compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 20 juillet 2017

Mons-La-Trivalle : spectacle musical et théâtral pour un moment d'humour et de poésie

Le dimanche 23 Juillet à 18 H, l'Association La Chapelle de La Voulte propose le spectacle : Flûte alors ! en l'église de La Voulte.

Résultat de recherche d'images pour "Frantz Wouilloz-Boutrois"Flûte alors ! Une histoire à doubles sens, spectacle conçu et interprété par Frantz Wouilloz-Boutrois

Ce moment d’humour et de poésie, conçu et interprété par Frantz Wouilloz-Boutrois donne l’occasion à deux concertistes internationales de la Flûte traversière, d'offrir des duos d’airs connus, qui plongent les auditeurs dans les souvenirs, sans pour autant pouvoir toujours y mettre un titre.

Deux instruments en double voix et la virtuosité des deux interprètes transporteront le public vers des ailleurs enchanteurs : Christine Canac professe son art à l’école de musique de Bédarieux depuis plus de 20 ans et Martine Gaudet, directrice musicale de la Fondation EDITRAUM (Editraum Stiftung) donneront entre deux répliques théâtrales, un véritable récital.

Flutistes 2.jpg
Duo de Flûtes traversières pour offrir aux auditeurs une histoire à partager

Une histoire pas comme les autres, ou l’humour côtoie l’amour et la sensualité, une histoire, deux flûtes et... un barman.

Flûtes traversières ou flûtes à champagne, une histoire de fou où s’invitent les jeux de mots et les doubles sens, mais pas seulement, une histoire à partager qui commence comme un rêve. Une histoire à découvrir : Humour et virtuosité musicale garantis.

Le spectacle est en libre participation, avec collecte au profit des artistes. l'apéritif, offert par l'Association La Chapelle de La Voulte, sera servi en compagnie des artistes au terme de la prestation.

Les places sont limitées, les réservation conseillée au 07 85 04 66 50 ou sur le Mail spécifique de la Fondation Editraum : resa@editraum.li.
Pour plus d'informations voir le site officiel de la Fondation Editraum : www.editraum.li

mercredi, 08 mars 2017

8 mars : Journée des droits des femmes

Vidéo Cantons d'Oc invite à revoir un joli souvenir, c'était en 2011 à Mons-la-Trivalle, clic ci dessous :

"Une femme libre est exactement le contraire d'une femme légère."

"N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. 

Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant."

Simone de Beauvoir

lundi, 26 décembre 2016

Mons-la-Trivalle : Le Père Noël était accueilli par le Foyer Rural

Le Foyer Rural a organisé la fête de Noël pour le plus grand bonheur des petits et des plus grands.

IMG_3463.JPGL'équipe du Foyer Rural est heureuse de la réussite de cette rencontre de Noël

Chacun, sagement assis devant la scène, ravi par la performance, partageait la magie du conte. « C'était un réel plaisir de voir les enfants s'impliquer totalement dans le spectacle, confie Stéphanie, porte parole du Foyer Rural. Simon Sacco revient chaque année à Mons-la-Trivalle et instaure une grande interactivité entre lui et le jeune public attentif à l'histoire de Tempo. »

IMG_3381.JPG

Les enfants attendaient le Père Noël avec impatience. Cette année cependant le vieil ​homme Noël à la barbe blanche eut un petit souci technique avec la voiture rouge qui a pris la place du traîneau et de ses rennes. C'est donc à pied que le Père Noël est venu jusqu'à la salle polyvalente.

Il a fait sa distribution aux enfants qui, les yeux brillants, ont découvert les lutins en chocolat, exacte mini réplique du Père Noël.

IMG_3418.JPG

​La journée s'est terminée par le goûter traditionnel. « Le Foyer Rural est heureux de la réussite de cet après-midi, déclare Stéphanie avec enthousiasme. C'est toujours une belle occasion de rencontrer les familles réunies dans la joie, de voir les yeux des enfants s’étoiler de bonheur. »

vendredi, 02 décembre 2016

Mons-la-Trivalle : Arbre de noël des enfants

L'arbre de Noël, moment de fête exceptionnel organisé par le Foyer Rural de Mons approche à grands pas
Cette journée mémorable commence par un spectacle. Simon Sacco présentera son conte musical interactif : « Tempo et les chants des oiseaux »

 

Noël des enfants le 11 décembre 2016 à Mons La Trivalle.jpgLe Père Noël, tant attendu par les enfants arrivera le 11 décembre à Mons La Trivalle

« Ce comédien polyvalent exprime sa joie à travers une histoire simple destinée aux enfants. Tempo est un enfant qui vit dans la forêt avec ses amis les animaux. Il anime la forêt avec sa musique. Mais voilà qu'un beau jour Souffledor la fée lui confie la tâche d'apprendre aux oiseaux comment chanter afin de rendre la forêt plus joyeuse. »

L'arrivée du Père Noël dans sa belle voiture décapotable rouge crée l'événement applaudi par les enfants et clôturé par la distribution des chocolats et le goûter.

Le rendez-vous pour les enfants et pour les plus grands qui en partagent l'émotion, est fixé à 15 h, le dimanche 11 décembre dans la salle polyvalente.

mardi, 15 novembre 2016

La Super Lune du 14 novembre 2016 sur les Hauts Cantons d'Oc

lune 5.jpg

Vidéo Cantons d'Oc l'a filmée pour vous : clic ci-dessous

jeudi, 10 novembre 2016

Vieussan : Lecture théâtralisée de lettres de « Poilus » ce 12 novembre

Au lendemain de l'anniversaire de l'armistice, la lecture théâtralisée de lettres de « Poilus » par la Compagnie Escalier B rappellera l'horreur de la guerre.

Les lettres de ces « Poilus », soldats français des Hauts Cantons de l'Hérault et d’ailleurs, font plonger avec effroi dans la dure réalité de la Première Guerre Mondiale de 1914 à 1918. Nommée Grande Guerre, elle a causé des dégâts d’une ampleur accablante, à la fois humains et matériels. Plus de 1,4 millions de Français sont morts au front.

Dans les tranchées les poilus ont écrits de saisissants témoignages.jpgDans l'enfer des tranchées les "Poilus" ont écrit de saisissants témoignages

Chacun des mots de ces lettres bouleversantes* dit l’enfer vécu par les soldats. Le 22 août 1914 l’armée française connaît ce qui va rester comme «le jour le plus meurtrier de l’histoire de France», où près de 27.000 hommes sont tués, notamment en Belgique.

L’abominable bataille de Verdun fut l’une des plus longues et dévastatrice. Bataille sans merci où pendant 10 mois plus de 2,3 millions de soldats découvrent l'horreur des tranchées, les blessés dans la boue, la souffrance. Les affrontements sans répit laissent derrière eux 300 000 morts.

Ces Récits de Campagne, témoignages saisissants de la guerre lancent un pathétique appel à la paix.

Pour cette lecture théâtralisée par la Compagnie Escalier B, l'entrée est gratuite et sera suivi d’une conviviale rencontre apéritive offerte par la commune, dans la salle du peuple de Vieussan, le samedi 12 novembre à 18 h.

 

*Une de ces "lettres de poilus", écrite par Pierre ..., le 22 septembre 1916 à Verdun :

« Ma chère Édith,

La vie ici est très dure. Dans les tranchées, l’odeur de la mort règne. Les rats nous envahissent, les parasites nous rongent la peau ; nous vivons dans la boue, elle nous envahit, nous ralentit et arrache nos grolles. Le froid se rajoute à ces supplices. Ce vent glacial qui nous gèle les os, il nous poursuit chaque jour. La nuit, il nous est impossible de dormir. Être prêt, à chaque instant, prêt à attaquer, prêt à tuer. Tuer, ceci est le maître-mot de notre histoire. Ils nous répètent qu’il faut tuer pour survivre, je dirais plutôt vivre pour tuer. C’est comme cela que je vis chaque minute de cet enfer. Sans hygiène. Sans repos. Sans joie. Sans vie.

Cela n’est rien comparé au trou morbide où ils nous envoient. Sur le champ de bataille, on ne trouve que des cadavres, des pauvres soldats pourrissant sur la terre imprégnée de sang. Les obus, les mines, détruisent tout sur leur passage. Arbres, maisons, et le peu de végétation qu’il reste. Tout est en ruine. L’odeur des charniers, le bruit des canons, les cris des soldats… L’atmosphère qui règne sur ce champ de carnage terroriserait un gosse pour toute sa vie. Elle nous terrorise déjà.

Lundi, je suis monté au front. Ils m’ont touché à la jambe. Je t’écris cette lettre alors que je devrais être aux côtés des autres, à me battre pour ma patrie. Notre patrie, elle ne nous aide pas vraiment. Ils nous envoient massacrer des hommes, alors qu’eux, ils restent assis dans leurs bureaux ; mais en réalité, je suis sur qu’ils sont morts de peur.

Ah ! Ce que j’aimerais recevoir une lettre. Cette lettre, celle qu’on attend tous, pouvoir revenir en perme. Ce que j’aimerais te revoir, ma chère épouse ! Retrouver un peu de confort, passer du temps avec notre petit garçon… Est-ce que tout le monde va bien ? Ne pensez pas à toutes ces horreurs. Je ne veux pas que vous subissiez cela par ma faute. Prends bien soin de toi, de notre fils, et de mes parents. Et, même si je ne reviens pas, je veillerai toujours sur toi. Je pense à vous tous les jours, et la seule force qui me permet encore de survivre, c’est de savoir que j’ai une famille qui m’attend, à la maison.

J’espère être à vos côtés très prochainement, à bientôt ma belle Édith, je t’aime. Pierre (source http://dailygeekshow.com/verdun-poilus-lettres/

Plus de témoignages de lettres de « Poilus » sur ce lien et celui-ci

lundi, 07 novembre 2016

Vieussan : Halloween a semé la terreur dans les étroites ruelles du hameau

Sortis des placards pour une soirée d'enfer, monstres et diablotins, sorcières et sorciers sont venus fêter Halloween avec un peu d'avance à travers le hameau du Lau en cette année 2016.Halloween 2016 IMG_9492 (4).JPG

Aux sombres lueurs d'Halloween, d'inquiétants sourires se rassemblent dans la nuit

Depuis cette veille de la Toussaint où il rencontra Satan, Jack à la lanterne, le vieux conte irlandais reprend vie. Il va toujours avec son lampion, condamné à errer dans la nuit jusqu'au jugement dernier. Il éclaire son chemin avec un charbon ardent et revient chaque année hanter les vivants.

Les sombres lueurs d'Halloween ont rassemblé d'inquiétants sourires dans la nuit noire. En file rapprochée pour ne pas se perdre en chemin, effrayés et réjouis, les enfants : Cédric, Jolan, Léna, Maud et Méline, suivis de près par les plus grands, ont chanté tout au long des obscures ruelles, appelant bruyamment dans la nuit le monstre errant, mais... en vain !

Halloween 2016 IMG_9492 (12).JPGHalloween a semé la terreur dans les étroites ruelles du hameau

« Nous avons envahi, éparpillées dans le hameau, jusque tout en haut, les 7 maisons habitées où brillait une lumière. Même les chiens ont suivi la petite troupe costumée et vociférante, raconte le plus grand des diablotins. »

Halloween 2016 IMG_9492 (2).JPG

Halloween, ses masques grimaçants, ses célèbres citrouilles et ses lanternes vacillantes pour l'occasion ont toujours le succès escompté, prolongeant la tradition.

Halloween 2016 IMG_9492 (8).JPG

Aucun sort ne fut jeté, la récolte de bonbons fut généreuse et dignement partagée entre tous les apprentis sorciers.

mardi, 20 septembre 2016

Hauts Cantons : Le Roddy's road Festival 2016, sur un R de Fête

Pour la troisième année Le Roddy's road Festival a eu lieu

La création d'un collectif de copines et copains s’est imposé suite à la perte de Roddy, un ami des Hauts Cantons qui a passé son enfance à Vieussan. Depuis, ce deuil a drainé une belle initiative où se rejoignent plusieurs générations, afin de mettre en place des moments festifs avec de la joie, des sourires, de l'amitié !

L'association Sur un R de Fête est ainsi organisatrice à divers endroits dans les Hauts Cantons depuis 3 ans de plusieurs événements musicaux dans l’année. Le Roddy's road Festival, hébergé d'abord à Vieussan a eu lieu en cette année 2016 à Julio le bas, grâce au sens du partage d’un propriétaire d’un morceau de nature.

roddy.jpgRoddy's road Festival, une belle initiative de l'amitié dans la musique et dans la joie

 En cette fin d’été le festival rural à battu son plein, sa programmation diversifiée sur 2 jours a été appréciée : "Coup d’envoi du premier soir, scène ouverte aux musiciens en tout genre avec aux alentours de la nuit Marc Prepus one man show délirant avec son panda et son chien,( sublime !) et les frères Bogdanov  pour finir, (se méfier des imitations) !

Affichage de rodd'ys 2016 057 - Copie.JPG en cours...

Samedi après midi familiale : clowns, marionnettes, jeux, théâtre et 4 groupes : the Black Kettles, les Oies Blanches, la P’tite Fumée et en inter scène TheFaipakaol, groupe local que l’on apprécie toujours et encore !"

Roddy's road Festival unnamed.jpg

Un weekend festif et beaucoup d’énergies déployées tout au long de l’année pour l’organisation, la programmation, la logistique et retrouver un lieu. Puis une semaine intense pour installer ce festival rural auto-géré avec restauration cuisinée sur place à partir de produits locaux : la scène, les cuisines, l’accueil du public, des artistes musiciens, les artisans, le salon de thé, les parkings...

vieussan,hauts cantons,roddy's road festival 2016,asso un r de fête

« Cette édition 2016 fut encore une réussite. Sur 2 jours, environ 1000 personnes sont venues et reparties avec plein de musique et de nature dans la tête.»

Pour les organisateurs c'est ensuite le temps de remballer, nettoyer, vider les lieux. Encore quelques belles journées de boulot à partager avant de se tourner vers les projets festifs à venir.
Contact de l’association : rdefete@laposte.net

mardi, 30 août 2016

Mons-la-Trivalle : l'association Saint-Roch-La Voulte se réjouit

Pour l'Association Saint-Roch-La Voulte, la Fête annuelle dédiée au Saint Patron du lieu est d'une grande importance.

Au bilan d'après Fête, le président Jean Luc Lauze s'exprime au nom de tous : « Notre association espère s'être acquittée de sa mission honorablement pour cette fête de Saint-Roch 2016 et du moins aux plans cultuel et historique.»

Cette saison a voulu mettre l'accent sur la vie du pèlerin protecteur des animaux, son engagement fraternel : il distribue ses biens et soigne les malades.

Photos Saint ROCH 16 Aout 2016- La Voulte.JPGSaint Roch a repris vie dans la chapelle de La Voulte qui lui est dédiée

 « la compagnie théâtrale du Bousquet d'Orb nous a passionnément relaté la vie de Saint Roch, en France et en Italie. Le conférencier Patrick Denis, étudiant en théologie, nous a convaincus de vivre dans la sobriété et l'amour du prochain, approuvé en tous points par le père Engelbert qui a su faire le lien avec la spontanéité, la chaleur et la simplicité de ses anciens paroissiens camerounais. » s'enthousiasme le président qui se réjouit d'avoir su, cette année encore faire parler et vivre les vieilles pierres.

Les statuts de l'association engageant aussi ses membres à sauvegarder et valoriser le site, cette journée semble, au bilan des participations, se situer sous un bon augure.

« Une grande lueur d'espoir en ce sens nous a été apportée par la présence appréciée de notre conseillère départementale Marie-Pierre Pons, très attentive, qui nous a promis de revenir bientôt et de nous aider à faire avancer nos projets. Un grand merci à elle » déclare Jean Luc Lauze. Portant de longue date le désir de restauration du site, il y voit le signe d'un aboutissement.

Les dernier rendez-vous de l'été à La Voulte se terminent et l'association dit sa reconnaissance, avec « un grand merci à tous ceux qui sont venus, acteurs, conférencier, prêtre, spectateurs et fidèles pour leur participation et leur réconfort. » 

mercredi, 24 août 2016

Vieussan : Le Café de Pays, Le Lézard bleu fête ses 15 ans avec le Ciné-guinguette

C'est une tradition annuelle et les revoilà en 2016 avec leur spectacle : "La Grande Crue".

Tour à tour en direct et projetées sur l'écran - parfois les deux en même temps -, les images embarqueront le public pour une expérience unique. L'équipe du Ciné-Guinguette propose "une soirée où vous VIVREZ un film" :

"Nos quatre grands historiens et scientifiques de l’image du Ciné-Guinguette vont venir puiser dans vos contrées la mémoire enfouie grâce au "carrousel d’interférences temporelles".
Avec l’aide des habitants, ils réactiveront ce carrousel qu’ils ont gagné dans une kermesse. Un simple clic et la roue des souvenirs s’active. Et c’est en 1930 qu’elle s’arrêtera.
Mais pourquoi ? Que s’est-il passé ? Le film qui se déroulera tout au long de la soirée comme autant d’extraits du passé, nous révélera la drôle de vérité…"

vieussan,ciné guinguette,videophage,film,lézard bleuL'équipe du ciné guinguette vient fêter les 15 ans du Lézard Bleu !

Du numérique à la bidouille, le film alterne entre prises de photos, tournages en direct et images pré-enregistrées avec le public. Les courts-métrages viendront nourrir le propos.

Les rôles sont distribués avec Oliver Tarasse : Coshi Schwartz , le cerveau. Le scientifique sombre et incompréhensible. Roberto De La Torre : EDDY, l’œil. Celui qui voit plus vite que son ombre. Yannick Harnois : AMEDEE, l’oreille. Celui qui va au-delà du mur du son. Erwann Valette : Firmin, le cœur. L’enjoué, sautillant, émerveillé de toutes ses trouvailles. Cyrille Atlan est à la coordination artistique.
Dans le film on retrouve Mr Robert joué par Erwann Valette et Mme Robert par Olivier Tarasse...

Le samedi 27 août le Lézard bleu fête ses 15 ans d’existence avec la venue de Ciné-guinguette. La durée du spectacle tout public est de 2 h 15. Le Ciné-Guinguette est une co-production La Trame-Videophages

Le tarif de la soirée repas spectacle est de 20 euros, à partir de 19 h 30. Places limitées, réservation indispensable au 04 67 97 10 21.