compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 12 août 2017

Saint-Julien : concert au prieuré le 16 août

Un voyage musical du Moyen âge à nos jourssaint julien,concert,http:laviedeshautscantonsdoc.blogs.midilibre.com2017-08-16 affiche 3.jpg

plus d'informations : www.musart91.fr

Contact Roland Arnaud tel : 06 07 56 51 69

vendredi, 07 juillet 2017

Votre chronique : ondes électromagnétiques et pollutions chimiques, autant de nuisances pour la santé publique

Le professeur Dominique Belpomme, poursuit son engagement pour alerter sur les dangers des pollutions environnementales. Au sein de L’ARTAC, Association pour la Recherche Thérapeutique Anticancéreuse, il mène un combat soutenu pour promouvoir au niveau national et international, en particulier européen, une politique de prévention.

Le professeur Dominique Belpomme est à l'origine de la formulation de santé durable, image en miroir du concept de développement durable et de prévention environnementale qui lui est associé. Concepts formulés et explicités dans le Mémorandum de l’Appel de Paris ainsi que dans plusieurs articles et livres grand public

Conférence du Professeur Belpomme cancérologue et docteur en médecine environnementale à Biarritz le 2 février 2017

 

Le Professeur Dominique Belpomme, président de l’ECERI, l’Institut Européen de recherche sur le cancer et l'environnement.

Dans son ouvrage “Comment naissent les maladies… et que faire pour rester en bonne santé”, le Professeur Belpomme propose une nouvelle grille de lecture et met en avant toutes les incidences des paramètres extérieurs et environnementaux sur la santé., entre 70 et 90% des cancers déclarés sont dus à l’environnement. Le spécialiste évoque les pesticides, la pollution, les ondes et les divers expositions dont nous sommes victimes, souvent, sans même nous en douter.

Ajoutée le 25 juilet 2016 par http://www.tvlibertes.com/

Rencontre dans les Hauts Cantons d'Oc le 23 juin 2015 avec le professeur Dominique Belpomme

vendredi, 21 avril 2017

Hauts Cantons d'Occitanie : la première rencontre philo aura lieu à Saint Julien

Par la voix de Marie-Paule, Les Amis du Prieuré invitent les habitants des Hauts Cantons d'Occitanie et tous les amateurs de réflexions constructive à se joindre à eux :

"En cette veille des élections, se retrouver sous le soleil printanier, pour passer un moment ensemble dans le plaisir de la réflexion, ne semblait pas dénué d’intérêt. C’est pourquoi, les filousophes du samedi vous proposent une première rencontre philo.

einstein_warhol_bis_aHeinstein par Warol.jpg Albert Einstein, photo de Arthur Sasse le 14 mars 1951, revue ici par Andy warhol

Le terme de filousophe  est un mot d’esprit de Victor Hugo. Sans doute, ne prenait-il pas les philosophes très au sérieux l

C’est dans cet esprit là que nous avons imaginé notre première rencontre.

Elle aura lieu ce samedi 22 avril, à 10 heures, dans la salle de Vilaris, à Saint Julien.

Le thème : l’humour et la philosophie.

Fabrice Garcia, nous aidera à étayer notre réflexion.

La rencontre sera suivie d’un apéro coopératif.

Pensez à prévoir un petit quelque chose pour le chapeau. A vous tous, à très bientôt.

Les Amis du Prieuré."

lundi, 27 juin 2016

Hauts Cantons : rencontre avec le professeur Belpomme

"Comment naissent les maladies", le dernier livre du professeur Dominique Belpomme est publié aux éditions Les liens qui libèrent.

Il y a un an : rencontre avec le professeur Belpomme qui mettait la dernière main à son ouvrage.

Spécialiste, éminent cancérologue Dominique Belpomme défend la notion de « santé durable » pour associer développement durable et prévention environnementale.

 10 juin 2015 010.JPG

Pour le professeur Belpomme, la multiplication des cancers et des nouvelles pathologies, est due à la dégradation de notre environnement (Un rapport de l’OMS, publié en mars dernier, évalue à 12,6 millions le nombre de morts dus à la pollution de l’air, de l’eau, des sols, ainsi qu'aux substances chimiques et au changement climatique.)

Pour ces "maladies" assure-t-il, les causes ne sont plus endogènes – propres à notre corps - mais exogènes, c’est-à-dire liées à des facteurs extérieurs. Non seulement le nombre des cancers augmentent mais ils touchent, en outre, des individus de plus en plus jeunes…

Dominique Belpomme, sensible à l’écologie et au développement durable, prône un changement radical, appelant les gouvernants à la mise en place de mesures de prévention environnementales et le monde médical à changer son point de vue : privilégier la prévention et ne pas s’en tenir qu’aux soins…

Ces idées, le professeur Dominique Belpomme les développe dans plusieurs ouvrages, dont le dernier, paru en avril 2016 aux éditions Les liens qui libèrent, "Comment naissent les maladies". autour du thème « La véritable cause des maladies ».

Le Professeur, Dominique Belpomme est président de l'Artac (Association pour la recherche thérapeutique anticancéreuse).

Le cancérologue met en cause la dégradation de l’environnement : pollutions chimiques et champs magnétiques. 

"La pollution, par quelques-un, de l'environnement qui est le bien commun de tous, devrait être reconnu comme un crime de santé" assure Dominique Belpomme.

Autres livres écrits par le professeur Belpomme :

"ces maladies créées par l'homme" albin michel, 2004

"guérir du cancer ou s'en protéger" fayard 2005

"avant qu'il ne soit trop tard !" fayard 2007

vendredi, 15 janvier 2016

Mons-la-Trivalle : avec Bruno Tamone une figure locale disparaît

Bruno était arrivé à Mons-la-Trivalle dans les années 60

Originaire du joli hameau du Bersend, dans le beaufortain en Savoie, Bruno nous a quitté le 13 décembre 2015. Il était parti de la ferme familiale pour travailler à Saint Julien à la construction de l'usine hydroélectrique de Montahut vers 1960.

IMGP0807.JPG

Bruno Tamone restera dans les mémoires, ici avec son fidèle petit compagnon Roxy

Travailleur, honnête et bon vivant, toujours prêt à rendre service, il est vite adopté et ne quittera plus la vallée.

Il débuta une carrière de chauffeur routier avec Pierre Cazals son beau père, puis à la Vernière, enfin à son compte au volant de son Camion Benne Scania.

Il partagea les premières parties de belote au Foyer de Colombières avec Max, des heures de mécanique avec Raymond, Thierry puis Guy, des parties mémorables de boules et de rires avec Josian et toute l'équipe qu'il aimait rejoindre.

Il détestait la solitude, appréciait de retrouver Daniel, Jean-Pierre, Marius et ses nombreux amis au Roc, à la station ou aux cafés du coin.

Depuis 5 ans il combattait courageusement la maladie soutenu par ses enfants, Patricia et Franck et l'équipe médicale. La plus sournoise d'entre elles l'a emporté trop vite.

Ils sont venus nombreux l'accompagner dans son dernier voyage, c'est une figure locale du paysage trivallois qui disparaît.Tous présentent leurs sincères condoléances à sa famille. Bruno repose en paix à Colombières sous le regard bienveillant des siens. 

lundi, 11 janvier 2016

Hauts Cantons : Un convoi insolite pour clore l'année 2015

Le 31 décembre 2015, au cours de la dernière chasse de l'année, l'équipe de chasse de Saint Julien a eu la bonne surprise de rencontrer un âne et son maître sur le plateau, dans un vallon sous le col de Peyre d'Azent.

âne et chasseurs 31-12-2015 St Julien.jpgLe fameux attelage en plein effort

Les chasseurs étaient en train de transporter un lourd sanglier sur un dénivelé important. Les sentiers sont difficiles aux alentours des cols de Montahut, de Peyre d'Azent et de Landres, et par endroit il faut chercher le chemin. Il n'est pas aisé de marcher, surtout avec un lourd fardeau...

La rencontre inattendue fut donc appréciée, le propriétaire de l'âne proposa de transporter l'animal sur le dos de sa bête, ce qu'ils ont fait, composant ainsi un étonnant tableau, qui méritait d'être immortalisé...

Un convoi insolite pour clore l'année 2015. Les chasseurs ne sont pas prêts d'oublier cette aventure ! L'âne non plus sans doute. Ces attachants et robustes animaux ont une mémoire... remarquable !

vendredi, 01 janvier 2016

Bonne Année 2016 !

Carte de voeux 2016 Planète Bleue

Joie et Paix pour tous !

vendredi, 11 décembre 2015

Hauts Cantons : Élections Régionales du 2e tour, information de vote

À propos des "votes blancs" et "votes nuls".

élections (2).jpg

« Gisser dans l’urne une enveloppe vide n’est pas considéré comme un vote blanc mais comme un vote nul. Le vote blanc consiste à mettre dans l'enveloppe puis dans l’urne une feuille blanche, sans aucune mention de candidat. 

Quant au vote nul, c’est... tout le reste : un bulletin portant des rayures ou des mentions ; plusieurs bulletins différents dans une même enveloppe ; un bulletin déchiré ; etc.

Le code électoral tient la comptabilité des deux, de façon distincte. Mais seul le vote « blanc » est pris en considération.»

Un lecteur du blog  signale cependant : " ...après une recherche dans le code électoral (http://www.legifrance.gouv.fr/), voici ce que j'ai trouvé :

 
LOI n° 2014-172 du 21 février 2014 visant à reconnaître le vote blanc aux élections
 
Article 1
 
Le troisième alinéa de l'article L. 65 du code électoral est complété par trois phrases ainsi rédigées : 
« Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal.
Ils n'entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins.
 
Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc. »
 
Il y a là une contradiction que je laisse méditer."
 
Un lien à suivre pour approfondir l'histoire du vote blanc.
 
 
Les Pouvoirs publics reconnaissent le vote blanc : Loi n° 2014-172 du 21 février 2014

"Le vote blanc consiste, pour un électeur, à glisser un bulletin vierge (ou pas de bulletin du tout) dans l’enveloppe qu’il dépose ensuite dans l’urne. Jusque-là, le code électoral n’établissait pas de distinction entre vote blanc et vote nul (bulletins déchirés ou annotés). Lors du dépouillement, les votes blancs et les votes nuls étaient comptabilisés ensemble et annexés au procès-verbal du dépouillement mais sans être pris en compte dans le décompte des suffrages exprimés.
 
Les parlementaires ont considéré que le vote blanc a une signification politique particulière et qu’il convient d’opérer une distinction claire entre l’absence de vote, le vote nul parce qu’irrégulier et le vote blanc du citoyen. En outre, une meilleure reconnaissance du vote blanc devrait contribuer à la lutte contre le développement de l’abstention voire "dégonfler les votes pour les extrêmes", l’électeur disposant d’une voie nouvelle pour faire entendre son insatisfaction à l’égard de l’offre politique et pour appeler au renouvellement de celle-ci." (source http://www.vie-publique.fr/)

mardi, 22 septembre 2015

Mons-La-Trivalle : La mémoire de Joseph Jeay de Boissezon sera honorée en l'église

Le Père Desfours célèbrera l'office à la mémoire de Jo de Boissezon

Le Père Jean-François Desfours, archiprêtre, responsable jusqu'ici de la paroisse Notre Dame des Lumières est désigné au service des trois paroisses de Saint Pons du jaur, de Saint-Jacques des lacs et de Sainte Thérèse du Caroux. 

plaussenous chapelle 2011-09-01 002.JPGLe Père J-F Desfours,habitué des Hauts Cantons est le nouveau prètre des paroisses Orb-Agoût-Jaur  

Les trois paroisses des « Vivantes Vallées Orb-Agoût-Jaur, sont réunies par le feuillet mensuel répertoriant les « activités pastorales au fil des jours ».

Le nouveau prêtre Jean-François Desfours a la charge du vaste territoire des 3 paroisses

Ce début de septembre a vu le départ des deux prêtres, Luis Iñiguez et  Philippe Azais, attachés aux trois paroisses Orb-Agoût-Jaur.  Depuis Saint-Pons-de-Thomières, lieu de rattachement, ils dispensaient leurs bons offices auprès des fidèles de ce vaste territoire, célébrant les messes selon un planning très organisé.

Récemment, à Notre Dame de Trédos qui domine la vallée dans le massif forestier des Avants Monts, Mgr Pierre-Marie Carré archevêque du Diocèse de Montpellier présidait la rencontre religieuse, festive et fraternelle , programmée annuellement pour la cérémonie de la messe de la Nativité de Marie. Notre Dame de Trédos, anciennement Notre Dame des Trésors, est marquée dans les annales.

Vierge Notre Dame de Tredos.jpg

On raconte qu'en 1600, alors qu'une épidémie de peste ravageait la région, 18 000 personnes prirent part à un pèlerinage vers Notre Dame DeTrédos, le fléau cessa le jour même. 

Après avoir célébré la messe, le repas partagé avec animation chantante et méditation du chapelet, cette fête fut aussi l'hommage d'au revoir aux 2 prêtres en partance et d'accueil au nouveau curé, salués par les fidèles et les maires des communes rattachés à ces paroisses.

église de mons.jpgLe Père  Desfours dira la messe le 26 septembre en l'église Saint Jean de Mons

À Mons-La-Trivalle, à l'occasion du « 26e dimanche du temps ordinaire », c'est à la mémoire de Joseph Jeay de Boissezon sur la commune de Vieussan, décédé voilà un an, que l'office sera célébré.

Le Père J-F Desfours dira la messe dominicale, le samedi 26 septembre à 18 h en l'église Saint-Jean de Mons.

Contact Père Jean-François Desfours adresse : 3 av du Camp Soulel 34 220 Saint-Pons-de-Thomières  tel : 04 67 97 02 24 

mardi, 23 juin 2015

Hauts Cantons : Le Professeur Belpomme lance un appel, « Avant qu'il ne soit trop tard ! »

Le Professeur Dominique Belpomme, l’un des rares experts en santé environnementale a établi son lieu de ressourcement dans un paisible hameau de la commune de Saint Julien, berceau de la famille de son épouse. C'est dans l'ancienne école des Castagnés qu'il termine en ce mois de juin son prochain livre.

10 juin 2015 003.JPG

«Les pollutions créées par l'homme altèrent sa santé mais aussi l'air et l'eau.» dit Dominique Belpomme dont le nom est indissociable du nouvel ensemble d'observations et de faits avérés scientifiquement, impliquant l’environnement dans la genèse des cancers.

Soins aux malades, recherches en collaborations internationales à l'ARTAC, Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse dans ses aspects curatif et préventif, mais aussi engagement politique déterminé en faveur de l’écologie.

10 juin 2015 015.JPG

Le professeur Dominique Belpomme est engagé pour la préservation de l’environnement et de la santé

« La pollution, quelle qu'elle soit, est un crime de santé publique !» dit le professeur Belpomme qui s’est fait connaître par ses prises de position fortes en faveur de la préservation de l’environnement et de la santé.

Initiateur, en 2004 le professeur Dominique Belpomme s'est entouré de scientifiques et d'écologistes pour lancer l'Appel de Paris, déclaration internationale sur les dangers de la pollution.

« Qu'on scrute le ciel, qu'on regarde la Terre, qu'on analyse les problèmes de santé, tous les clignotants scientifiques sont au rouge...» Tel est le constat du Professeur Dominique Belpomme et du millier de personnalités scientifiques ayant signé l'Appel de Paris

Loin du pessimisme dont on l'accuse parfois, on doit à Dominique Belpomme, alertant sur les nuisances des ondes et des pollutions chimiques, la formulation du concept de Santé Durable.

Le concept de Santé Durable, image miroir du Développement Durable et celui de Prévention Environnementale qui lui est associé, formulés et explicités dans le Mémorandum de l’Appel de Paris en 2006 et dans plusieurs articles et livres grand public : "Ces maladies créées par l'homme", Albin Michel, 2004. "Guérir du cancer ou s'en protéger", Fayard 2005 et "Avant qu'il ne soit trop tard !" Fayard 2007.

Car «Il y a urgence ! Il faut changer radicalement nos modes de vie » assure Dominique Belpomme. « Ici, autour du Caroux, les viticulteurs sont les premières victimes.»

Il fait entendre les alertes, de plus en plus fréquentes, sur les risques pour la santé des pollutions environnementales que sont les champs électromagnétiques et les produits chimiques.

10 juin 2015 010.JPGHomme de sciences et humaniste, le professeur Belpomme dénonce "le crime de pollution environnementale"

« Peu de recherches sont publiées en France. Avec des scientifiques internationaux, nous travaillons à faire reconnaître par le Traité de Rome, le danger mondial des pollutions, parmi les crimes commis contre l'humanité

Démonstration scientifique à l'appui, l'auteur en arrive à la conclusion que les recherches pour guérir le cancer sont aujourd'hui dans l'impasse et que seul un mode de vie sans pollution environnementale permettrait d'éradiquer ce fléau et nombre de maladies actuelles.

«J'écris des livres pour informer. Le prochain, auquel je met la dernière main aujourd'hui s'intitulera "Comment naissent les maladies et que faire pour les éviter" il sera publié aux éditions Les liens qui libèrent en octobre 2015.

À la question : Peut-on éradiquer le cancer ? Le Professeur Belpomme dont l’engagement moral et scientifique ne se soumet qu'à la seule contrainte du serment d’Hippocrate, répond en humaniste, par un message d'espoir :« Oui, si nous changeons notre conception de la maladie.»

logo 7.jpg

Voir les images mises en ligne sur Vidéo Cantons d'Oc

Pour lire la vidéo clic sur le lien ci-dessous :

« Rencontre avec Dominique Belpomme »