compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 03 octobre 2017

Votre chronique : deux manifestations cette semaine pour HURLEVENT ASSO

Deux invitations à manifester, le 5 et le 7 octobre 2017  dans l'Aude et l'Hérault pour HURLEVENT ASSO

Rendez-vous à la mairie de Riols jeudi 5 octobre à 10 H

"Notre but est d'essayer d'obtenir du maire de revenir sur sa décision d'implanter dix éoliennes, et à cet effet qu'il réunisse le conseil municipal pour en délibérer...

Banderoles déployées devant la mairie de Saint-Pons-de-ThomièresBanderoles déployées devant la mairie de Saint-Pons-de-Thomières © Gaëlle Schüller 29/03/2017

Nous ne manquons pas d'arguments : la délibération de mi-décembre 2015 n'est pas valide puisque la décision n'avait été acquise qu'à une voix de majorité et sous réserve que la décision de la com'com d'alors ne soit pas entachée d'illégalité. Or cette dernière question n'est pas réglée et ne risque pas de l’être.

Les communes alentours ont, soit donné un avis défavorable, dont celle de Pardailhan qui sera très impactée, soit approuvé du bout des lèvres. Ce projet est loin de faire l'unanimité, surtout à cause des nuisances.

Et puis, il y a tout ce que nous venons d'apprendre sur la mortalité des oiseaux et des chauves-souris (mort de nombreux faucons crécerelles à  Aumelas, d'un aigle royal juvénile sur l'Escandorgue, événements qui ont provoqué la colère de la Fédération Nationale de l'Environnement qui a attaqué EDF EN en justice pour Aumelas et menace de le faire pour tous les projets qui n'auront pas fait l'objet d'une demande de dérogation pour destruction d'espèces protégées...) Il faut savoir que pour Riols 2, EDF EN refuse de faire ce type de demande. Venez nombreux soutenir notre délégation !

 

 Stop à l'éolien industriel

Vents et Territoires Contre l'éolien industriel dans les campagnes et en mer

Ensuite, à Carcassonne, pour appuyer l'action de nos camarades de Bourriège dans l'Aude, qui résistent héroïquement depuis plus de deux mois à l'opérateur et aux autres détenteurs de pouvoir le samedi 7 octobre à 10 H voir Appel ci-dessous."

Appel à manifester le 7 octobre à 10 h 30 à Carcassonne

Et le 2ème arrêté d’alignement est arrivé au   pont du Gourga. Il privatise une nouvelle partie de la RD52 en spoliant 4 nouveaux propriétaires. Valéco va tenter de passer sur l'autoroute octroyée par le conseil départemental de l'Aude.... D’ailleurs vendredi quand le nouvel arrêté est arrivé, il était très important pour le conseil départemental de signifier devant un camion que l'on avait obligé à monter...pour ne pas passer ...que "les bons élèves" avaient fait leur travail et qu'en l'absence des propriétaires l’arrêté ne pouvait pas être mis en place ce jour là...Pour des gens qui sont censés participer aux économies d'énergie , ça laisse songeur ...
Ce qui l'est aussi c'est à la fois le gaspillage des deniers publics pour faciliter le passage d'une compagnie privée- qui a toujours dit qu'elle n'avait aucun problème avec les voies d'accès!- .... et l’attitude des responsables politiques , administratifs et judiciaires dont aucun n'a le courage de dénoncer la gabegie de ce projet en reconnaissant que ce permis n'aurait jamais du être octroyé...

 
Y aura-t- il un courageux / une courageuse pour venir témoigner que les projets comme celui ci  qui sont sensés participer à la réduction du CO2 tout en faisant le contraire et en faisant reculer  la démocratie et la république sont une gifle pour toute la démarche écologique ? Une courageuse/ un courageux pour dire que l'aide à la liberté d'entreprendre s’arrête où le mépris des citoyens et les abus de pouvoir commencent ?

Parce qu'il va falloir un courageux ou une courageuse pour mettre un terme à ce projet ou... participer, ensemble et complices, à une honte républicaine !
 
Nous en sommes à cette phase cruciale où les uns et les autres sont "embarrassés" ... Ne le soyez pas... l'affaire est claire : les compagnies ont menti les unes après les autres en se passant la "patate chaude".  Depuis le début elles savaient ne pas avoir les voies d'accès dont Valéco, la dernière, que nous avions informée par courrier de cette impossibilité.
 
Y-a-il eu des personnes qui ont pu l'induire en erreur ou lui faire croire qu'elle pourrait néanmoins passer?
 Avec la cohorte de techniciens en tous genres et d'avocats "payés au mois": nous avons du mal à imaginer que cette compagnie y soit allée sans aucune assurance... Il est temps de savoir lesquelles et pourquoi?

La compagnie savait qu'elle ne passait pas … et elle ne passe pas. Il est peut être temps de définir les responsables des manquements de ce projet.

Mesdames et messieurs les élus, 
si vous pensez qu'en autorisant des projets comme celui ci vous participez à la transition énergétique, vous vous trompez. Vous ne faites que la freiner puisque les  vieilles méthodes refont
 surface et  les citoyens guettent autant "les passe droit" que" les passe pont"...

 
Au contraire une victoire citoyenne sur la RD52 serait un très bon signe pour tous ceux qui sont convaincus, comme nous, que la transition énergétique ne peut pas se faire en bafouant la démocratie mais au contraire en agissant d'une autre façon , dans la transparence , dans la concertation et dans le respect des citoyens.

C'est une chance, à ne pas laisser passer,  de démontrer qu'une nouvelle démocratie est, peut-être, en marche en se servant du projet de Bouriège pour ne pas accepter... l'inacceptable.

 Il serait bon d'ailleurs de remercier les citoyens qui se battent depuis plus de  100 jours pour le respect de la loi, de l'environnement et de la propriété privée plutôt que d'en faire des "boucs émissaires" pour mieux s'en débarrasser...

A ce jour nous demandons au législateur une loi anti-bâillon et à tous ceux qui ont les compétences pour l'élaborer à participer à un groupe de travail.
Nous appelons à une grande manifestation le samedi 7 octobre à partir de 10h30, place Carnot à Carcassonne.

Nous comptons sur chacun et sur tous. Nous devons être nombreux.
 25 sept. 2017 Le Collectif des Résistants du Pont du Rec

 
« Toute lutte qui réussit crée un nouveau possible, toute résistance crée de nouvelles possibilités d’émancipation et de vie, créant donc une jurisprudence au sens où cela devient faisable. »,
Miguel Benassayag et Angélique Del Rey, De l’engagement dans une époque obscure, Le passager clandestin, 2011.

"Nous appelons à une manifestation pacifique le samedi 7 octobre à partir de 10 h3O sur la place Carnot à Carcassonne.
 
Nous tenons à informer sur ce qui se passe quant à l'invasion éolienne dans l'Aude et comment notre département 
est en train d’être "vendu" aux marchands de vent.

A cette occasion nous distribuerons des tracts d'explication. Nous parlerons de ce qui se passe sur la RD 52 entre Bouriège et St Sernin et comment des citoyens "résistent" depuis plus de 100 jours : nous vous raconterons  l'histoire des ponts du Rec et du Gourga

Et nous vous demanderons de soutenir la demande d'une loi "anti baillon »
L'Aude est belle et généreuse, elle mérite d’être défendue
 : alors, nous comptons sur la présence de tous, car nous
avons besoin de chacun.

La loi N°76-629 du 10 7 1976 dit :" Il est du devoir de chacun de veiller à la sauvegarde du patrimoine naturel dans lequel il vit. Les activités publiques ou privées d'aménagement, d'équipement et de production doivent se confronter aux mêmes exigences ...

Pour que cette manifestation soit l'expression d'un nouveau possible en terre d'Aude et en Occitanie, venez exprimer votre citoyenneté."

lundi, 27 mars 2017

Hauts Cantons - HURLEVENT ASSO appelle à rassemblement ce mercredi 29 mars 2017

HURLEVENT ASSO Hauts Cantons communique :

« Manifestons contre le projet éolien Riols 2 ! 

à l'occasion de l’enquête publique,

le commissaire enquêteur étant présent en mairie,

Rassemblons nous

ce mercredi 29 mars 2017

à 10 H 30

devant la mairie de Saint-Pons de Thomières

pour protester contre le projet éolien de Riols 2

imposé par EDF EN (bafouant ses propres engagements) et les autorités, au mépris de la santé des riverains, de l’environnement et de nos paysages ! Hurlevent »  

Les éoliennes vivent sous perfusion d'eau ou de charbon : "Les nouvelles énergies renouvelables (solaire, éolien...), peuvent produire beaucoup d'énergie... Mais seulement de temps en temps, quand elles veulent bien travailler." 

Sur les bruits que font les éoliennes, les nuisances sur la santé, les paysages, l’environnement et l'économie, liens ci-dessous vers des documents : 

http://lemontchampot.blogspot.fr/2015/01/comprendre-lener... Quelques affirmations (en rouge)  à l'épreuve des faits

http://leventtourne.org/attestations-juridiques-du-tgi-de...

http://montceau-news.com/environnement/312611-le-bruit-de...

http://epaw.org/echoes.php?lang=fr&article=n525 (Des vols périlleux dans les parcs éoliens)

Quelques documents à télécharger ci dessous pour consultation :

Massacre d'oiseaux.doc        Contrepoints1.docx     aigle royal-biolgie-écologie.doc      carnage 2.doc                        LPO-CanardEnchaine.pdf     ChS-synth.doc             Les éoliennes tueuses de chauves.doc

vendredi, 24 mars 2017

Hauts cantons d'Oc : "Le projet de parc éolien Riols 2 est inacceptable !"

Communiqué de l'association Hurlevent 

"Le projet de parc éolien Riols 2 est inacceptable

Ce n’est pas nous qui le disons, mais l’Autorité Environnementale* (institution régionale officielle)

Elle estime le projet Riols 2 non satisfaisant. Nous avons relevé quelques remarques parmi d’autres :

« Le projet modifie profondément les perceptions immédiates et le cadre de vie des hameaux à proximité… »

« Les résultats des mesures de bruit mettent en évidence un risque de dépassement des valeurs réglementaires… »

« L’effet cumulé avec le parc des Avant-Monts (Ferrières-Poussarou) marque le grand paysage… » « Le parc est visible depuis certains point de vue de Saint-Pons de Thomières (impact jugé fort), ou d’autres hameaux et villages implantés sur les premiers contreforts du Somail… », « depuis les positions en belvédères, Caroux et Somail, routes, sites patrimoniaux… »

Pour les oiseaux et les chauves-souris, « le projet ne parvient pas à apporter les garanties que les enjeux forts sont sufffisamment pris en compte. » Les aigles royaux et plusieurs espèces de chauves-souris, pourtant protégées, seront fortement menacés.

Ce massacre n’est-il pas insupportable ?"

Résultat de recherche d'images pour "contre les éoliennes"Dessin de Geluck

"Peut-on approuver un projet qui impacte lourdement le cadre de vie des habitants (environ 115) des 7 hameaux proches du projet, qui leur rendra la vie difficile, voire impossible ?

Peut-on accepter la mutilation de notre paysage ? et ses conséquences sur le tourisme ?

Rappelons que la vallée du Jaur est la partie la plus touristique du Parc Naturel Régional et que, suite au sinistre de l’agriculture, le tourisme constitue la principale ressource  du pays. Même si elle ne diminue que de 10 % (ce serait, nous en sommes sûrs, très supérieur), cela ferait une perte bien supérieure au montant des taxes perçues par les collectivités territoriales… et un appauvrissement pour de nombreuses personnes.

Pour ces raisons, nous vous demandons

d’émettre un avis défavorable au projet Riols 2

Votez Non !

Le 16 mars 2017                                                                    Hurlevent   Attac Jaur-Somail

 

« Rendez-vous ce Vendredi 24 mars à 18 H à Saint-Pons, réunion de TNE Toutes nos Énergies, collectif anti-éolien, salle sous la mairie, pour analyser les problèmes rencontrés dans notre lutte et enparticulier, pour les projets en cours (dont Riols et Courniou). Vous êtes tous bienvenus.»                                                                    

*Voir ci dessous le lien vers l'avis émis par DREAL Occitanie au titre des article L.122-1 et suivants du code de l'environnement

http://www.occitanie.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pd...

La DREAL Occitanie Sous l’autorité du préfet de région et sous l’autorité fonctionnelle des préfets de département, est chargée de mettre en oeuvre les politiques de l'Etat en matière d'environnement et logement, de développement et d'aménagement durables.

lundi, 06 mars 2017

Hauts Cantons d'Oc : Enquête Publique à Riols

Projet Éolien Industriel de Riols
 
Enquête publique
 
Le commissaire enquêteur sera présent à la Mairie de Riols
 
 lundi 6 mars 2017
 
de 14 h à 17h
 
Collioure59 est l'auteur de cette photo de Riols (Hérault)  

vendredi, 03 mars 2017

Occitanie Environnement : Invitation à l'AG de l'association anti-éoliennes de Courniou samedi 11 mars 2017

Hurlevent Asso communique :

"Invitation à l'AG de l'association anti-éoliennes de Courniou

Voici ci-dessous une invitation à l'assemblée générale d l'association de Courniou, Nous vous invitons chaleureusement à y participer, car c'est aussi notre combat : EDF EN avec ses projets de Ferrières-Poussarou, de Riols (2), des Verreries de Moussans, et de Courniou, tient à nous encercler (au total environ une quarantaine de machines). Si elle y réussit, notre vallée, défigurée, ne vaudra plus un clou.

Éoliennes dans l'Aude.Éoliennes dans l'Aude. © Maxppp

Il est urgent de résister. Les habitants de Courniou le font très bien. Allons les encourager et, en même temps, puiser du courage.

NON A COURNIOU-LES-EOLIENNES !

ASSEMBLEE GENERALE PROTECTION SOMAIL :

Samedi 11MARS 2017

à 17 H Salle de la mairie

Ce que nous redoutions est arrivé : Nous sommes confrontés à un déni de démocratie inacceptable. Alors qu’une majorité de la population a signé une pétition pour s’opposer à l’implantation d’éoliennes industrielles sur la commune, que le conseil municipal a lui aussi voté contre le projet, EDF EN a déposé un dossier en préfecture qui va être instruit par les services administratifs jusqu’à l’enquête publique.

De plus, un projet supplémentaire est apparu, celui des Verreries de Moussan prévu dans une zone surplombant le village. Courniou va être cerné d’éoliennes. Le danger se précise et s’amplifie. Il va falloir se mobiliser.

L'impact visuel d'une éolienne - Aucun(e)L'impact visuel d'une éolienne - Collectif TNE Occitanie Environnement

La répartition des éoliennes dans la région Occitanie. - Aucun(e)La répartition des éoliennes dans la région Occitanie. - Collectif TNE Occitanie Environnement

Face à l’invasion des projets dans le parc naturel, 140 associations de défense de toute la région, dont l’association Protection Somail, se sont rassemblées dans un collectif (TNE Occitanie Environnement) pour tenter de faire entendre une voix différente de celle du lobby éolien. Mais elles ne peuvent pas agir localement à notre place. Certes, nous avons les 350 signatures de la pétition des habitants de Courniou refusant tout projet d’éoliennes industrielles.

Mais nous demandons aussi votre soutien et intérêt, vous, sympathisants et habitants de Courniou, dans ce combat qui va être long.

Pour parler de nos moyens d’action, nous vous invitons à

notre assemblée générale le samedi 11 mars,

à la salle de la mairie, à 17h.

Merci de nous rejoindre pour défendre énergiquement notre cadre de vie et notre patrimoine.

Ordre du jour : bilan d’activités, bilan financier, actions à venir, adhésions."

Quelques liens :

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/le-c...

www.occitanie-tribune.com/articles/1005/occitanie-le-coll...

www.ladepeche.fr/article/2017/01/13/2495514-les-voeux-du-...

ventsetterritoires.blogspot.fr/2016/12/occitanie.html

www.lalettrem.fr/actualites/tne-occitanie-environnement-u...

www.lamarseillaise.fr/herault/developpement-durable/55413...

www.leparisien.fr/montpellier-34000/eoliennes-en-occitani...

vallee-aveyron-sanseolienne.over-blog.com/2017/01/inciden...

www.aboutdevents.net/communiqué%20TNE%20OE.pdf

mercredi, 06 juillet 2016

Hauts Cantons : communiqué de HURLEVENT ASSO

Le projet d'extension de l'Éolien industriel sur le territoire du Parc fait polémique : Voici le communiqué mensuel de HURLEVENT ASSO retransmis dans son intégralité -avec quelques rares coupures notées : (coupure/modérateur du blog)-

Le visuel interactif augmenté de Nelly Galan - PAO Icso Le Tarn libre rend compte de la situation de la tension grandissante sur l’éolien dans le Parc naturel régional du Haut Languedoc

Le Parc naurel régional du Haut Languedoc est en train de devenir l'épicentre de l'éolien dans la région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées.)

"Le mois de juin dans notre vallée 

Voici ce qu'il s'est passé pendant le dernier mois.

Le mois de juin a été particulièrement chargé.

Information préalable : La commission du PRNHL compétente en matière d’éoliennes avait donné son avis (fin mars-début avril ?) sur les projets de Riols 2 et des Verreries de Moussans/Boisset, mais il nous a longtemps été longtemps impossible de le connaître (« Nous ne pouvons pas le dire »). Evidemment, c’est pour nous empêcher de nous organiser. (coupure/modérateur du blog)… !

Seul le projet de Riols 2 a reçu un avis favorable. Bien sûr, nous n’avions pas été admis à cette commission, même en tant que simples spectateurs, ce qui est tout simplement scandaleux ! En tout cas, c’est réglé pour Boisset/Verreries.

Le 10 juin, la Com’com du Saint-Ponais devait donner son avis sur le projet éolien de Riols. Nous avons fait passer un argumentaire axé sur les nuisances pour les riverains. Les conseillers l’ont eu un peu tard et n’ont pas vraiment eu le temps de le lire. En tout cas, le sort des riverains ne les inquiète pas beaucoup  puisque il n’y a eu que deux voix contre et une abstention.

Le 14 juin, c’était au tour du conseil municipal de Saint-Pons de délibérer sur le projet Riols 2 : Nous avions vu le maire auparavant et lui avons remis une documentation analogue à celle du 10 juin. Mais il aurait fallu faire davantage : en effet, le résultat du vote montre la fragilité des prises de position 8 voix pour, 8 contre et trois abstentions.

Puis s’agissant d’autoriser une étude de projet éolien sur la commune par Valorem (sur la crête des Trois Boules, pas loin du col de Saint-Colombe), 9 voix pour, 6 contre et trois abstentions.

Nous avons eu le sentiment que si nous avions été un peu plus disponibles, nous aurions sans doute pu inverser la tendance.

Ce que nous avons pu noter par ailleurs, c’est que des pressions fortes avaient été exercées pour faire aboutir ces projets.

Le 21 juin, conseil municipal à Courniou. A l’ordre du jour, le projet éolien.

Nous avions lancé un appel à venir nombreux (« C’est le moment ou jamais »), car nous pensions tous, d’après un certain nombre d’entretiens individuels avec les conseillers que le conseil serait assez nettement favorable au projet. Mais il nous a été rapporté après le « pré-conseil », seul moment de véritable discussion (mais non ouvert au public), que la majorité s’était révélée plutôt contre.

Pour éviter de tomber dans les provocations de cette femme la mairesse, (coupure/modérateur du blog), et qui est capable de retourner la situation, il valait mieux lancer un appel au calme, ce que nous avons fait.

Il y avait néanmoins beaucoup de monde ce soir-là, et surtout des habitants de Courniou pour assister à la délibération sur ce projet de 14 éoliennes sur le rebord du Somail. Il y a eu un long exposé de la part de Me le Maire et on ne savait pas trop bien où cela mènerait. On pouvait penser que son intention allait être d’insister pour un avis favorable. Mais non…

Finalement, le vote a eu lieu à bulletins secrets et a donné le résultat suivant : pour la poursuite du projet : 3, contre 11, et une abstention.

Ce résultat est à mettre au crédit du collectif de Courniou (qui s'est transformé en association et qui a accompli un travail considérable tous ces derniers mois).
Nous sommes heureux d'avoir pu y contribuer.

Maintenant, ce n'est pas forcément terminé, mais c'est un acquis important. Il est bien possible qu'EDF EN ne renonce pas, mais ce sera bien plus difficile pour elle.

Apparemment, tous les conseils devaient siéger avant fin juin (ils ont été sans doute pressés de le faire), car c’était au tour de Pardailhan ce vendredi 24 juin de donner son avis sur Riols 2.

Nous n’avons pas eu le temps de faire beaucoup plus que ce qui avait été fait sur les hameaux proches de du site prévu pour l'implantation (Rodomouls, Cathalo, Le Plo de Cathalo), où presque tous les habitants ont signé notre pétition. Auparavant, un de nos camarades de Pardailhan avait contacté le plus possible de conseillers municipaux, muni d’une documentation persuasive.
Nous nous sommes contentés de faire le tour de Pardailhan pour remettre un tract motivé invitant les habitants à être présents au conseil.

Le maire a accepté qu’il y ait une petite intervention avant la séance.. C’est notre camarade de Pardailhan qui s’en est chargé. Ensuite, le maire a indiqué qu'il avait l'intention de demander un vote à bulletins secrets, ce que les conseillers ont refusé. Puis, il a été question de ce qu'EDF EN proposait à la commune pour obtenir son avis favorable au projet Riols 2. Ce n'était pas grand chose, mais non plus pas négligeable. Mais il n'y a pas eu de véritable discussion, car une fois de plus, elle avait eu lieu en "pré-conseil". 

Le vote, si j'ai bonne mémoire, a donné le résultat suivant : contre le projet : 5, pour : 2 et abst. 4 : Ça ne paraît pas extraordinaire, mais c'est solide, car ce sont des positions bien affirmées (on peut penser que les abstentions sont dues aux soucis concernant les nuisances de l'éolien pour les hameaux exposés), et il ne sera pas question d'accepter toute autre disposition en faveur du projet éolien (ce qui a été affirmé par le maire en séance). Autrement dit, il ne sera pas question de revenir sur le projet éolien.

La commune de Pardailhan, fidèle à son attitude démocratique, reste donc le cauchemar d'EDF EN

Il y avait du monde pour assister à ce conseil.

Bilan : Il nous reste Riols 2 (quoique… nous n’avons pas de nouvelles de Vieussan où la réunion publique pour la présentation du projet n’a toujours pas eu lieu. Le secret est particulièrement bien gardé).

Mais nous n’avons dit notre dernier mot.

Une seule remarque d’ensemble : lorsque nous sommes disponibles et que nous sommes au moins quelques-uns à nous mobiliser, il y a possibilité de victoire. 

Nous allons entrer dans la période estivale, pendant laquelle il se passe généralement peu de choses. Toutefois, le 13 juillet, une délégation de TNE emmène Agnès Langevine, vice-présidente du Conseil Régional d’Occitanie, visiter des parcs éoliens du sud du Massif Central et il y aura des rencontres avec des associatifs pendant ce périple… L‘objectif essentiel est de montrer les dégâts qu’entraîne l’éolien…

Vous aurez un compte-rendu de cette journée.

Bon été !"

mardi, 21 juin 2016

Hauts Cantons : HURLEVENT ASSO communique, "c’est le moment ou jamais…"

« Venez assister au conseil municipal de Courniou !

Voici l’appel que lance l’association « Protection Somail » de Courniou qui demande à chacun d’entre nous d’assister au conseil municipal de leur commune, qui a lieu ce mardi 21 juin à 20 H 30, à la mairie. (voir pièce jointe)»

 

Afficher l'image d'origine

«Hurlevent est scandalisé par l’attitude de certains élus qui ne se soucient guère des riverains qui seront victimes des machines projetées à proximité des hameaux qu’ils habitent.

Après Ferrières-Poussarou, Les Verreries de Moussans, Riols, Saint-Etienne d’Albagnan, Vieussan et Courniou, c’est au tour de Saint-Pons de Thomières d’envisager un projet.

C’est de la folie !

Mais il n’y a pas unanimité : après Riols (avec 8 voix pour contre 7 et condition suspensive), c’était cette semaine au tour de Saint-Pons de délibérer : 8 voix pour, 8 contre et trois abstentions concernant le projet de Riols, puis s’agissant d’autoriser une étude sur la commune, 9 voix pour, 6 contre et trois abstentions.

Ce sont les maires et présidents de com’com qui sont coupables, car ce sont eux qui introduisent les projets et insistent pour qu’ils soient adoptés.

Maintenant, c’est le conseil municipal de Courniou qui va être appelé à se prononcer alors que la population est très majoritairement contre. Madame le maire va-t-elle vouloir passer en force ?

Le rôle prioritaire de nos élus n’est-il pas de protéger leurs administrés avant toute considération économique ou politique ? »

L’association “Protection Somail” de Courniou précise qu'une présence modérée et courtoise est souhaitée ce Mardi 21 juin au conseil municipal. 

Aux différents conseils (de communes ou de communauté) auxquels nous avons assisté, nous nous sommes abstenus d’intervenir de manière intempestive. Il n’y a pas de raison pour que dans cette commune où un travail considérable a été accompli, nous agissions autrement.

Nous serons présents, calmes et dignes.

Pièce jointe : 

"Le conseil municipal va délibérer sur le projet éolien ce mardi 21 juin 2016 à 20 h 30.

Conscients de cette heure solennelle, les habitants de Courniou et ceux des communes voisines seront présents nombreux à ce Conseil qui engage l'avenir de leur environnement et celui de leurs enfants.

En ces circonstances, une pétition de 306 signataires (600 habitants, 480 électeurs environ à Courniou), donc une large majorité de la population contre le projet éolien a été remise à Mme le maire et à ses conseillers : Tous ces signataires sont des habitants de Courniou, ou des contribuables ayant une résidence secondaire, quelquefois leurs héritiers soucieux de participer à l’avenir de la commune. Un certain nombre encore ne s’est pas exprimé ni les personnes âgées qui n’ont pas été contactées en raison de leur grand âge. D’autres habitants, opposés au projet ont préféré ne pas signer.

Espérons que cette tentative d'expression participative (ou de véritable plébiscite) ne sera pas ignoré du Conseil Municipal.

L'association Protection Somail"

lundi, 23 mai 2016

Votre chronique : le mois d'avril de l'Association Hurlevent

Hurlevent Asso propose le compte-rendu de ce mois d'avril à la lecture publique. Parti du constat que beaucoup de gens ignoraient ce qui se passait autour de leur combat contre l'éolien industriel... Publier  régulièrement les infos évite cet écueil et permet de partir sur des bases solides.

"compte-rendu mensuel avril 2016

Beaucoup de choses dans ce mois. Dans l’ordre chronologique : 

  • le 7 avril :: rendez-vous à la Com’com du Saint-Ponais avec son président. Selon lui, l’accord obtenu par les représentantes de Courniou et de Riols permettant à leurs communes d’obtenir 65 % de l’IFER et non pas seulement 20 % pourrait etre appliqué sans difficulté. Mais la question de la légalité de cet accord, selon nous, n’est pas réellement tranchée. Nous avons noté que le président n’est pas persuadé qu’en cas de vote concernant l’éolien, le conseil voterait majoritairement pour…
  • le 13 avril :: visite chez le maire de Saint-Pons, Georges Cèbe : il s’agit de tenter de le convaincre de demander à son conseil municipal de se prononcer contre les projets éoliens de Riols et de Courniou.

A cette occasion, il nous apprend que le 15 avril, lors de la séance du Conseil municipal, il sera question d’un projet sur Saint-Pons : Valorem, opérateur éolien, sollicite l’autorisation de mener une étude pour un parc éolien sur la crête des Trois Boules.

  • le 15 avril, nous assistons au conseil municipal : effectivement, la question est posée, dans les questions diverses. Après un long conseil sur les questions budgétaires, la question est simplement abordée, mais ne fait pas l’objet d’un vote, l’information du conseil étant insuffisante. Nous avons bien fait d’assister à cette séance.
  • le 22 avril : Carton rouge à l’éolien industriel : grande réunion-manifestation au Palais des Congrès de Mazamet.

Mazamet.jpgManifestation réussie au Palais des Congrès de Mazamet avec une participation de 600 à 700 personnes

L’objectif était atteint. Une bonne partie des personnes présentes ont signé un manifeste destiné aux autorités en charge de l’éolien dans la nouvelle région, à savoir Daniel Kruger, directeur de la DREAL à Toulouse et A Langevine, vice-présidente en charge de l’environnement au nouveau conseil régional.

Ces responsables devaient recevoir une délégation de 8 personnes représentant les associations de quatre départements, et cela dans la dernière semaine du mois d’avril. Nous vous donnerons dans notre prochain billet, des nouvelles de ces rencontres aorès la prochaine réunion de TNE (Toutes nos Energies) qui en tirera les conclusions.

  • Olargues: Grande soirée le 30 avril à la salle polyvalente, avec le soutien de Hurlevent, contre l’éolien industriel, mais aussi le gaz de schiste, le compteur Linky… Il est venu du monde, à différents moments de cette manifestation, certains dans l’après-midi, d’autres en début de soirée, d’autres encore en soirée qui se sont longuement attardés.

Hurlevent est intervenu sur plusieurs points : l’absence de fiabilité de l’éolien industriel qui conduit à des pannes gigantesques contre lesquelles de plus en plus de pays cherchent à se protéger en installant à leurs frontières des transformateurs-déphaseurs pour refouler cette électricité fatale, le coût de cette énergie payée plus de trois fois par les usagers et les contribuables et aussi le comportement des opérateurs éoliens qui se conduisent dans nos campagnes comme le faisaient les colonialistes en Afrique et ailleurs (confiscation des richesses de ces pays avec en contrepartie, de la verroterie pour les « indigènes »).

            · Courniou

Après la grande réunion du mois dernier, à laquelle ont participé plus de 120 personnes, Madame Sonzogni avait déclaré qu ‘elle se prononcerait contre le projet. Nous citons notre précédent bulletin : « Très peu de temps après, a eu lieu une réunion entre deux membres des associations et Madame le maire. La discussion a été assez longue. Il en ressort surtout qu’elle avait décidé de dire Non au projet et de demander à ses conseillers de faire de même.

Les associations, et en particulier l’association Protection Somail, se sont déclarées satisfaites et ont demandé la confirmation par écrit de cette décision.».

Il y avait un conseil municipal ce 2 mai 2016. C’était l’occasion d’en terminer avec cette question, mais non…

Pourtant, une déclaration comme ci-dessus en présence de délégués de deux associations dignes de foi, c’est comme une parole donnée. Apparemment, le premier magistrat de Courniou avait envie de revenir sur cette parole. Après le conseil municipal,

elle a mis systématiquement en accusation les opposants. s’est exprimée avec arrogance et agressivité, sans apporter quoi que ce soit de neuf sur le projet d’EDF EN…

A suivre…"

mardi, 26 avril 2016

Mons-la-Trivalle : une journée bio avec les jardins de Gus à la Tanek

Ce dimanche 1er mai, sera une journée exceptionnelle pour La Tanek : la petite boutique associative qui regroupe la riche exposition des produits du terroir et de l’artisanat locaux sera agréablement reverdie par la luxuriance et le parfums des végétaux.

La venue de Gus à la Tanek annonce toujours un été fertile.JPGLa venue de Gus à la Tanek annonce toujours un été fertile

Les jardins de Gus continuent leur vocation nourricière et viennent embellir toute la saison des jardiniers amateurs de vie saine, nombreux parmi les habitants les Hauts Cantons de L'Hérault.

La Tanek a changé de commune, transportant de Vieussan à Mons toutes ses productions locales, et , comme chaque année se fait une fête d'accueillir Gus et ses plants de culture biologique.

Plants de légumes bio : tomates, aubergines, courgettes, poivrons et bien d'autres, de variétés diverses, des traditionnelles aux plus exceptionnelles, et aussi des aromatiques classiques et originales et des plants de fleurs, promesse d'un bel été...

Le choix sera grand et Gus, égal à lui-même, sera là dans toute son authenticité pour accueillir les jardiniers d'un jour comme les plus experts !

La Tanek, désormais située face à la Crèche de Mons-la-Trivalle attendra de nombreux amateurs à ce sympathique rendez-vous de nature de 10 h à 19 h dimanche 1er mai.
Contact La Tanek :  tel. 07 68 41 09 39.

GUS 1°mai 16 n°2.jpg

vendredi, 01 janvier 2016

Bonne Année 2016 !

Carte de voeux 2016 Planète Bleue

Joie et Paix pour tous !