compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 17 juillet 2017

Mons-La-Trivalle : vernissage de l'exposition "Léo et Julie de concert "

Le Jeudi 20 juillet à 19 h Le Comptoir Associatif accueille deux jeunes dessinateurs Julie Legrand et Léo Alcaraz pour le vernissage de leur exposition : "Léo et Julie de concert ".

"A mi-chemin entre illustration et bande dessinée, nous nous spécialisons dans le champ de l'image et de la narration." déclarent les duettistes, en formation à l'Ecole Supérieure d'Art d'Épinal dans les Vosges.

Vernissage de l'exposition Léo et Julie de concert.jpg"Trapézistes", une œuvre de Julie 

Vernissage de l'exposition Léo et Julie de concert 2.jpg"Liberté d'expression", une œuvre de Léo

Dessins, illustrations, gravures ou sérigraphies, technique et formation académique sont au service de l'imagination.

Julie et Léo ont à peine plus de 20 ans et chacun, dans son propre registre, construit un univers fantastique. L'exposition est à découvrir jusqu'au 30 juillet.

dimanche, 15 janvier 2017

Vieussan : « Qui était donc mon grand père, Jean Joseph Paul Roque ? »

Retrouver ses racines est une interrogation essentielle, d'autant plus attachante quand cette quête recèle un mystère.

Pour Monique, épouse Astier née Cazaledes, la partie occultée de sa généalogie autour de son grand père Jean Joseph Paul Roque, l'obsède.

Séducteur frivole ou amant sincère, pourra-t-elle découvrir sa personnalité ?

Qui était donc mon grand père Jean Joseph Paul Roque.jpgPour Monique,  son grand père Jean Joseph Paul Roque reste une énigme à élucider

« Je vais essayer de vous relater le peu que je connais : ma grand mère, Henriette Cazaledes Marie Claire est née à Cazouls les Béziers le 22 janvier 1883. Elle a eu 2 enfants naturels : Paul Henri Joseph Pierre Cazaledes, mon père, né à Barcelone le 28 mars 1903 et Claire Marie Rose Cazaledes, ma tante née à Béziers le 12 décembre 1904.

vieu,reconnaissance de paternité,famille,roque,cazaledes,combes,berlou,cazouls les béziers,saint pons de thomièresLe 22 janvier 1883 naissait Henriette Cazaledes

Henriette est décédée à Béziers des suites de l'accouchement, le 5 janvier 1905. Elle avait 22 ans !

Ses 2 enfants ont été reconnus par leur père Jean Joseph Paul Roque né à Béziers le 6 mai 1869. C'est lui, MON GRAND PERE dont je sais seulement qu'il est décédé à Béziers le 10 octobre 1906. »

Mais, la reconnaissance des 2 enfants d'Henriette n'était pas légale, le divorce de Jean Joseph Paul, en instance en Espagne n'était pas prononcé. Sa mère, Claire Roudigou, née à Cazouls le 24 avril 1844 et veuve de Jean Paul Roque, charcutier, né à Saint Pons le 29 janvier 1844, la fait annuler après la mort de son fils.

« Sur son lit de mort ma grand-mère Henriette a fait appeler ses parents, Bruno Cazaledes et Marie Boissezon, qui l'avaient rejetée et purement et simplement mise à la porte quand elle était enceinte, pour leur demander pardon et pour qu'ils s'occupent de ses 2 enfants. En sa mémoire ils ont appelé leur petite fille Henriette comme leur fille.»

C'est autour de la crèche de Noël au Pin que Monique a retrouvé le berceau de ses arrière-grands-parents maternels sur la commune de Vieussan à Boissezon.

- "Henri Cazaledes, né à Cazouls le 25 septembre 1857 et décédé le 17 février 1934 et Boissezon Marie Joséphine née à Cazouls le 8 février 1859 décédée à Cazouls le 24 février 1940 (fille de Boissezon Pierre et de Carrière Claire, sœur de Boissezon Zélie Emma née à Boissezon le 25 janvier 1881 épouse de Boissezon Joseph Pierre - mariés sous le régime dotal -acte Me Gabolde notaire à Olargues)
Zélie est la mère de Boissezon François Marie Joseph né le 14 juin ? et décédé à Cazouls le 10 mars 1931 laissant pour recueillir sa succession sa mère Zélie Emma et sa tante Marie Joséphine Boissezon (mon arrière grand-mère)
François est donc le cousin germain de ma grand-mère Henriette Cazaledes."

« En outre ma tante, Henriette a été mise en nourrice dans la famille Combes de Berlou qui habitait face à la cave coopérative. Je me souviens être allée acheter du vin chez eux. Je suppose que la sœur de lait de ma tante devait avoir sensiblement le même âge qu'elle.

Mon père et ma tante m'ont dit se souvenir s'être appelés Roque à l'école maternelle pendant quelques années et puis tout à coup s'être appelée Cazaledes. Je pense que pour eux cela a du être un traumatisme et une honte. c'est pour cela qu'ils avaient du mal a en parler et que j'ignore beaucoup de choses.

François Guiraud, ancien maire de Vieussan, était le filleul de mon père Paul. Il était venu à Cazouls lors des obsèques de mon père en 1977. J'ai le souvenir d'un monsieur très distingué. OUF ! je vous ai tout dit ! »

Henriette cazaledes  2016-02-29 12.06.04.jpg

Quelques documents anciens, de rares photos, quelques dessins précis de paysages, de délicats portraits tracés de la main légère d'Henriette, jeune fille romanesque.

Henriette Cazaledes.jpg

Ces lignes sensibiliseront peut-être des lecteurs : « Je pense qu'il est difficile de tisser les parentés tout cela est tellement vieux... Ce que je connais mal et que j'aimerais mieux démêler concerne la lignée de mon grand père Jean Joseph Paul Roque. »

Qui pourra aider Monique à retrouver des liens et réhabiliter la mémoire de celui dont elle ignore tout ?

dimanche, 11 décembre 2016

Votre chronique : « Une pensée apaisante pour cette belle journée du 11 décembre 2016 »

« Tel temps à la Saint-Daniel, même temps à Noël. »

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Une douce note de Jacques Prévert en ces temps incertains où la violence et la haine gangrènent les cœurs...

Photo de  Libre expresssion

mardi, 29 novembre 2016

Mons-la-Trivalle : la bibliothèque met la BD à l'honneur

La bibliothèque municipale de Mons-la-Trivalle accueille le Festival BD dans la vallée

Ces Carnets de Villages sont chaque année l'occasion de s'immerger en toute simplicité dans l'univers de la Bande Dessinée et de rencontrer leurs auteurs.

Ils parcourent carnets en main, les routes du monde où les vastes espaces du rêve. Pour leurs lecteurs, ces dessinateurs-auteurs, tracent d'encre et de couleurs, les constats et les espoirs d'un univers à leur mesure.

mons-la-trivalle,biblitohèque,carnets de village,festival bd,bande dessinéeÀ l'accueil des lecteurs de la bibliothèque municipale, Barbara, l'une des bénévoles

Les animateurs qui se relaient au service de la lecture à Mons-la-Trivalle rappellent à tous les lecteurs déjà inscrits, et à tous ceux qui souhaitent les rejoindre que la bibliothèque est ouverte trois fois par semaine.

CARNET DE VILLAGES - FESTIVAL DE BD

Le lundi et le mercredi de 15 h à 17 h et le vendredi ouverture de 16 h à 18 h pour cette saison en raison des jours plus courts, et non de 17 h à 19 h ainsi qu'il était d'usage. Les animateurs remercient les habitués de bien vouloir prendre note de cette modification d'horaire.

La salle de prêt et de lecture municipale sera ouverte plus tôt ce mercredi 30 novembre où une séance d'initiation à la Bande Dessinée est proposée de 14 h à 18 h en présence des dessinateurs et le goûter sera offert par les bénévoles de la bibliothèque.

dimanche, 21 août 2016

Votre chronique : le 19 août, "Journée mondiale de la photographie"

Depuis quelques années, le site internet wolrdphotoday propose de célébrer, le 19 août, la journée mondiale de la photographie. Le choix de cette date ne doit rien au hasard puisqu'elle coïncide avec l'invention "officielle" de la photographie.

À 18 heures 39 ce jour là, ne initiative originale lancée en 2013 par le forum Pose Partage, suggère à tout à chacun de réaliser son cliché à cette heure précise...

Afficher l'image d'originejournee-mondiale.com canal du midi © pat31 - fotolia.com
 
"Un cadeau au monde libre" C'est avec ces mots que le gouvernement français de l'époque, le 19 août 1839, célébrait cette invention qui n'avait alors que quatre ans. On la doit au français Louis Daguerre inventeur* du... Daguerreotype .
* il convient de prendre un peu de recul face à ce titre d'inventeur car l'histoire de l'invention de la photographie remonte un peu avant, avec les travaux de Nicéphore Niepce qui, semble-t-il, a été le réel inventeur du procédé, quelques années avant que Daguerre ne s'en empare.

Un peu plus loin dans l'histoire, rendons hommage au physicien Perse Ibn Al Haytham qui est le premier à avoir posé le principe de "la chambre noire" (traité d'optique) et donc des bases de la photographie, entre 940 et 1035 après J.C. pour plus d'info, un site à visiter : fr.wikipedia.org

Depuis, la photographie a fait son chemin, devenant l'outil privilégié du témoignage historique, du journalisme, de la découverte, etc...

Martine Franck 1989 FRANCE. Languedoc-Roussillon region. Nimes. 1989.

Sur le site de Henri Cartier-Bresson, dit "l'œil du siècle", c'est l'occasion de rencontrer Martine Franck, sa compagne qui laisse l’empreinte singulière d’une grande artiste, un « regard » d’une sensibilité exceptionnelle.

jeudi, 30 juin 2016

Mons-la-Trivalle : l'atelier-jardin de Pablo et le Comptoir des Artistes ouvrent leur espace

Le Festival Art et jardin veut "faciliter l’échange de proximité entre des mondes culturels différents et faire découvrir les artistes et les jardins de la vallée.

De multiples créateurs dans l'environnement naturel luxuriant des Hauts Cantons et Mons-La-Trivalle au cœur des Gorges d'Héric, tel est l'espace privilégié où Le festival Art et jardin trouve un terreau propice. Deux parcours d’ateliers d’artistes et de jardins sont mis en place le samedi 2 et le dimanche 3 juillet 2016 dans la vallée.

Pablo Quedad expose son univers.jpg

Dès l'entrée du village, près de La Rodge Pizzeria, l'exploration artistique conduira vers l'atelier-jardin de Pablo Quedad qui met en scène des sculptures de métal. Ces silhouettes découpées au feeling et au gré du chalumeau de l'artiste habitent l'espace où la  nature a gardé ses droit. Rouages et pièces de métal détournées, objets ressuscités créent un univers foisonnant et ludique.

Pablo toupines sur vélo déjanté.jpgCréation de Pablo Quedad, remarquables toupines, sur vélo déjanté

"Nous savons qu'on ne peut faire du grand art que dans un climat de liberté absolue. L'inverse est soumission, art conventionnel, donc faux. Et par conséquent il n'est pas utile à l'homme. Les rêves sont utiles parce qu'ils sont libres." déclarait Ernesto Sábato, Romancier et essayiste argentin (1911-2011) dont l'oeuvre témoigne de la difficulté de vivre, propre au monde moderne (Conversations à Buenos Aires. 2001)

L'atelier-jardin de Pablo Quedad, sera ouvert non stop de 10 h à 19 h. Buvette sur place. Contact Pablo au 06 07 54 98 78. 

Continuant vers le cœur du village, au comptoir Associatif, sous les fraîches voûtes de pierres, la visite se déroulera de découvertes en découvertes. Attirant l'attention sur les œuvres singulières de Marie-Hélène Roger qui accueille le public dans son monde décalé où, déconcertants, les étonnants Charats prennent la pose.
fin mai Marie hélène début juin 2016 088.JPG

L'exposition rassemble les artistes habitués des lieux, les photos de Irene 0rtega en présence des nombreux visiteurs fidèles à cet espace dédié à l'art, dans un esprit de partage, d'échanges créatifs et de convictions idéologiques.
Le Comptoir Associatif des artistes de Mons la Trivalle proche de l'épicerie Vival, place du Platane sera ouvert le 2 juillet de 17 h à 19 h 30 ; le 3 juillet de 11 h à 13 h et sur rendez-vous. Contact Marie Hélène Roger au 06 73 19 57 47 

jeudi, 23 juin 2016

Mons-la-Trivalle : Irene Ortega invite à partager l'apéro de clôture de son expo

L'exposition de Irene Ortega est visible depuis le début du mois de juin au Comptoir Associatif de Mons-la-Trivalle.

irene ortega,exposition,mons-la-trivalle,bijoux,photo,peinture,comptoir associatifIrène Ortega, associe création artistique et engagement citoyen

Photographies, peintures, collages, poèmes, bijoux... Dans ses diverses œuvres l'artiste multidisciplinaire, mêle matières et techniques, unissant et superposant ses visions du monde.

Impliquée dans un travail social autour des migrations, Irene Ortega milite parallèlement pour améliorer la situation des personnes prises dans le flux des différentes marées citoyennes.

« La naissance de Marea Granate, explique-t-elle, prend la couleur du passeport espagnol, symbole des exilés de la crise, dont un des noyaux les plus actifs est à Montpellier ».

Son engagement rejoint celui des Indignés s'élevant contre les conditions de vie dégradées sous les régimes non-démocratiques, les situations de guerre et les persécutions.

Les créations de Irene Ortega imprégnées de surréalisme, sont encore à découvrir durant quelques jours, son exposition se terminant en fin de semaine.

irene ortega,exposition,mons-la-trivalle,bijoux,photo,peinture,comptoir associatif

L'artiste invite tous les amateurs d'art à venir à sa rencontre pour partager l'apéro de clôture lors du vernissage de fin d'exposition qui aura lieu ce vendredi 24 juin à 17 h 30 au Comptoir Associatif, place du Platane, à côté de l'épicerie Vival, à Mons-La-Trivalle.

mercredi, 08 juin 2016

Mons-la-Trivalle : l'exposition de Irene Ortega se prolonge jusqu'au 24 juin

Le récent vernissage de son exposition a permis de découvrir les créations de Irene Ortega, jeune artiste née à Valence en Espagne et qui a choisi depuis 2012 de résider en France 

Irene OrtegaIrene Ortega expose un travail imprégné de symbolique et de surréalisme

L'exposition en cours dans les Hauts Cantons au Comptoir Associatif de Mons-la-Trivalle permet de faire connaissance avec l'univers de l'artiste, de découvrir ses œuvres, photographies, peintures, collages, bijoux...

Irene Ortega invite chacun à venir à sa rencontre au Comptoir Associatif, place du Platane, à côté de l'épicerie Vival, à Mons-La-Trivalle jusqu'au 24 juin 2016 tous les jours de 16 à 19 h.
Consulter le site web www.ireneortega.org.
Contact Irene Ortega 07 87 48 23 10.

mercredi, 25 mai 2016

Vieussan : Fêter la Nature à l'écoute de la biodiversité

La Fête de la Nature mise à l'honneur au mois mai, célébrait ses 10 ans en cette année 2016. Partout en France cet événement invitait à renouer les liens avec la biodiversité au travers de plus de 5 000 manifestations.

15 mai 2016 080.JPG

La vie, dans les Hauts Cantons d'Oc nous montre à quel point notre patrimoine naturel est beau et l'équilibre de la biodiversité qui nous entoure très vulnérable aussi.

logo  15.jpg

Sous l'égide de l'association des Farfadets, passionnés de nature, appareil photo et caméra aux aguets, micro en bandoulière, la quête, au gré de la balade rencontra de discrets habitants des berges et des bois.


Ce mois de mai est l'occasion d'entendre le Rossignol Philomèle, petit oiseau à la voix étonnamment puissante.

rossignol

Son répertoire mélodique varié, enchante de ses notes flûtées les nuits de printemps, de suivre un oiseau survolant le cours de l'Orb et d'admirer les fleurs simples des sentiers.


De courts reportages vidéo mettent en lumière, au fil des saisons, la faune, la flore et la luxuriance de la vie des hauts cantons, offrent modestement une vision au plus près de ces infimes instants saisis.

Visibles sur le blog « Vidéo Cantons d'oc », les images, au delà des mots, dévoilent en musique cet univers sensible et furtif, où se tisse, harmonieusement, la biodiversité.

dimanche, 10 avril 2016

Hauts-Cantons : votre chronique... la vie... envers !

Imagina.jpgPhoto Imagina