et l’attitude des responsables politiques , administratifs et judiciaires dont aucun n'a le courage de dénoncer la gabegie de ce projet en reconnaissant que ce permis n'aurait jamais du être octroyé...

 
Y aura-t- il un courageux / une courageuse pour venir témoigner que les projets comme celui ci  qui sont sensés participer à la réduction du CO2 tout en faisant le contraire et en faisant reculer  la démocratie et la république sont une gifle pour toute la démarche écologique ? Une courageuse/ un courageux pour dire que l'aide à la liberté d'entreprendre s’arrête où le mépris des citoyens et les abus de pouvoir commencent ?

Parce qu'il va falloir un courageux ou une courageuse pour mettre un terme à ce projet ou... participer, ensemble et complices, à une honte républicaine !
 
Nous en sommes à cette phase cruciale où les uns et les autres sont "embarrassés" ... Ne le soyez pas... l'affaire est claire : les compagnies ont menti les unes après les autres en se passant la "patate chaude".  Depuis le début elles savaient ne pas avoir les voies d'accès dont Valéco, la dernière, que nous avions informée par courrier de cette impossibilité.
 
Y-a-il eu des personnes qui ont pu l'induire en erreur ou lui faire croire qu'elle pourrait néanmoins passer?
 Avec la cohorte de techniciens en tous genres et d'avocats "payés au mois": nous avons du mal à imaginer que cette compagnie y soit allée sans aucune assurance... Il est temps de savoir lesquelles et pourquoi?

La compagnie savait qu'elle ne passait pas … et elle ne passe pas. Il est peut être temps de définir les responsables des manquements de ce projet.

Mesdames et messieurs les élus, 
si vous pensez qu'en autorisant des projets comme celui ci vous participez à la transition énergétique, vous vous trompez. Vous ne faites que la freiner puisque les  vieilles méthodes refont
 surface et  les citoyens guettent autant "les passe droit" que" les passe pont"...

 
Au contraire une victoire citoyenne sur la RD52 serait un très bon signe pour tous ceux qui sont convaincus, comme nous, que la transition énergétique ne peut pas se faire en bafouant la démocratie mais au contraire en agissant d'une autre façon , dans la transparence , dans la concertation et dans le respect des citoyens.

C'est une chance, à ne pas laisser passer,  de démontrer qu'une nouvelle démocratie est, peut-être, en marche en se servant du projet de Bouriège pour ne pas accepter... l'inacceptable.

 Il serait bon d'ailleurs de remercier les citoyens qui se battent depuis plus de  100 jours pour le respect de la loi, de l'environnement et de la propriété privée plutôt que d'en faire des "boucs émissaires" pour mieux s'en débarrasser...

A ce jour nous demandons au législateur une loi anti-bâillon et à tous ceux qui ont les compétences pour l'élaborer à participer à un groupe de travail.
Nous appelons à une grande manifestation le samedi 7 octobre à partir de 10h30, place Carnot à Carcassonne.

Nous comptons sur chacun et sur tous. Nous devons être nombreux.
 25 sept. 2017 Le Collectif des Résistants du Pont du Rec

 
« Toute lutte qui réussit crée un nouveau possible, toute résistance crée de nouvelles possibilités d’émancipation et de vie, créant donc une jurisprudence au sens où cela devient faisable. »,
Miguel Benassayag et Angélique Del Rey, De l’engagement dans une époque obscure, Le passager clandestin, 2011.

"Nous appelons à une manifestation pacifique le samedi 7 octobre à partir de 10 h3O sur la place Carnot à Carcassonne.
 
Nous tenons à informer sur ce qui se passe quant à l'invasion éolienne dans l'Aude et comment notre département 
est en train d’être "vendu" aux marchands de vent.

A cette occasion nous distribuerons des tracts d'explication. Nous parlerons de ce qui se passe sur la RD 52 entre Bouriège et St Sernin et comment des citoyens "résistent" depuis plus de 100 jours : nous vous raconterons  l'histoire des ponts du Rec et du Gourga

Et nous vous demanderons de soutenir la demande d'une loi "anti baillon »
L'Aude est belle et généreuse, elle mérite d’être défendue
 : alors, nous comptons sur la présence de tous, car nous
avons besoin de chacun.

La loi N°76-629 du 10 7 1976 dit :" Il est du devoir de chacun de veiller à la sauvegarde du patrimoine naturel dans lequel il vit. Les activités publiques ou privées d'aménagement, d'équipement et de production doivent se confronter aux mêmes exigences ...

Pour que cette manifestation soit l'expression d'un nouveau possible en terre d'Aude et en Occitanie, venez exprimer votre citoyenneté."

lundi, 24 juillet 2017

Occitanie : communiqué de presse des Faucheurs Volontaires d'OGM

 "Nous avons rédigé des communiqués de presse envoyés aux médias lundi 10 juillet à midi, sans trop de succès en particulier pour le fauchage du champ de tournesol muté VrTH (variétés mutées tolérantes aux herbicides) - silence complet - Ce qui est relativement habituel, comme le fait que le semencier ne porte pas plainte. peut-être vaut-il mieux pour eux étouffer l'affaire ?"

Afin qu'il atteigne les lecteurs : voici le communiqué de presse concernant le fauchage de tournesol muté

OGM - Communiqué presse Usclat d Herault-page-001.jpg

mardi, 04 avril 2017

Biocoop arrête l'eau en bouteilles plastique... Et vous ?

"Faites un geste pour la planète, arrêtez la consommation d’eau en bouteille plastique..."

 www.ma-cons-eau.com 

 

Pour préserver la planète et réduire les émissions de CO2, Biocoop arrête dans tous ses magasins la vente d'eau
en bouteilles plastiques.

Et vous ?

Découvrez les éco-solutions :

http://www.biocoop.fr/produits-bio/Eau?utm_source=faceboo...

lundi, 20 mars 2017

Votre chronique : "le droit international des droits de l’homme énonce le droit à la santé "

Du 20 au 30 mars 2017 semaine pour le rappel des Alternatives aux Pesticides
 
nuit-grave-logo-gf
 
 
A l’initiative du collectif d’associations « Action Citoyenne pour une Alternative aux Pesticides » et de l’association Générations Futures, cette semaine a pour objectifs d’informer sur les impacts des pesticides sur l’environnement et sur la santé, ainsi que de faire connaitre et de promouvoir les alternatives à leur utilisation.
 
OMS1

Des rapports de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) alertent... (lire la suite...)

"Si vous aussi, vous souhaitez que nos élu(e)s et futur(e)s élu(e)s s’intéressent à ce sujet, demandez aux candidat(e)s à l’élection présidentielle de protéger nos enfants des pollutions multiples et diverses !"

>>> Signez et relayez notre pétition <<<

Ce que les « Monsanto Papers » révèlent du Roundup LEMONDE.FR

La justice américaine a déclassifié des correspondances internes de la firme. Dès 1999, cette dernière s’inquiétait du potentiel mutagène du glyphosate.

Rarement hasard du calendrier aura été plus embarrassant pour une agence d’expertise. Dans le cadre d’une action intentée contre Monsanto, la justice fédérale américaine a déclassifié, jeudi 16 mars, plus de 250 pages de correspondance interne de la firme agrochimique, montrant que cette dernière s’inquiétait sérieusement, dès 1999, du potentiel mutagène du glyphosate, principe actif de son produit phare, le Roundup, et molécule phytosanitaire la plus utilisée au monde.

Or le 15 mars, à la veille de la publication de cette documentation confidentielle, l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) annonçait qu’elle ne considérait le glyphosate ni comme cancérogène ni même mutagène – c’est-à-dire capable d’engendrer des mutations génétiques.

Pour Monsanto, l’affaire est cruciale : le Roundup est la pierre angulaire de son modèle économique, fondé sur la vente liée de ce pesticide et des cultures transgéniques capables de le tolérer.

La rapporteuse spéciale sur le droit à l’alimentation de l’ONU dresse un réquisitoire des conséquences délétères des pesticides sur la faune, la flore et l’être humain. Un article de notre partenaire, Le Journal de l’Environnement. euractiv.fr

« Être tributaire de pesticides dangereux est une solution à court terme qui porte atteinte au droit à une alimentation suffisante et au droit à la santé des générations actuelles et des générations futures.» Hilal Elver n’a pas la notoriété d’u...  Afficher la suite ici

mercredi, 15 mars 2017

Votre chronique : Un partenariat éducatif qui interpelle éducateurs et parents

Monsanto partenaire des Éditions Nathan et du GNIS pour enseigner comment préserver la biodiversité !

Communiqué de SumOfUs L’humain avant le profit

« Et si Monsanto enseignait à vos enfants comment préserver la biodiversité ? C’est un peu l’objet du partenariat que viennent de signer les Éditions Nathan et le GNIS, un syndicat national de semenciers regroupant quelques-unes des multinationales les plus dangereuses du marché.

Résultat de recherche d'images pour "nathan"

C’est un membre de SumOfUs qui nous a alertés sur cette collaboration de la honte. L’éditeur de manuels scolaires et le GNIS travaillent à la publication d’une revue intitulée « Mille et une graines » pour accompagner professeurs et lycéens sur des thèmes tels que « la biodiversité » ou « nourrir l’humanité ». Un comble!

En réalité, vu les intérêts et l’hégémonie du GNIS, il s’agira de vanter à nos chères têtes blondes, brunes et rousses, les mérites des OGM et des pesticides pour la planète.

Les Éditions Nathan pensaient sûrement pouvoir mener à bien cette collaboration dans la plus grande discrétion. C’était sans compter la vigilance de certains d’entre vous. Mettons-on leur la pression pour qu’ils abandonnent ce projet de propagande.

Pétition pour demander aux Éditions Nathan de Cesser immédiatement cette collaboration avec les multinationales du toxique

Le Groupement National Interprofessionnel des Semences (GNIS) a été créé sous Vichy dans le but « d’organiser la production et la commercialisation des semences et plants ». Depuis les années 60, ses prérogatives se sont élargies conduisant à de nombreux conflits d’intérêts. Placé sous tutelle du Ministère de l’Agriculture, le groupement veille aux intérêts des grandes entreprises du secteur.... même quand elles vont à l’encontre du respect de notre environnement.

C’est, par exemple, le GNIS qui détermine et répertorie dans un catalogue officiel les variétés de semences qui peuvent être commercialisées. Évidemment, celles qui sont choisies favorisent les grandes industries agroalimentaires au détriment des petits paysans mais aussi de la biodiversité. Ainsi, entre 1955 et aujourd’hui, ce sont près de 80% des variétés végétales comestibles ont disparu de ce fameux catalogue.

Quelle ironie donc de confier un projet pédagogique sur la biodiversité aux groupes qui mettent en danger notre alimentation et notre climat!

Par expérience, nous savons que la mobilisation des membres de SumOfUs peut obliger les grandes entreprises à revoir leurs plans. Les Éditions Nathan n’auront pas d’autre choix que de renoncer à ce partenariat dangereux qui est en totale contradiction avec les valeurs de notre enseignement public.


Dites aux Éditions Nathan que l’école ne doit pas devenir un lieu de propagande pour les entreprises irresponsables. »

« Non à la collaboration toxique entre les Éditions Nathan et le GNIS ! »

signez la pétition

Plus d’informations

Pourquoi faut-il être hors-la-loi pour bien manger ?
Actuality. 10 octobre 2016.

Communiqué du GNIS
GNIS. 1 septembre 2016.

Le GNIS, c'est qui le GNIS ?
Reporterre. 21 janvier 2014.

samedi, 04 mars 2017

Un film de 12 minutes : "Ilha das Flores"

Ilha das Flores (L'Île aux fleurs), titre en version originale du court-métrage documentaire brésilien, réalisé par Jorge Furtado (1989)

Ilha das Flores (1989) Documental Subtitulado : La Isla de las Flores (Español)

"Lo que en principio no es más que la historia de un tomate, desde su origen en una plantación hasta el basurero, por obra y gracia del humor negro, poco a poco se transforma en una cruel y profunda reflexión sobre la condición humana. De la miseria humana, acaso sea más apropiado decir.

Isla de las Flores ganó el Oso de Plata en Berlín, fue elegido el corto del año 90 en Brasil y en 1995, fue incluido por la crítica francesa en la lista de los 100 cortometrajes más importantes del cine. Es el trabajo de un genio, sin lugar a dudas."

ILHA DAS FLORES 35 mm, 12 min, cor, 1989.
Dirección: Jorge Furtado
Producción Ejecutiva: Monica Schmiedt, Giba Assis Brasil e Nora Goulart
Guión: Jorge Furtado
Dirección de Fotografia: Roberto Henkin e Sérgio Amon
Dirección de Arte: Fiapo Barth
Música: Geraldo Flach
Dirección de Producción: Nora Goulart
Montaje: Giba Assis Brasil
Asistente de Dirección: Ana Luiza Azevedo

« L'Île aux fleurs, c’est le chaos d’un monde filmé et classé par une sorte de Facteur Cheval du documentaire qui, entre Swift et Luc Moullet, brasserait un bric-à-brac de données platement objectives sur fond d’ironie et de lucidité pessimiste – excusez le pléonasme. Bric-à-brac, voire. Car tout cela aboutit à la décharge publique sise sur l’île aux fleurs, là où les autochtones les plus pauvres fouissent les ordures après les porcs pour y trouver quelque nourriture. Rien à voir avec un pensum tiers-mondiste plein de bons sentiments. La charge est d’autant plus forte qu’elle s’inscrit dans le normal, la vérité, la logique, le cours du monde, décrit avec cet humour qui est, comme chacun sait, la politesse du désespoir. Et la dénonciation est d’autant plus efficace que l’horreur n’est pas dite mais nous saute à la gorge1. » (Jacques Kermabon)  

https://www.facebook.com/Brefcinema/videos/jacques-kermab...

Récompenses

vendredi, 10 février 2017

Votre chronique : Zéro phyto 100% bio.

« Nous sommes extrêmement fier de vous présenter l'affiche de notre documentaire qui sera en avant-première dès le 16 mars 2017 !

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Sachez qu'à partir du 16 mars, date de la première projection publique à Annecy, le documentaire est programmé entre mars et avril dans environ 60 cinémas un peu partout en France (dates et infos à venir...

Le film sortira nationalement le 8 novembre 2017.» Guillaume Bodin

L’image contient peut-être : 1 personne, textehttps://www.facebook.com/zerophytocentprcentbio/?fref=t

dimanche, 22 janvier 2017

Votre chronique : quelques échos sur la Manif de Rodez

Communiqué de l'Union Locale CNT des Hauts Cantons
 
Quelques articles sur la Manif de Rodez CONTRE LE TRANSFORMATEUR AUX 1000 EOLIENNES, articles sélectionnés par Nicole, une participante à la Manif de Rodez"
 
Les manifestants ont effectué un tour de ville.Les manifestants ont effectué un tour de ville. ( Philippe Henry )
 
 
 
 
Union Locale CNT des Hauts Cantons
11 Rampe du Marché
34220 St Pons de Thomières
unionlocalecnt@laposte.net
Permanence syndicale tous les mercredis matin"

mardi, 27 décembre 2016

Mons-la-Trivalle : Bourse aux jouets et marché de Noël réussis

Le nouveau comité des fêtes de Mons la Trivalle a connu le succès pour sa première bourse aux jouets jumelée à un marché de Noël.

bourse aux jouets 2.jpegLa collecte de jouets au profit des Restos du cœur a connu un généreux succès  

Organisés dans la salle polyvalente, une collecte de jouets au profit des Restos du cœur était aussi mise en place à cette occasion.

Malgré la pluie de nombreux visiteurs sont venus toute la journée chercher un jeu de société, une peluche, des poupées ou des vêtements pour l’arrivée d’un bébé.

Le Marché de Noël quant à lui proposait de nombreuses idées cadeaux pour les fêtes de fin d’année. L’ambiance était au rendez-vous, "le petit vin chaud" de Sébastien était très apprécié des visiteurs. Julien et Karima ont régalé les amateurs avec leurs formules repas.

bourse aux jouets 1.JPG

Les membres du comité ont œuvré toute la journée autour des crêpières pour la plus grande joie des petits et des grands. Satisfaits de cette belle journée ils se sont donné rendez- vous pour l’année prochaine.

Le comité des fêtes remercie toutes les personnes ayant œuvré à cette réussite et généreux donateurs de la part des Restos du cœur. Un grand bravo à Jérôme Corsiano DJ qui animait ce moment festif.

Les membres du comité des fêtes souhaitent à tous d'excellentes fêtes, et une Bonne Année 2017.

jeudi, 01 décembre 2016

Votre chronique : C'est bientôt Noël, ayons une pensée pour les dindes...

welfarm en campagne :

Les conditions de vie des dindes en élevage intensif

"Aujourd'hui en France, 97% des dindes sont élevées de manière intensive, entassées dans des bâtiments sur une litière sale et humide.

Ces animaux ne sont protégés par aucune réglementation spécifique, ce qui permet toutes les dérives."

welfarm en campagne contre l'élevage intensif des dindes 

 WELFARM - Protection mondiale des animaux de ferme

"WELFARM demande à ce qu’une réglementation contraignante soit adoptée au plus vite pour protéger les dindes d’élevage. L‘association souhaite en particulier une limitation de la densité, l’accès à un parcours extérieur et l’utilisation de souches à croissance lente.

→ Vous pouvez soutenir notre demande en signant la pétition destinée au ministre de l’Agriculture sur viededinde.fr

En outre, WELFARM demande aux consommateurs de privilégier l’achat de produits issus des 3% d’élevages plus respectueux des dindes, reconnaissables aux mentions fermières Label Rouge ou Biologique. L’association appelle également les consommateurs à modérer leur consommation de produits d’origine animale.

RDV sur http://www.viededinde.fr pour demander au ministre de l'Agriculture français la création d'une réglementation spécifique protégeant les dindes d'élevage."

Suivez WELFARM : http://www.pmaf.org/
sur Facebook https://www.facebook.com/WelfarmFR/
sur Twitter https://twitter.com/WelfarmFR
sur Instagram https://www.instagram.com/welfarmfr/

vendredi, 21 octobre 2016

Hauts Cantons - HURLEVENT ASSO communique : "Venez à l'Assemblée Générale !"

« Nous vous invitons à participer à notre assemblée générale qui revêt cette année une grande importance ainsi que le montre notre lettre ci-dessous. A bientôt.

Afficher l'image d'origine

Cailho le Haut  le 14 octobre  2016 

 Chers adhérents(es), chers amis(es),

Depuis notre dernière Assemblée Générale de fin mars 2015, il s'est passé beaucoup de choses : les opérateurs éoliens ont élaboré et proposé pas moins de 6 parcs éoliens autour de notre vallée dont les plus connus sont celui de Riols et celui de Courniou (pour ces deux, 24 machines au total) et cela au mépris de la santé des riverains et de l'environnement. Avec notre aide, la résistance s'est organisée et certains projets sont d'ores et déjà quasiment abandonnés. TNE (Toutes nos Energies,) collectif d'associations du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, a joué un grand rôle menant une action en direction du Parc, des représentants de l'Etat et du Conseil Régional.

Même si ensemble, nous avons remporté quelques succès, la lutte doit continuer et s'accentuer en particulier pour le projet de Riols qui a reçu l'aval du Parc. Plus que jamais nous avons besoin de votre soutien, car le projet de Riols, s'ajoutant à celui de Ferrières, saccagerait les Avant-Monts.

Il nous faut donc nous mobiliser à nouveau. Cest pourquoi nous vous appelons a venir nombreux à....

L’Assemblée Générale 

Vendredi 28 octobre 2016, à 18h30

Salle Polyvalente de Prémian

L’ordre du jour sera le suivant :

  • Rapport moral et rapport d’activité + vote.
  • Le point sur les projets dans notre environnement proche et au plan régional. ; quelles actions entreprendre ?
  • Rapport financier + vote.
  • Elections au Conseil d’Administration (remplacement des membres sortants)
  • Mobilisation des adhérents
  • Questions diverses ….
  • Buffet

Notre réunion est ouverte à toutes et tous, adhérents(es) ou non adhérents(es).

Nous serons ravis de vous y retrouver… très nombreux (ses) !!

Le conseil d’administration de l’association Hurlevent 

BULLETIN D’ADHÉSION

 

NOM : Mme, Mlle, M ...................................................................... …….Prénom......................................................................................................................

 

Adresse ..................................................................................................... .Code postal :.............................Ville :....................................................................

 

Téléphone : ............................................................................................... Adresse courriel.....................................................................................................

 

Désire adhérer à l’Association Hurlevent en qualité de  membre actif (cotisation annuelle : 10 €).

(1 bulletin par personne physique, recopier sur papier libre si nécessaire)

 

Date et signature :

 

lundi, 08 août 2016

Votre chronique : le 8 août prochain est le « Jour du dépassement »

''Savez-vous ce qu’est le « Jour du dépassement » ? Il s’agit du moment de l’année où l’humanité a épuisé toutes les réserves naturelles et renouvelables que la Terre peut produire en 1 an. A partir de cette date, nous puisons donc dans les réserves de notre planète.

Cette année, ce seuil sera franchi le 8 aout prochain ! En 2015, c’était le 13 et en 2014 le 17… La tendance est donc alarmante puisque ce jour tombe de plus en plus tôt chaque année.
Les conséquences de la surconsommation écologique sont nombreuses et de plus en plus évidentes.Citons par exemple, le changement climatique, la perte de biodiversité ou encore l’augmentation du prix des matières premières.

Brisez la chaine de la surconsommation

Il est donc impératif que nous inversions cette tendance ! Mais comment faire ? Par des gestes simples, comme celui de laver vos couverts, vous pouvez briser la chaîne de la surconsommation. Connaissez-vous le montant que vous dépensez chaque année pour des ustensiles en plastique ?

Vous pouvez également choisir de soutenir nos actions en faveur de la protection de l’environnement et de ses ressources naturelles en faisant un don.''

Sébastien Snoeck

Communication de Sébastien Snoeck Chargé de mission forêt pour Geenpeace 

organisation internationale et indépendante, dénonce des atteintes à l’environnement et promeut des solutions durables.

lundi, 04 juillet 2016

Hauts Cantons : Mobilisation contre la loi Travail et Nuit Debout à Saint-Pons-de-Thomières

Manifestation le mardi 5 juillet 2016 : rassemblement au rond-point de la route de Castres, Place du Foirail à Saint-Pons-de-Thomières à 11 heures.

Nuit Debout, mercredi 6 juillet 2016 à Saint-Pons-de-Thomières, Parvis de la mairie, à partir de 19 heures.

5juillet 2016 saint ponsAppel à mobilisation par la CNT union locale des Hauts Cantons

samedi, 25 juin 2016

Votre chronique : "Agir pour l'environnement" appelle à voter NON au projet d'aéroport de NDDL‬ le 26 juin !

Afficher l'image d'origine

Agir Pour l'Environnement a ajouté une vidéo à partager :

Pourquoi nous voterons NON au projet d'aéroport de Notre-Dame-...

Des personnalités de la société civile appellent les habitants de la Loire-Atlantique à voter NON au projet d'aéroport deNDDL‬ le 26 juin !

https://reporterre.net/Renover-l-aeroport-de-Nantes-coute...

mercredi, 22 juin 2016

Votre chronique : l'Union Locale CNT appelle à se rassembler

Nouvelle journée d'action contre la loi travail et l'interdiction pour les syndicats de manifester à Paris
 
L'Union Locale CNT appelle à se rassembler
 
à St Pons de Thomières
 
ce jeudi 23 juin 2016 à 11 h place du Foirail
à Bèziers à 12 h devant la sous-préfecture
 
autocollant-conf-cnt-loi-travail-format-reduit
 
"Contre la loi Travail et pour la liberté de manifester, toutes et tous dans la rue les 23 et 28 juin !"

mardi, 21 juin 2016

Hauts Cantons : HURLEVENT ASSO communique, "c’est le moment ou jamais…"

« Venez assister au conseil municipal de Courniou !

Voici l’appel que lance l’association « Protection Somail » de Courniou qui demande à chacun d’entre nous d’assister au conseil municipal de leur commune, qui a lieu ce mardi 21 juin à 20 H 30, à la mairie. (voir pièce jointe)»

 

Afficher l'image d'origine

«Hurlevent est scandalisé par l’attitude de certains élus qui ne se soucient guère des riverains qui seront victimes des machines projetées à proximité des hameaux qu’ils habitent.

Après Ferrières-Poussarou, Les Verreries de Moussans, Riols, Saint-Etienne d’Albagnan, Vieussan et Courniou, c’est au tour de Saint-Pons de Thomières d’envisager un projet.

C’est de la folie !

Mais il n’y a pas unanimité : après Riols (avec 8 voix pour contre 7 et condition suspensive), c’était cette semaine au tour de Saint-Pons de délibérer : 8 voix pour, 8 contre et trois abstentions concernant le projet de Riols, puis s’agissant d’autoriser une étude sur la commune, 9 voix pour, 6 contre et trois abstentions.

Ce sont les maires et présidents de com’com qui sont coupables, car ce sont eux qui introduisent les projets et insistent pour qu’ils soient adoptés.

Maintenant, c’est le conseil municipal de Courniou qui va être appelé à se prononcer alors que la population est très majoritairement contre. Madame le maire va-t-elle vouloir passer en force ?

Le rôle prioritaire de nos élus n’est-il pas de protéger leurs administrés avant toute considération économique ou politique ? »

L’association “Protection Somail” de Courniou précise qu'une présence modérée et courtoise est souhaitée ce Mardi 21 juin au conseil municipal. 

Aux différents conseils (de communes ou de communauté) auxquels nous avons assisté, nous nous sommes abstenus d’intervenir de manière intempestive. Il n’y a pas de raison pour que dans cette commune où un travail considérable a été accompli, nous agissions autrement.

Nous serons présents, calmes et dignes.

Pièce jointe : 

"Le conseil municipal va délibérer sur le projet éolien ce mardi 21 juin 2016 à 20 h 30.

Conscients de cette heure solennelle, les habitants de Courniou et ceux des communes voisines seront présents nombreux à ce Conseil qui engage l&#39;avenir de leur environnement et celui de leurs enfants.

En ces circonstances, une pétition de 306 signataires (600 habitants, 480 électeurs environ à Courniou), donc une large majorité de la population contre le projet éolien a été remise à Mme le maire et à ses conseillers : Tous ces signataires sont des habitants de Courniou, ou des contribuables ayant une résidence secondaire, quelquefois leurs héritiers soucieux de participer à l’avenir de la commune. Un certain nombre encore ne s’est pas exprimé ni les personnes âgées qui n’ont pas été contactées en raison de leur grand âge. D’autres habitants, opposés au projet ont préféré ne pas signer.

Espérons que cette tentative d'expression participative (ou de véritable plébiscite) ne sera pas ignoré du Conseil Municipal.

L'association Protection Somail"

lundi, 20 juin 2016

Mons-la-Trivalle : total succès pour la Fête de la Cerise 2016

Belle journée sans pluie, un atout et un beau succès pour le vide grenier et les étals.

 

«Cette année nous avons fait appel uniquement à des producteurs locaux ce qui a réduit le marché mais dans l'ensemble tout le monde était content, précisent les organisateurs. 

paella cerise 2016.jpg

Nous avons une année devant nous pour trouver d'autres producteurs et varier le marché. Environ 160 repas ont été servis. La journée a été globalement un franc succès.»
 
vrnissage cerise 2016.jpg
 
Succès pour le vernissage de l'exposition. « Plus de 80 visiteurs le dimanche : des habitants de Mons, des artistes et des passants découvreurs. L'atelier mosaïque est actif et l'atelier de peinture fonctionne bien avec des participants de 49 à 83 ans qui viennent de Lunas et jusque de Riols, Vieussan, Bédarieux, Le Bousquet, La Tour et Mons !
 
 expo cerise 2016 P1030443.JPG
Cette exposition, des ateliers du Foyer Rural pendant la Fête de la Cerise est devenue un rendez-vous annuel pour les personnes aimant l'art et attire amis, parents et connaissances.

expo mosaïque cerise 2016.jpg

Josy qui anime l'atelier mosaïque et moi remercions tous les artistes participants mais aussi Arielle, maire de la commune et Anne, conseillère municipale qui nous offrent cette belle bibliothèque salle Marcel Roger pour exposer les œuvres des adhérents.
 
 expo cerise 2016 P1030421.JPG
 
Notre reconnaissance va aussi au Foyer Rural et ses bénévoles, aux organismes qui nous prêtent des grilles de présentation : Cébenna et Lou Récantou... Enfin, s'exclame Danielle au bilan de la journée, à tous ceux qui ont fait que la Fête de la cerise a été une réussite !»
 
musique cerise 2016.jpg
De bons échos de la part de tous : animateurs, artisans et vendeurs du vide-grenier contents de la journée.
 
 
Applaudissements pour la chorale, beaucoup de monde pour apprécier la paella populaire, une bonne ambiance avec les musiciens, et la participation conviviale à l'apéritif de clôture." Globalement un franc succès pour cette Fête de la Cerise 2016.

expo cerise 2016.JPGUne profusion de coquelicots, rouge cerise, en signe de bienvenue à l'accueil de l'exposition