compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 28 novembre 2017

Votre chronique : « appel à manifestation contre le transfo et l'éolien industriel »

Communiqué de L'Amassada

"Bonjour à toutes et tous
Vous savez surement qu'ici, à saint victor dans le sud-Aveyron, nous sommes en plein dans l'enquête d'utilité publique lié au projet de "transfo" de RTE (Réseaux de Transport d’Électricité).

Nous organisons une grande journée de mobilisation le samedi 2 décembre."

Affiche 2 decembre.jpg

"Ce sera surement la dernière avant les expropriations et donc les débuts des travaux. Nous appelons TNE (Toutes Nos Énergies) à mobiliser tous ses collectifs et associations et à venir manifester en nombre."

Non-au-transfo.jpg

« Pas res nos arresta » le film de l’Amassada

Plus d'info : Le film de et par l’Amassada sur la lutte contre le méga transfo de Saint Victor, ses 1000 éoliennes industrielles et le monde qui l’accompagne est disponible via le lien viméo ici : PAS RES NOS ARRESTA

samedi, 18 novembre 2017

Mons-la-Trivalle : Les anciens sont invités au repas festif de fin d'année

Le traditionnel repas des anciens est prévu le samedi 25 novembre 2017 à la salle polyvalente de Mons-la-Trivalle, à partir de midi.

Ce repas de fin d'année est organisé par la mairie de Mons-la-Trivalle et offert à tous les anciens, c'est à dire à chacun des habitants des villages et hameaux de la commune âgés de plus de 60 ans.

L'ambiance festive, la bonne humeur et la gourmandise assurent le succès de cette rencontre qui permet de partager dans la convivialité des liens amicaux construits au fil du temps.

Toujours une super ambiance pour tous au menu du repas.JPGUne chaleureuse ambiance festive est proposée au menu du repas des anciens

Comme l'année précédente ce sera le traiteur René Scheffel qui viendra entouré de toute son équipe pour assurer le service et la qualité d'un repas toujours apprécié par les gourmets avertis.

Le duo Nostal..GIGI proposera une animation dynamique pour cet événement mémorable de 2017 où chants et karaokés sont gaiement partagés. Chacun pourra ainsi venir chanter avec les musiciens, tandis que le bel enthousiasme des danseurs rivalisant de valse, tango et madison sera mis au défi.

Pour prendre part au traditionnel repas des anciens et profiter de ce moment chaleureux, les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 23 novembre 2017 et doivent se prendre directement en mairie, lundi et mardi après-midi, mercredi et vendredi matin au 04 67 97 71 70.

Menu

Apéritif

*****

Assiette de salade + charcuterie

*****

Merlu et sa purée de panais

*****

Filet mignon et ses légumes

*****

Fromage

*****

Tiramisu

*****

Vins + café

mercredi, 15 novembre 2017

VIEUSSAN : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du VENDREDI 13 OCTOBRE 2017

vieussan,compte rendu de la séance du conseil municipal du 13 octobre 2017

vieussan,compte rendu de la séance du conseil municipal du 13 octobre 2017

vieussan,compte rendu de la séance du conseil municipal du 13 octobre 2017

 

samedi, 28 octobre 2017

Vieussan : fermeture de la route départementale 14

Le vendredi 20 octobre, des rochers de la falaise entre Vieussan et Tarassac se sont détachés sur la chaussée devant le véhicule de l'un des membres du conseil municipal de Vieussan qui a donné l'alerte.

falaise avant Vieussan (1).jpg

La paroi des falaises présentant de sérieuses menaces d'éboulements suite à l'épisode pluvieux succédant à la grande sécheresse, la circulation a été immédiatement interrompue.

Les usagers sont contraints depuis à d'importants détours. Plusieurs kilomètres, par la RD 909 pour se rendre en direction de Béziers. Par RD 177 depuis Vieussan vers Boissezon, Mézeilles via Berlou, Saint Chinian, rejoindre Saint-Pons et... Mons-La-Trivalle ou par la RD 160 pour rejoindre Bédarieux par l'étroite route goudronnée aux accotements abrupts entre Le Pin et Plaussenous vers le Poujol, afin d'éviter la portion de route coupée. Les panneaux de déviation sont posés. La plus grande prudence s'impose.

Pour le promeneurs de la Toussaint, une balade par vidéo cantons dOc sur la portion de route interrompue :

La mairie informe que la route restera fermée à la circulation au moins jusqu’au 4 novembre 2017.

Ces directives sont organisées pour éviter tout risque d'accident. Des travaux vont être réalisés à partir du lundi 30 octobre.

"Les informations modifiant la circulation seront affichées au fil des interventions du service" précise Luc Guiraud maire de la commune.

À noter que le secrétariat de la mairie sera fermé le jeudi 2 novembre ainsi que le vendredi 3 novembre 2017.

mercredi, 25 octobre 2017

Vieussan : "Qui a mis le feu à l'abris des chasseurs ?"

Ce dimanche les chasseurs se sont rassemblés sur le plateau de La Bouïsse, mais ils ne sont pas réunis autour des tables, leur abris est désormais en cendre

IMG_3568.JPG

Jésus le président de la Diane de Vieussan, montrant le désastre ne cache pas son émotion et témoigne : "Ça fait 20 ans qu'elle y était cette baraque, c'était George Bousquet qui avait bâtie la cheminée, et elle ne fumait pas. C'était pratique. C'est pas gentil."

IMG_3498.JPG

La "baraque" comme il dit n'est plus qu'un amas de bois et de tôles noircis, les arbres, le tronc brûlé sont encore debout.

IMG_3501.JPG

"On n'emmerde personne, ça servait d'abris pour tout le monde, on laissait ouvert pour qu'elle profite aux cyclistes quand il pleuvait. Et les randonneurs combien de fois ils ont mangé là ? Les VTtistes, les coureurs, les trottinettes de Roquebrun s'y arrêtaient. Et voilà !"

IMG_3571.JPG

Chacun arrive avec sa glacière et ils s'installent au soleil pour pique-niquer.

IMG_3572.JPG

IMG_3576.JPGIMG_3577.JPGIMG_3575.JPG

"Les chasseurs, on est pas aimé" bougonne l'un d'eux. "C'est pas accidentel. On avait déjà eu des graffitis, une fois ils nous avaient même chié au milieu", ajoute un autre.

IMG_3567.JPG

Jésus s'interroge : " mais là, c'est chaud ! On se pose des questions, qui a bien pu nous y mettre le feu ? C'était le vent marin, ça aurait pu brûler toute la montagne."

Ils avaient nettoyé autour. L'incendie s'est heureusement limité à l'abris.

"C'était fait exprès, ils ont transporté un gros pneu laissé à 200 mètre de là, ils ont mis le feu au milieu, ils ont brûlé même les tables et les bancs. Aujourd'hui on y mangerait."

"On saura jamais. On peut pas accuser personne. mais celui ou ceux qui ont fait ça, c'est pas sympa, voilà."

Voir le reportage sur Vidéo Cantons d'Oc

dimanche, 22 octobre 2017

Mons-la-Trivalle : la commune au cœur du projet "Montagnes du Caroux"

Élus et techniciens du développement touristique et de l'aménagement du territoire en visite

Ce lundi les élus de la Communauté de Communes Minervois Saint-Ponais Orb-Jaur (CdCMSO), accompagnés de leurs techniciens, étaient en visite à Mons-La-Trivalle. La commune est au cœur du projet "Montagnes du Caroux" autour des Activités de Pleine Nature (APN).

PHOTO ELUS TECHNICIEN MONS.jpgÉlus et techniciens du développement touristique et de l'aménagement du territoire en visite

"L'engouement pour ces pratiques à l'échelle nationale et le potentiel du territoire indiquent de réelles perspectives de développement touristique autour de ces activités," expliquent les porteurs du projet. Jean-Pierre Barthès, vice-président au Tourisme, et Alain Mouly à l’Aménagement du territoire, ont été accueillis par Arielle Escuret, maire de Mons-La-Trivalle et conseillère communautaire, accompagnée de son adjoint Christian Courtens.

Avec Luc Saloul, Directeur Général des Services, Anne Marabuto-Grumler en charge du service Tourisme&APN et Lydie Lemoine, directrice de l’Office de Tourisme Communautaire, ils ont pris la mesure des équipements touristiques du territoire désigné "Pays Haut Languedoc et Vignobles soit 102 communes, réparties en 4 communautés de communes, pour une population totale de 78509 habitants (Population légale 2012)".

Projet Pôle de Pleine Nature "Montagnes du Caroux"

La candidature du "Pays Haut Languedoc et Vignobles" à l'appel à projet "Pôle de Pleine Nature" du Groupement d'Intérêt Public, GIP Massif Central, a été retenue le 22 novembre 2016.

Ce projet Pôle de Pleine Nature "Montagnes du Caroux" est animé et coordonné par le syndicat mixte du "Pays" en partenariat étroit avec les communautés de communes de Grand Orb, CdCMSO et le Parc naturel régional du Haut-Languedoc.

"Cette stratégie territoriale autour des activités de pleine nature, élaborée en concertation avec les acteurs locaux est fortement soutenue par le département, Hérault Tourisme et Hérault sport. Elle bénéficie du soutien financier de fonds européen de développement régional, FEDER et de Liaison Entre Action de Développement de l'Economie Rurale, LEADER *."

Parmi les projets : "la Création d'école multi-activités, de falaises école et de mur artificiel d'escalade, des aménagements pour le canoë, un site internet commun dédié aux APN, un camp de base APN, la création de sites de baignade, sont des exemples d'actions envisagées".

Site à consulter www.cdcmso.fr et www.payshlv.com

*DOMO document de mise en œuvre LEADER  : http://fr.calameo.com/read/0001152126be72c703ed4

vendredi, 20 octobre 2017

Vieussan : route barrée

La route D 14 est barrée entre Tarassac, commune de Mons-La-Trivalle et  Vieussan, au niveau du parking (anciennement Tanek).

route barrée.jpg

Suite aux intempéries et au glissement du terrain, des rochers de la falaise menacent de s'ébouler.  

Des détours importants obligatoires pour les usagers vers Mézeilles, Berlou, Saint-Chinian ou Le Poujol-via Plaussenous sont à prévoir, selon leur destination.

IMG_3496.JPG

Les travaux pouvant s'avérer important, l'interdiction de la circulation sera prolongée jusqu'à nouvel ordre. 

dimanche, 15 octobre 2017

Hérault : Procès des Faucheurs Volontaires d'OGM à Béziers ce mercredi 18 octobre

Faucheurs Volontaires d'OGM pour dénoncer publiquement les effets nocifs du Roundup

"Les Faucheurs Volontaires d'OGM se sont mobilisés le 19 mars 2016 sur tout le territoire français pour dénoncer la vente des pesticides et notamment du Roundup contenant du glyphosate et des co-formulants hautement toxiques. Ils se sont introduits dans 34 magasins et ont peint les bidons concernés.

12 Faucheurs (-ses) Volontaires sont en procès à Béziers le mercredi 18 octobre pour être intervenus dans un magasin de Pézenas.

La région du Languedoc Roussillon est largement utilisatrice de Roundup ou d'herbicides à base de glyphosate (plus de 4000 tonnes annuelles). Selon la direction de l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse  sa concentration peut dépasser localement 200 fois la norme.

Les Faucheurs Volontaires mènent un combat contre les OGM et l'agriculture industrielle qui les utilise. Il y a un lien direct entre les herbicides et les OGM : en effet la majorité de ceux-ci sont des OGM rendus tolérants aux
herbicides, que ce soit par la méthode de la transgenèse, mise en place à la fin des années 90, ou par les méthodes de mutagenèse plus récentes.
Les OGM transgéniques ne sont plus cultivés en France, mais le sont ailleurs et sont importés massivement pour nourrir nos animaux d'élevage. Dans les pays où ils sont cultivés, les épandages d'herbicides sont la cause de morts, de malformations et de maladies intolérables.
Des OGM mutés sont cultivés en France ce sont essentiellement du tournesol et du colza (150 000 ha environ) : ce sont des éponges à pesticides et les résidus d'herbicides se retrouvent dans les huiles alimentaires et dans l'eau potable, c'est à dire dans nos assiettes et dans nos verres.

Alerter sur un problème majeur de santé publique 

     "Les Faucheurs Volontaires, par cette action du 19 mars 2016, ont voulu alerter sur : 

    - le problème majeur de santé publique que provoque l'utilisation des herbicides et en particulier du                glyphosate classé en 2015 comme « cancérogène probable » par le CIRC, centre de Recherche sur le Cancer

     - les dangers liés à la dispersion du glyphosate (ou de son métabolite l'AMPA) et de ses co-formulants             hautement toxiques 

     - la soumission des pouvoirs publics aux lobbies agro-alimentaires et leur irresponsabilité face aux                   problèmes des pesticides et des OGM, 

      - l'absence de transparence concernant la culture dans notre pays d'OGM mutés tolérants aux herbicides. 

      Les Faucheurs Volontaires demandent

     - le retrait immédiat du Roundup et autres herbicides contenant du glyphosate

      - la levée du secret industriel sur les co-formulants du Roundup et autres herbicides à base de glyphosate. En effet ces herbicides sont constitués de 30 à 40 pour cent de glyphosate, le reste étant des co-formulants toxiques échappant à toute évaluation

      - un moratoire sur la culture en France des OGM mutés tolérants aux herbicides

      - un moratoire sur les importations d'OGM."   Le Collectif des Faucheurs d'OGM

"Le glyphosate empoisonne à petit feu : maladies chroniques, Parkinson, cancers, malformation, dérèglement génétique, problème de fertilité, de comportement, autisme... Perturbateur endocrinien le Roundup entraîne malformations génitales et pubertés précoces (Pr Sultan*, Montpellier)"

En Argentine les champs d'OGM sont traités au glyphosate par avion²"Aux USA, la moitié des enfants seront autistes d’ici 2025" met en garde la chercheuse principale du Massachussetts Institute of Technology**.

Pour les nombreux témoins, spécialistes reconnus, le glyphosate n'est pas la seule matière active du round up. Les co-formulants, poisons très corrosifs issus du pétrole, de l'arsenic, etc., sont 1000 fois plus efficaces et toxiques, ils ne sont jamais testés, ni énoncés, protégés par le secret industriel.

Plusieurs procès ont eu lieu dans différentes régions de France "Nous provoquons délibérément les jugementsUn procès local porterait ces méfaits sur la place publique et sensibiliserait aussi les viticulteurs de la région."

flier 18 oct. verso (1).jpgaffiche 18 oct..jpg

Les Faucheurs Volontaires d'OGM ont un objectif précis

"Nous souhaitons aboutir ainsi à la Saisine de la Cour de Justice Européenne pour dénoncer publiquement les effets nocifs, les évaluations biaisées et incomplètes du glyphosate et de ses co-formulants."

Les procès se multiplient et les militants de l'Hérault attendent leur convocation au tribunal correctionnel de Béziers, ce 18 octobre prochain. 

Une "Touche d'espoir" : Le glyphosate convoqué à Bruxelles

   - Lors du délibéré de ce 12 octobre 2017, le tribunal de Foix a suivi la requête du Parquet et décidé de saisir la Cour européenne de justice sur cette question. Pour les Faucheurs, c’est « une excellente victoire ».

     https://www.infogm.org/6352-foix-evaluation-herbicide-devant-cour-europeenne?lang=fr

   - et en images :

     http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/ariege/foix/glyphosate-juge-du-tribunal-foix-saisit-europe-dangerosite-pesticides-1346687.html

autre liens :

http://www.midilibre.fr/2014/09/13/les-pesticides-plaie-d...

*Le professeur Charles Sultan alertait déjà en 2013

**http://www.northeastern.edu/nejrc/wp-content/uploads/NPAC...

²cf - http://www.midilibre.fr/2012/04/16/la-pulverisation-aerie...

Dossier_Presse_Beziers.doc

06:05 Publié dans abeilles, Actualités, agriculture, amérique, Associations, biodiversité, culture, deuil, développement durable, eau, écologie, Economie, France, Haut Languedoc, Hauts Cantons d'Oc, Hérault, information, jardin, mobilisation populaire, monde, Nature/Environnement, Occitanie, patrimoine, Politique, pollution, santé, société, solidarité, vin, viticulture | Tags : législation européenne sur les pesticides, cour de justice européenne, tribunal de foix, occitanie, faucheurs d'ogm, faucheurs volontaires d'ogm, le larzac, variétés mutées tolérantes aux herbicides, destructions de parcelles d’essai de colza génétiquement modifié, mutagénèse, herbicides, plantes génétiquement modifiées (pgm), plantes transgéniques, roundup de monsanto, glyphosate, composants toxiques, université de caen, criigen, association le chabot surveillance du réseau hydraulique local, comité Écologique ariègeois, alain moles agriculteur victime des pesticides, sofia gatica militante argentine contre ogm et pesticides, nina holland, corporate europe observatory, paul bousquet, médecin ardéchois membre d'alerte médecins pesticides, leïla jenkins, militante argentine contre les ogm et les pesticides, frédéric jacquemart, biologiste, joël spiroux de vendômois, gilles-eric séralini chercheur et professeur en biologie molécul, faucheurs et faucheuses volontaires d'ogm devant le tribunal de, comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie, cécile stratonovitch pédiatre et pédopsychiatre alerte médecins, président de la frapna ardèche et ancien membre du haut conseil | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

jeudi, 12 octobre 2017

Votre chronique : le fléau des bouteilles en plastique...

Qu'en pensez-vous?

L'eau en bouteille n'est pas plus saine que l'eau du robinet et elle coûte 300 fois plus cher que l'eau du robinet !

Sans parler de l'énergie gaspillée et de la pollution liée aux bouteilles en plastique...
Reporterre

 
 
La quasi-totalité des foyers français a accès à une eau du robinet potable et plutôt bonne. Pourtant, le pays est dans le top 5 des plus gros buveurs d’eau…
REPORTERRE.NET 

lundi, 02 octobre 2017

Votre chronique : deux manifestations cette semaine pour HURLEVENT ASSO

Deux invitations à manifester, le 5 et le 7 octobre 2017  dans l'Aude et l'Hérault pour HURLEVENT ASSO

Rendez-vous à la mairie de Riols jeudi 5 octobre à 10 H

"Notre but est d'essayer d'obtenir du maire de revenir sur sa décision d'implanter dix éoliennes, et à cet effet qu'il réunisse le conseil municipal pour en délibérer...

Banderoles déployées devant la mairie de Saint-Pons-de-ThomièresBanderoles déployées devant la mairie de Saint-Pons-de-Thomières © Gaëlle Schüller 29/03/2017

Nous ne manquons pas d'arguments : la délibération de mi-décembre 2015 n'est pas valide puisque la décision n'avait été acquise qu'à une voix de majorité et sous réserve que la décision de la com'com d'alors ne soit pas entachée d'illégalité. Or cette dernière question n'est pas réglée et ne risque pas de l’être.

Les communes alentours ont, soit donné un avis défavorable, dont celle de Pardailhan qui sera très impactée, soit approuvé du bout des lèvres. Ce projet est loin de faire l'unanimité, surtout à cause des nuisances.

Et puis, il y a tout ce que nous venons d'apprendre sur la mortalité des oiseaux et des chauves-souris (mort de nombreux faucons crécerelles à  Aumelas, d'un aigle royal juvénile sur l'Escandorgue, événements qui ont provoqué la colère de la Fédération Nationale de l'Environnement qui a attaqué EDF EN en justice pour Aumelas et menace de le faire pour tous les projets qui n'auront pas fait l'objet d'une demande de dérogation pour destruction d'espèces protégées...) Il faut savoir que pour Riols 2, EDF EN refuse de faire ce type de demande. Venez nombreux soutenir notre délégation !

 

 Stop à l'éolien industriel

Vents et Territoires Contre l'éolien industriel dans les campagnes et en mer

Ensuite, à Carcassonne, pour appuyer l'action de nos camarades de Bourriège dans l'Aude, qui résistent héroïquement depuis plus de deux mois à l'opérateur et aux autres détenteurs de pouvoir le samedi 7 octobre à 10 H voir Appel ci-dessous."

Appel à manifester le 7 octobre à 10 h 30 à Carcassonne

Et le 2ème arrêté d’alignement est arrivé au   pont du Gourga. Il privatise une nouvelle partie de la RD52 en spoliant 4 nouveaux propriétaires. Valéco va tenter de passer sur l'autoroute octroyée par le conseil départemental de l'Aude.... D’ailleurs vendredi quand le nouvel arrêté est arrivé, il était très important pour le conseil départemental de signifier devant un camion que l'on avait obligé à monter...pour ne pas passer ...que "les bons élèves" avaient fait leur travail et qu'en l'absence des propriétaires l’arrêté ne pouvait pas être mis en place ce jour là...Pour des gens qui sont censés participer aux économies d'énergie , ça laisse songeur ...
Ce qui l'est aussi c'est à la fois le gaspillage des deniers publics pour faciliter le passage d'une compagnie privée- qui a toujours dit qu'elle n'avait aucun problème avec les voies d'accès!- .... et l’attitude des responsables politiques , administratifs et judiciaires dont aucun n'a le courage de dénoncer la gabegie de ce projet en reconnaissant que ce permis n'aurait jamais du être octroyé...

 
Y aura-t- il un courageux / une courageuse pour venir témoigner que les projets comme celui ci  qui sont sensés participer à la réduction du CO2 tout en faisant le contraire et en faisant reculer  la démocratie et la république sont une gifle pour toute la démarche écologique ? Une courageuse/ un courageux pour dire que l'aide à la liberté d'entreprendre s’arrête où le mépris des citoyens et les abus de pouvoir commencent ?

Parce qu'il va falloir un courageux ou une courageuse pour mettre un terme à ce projet ou... participer, ensemble et complices, à une honte républicaine !
 
Nous en sommes à cette phase cruciale où les uns et les autres sont "embarrassés" ... Ne le soyez pas... l'affaire est claire : les compagnies ont menti les unes après les autres en se passant la "patate chaude".  Depuis le début elles savaient ne pas avoir les voies d'accès dont Valéco, la dernière, que nous avions informée par courrier de cette impossibilité.
 
Y-a-il eu des personnes qui ont pu l'induire en erreur ou lui faire croire qu'elle pourrait néanmoins passer?
 Avec la cohorte de techniciens en tous genres et d'avocats "payés au mois": nous avons du mal à imaginer que cette compagnie y soit allée sans aucune assurance... Il est temps de savoir lesquelles et pourquoi?

La compagnie savait qu'elle ne passait pas … et elle ne passe pas. Il est peut être temps de définir les responsables des manquements de ce projet.

Mesdames et messieurs les élus, 
si vous pensez qu'en autorisant des projets comme celui ci vous participez à la transition énergétique, vous vous trompez. Vous ne faites que la freiner puisque les  vieilles méthodes refont
 surface et  les citoyens guettent autant "les passe droit" que" les passe pont"...

 
Au contraire une victoire citoyenne sur la RD52 serait un très bon signe pour tous ceux qui sont convaincus, comme nous, que la transition énergétique ne peut pas se faire en bafouant la démocratie mais au contraire en agissant d'une autre façon , dans la transparence , dans la concertation et dans le respect des citoyens.

C'est une chance, à ne pas laisser passer,  de démontrer qu'une nouvelle démocratie est, peut-être, en marche en se servant du projet de Bouriège pour ne pas accepter... l'inacceptable.

 Il serait bon d'ailleurs de remercier les citoyens qui se battent depuis plus de  100 jours pour le respect de la loi, de l'environnement et de la propriété privée plutôt que d'en faire des "boucs émissaires" pour mieux s'en débarrasser...

A ce jour nous demandons au législateur une loi anti-bâillon et à tous ceux qui ont les compétences pour l'élaborer à participer à un groupe de travail.
Nous appelons à une grande manifestation le samedi 7 octobre à partir de 10h30, place Carnot à Carcassonne.

Nous comptons sur chacun et sur tous. Nous devons être nombreux.
 25 sept. 2017 Le Collectif des Résistants du Pont du Rec

 
« Toute lutte qui réussit crée un nouveau possible, toute résistance crée de nouvelles possibilités d’émancipation et de vie, créant donc une jurisprudence au sens où cela devient faisable. »,
Miguel Benassayag et Angélique Del Rey, De l’engagement dans une époque obscure, Le passager clandestin, 2011.

"Nous appelons à une manifestation pacifique le samedi 7 octobre à partir de 10 h3O sur la place Carnot à Carcassonne.
 
Nous tenons à informer sur ce qui se passe quant à l'invasion éolienne dans l'Aude et comment notre département 
est en train d’être "vendu" aux marchands de vent.

A cette occasion nous distribuerons des tracts d'explication. Nous parlerons de ce qui se passe sur la RD 52 entre Bouriège et St Sernin et comment des citoyens "résistent" depuis plus de 100 jours : nous vous raconterons  l'histoire des ponts du Rec et du Gourga

Et nous vous demanderons de soutenir la demande d'une loi "anti baillon »
L'Aude est belle et généreuse, elle mérite d’être défendue
 : alors, nous comptons sur la présence de tous, car nous
avons besoin de chacun.

La loi N°76-629 du 10 7 1976 dit :" Il est du devoir de chacun de veiller à la sauvegarde du patrimoine naturel dans lequel il vit. Les activités publiques ou privées d'aménagement, d'équipement et de production doivent se confronter aux mêmes exigences ...

Pour que cette manifestation soit l'expression d'un nouveau possible en terre d'Aude et en Occitanie, venez exprimer votre citoyenneté."