compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 22 juin 2017

Occitanie : Anti Éolien industriel, blocage du Pont du Rec Bouriège (11300)

Aude : le combat du pont du Rec, des éoliennes bloquées depuis 10 jours !

" 18 et 19 jour du blocage du pont du Rec Le feuilleton continue

W.E calme sur le pont du Rec. Ouvriers  et chauffeurs sont partis. 4 socles d'éoliennes sont gardés par 1 vigile en bas dans le village de Bouriège. Assis à droite et à gauche du pont, sur une propriété privée, nous gardons cet accès.

La convivialité est toujours au R.V. En dehors des repas nous nous passons des informations et commentons les événements. Le club de lecture  a ouvert son stand et de nombreux livres sont apparus sur le pont comme autant d'invitations à un peu de calme que "les résistants " ont bien mérité.

La vidéo https://youtu.be/zjRgHvX2iSU  que chacun a pu  voir retranscrit assez bien la tension dans laquelle nous nous sommes trouvés.

A ce 19e jour du blocage les questions fondamentales demeurent. Les violations de propriété privée, la disparition des 4 parapets des 2 ponts , l'essai d'élargissement de la route par le conseil départemental stoppé par la venue d'un géomètre expert qui en a constaté l'illégalité,  tous ces faits sont autant de preuves pour nous de ce qui devrait s'appeler bel et bien une fraude. Fraude pour laquelle nous sommes allés au tribunal et où ce tribunal a préféré croire les différentes compagnies que les citoyens. Ce que nous pouvons  regretter mais pas pour autant accepter.

En effet il y a eu des défaillances à plusieurs niveaux puisque le manque de vérification a donné un permis à une compagnie qui n'aurait pas du l’avoir. Ce qui est surréaliste c'est qu'il ait fallu attendre 12 ans et les événements que nous connaissons pour se trouver face à ce principe de réalité.

Nous rappelons que 60 convois sont encore à venir dont certains  tubes qui devraient faire 32 m X5 m et les pales de 40 mètres ; le pont mesurant 4, 09 m dans sa partie la plus étroite, on peut imaginer facilement ce qui va advenir.  Si nous savons tenir un mètre, il est bien évident que le bataillon de techniciens, d’ingénieurs des différentes compagnies en passant par les maires de Bouriège le savent aussi.

Néanmoins le but depuis déjà de nombreuses années, était de passer" coûte que coûte" et... la marchandisation du territoire s’est mise en marche.  Et les sommes proposées aux différents riverains se sont envolées et nous en avons apportées  les preuves écrites au tribunal. Mais la réponse a été que ces démarches n’avaient pour but que de faciliter l’accès mais que cela ne remettait pas en question  la possibilité existante de pouvoir accéder au site sans modifier les voies d’accès.

La même logique a prévalu pour la demande d'un permis pour une nouveau chemin!!!!. Depuis 10 ans nous avons passé beaucoup de temps à nous battre pour nos droits. Nous ne sommes pas responsables des défaillances administratives et autres qui nous ont conduits à la situation présente.

Nous ne sommes pas d'accord pour que nos élus comme nos administrations prennent des décisions qui vont à l’encontre de nos droits en favorisant des compagnies privées. Nous demandons donc la reconnaissance de ces erreurs, la reconnaissance de  la fraude, l’arrêt total de ce projet.

Pourquoi les citoyens devraient-ils être pénalisés pour le reste de leurs vies par des défaillances de certaines administrations alors qu'ils ont eux même lutté pour que la vérité soit faite ? Ce serait trop injuste ...et si le droit n'est pas la justice il a pour mission et pour éthique de s'en approcher au mieux....

Nous en appelons au nouveau président de la république, au premier ministre puisque leur gouvernement prône davantage de transparence et d'équité ; au ministre de l'écologie et de la solidarité  parce que ce projet   bafoue l'idée même d’écologie.

Pour toutes ces raisons et parce que le Pont du Rec est devenu l'emblème d'un choix entre  une victoire démocratique ou une honte républicaine, nous demandons l’arrêt total et immédiat de ce projet.
Agnès Roy pour le Collectif des Résistants du Pont du Rec
06 08 66 53 97"

Autres témoignages en image

Éoliennes industrielles: l'imposture (ZAD Albine et Limoux+ l'Amassada)

Combien ça coute ? Eoliennes : Un business dans le vent - Reportage

lundi, 03 octobre 2016

Votre chronique : HURLEVENT ASSO communique le bilan de la période d'été

"Bonjour !

Voici un résumé de la lutte anti-éoliennes pendant l'été.

Mais avant d'en prendre connaissance, voyez donc cette vidéo allemande sous-titrée en français :

http://ccsubs.com/video/yt%3Am75Z-G2KnwY/malade-des-infrasons-la-lutte-contre-les-eoliennes/subtitles?lang=fr

Et prenez note de la date de notre assemblée générale qui aura lieu à la salle de Prémian le 28 octobre à 18 H 30. Nous ferons le point sur ce qui s'est passé dans l'année et débattrons sur le(s) meilleur(s) moyen(s) pour faire barrage aux projets éoliens.

A bientôt.

La période qui va de début juillet à aujourd’hui a été active et marquée par deux événements : la visite de la vice-présidente du Conseil Régional sur les sites éoliens (voir le compte-rendu en pièce jointe) et l’installation d’une ZAD (zone à défendre) sur le site d’Albine (début de construction d’un parc éolien).

Un petit commentaire d’abord : la visite de la vice-présidente n’a pas apporté grand chose, sauf une nouvelle transmise par le Président du Parc Régional : la disposition de la Charte indiquant la limite de 300 mâts est « opposable ». Ce qui veut dire que les services de l’Etat n’autoriseront en aucun cas un dépassement.

 

Albine (Tarn): Le vent tourne contre les éoliennes industrielles

Pour la lutte du côté d’Albine, on peut remarquer que l’Etat « met le paquet » pour réprimer le mouvement de protestation contre les éoliennes : les gendarmes ont été très présents, en nombre, dès le début, pour protégter les travaux. A deux reprises, pour appréhender un zadiste, et pour faire une perquisition dans la ZAD, il,ne leur pas fallu moins de 8 voitures de gendarmerie ! La disproportion est énorme. (à mettre en rapport  avec le niveau de protection de la population à Nice). Il est plus important pour les pouvoirs publics de protéger les multinationales du vent.

Voici quelques articles choisis parmi les très nombreux qui ont paru sur ce sujet.

Voisine d'éoliennes industrielles

 

Nos politiciens aiment dénoncer publiquement l'égoïsme des opposants aux éoliennes qui, selon eux, seraient des petits bourgeois gâtés qui ne se battent que pour défendre des intérêts matériels et privés. Donc des purs produits du système qu'eux-même servent en règle général, sauf lorsque leurs intérêts sont en jeu et qu'un petit coup de "jeune"  dans leur discours s'impose. Le vert leur va si bien lorsqu'il s'agit d'en tirer profit!
Je serais curieuse de les entendre sur ces opposants aux éoliennes:

une vidéo à visionner ici ; https://blackfionproduction.wordpress.com/2016/07/17/un-a...

De toute évidence ces personnes, jeunes pour la plupart, (hé oui, nous ne sommes pas en face de vieux croûtons !) ne défendent pas la valeur immobilière de leurs villas ou de leurs résidences secondaires. Elles ne sont pas non plus pro-nucléaires. Elles font courageusement partie de cette société civile qui ne partage pas votre point de vue sur l'avenir de nos paysages et de nos espaces naturels.

La résistance aux éoliennes industrielles impose un débat que les autorités tentent de repousser par tous les moyens et le plus souvent avec des discours complètement cons. Les démocrates ne sont pas ceux que l'on voudrait nous faire croire…
Bravo
aux alter éolien, aux zadistes du parc Naturel Régional du Haut-Languedoc bravo pour votre courage et votre détermination. Si les jurassiens prenaient autant au sérieux la richesse du Parc Naturel du Doubs, je serais comblée! Merci de nous démontrer que la lutte contre les éoliennes industrielles n'est pas une affaire de vieux mais une question de responsabilité envers ces espaces naturels pris d'assaut par des affairistes.

P.S. le site de cette association vaut le détour. Ce texte par exemple:
"Le vent nous porte sur le système, ou comment devenir anti-nucléaire sans devenir pro-éolien"

Les zadistes  ont été pris au sérieux par les pouvoirs publics au point qu’on peut parler de harcèlement : un hélicoptère et 5 à 10 gendarmes pour un zadiste, et souvent pour trois fois rien. Les autorités judiciaires ont eu leur part : les zadistes, assignés en justice, ont été condamnés à être expulsés de leur campement (et à des frais importants), mais cela vous a été relaté par de nombreux messages pendant l’été.

Autres  fronts

Albine (Tarn): Le vent tourne contre les éoliennes industrielles par  La Marseillaise le mercredi 20 juillet 2016 08 h 30 http://www.lamarseillaise.fr/herault/developpement-durabl...

Deux autres manifestations ont eu  lieu pendant les mois d’août à Saint-Amans, puis à Labastide et ont fait l’objet d’une publication, mais ce qui précède donne une idée de la lutteassidue menée par les associations du Haut Languedoc (TNE).

Bonne fin d’été !