compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 02 octobre 2017

Votre chronique : deux manifestations cette semaine pour HURLEVENT ASSO

Deux invitations à manifester, le 5 et le 7 octobre 2017  dans l'Aude et l'Hérault pour HURLEVENT ASSO

Rendez-vous à la mairie de Riols jeudi 5 octobre à 10 H

"Notre but est d'essayer d'obtenir du maire de revenir sur sa décision d'implanter dix éoliennes, et à cet effet qu'il réunisse le conseil municipal pour en délibérer...

Banderoles déployées devant la mairie de Saint-Pons-de-ThomièresBanderoles déployées devant la mairie de Saint-Pons-de-Thomières © Gaëlle Schüller 29/03/2017

Nous ne manquons pas d'arguments : la délibération de mi-décembre 2015 n'est pas valide puisque la décision n'avait été acquise qu'à une voix de majorité et sous réserve que la décision de la com'com d'alors ne soit pas entachée d'illégalité. Or cette dernière question n'est pas réglée et ne risque pas de l’être.

Les communes alentours ont, soit donné un avis défavorable, dont celle de Pardailhan qui sera très impactée, soit approuvé du bout des lèvres. Ce projet est loin de faire l'unanimité, surtout à cause des nuisances.

Et puis, il y a tout ce que nous venons d'apprendre sur la mortalité des oiseaux et des chauves-souris (mort de nombreux faucons crécerelles à  Aumelas, d'un aigle royal juvénile sur l'Escandorgue, événements qui ont provoqué la colère de la Fédération Nationale de l'Environnement qui a attaqué EDF EN en justice pour Aumelas et menace de le faire pour tous les projets qui n'auront pas fait l'objet d'une demande de dérogation pour destruction d'espèces protégées...) Il faut savoir que pour Riols 2, EDF EN refuse de faire ce type de demande. Venez nombreux soutenir notre délégation !

 

 Stop à l'éolien industriel

Vents et Territoires Contre l'éolien industriel dans les campagnes et en mer

Ensuite, à Carcassonne, pour appuyer l'action de nos camarades de Bourriège dans l'Aude, qui résistent héroïquement depuis plus de deux mois à l'opérateur et aux autres détenteurs de pouvoir le samedi 7 octobre à 10 H voir Appel ci-dessous."

Appel à manifester le 7 octobre à 10 h 30 à Carcassonne

Et le 2ème arrêté d’alignement est arrivé au   pont du Gourga. Il privatise une nouvelle partie de la RD52 en spoliant 4 nouveaux propriétaires. Valéco va tenter de passer sur l'autoroute octroyée par le conseil départemental de l'Aude.... D’ailleurs vendredi quand le nouvel arrêté est arrivé, il était très important pour le conseil départemental de signifier devant un camion que l'on avait obligé à monter...pour ne pas passer ...que "les bons élèves" avaient fait leur travail et qu'en l'absence des propriétaires l’arrêté ne pouvait pas être mis en place ce jour là...Pour des gens qui sont censés participer aux économies d'énergie , ça laisse songeur ...
Ce qui l'est aussi c'est à la fois le gaspillage des deniers publics pour faciliter le passage d'une compagnie privée- qui a toujours dit qu'elle n'avait aucun problème avec les voies d'accès!- .... et l’attitude des responsables politiques , administratifs et judiciaires dont aucun n'a le courage de dénoncer la gabegie de ce projet en reconnaissant que ce permis n'aurait jamais du être octroyé...

 
Y aura-t- il un courageux / une courageuse pour venir témoigner que les projets comme celui ci  qui sont sensés participer à la réduction du CO2 tout en faisant le contraire et en faisant reculer  la démocratie et la république sont une gifle pour toute la démarche écologique ? Une courageuse/ un courageux pour dire que l'aide à la liberté d'entreprendre s’arrête où le mépris des citoyens et les abus de pouvoir commencent ?

Parce qu'il va falloir un courageux ou une courageuse pour mettre un terme à ce projet ou... participer, ensemble et complices, à une honte républicaine !
 
Nous en sommes à cette phase cruciale où les uns et les autres sont "embarrassés" ... Ne le soyez pas... l'affaire est claire : les compagnies ont menti les unes après les autres en se passant la "patate chaude".  Depuis le début elles savaient ne pas avoir les voies d'accès dont Valéco, la dernière, que nous avions informée par courrier de cette impossibilité.
 
Y-a-il eu des personnes qui ont pu l'induire en erreur ou lui faire croire qu'elle pourrait néanmoins passer?
 Avec la cohorte de techniciens en tous genres et d'avocats "payés au mois": nous avons du mal à imaginer que cette compagnie y soit allée sans aucune assurance... Il est temps de savoir lesquelles et pourquoi?

La compagnie savait qu'elle ne passait pas … et elle ne passe pas. Il est peut être temps de définir les responsables des manquements de ce projet.

Mesdames et messieurs les élus, 
si vous pensez qu'en autorisant des projets comme celui ci vous participez à la transition énergétique, vous vous trompez. Vous ne faites que la freiner puisque les  vieilles méthodes refont
 surface et  les citoyens guettent autant "les passe droit" que" les passe pont"...

 
Au contraire une victoire citoyenne sur la RD52 serait un très bon signe pour tous ceux qui sont convaincus, comme nous, que la transition énergétique ne peut pas se faire en bafouant la démocratie mais au contraire en agissant d'une autre façon , dans la transparence , dans la concertation et dans le respect des citoyens.

C'est une chance, à ne pas laisser passer,  de démontrer qu'une nouvelle démocratie est, peut-être, en marche en se servant du projet de Bouriège pour ne pas accepter... l'inacceptable.

 Il serait bon d'ailleurs de remercier les citoyens qui se battent depuis plus de  100 jours pour le respect de la loi, de l'environnement et de la propriété privée plutôt que d'en faire des "boucs émissaires" pour mieux s'en débarrasser...

A ce jour nous demandons au législateur une loi anti-bâillon et à tous ceux qui ont les compétences pour l'élaborer à participer à un groupe de travail.
Nous appelons à une grande manifestation le samedi 7 octobre à partir de 10h30, place Carnot à Carcassonne.

Nous comptons sur chacun et sur tous. Nous devons être nombreux.
 25 sept. 2017 Le Collectif des Résistants du Pont du Rec

 
« Toute lutte qui réussit crée un nouveau possible, toute résistance crée de nouvelles possibilités d’émancipation et de vie, créant donc une jurisprudence au sens où cela devient faisable. »,
Miguel Benassayag et Angélique Del Rey, De l’engagement dans une époque obscure, Le passager clandestin, 2011.

"Nous appelons à une manifestation pacifique le samedi 7 octobre à partir de 10 h3O sur la place Carnot à Carcassonne.
 
Nous tenons à informer sur ce qui se passe quant à l'invasion éolienne dans l'Aude et comment notre département 
est en train d’être "vendu" aux marchands de vent.

A cette occasion nous distribuerons des tracts d'explication. Nous parlerons de ce qui se passe sur la RD 52 entre Bouriège et St Sernin et comment des citoyens "résistent" depuis plus de 100 jours : nous vous raconterons  l'histoire des ponts du Rec et du Gourga

Et nous vous demanderons de soutenir la demande d'une loi "anti baillon »
L'Aude est belle et généreuse, elle mérite d’être défendue
 : alors, nous comptons sur la présence de tous, car nous
avons besoin de chacun.

La loi N°76-629 du 10 7 1976 dit :" Il est du devoir de chacun de veiller à la sauvegarde du patrimoine naturel dans lequel il vit. Les activités publiques ou privées d'aménagement, d'équipement et de production doivent se confronter aux mêmes exigences ...

Pour que cette manifestation soit l'expression d'un nouveau possible en terre d'Aude et en Occitanie, venez exprimer votre citoyenneté."

vendredi, 01 septembre 2017

Occitanie : La Fête du Poulet à Saint-Pons-de-Thomière le samedi 2 septembre 2017

Un événement à Saint-Pons de Thomières ce week-end : la 7ème Fête du Poulet qui commémore la rafle de septembre 2009.
 
"Fête du poulet à la source du Jaur à Saint Pons

Origine de la fête : En 2009, une partie du village a été perquisitionné,
certains gardés à vue abusivement, dans la pitoyable affaire du corbeau de l’Hérault qui affolait les élus locaux jusqu’à l’Elysée... Parmi les suspects, fichés S, la bande de La Cigale, qui fête désormais tous les ans à la même époque, les poulets ! 

La bande de la Cigale ainsi que l’équipe du film La cigale, le corbeau et les poulets (Les Mutins de Pangée)
vous proposent, pour la 7e Fête du poulet :
 
image.jpeg
image (1)  la Fête du Poulet.jpeg

jeudi, 17 août 2017

Rosis : la "Marque Valeurs Parc" a été décernée au gîte Marcel Cèbe de Douch

 La "Marque  Valeurs Parc" a été décernée au  gîte Marcel Cèbe de Douch 

Le gîte Marcel Cèbe a reçu sa plaque Marque Valeurs Parc au cours d’une cérémonie organisée par la mairie de Rosis et le Parc naturel régional du Haut-Languedoc.

Jacques Mendes et  Daniel Vialelle président.JPGJacques Mendes et Daniel Vialelle ont découvert le logo de la Marque Valeurs Parc

Vent, nuages et températures un peu fraîches pour un mois d’août n’ont pas gâché le plaisir de la découverte de la nouvelle distinction. Daniel Vialelle président du Parc et Jacques Mendes maire de la commune de Rosis ont découvert le logo de la Marque Valeurs Parc, désormais apposé sur la façade du gîte Marcel Cèbe, second gîte communal labellisé à Douch.

IMG_3176.JPG

Entourés des vice-présidents du Parc, d'élus et de représentants d'associations de l’intercommunalité, ils ont exprimé leur satisfaction.

IMG_3179.JPG

Avec plus de 2400 réservations enregistrées en 2016, Jacques Mendes a dit sa constante volonté d'améliorer les équipements de la commune. Obtenir la Marque Valeurs Parc pour le gîte du hameau de Douch, était une motivation supplémentaire.

IMG_3177.JPG

L’un des rôles du Parc et de la marque est d’encourager le développement économique. La mairie a fait appel à des artisans formateurs et leurs équipes pour réaliser les rénovations. Le maire a remercié notamment Bernard Azéma et Thierry Coiffard. 

IMG_3171.JPG

Jacques Mendes a rappelé le soutien particulièrement important de l’Office National des Forêts et du Groupement d'Intérêt Environnemental et Cynégétique du Caroux Espinouse dans ces travaux.

IMG_3155.JPGIMG_3156.JPG

"L’une des grandes missions du Parc et de sa Marque est de défendre le patrimoine naturel et culturel du territoire. La valorisation qualitative des équipements de votre commune légitime parfaitement la distinction attribuée au gîte" précise Daniel Vialelle.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes

Jacques Mendes et Pierre de la Charcuterie Millas à Moulin Mage

IMG_3202.JPG

La Marque Valeurs Parc distingue les pratiques éco-responsables. La malle Parc naturel et ses outils pédagogiques permet aux visiteurs de découvrir et mieux comprendre le territoire, faune, flore, patrimoine et savoir faire.

la directrice offre le plaisir de la dégustation.JPG

La remise officielle a été suivie d’un moment d’échange et de convivialité. Le PNR Haut-Languedoc et la commune de Rosis ont eu le plaisir d'offrir à cette occasion une dégustation de produits porteurs eux aussi de la "Marque Valeurs Parc", dégustation qui a réjoui les participants et clôturé la rencontre.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, assis et intérieur

IMG_3227.JPG

A propos de la Marque Valeurs Parc naturel régional du Haut-Languedoc :

"La marque est attribuée aux produits, activités de pleine nature, hébergements et sites d’accueil du Haut Languedoc qui mettent à l’honneur la diversité et la richesse du territoire.

L’image contient peut-être : plante et plein air

Ils se doivent de respecter les trois grandes valeurs que sont l’attachement au territoire, la préservation et la valorisation de l’environnement, et la place de l’humain au coeur de l’activité.
En 2017, plus de 140 marques «Valeurs Parc » sont établies sur le territoire du Haut-Languedoc."

mardi, 11 avril 2017

Haut Languedoc : réunion de commission ce mardi 11 avril au Parc naturel régional

Communiquée par HURLEVENT ASSO
 
" Une info importante : ce mardi, à partir de 10 h 30, au siège social du Parc naturel régional à Saint Pons, se réunit la commission compétente en matière d'éoliennes, celle qui donne son avis à partir duquel le président du Parc donne l'avis du PNR HL.
 
Cette commission va débattre de deux projets : celui des Verreries de Moussans et celui de Courniou. Ces projets seront présentés par le Parc en présence des élus et des opérateurs.
 
Nous sommes invités à la première partie (la présentation) et pourrons frire des remarques. Puis les élus du Parc débattront sans nous.
 
Bonne Année à toutes les indignées et tous les indignés de la terre
 
 
Ce que nous voulions, c'était être présents jusqu'au bout, même muets. Mais le président avait besoin d'en débattre avec le comité syndical et il n'y a pas eu de réunion de ce comité entre temps.
 
Cette solution intermédiaire expérimentale a de gros avantages : au moins nous savons qu'il y aura débat sur tel et tel projet (tout restait parfaitement secret jusqu'ici) et nous pourrons (pas dans des conditions idéales, mais...) formuler de premières remarques.
Nous vous invitons dans toute la mesure du possible à venir nous soutenir par votre présence.
 
A l'issue de la séance, nous pourrons vous donner les informations (prise de parole vers 12 H 15).
A très bientôt."

lundi, 27 mars 2017

Hauts Cantons - HURLEVENT ASSO appelle à rassemblement ce mercredi 29 mars 2017

HURLEVENT ASSO Hauts Cantons communique :

« Manifestons contre le projet éolien Riols 2 ! 

à l'occasion de l’enquête publique,

le commissaire enquêteur étant présent en mairie,

Rassemblons nous

ce mercredi 29 mars 2017

à 10 H 30

devant la mairie de Saint-Pons de Thomières

pour protester contre le projet éolien de Riols 2

imposé par EDF EN (bafouant ses propres engagements) et les autorités, au mépris de la santé des riverains, de l’environnement et de nos paysages ! Hurlevent »  

Les éoliennes vivent sous perfusion d'eau ou de charbon : "Les nouvelles énergies renouvelables (solaire, éolien...), peuvent produire beaucoup d'énergie... Mais seulement de temps en temps, quand elles veulent bien travailler." 

Sur les bruits que font les éoliennes, les nuisances sur la santé, les paysages, l’environnement et l'économie, liens ci-dessous vers des documents : 

http://lemontchampot.blogspot.fr/2015/01/comprendre-lener... Quelques affirmations (en rouge)  à l'épreuve des faits

http://leventtourne.org/attestations-juridiques-du-tgi-de...

http://montceau-news.com/environnement/312611-le-bruit-de...

http://epaw.org/echoes.php?lang=fr&article=n525 (Des vols périlleux dans les parcs éoliens)

Quelques documents à télécharger ci dessous pour consultation :

Massacre d'oiseaux.doc        Contrepoints1.docx     aigle royal-biolgie-écologie.doc      carnage 2.doc                        LPO-CanardEnchaine.pdf     ChS-synth.doc             Les éoliennes tueuses de chauves.doc

vendredi, 24 mars 2017

Hauts cantons d'Oc : "Le projet de parc éolien Riols 2 est inacceptable !"

Communiqué de l'association Hurlevent 

"Le projet de parc éolien Riols 2 est inacceptable

Ce n’est pas nous qui le disons, mais l’Autorité Environnementale* (institution régionale officielle)

Elle estime le projet Riols 2 non satisfaisant. Nous avons relevé quelques remarques parmi d’autres :

« Le projet modifie profondément les perceptions immédiates et le cadre de vie des hameaux à proximité… »

« Les résultats des mesures de bruit mettent en évidence un risque de dépassement des valeurs réglementaires… »

« L’effet cumulé avec le parc des Avant-Monts (Ferrières-Poussarou) marque le grand paysage… » « Le parc est visible depuis certains point de vue de Saint-Pons de Thomières (impact jugé fort), ou d’autres hameaux et villages implantés sur les premiers contreforts du Somail… », « depuis les positions en belvédères, Caroux et Somail, routes, sites patrimoniaux… »

Pour les oiseaux et les chauves-souris, « le projet ne parvient pas à apporter les garanties que les enjeux forts sont sufffisamment pris en compte. » Les aigles royaux et plusieurs espèces de chauves-souris, pourtant protégées, seront fortement menacés.

Ce massacre n’est-il pas insupportable ?"

Résultat de recherche d'images pour "contre les éoliennes"Dessin de Geluck

"Peut-on approuver un projet qui impacte lourdement le cadre de vie des habitants (environ 115) des 7 hameaux proches du projet, qui leur rendra la vie difficile, voire impossible ?

Peut-on accepter la mutilation de notre paysage ? et ses conséquences sur le tourisme ?

Rappelons que la vallée du Jaur est la partie la plus touristique du Parc Naturel Régional et que, suite au sinistre de l’agriculture, le tourisme constitue la principale ressource  du pays. Même si elle ne diminue que de 10 % (ce serait, nous en sommes sûrs, très supérieur), cela ferait une perte bien supérieure au montant des taxes perçues par les collectivités territoriales… et un appauvrissement pour de nombreuses personnes.

Pour ces raisons, nous vous demandons

d’émettre un avis défavorable au projet Riols 2

Votez Non !

Le 16 mars 2017                                                                    Hurlevent   Attac Jaur-Somail

 

« Rendez-vous ce Vendredi 24 mars à 18 H à Saint-Pons, réunion de TNE Toutes nos Énergies, collectif anti-éolien, salle sous la mairie, pour analyser les problèmes rencontrés dans notre lutte et enparticulier, pour les projets en cours (dont Riols et Courniou). Vous êtes tous bienvenus.»                                                                    

*Voir ci dessous le lien vers l'avis émis par DREAL Occitanie au titre des article L.122-1 et suivants du code de l'environnement

http://www.occitanie.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pd...

La DREAL Occitanie Sous l’autorité du préfet de région et sous l’autorité fonctionnelle des préfets de département, est chargée de mettre en oeuvre les politiques de l'Etat en matière d'environnement et logement, de développement et d'aménagement durables.

mercredi, 15 février 2017

Vieussan : chantier d'élagage sous les lignes électriques

Le vrombissement des tronçonneuses dans les collines signalent le chantier d'entretien actuellement en cours sous les lignes électriques HTA par l'entreprise ARF

Pour les bûcherons élagueurs qui travaillent aux abords des ouvrages gérés par Enedis, anciennement ERDF, sur les zones de fort dénivelé difficiles d’accès, les contraintes sont multiples.

L'inspection des lignes aériennes est réalisée par ENEDIS qui a recensé les secteurs où le réseau aérien HTA se situe à proximité de la végétation. L’élagueur intervient de façon ciblée sur les tronçons et points particuliers qui lui sont désignés.

« L'entreprise ARF, Aménagements Ruraux et Forestiers est une équipe de 30 ouvriers, basée à Lézignan-Corbières et qui intervient dans l'Aude, l'Hérault et les Pyrénées Orientales.

Fin de journée pour Jérémy et Joffrey, bûcherons élagueurs de l'entreprise ARF IMG_0938.JPGFin de journée pour Jérémy et Joffrey, bûcherons élagueurs de l'entreprise ARF

Nous avons obtenu sur appel d'offre le contrat d'entretien sous les réseaux électriques sur le Haut Hérault Béziers-Saint Pons en 2010, convention renouvelée en 2016, précise Damien Clary, responsable du chantier.»

Enedis est signataire d’une convention* avec les professionnels. L’élagage constitue un véritable enjeu pour la qualité de la distribution de l’électricité et la sécurité** des biens et des personnes à proximité des lignes. Le plan de prévention élaboré avec Enedis, l’élagueur intervient de façon ciblée sur le périmètre qui lui sont désignés. Ces grandes trouées sont d'intérêt public.

élagage des arbres

« Nous avons commencé fin novembre pour une durée de 3 à 5 mois, 40 km dans les collines qui vont de Roquebrun à Causses et Veyran. Sur ce secteur ils n'y a pas eu d'intervention depuis au moins 10 ans. Nous avons encore environ un mois d'intervention sur deux lignes Haute Tension (HTA) du réseau

Jérémy et Joffrey, bûcherons élagueurs travaillent sur ce secteur de la commune de Vieussan, autour du hameau du Lau, où le réseau aérien HTA se situe à proximité de la végétation et les moyens mis en place ne peuvent être que manuels.

Pour les arbres de plus de 2 m de hauteur, ENEDIS nous envoie une consignation. La Haute Tension c'est 20 000 volt. Comme sur la ligne Estaussan-Plaussenous, l'électricité doit quelque fois être coupé pour quelques heures.»

vieussan,chantier d'entretien sous les lignes électriques,enedis,erdf

Le Code de l’Énergie reconnaît à Enedis le droit de couper les arbres et les branches qui, se trouvent à proximité de l’emplacement des conducteurs aériens d’électricité. Il assure la charge financière et l’élagage des végétaux réalisé par ses soins ou par ceux d’une entreprise spécialisée, en informe au préalable les propriétaires. «Quelquefois, on nous interpelle, en général ça se passe bien, commentent les intervenants. »

L’élagage terminé les broussailles sont broyées au sol, Enedis s'est engagé à ce que ses prestataires rangent bois et branches coupés en bordure de tranchée, à disposition du propriétaire du terrain. L'évacuation se fait uniquement avec l'accord d'Enedis, sur la demande du propriétaire du terrain et du bois coupé.

Corde de rappel, bidons d'essence, casques et tronçonneuse en bandoulière, fin de journée pour Jérémy et Joffrey bûcherons élagueurs, retour vers Narbonne.

contact AFR La Plaine – RD 611 Route de Ferrals 11·200 Lézignan-Corbières Tél. 04 68 70 05 19

*Dans cette même optique de collaboration pour tous les travaux sur les lignes haute et basse tension en milieu forestier, Enedis est signataire d’une convention avec les experts forestiers, les professionnels de l’élagage, l’Office National des Forêts (ONF) qui assure la gestion durable des forêts publiques françaises et la Fédération des Forestiers Privés de France (FFPF).
 
**Consignes de sécurité
Qu’elles soient aériennes ou souterraines, les lignes du réseau restent des ouvrages pouvant présenter des risques pour les personnes et les biens. Il est donc nécessaire de respecter des règles de sécurité strictes à proximité des installations électriques :
  • Ne jamais toucher une ligne, même en câble isolé.
  • Ne pas s’approcher, ni approcher d’objet à moins de 3 mètres des lignes de tension inférieure à 50 000V, à moins de 5 mètres des lignes de tension supérieure à 50 000V.
  • Ne jamais toucher un arbre dont les branches sont trop proches d’une ligne en câble nu (à moins d’1 m en BT et 2 m en HTA), ou en contact direct avec un câble isolé.
  • Ne jamais toucher une branche tombée sur une ligne mais prévenir le service dépannage d’Enedis.
  • Ne pas faire de feu sous les lignes électriques.
  • Si un arbre menace une ligne, prévenir le service « dépannage » d’Enedis au 09 726 750 suivi des deux chiffres de votre département.

dimanche, 22 janvier 2017

Votre chronique : quelques échos sur la Manif de Rodez

Communiqué de l'Union Locale CNT des Hauts Cantons
 
Quelques articles sur la Manif de Rodez CONTRE LE TRANSFORMATEUR AUX 1000 EOLIENNES, articles sélectionnés par Nicole, une participante à la Manif de Rodez"
 
Les manifestants ont effectué un tour de ville.Les manifestants ont effectué un tour de ville. ( Philippe Henry )
 
 
 
 
Union Locale CNT des Hauts Cantons
11 Rampe du Marché
34220 St Pons de Thomières
unionlocalecnt@laposte.net
Permanence syndicale tous les mercredis matin"

dimanche, 15 janvier 2017

Vieussan : « Qui était donc mon grand père, Jean Joseph Paul Roque ? »

Retrouver ses racines est une interrogation essentielle, d'autant plus attachante quand cette quête recèle un mystère.

Pour Monique, épouse Astier née Cazaledes, la partie occultée de sa généalogie autour de son grand père Jean Joseph Paul Roque, l'obsède.

Séducteur frivole ou amant sincère, pourra-t-elle découvrir sa personnalité ?

Qui était donc mon grand père Jean Joseph Paul Roque.jpgPour Monique,  son grand père Jean Joseph Paul Roque reste une énigme à élucider

« Je vais essayer de vous relater le peu que je connais : ma grand mère, Henriette Cazaledes Marie Claire est née à Cazouls les Béziers le 22 janvier 1883. Elle a eu 2 enfants naturels : Paul Henri Joseph Pierre Cazaledes, mon père, né à Barcelone le 28 mars 1903 et Claire Marie Rose Cazaledes, ma tante née à Béziers le 12 décembre 1904.

vieu,reconnaissance de paternité,famille,roque,cazaledes,combes,berlou,cazouls les béziers,saint pons de thomièresLe 22 janvier 1883 naissait Henriette Cazaledes

Henriette est décédée à Béziers des suites de l'accouchement, le 5 janvier 1905. Elle avait 22 ans !

Ses 2 enfants ont été reconnus par leur père Jean Joseph Paul Roque né à Béziers le 6 mai 1869. C'est lui, MON GRAND PERE dont je sais seulement qu'il est décédé à Béziers le 10 octobre 1906. »

Mais, la reconnaissance des 2 enfants d'Henriette n'était pas légale, le divorce de Jean Joseph Paul, en instance en Espagne n'était pas prononcé. Sa mère, Claire Roudigou, née à Cazouls le 24 avril 1844 et veuve de Jean Paul Roque, charcutier, né à Saint Pons le 29 janvier 1844, la fait annuler après la mort de son fils.

« Sur son lit de mort ma grand-mère Henriette a fait appeler ses parents, Bruno Cazaledes et Marie Boissezon, qui l'avaient rejetée et purement et simplement mise à la porte quand elle était enceinte, pour leur demander pardon et pour qu'ils s'occupent de ses 2 enfants. En sa mémoire ils ont appelé leur petite fille Henriette comme leur fille.»

C'est autour de la crèche de Noël au Pin que Monique a retrouvé le berceau de ses arrière-grands-parents maternels sur la commune de Vieussan à Boissezon.

- "Henri Cazaledes, né à Cazouls le 25 septembre 1857 et décédé le 17 février 1934 et Boissezon Marie Joséphine née à Cazouls le 8 février 1859 décédée à Cazouls le 24 février 1940 (fille de Boissezon Pierre et de Carrière Claire, sœur de Boissezon Zélie Emma née à Boissezon le 25 janvier 1881 épouse de Boissezon Joseph Pierre - mariés sous le régime dotal -acte Me Gabolde notaire à Olargues)
Zélie est la mère de Boissezon François Marie Joseph né le 14 juin ? et décédé à Cazouls le 10 mars 1931 laissant pour recueillir sa succession sa mère Zélie Emma et sa tante Marie Joséphine Boissezon (mon arrière grand-mère)
François est donc le cousin germain de ma grand-mère Henriette Cazaledes."

« En outre ma tante, Henriette a été mise en nourrice dans la famille Combes de Berlou qui habitait face à la cave coopérative. Je me souviens être allée acheter du vin chez eux. Je suppose que la sœur de lait de ma tante devait avoir sensiblement le même âge qu'elle.

Mon père et ma tante m'ont dit se souvenir s'être appelés Roque à l'école maternelle pendant quelques années et puis tout à coup s'être appelée Cazaledes. Je pense que pour eux cela a du être un traumatisme et une honte. c'est pour cela qu'ils avaient du mal a en parler et que j'ignore beaucoup de choses.

François Guiraud, ancien maire de Vieussan, était le filleul de mon père Paul. Il était venu à Cazouls lors des obsèques de mon père en 1977. J'ai le souvenir d'un monsieur très distingué. OUF ! je vous ai tout dit ! »

Henriette cazaledes  2016-02-29 12.06.04.jpg

Quelques documents anciens, de rares photos, quelques dessins précis de paysages, de délicats portraits tracés de la main légère d'Henriette, jeune fille romanesque.

Henriette Cazaledes.jpg

Ces lignes sensibiliseront peut-être des lecteurs : « Je pense qu'il est difficile de tisser les parentés tout cela est tellement vieux... Ce que je connais mal et que j'aimerais mieux démêler concerne la lignée de mon grand père Jean Joseph Paul Roque. »

Qui pourra aider Monique à retrouver des liens et réhabiliter la mémoire de celui dont elle ignore tout ?

mercredi, 11 janvier 2017

Vieussan : La messe de Noël au Pin a réveillé bien des souvenirs

Geneviève a traversé la frontière qui sépare l'Hérault de l'Aveyron, tout spécialement pour assister à cette messe de Noël, célébrée sur les lieux où elle venait, enfant.

« Et, en plus c'était mon anniversaire ! Beau cadeau que cette messe.
Voici mon "compte-rendu" : 

Ce n’était ni le jour, ni l’heure …

Oui, une messe de minuit un vingt-sept décembre, et plus encore à 18 heures !

Où as-tu vu ça ? Pourquoi pas avec des éléphants roses ? T’aurais pas un peu trop abusé de substances peu licites ?

Et bien non. C’était ce jour-là, à l’heure dite, et ce fut plein d’émotion.

vieussan,le pin,messe de noël,souvenirs,notre dame de géminian,annette,vierge,crèche,église,aveyron,hérault

La crèche installée, cette année du bon côté de l’église, le côté droit, toujours aussi belle, rappelant tellement de choses, choses oubliées, enfouies, odeurs d’enfance !

Et le curé ? Si, si, il était là ! Le miracle annuel nécessaire s’était renouvelé. Car, il fallait le faire : trouver un prêtre acceptant de se déplacer depuis Saint-Pons, une petite trentaine de mauvais kilomètres, route sinueuse épousant les gorges de la rivière, brillante de verglas en cette saison …

Il était bien là. (J’ignore comment s’est passé son retour.)

Il a même dit que certains étaient venus de loin pour participer à cette messe. Pensez-donc, une dame venait de Cazouls-les- Béziers ! … Oui, oui, c’est vrai, je l’ai rencontrée. Et moi, venue du pays des «gavachs» ? Non, il n’en a pas parlé.

vieussan,le pin,messe de noël,souvenirs,notre dame de géminian,annette,vierge,crèche,église,aveyron,hérault

Les répons et les chants étaient un peu … poussifs : il y a longtemps que les portes de cette église ne s’ouvrent plus pour la messe, et beaucoup ne se souvenaient plus du cérémonial. Mais «Il est né le Divin Enfant», personne n’avait oublié !

vieussan,le pin,messe de noël,souvenirs,notre dame de géminian,annette,vierge,crèche,église,aveyron,hérault

Et la vierge de Géminian, belle, mais toujours aussi douloureusement abîmée, semblait veiller sur l’assemblée depuis une place de choix, à droite dans le chœur.

vieussan,le pin,messe de noël,souvenirs,notre dame de géminian,annette,vierge,crèche,église,aveyron,hérault,les-enfants-de-cœur-du-pin,http:laviedeshautscantonsdoc.blogs.midilibre.comarchive20170109v,https:www.google.frwebhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie

Que dire de plus ? Sinon que les regards brillaient et que les participants étaient heureux de se trouver là, pour un moment de joie.

vieussan,le pin,messe de noël,souvenirs,notre dame de géminian,annette,vierge,crèche,église,aveyron,hérault

Merci à Patricia et à sa famille qui, retrouvant les santons dans l’ancien presbytère, ont eu l’idée généreuse de cette messe de minuit voici déjà quatre ans.

Pour moi, habitante de cœur de ce hameau où j’ai passé les meilleures vacances de mon enfance, si -hélas- je n’ai pu revoir Annette, j’ai retrouvé avec autant de plaisir des têtes connues (enfin, faut pas exagérer, le temps a passé, et c’est seulement après présentations que l’on s’est reconnu !)

Les oreillettes étaient délicieuses, personne ne les fait plus comme ça, et le gâteau aux noix a accompagné mon chemin jusqu’au parking.

Il n’est pas inutile de préciser que je n’ai bu que du jus de pomme, certains pourraient croire que j’ai abusé d’un autre nectar. Car, à défaut d’éléphant rose, il me semble bien avoir aperçu une piscine dans l’ancienne maison de ma grand-mère. A l’endroit même où j’allais voir les lapins chaque midi et où on profitait de ma bouche ouverte pour insérer la cuillère de soupe.

Enfin, tous souvenirs laissés au Pin, je suis bien rentrée à la maison.

A l’année prochaine ? J’y serai. »