compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 08 octobre 2017

Mons-la-Trivalle : 2e Salon d'Arts Plastiques des trois vallées

mercredi, 02 août 2017

Mons-La-Trivalle : L'Association Communale de Chasse Agréée prépare l'ouverture

L'ouverture générale officielle de la chasse est fixée, cette année au 17 septembre

"Cependant, pour la chasse aux sangliers, déclare Francis Sigé, président de l'ACCA de Mons-La-Trivalle, des battues sont autorisées à partir du 1er juin, en raison de la prolifération généralisée des sangliers et des dégâts causés dans les vignes."

famille sanglier.jpgLa Fédération Nationale des Chasseurs de Grand Gibier s'interroge sur les causes de la surdensité généralisée des sangliers

Ces battues font l'objet d'une déclaration en mairie, à la gendarmerie, ainsi qu'à l'Office de la Chasse et de la Faune Sauvage.

La distribution des cartes de chasse aura lieu le samedi 5 août et le samedi 9 septembre 2017, de 17 h à 19 h au local de Chasse à Mons-La-Trivalle.

"À cette occasion, rappelle Francis Sigé, la présentation de la validation du permis de chasser ainsi que de l'attestation d'assurance pour la saison 2017-2018 est obligatoire.

Ne pas oublier le timbre-vote qui permet de faire entendre sa voix lors de l'assemblée générale de la fédération."
.

samedi, 17 décembre 2016

Mons-la-Trivalle : Assemblée Générale de l'Association de la Chapelle de la Voulte

Assemblée générale de l'Association la Chapelle de la Voulte

L'Association de la Chapelle de la Voulte rappelle que son Assemblée générale aura lieu ce samedi 17 décembre à 16 h 30 à la salle polyvalente de Mons la trivalle.

samedi, 29 octobre 2016

Mons-la-Trivalle : le salon d'animation artistique du Foyer Rural a connu le succès

Arielle Escuret maire de la commune et Danielle Hocquet au nom du Foyer Rural, ont assuré les discours de présentation lors du vernissage animé par les Cordes Globe Trotter : guitare, mandoline et violoncelle, interprétant des musiques du monde.

Ce vernissage fut l'occasion d'une grande participation, et de la remise du prix de la mairie décerné à Jean-Louis Galy, Eric Rodriguez, et David Rowley.

Amateurs et professionnels rassemblés par l'enthousiasme des organisateurs.jpgAmateurs et professionnels rassemblés par l'enthousiasme des organisateurs

« Grand succès pour ce premier salon avec plus de 350 visiteurs, déclarent les organisateurs enthousiastes ! Amateurs et professionnels s'y sont côtoyés. De vrais talents se sont découverts à Mons et dans la vallée, de Riols à Lunas. Des artistes de Marseillan, Béziers, d'Alsace et même de Montréal s'y étaient inscrits ! »

La remise du prix du public, offert par le foyer rural de Mons, est attribué à Eric Rodriguez dont les sculptures ont été très remarquées. Le Prix du salon remis à Els Knockaert, Richard Salles, Marie-Agnès Kopp et le prix du mouvement des foyers ruraux de l'Hérault à Elisabeth Larcher et Catherine Cléricy.

L'atelier d'enfants « boîte à dessin » de La Tour Sur Orb été également récompensé. Sans oublier l'invité d'honneur Pablo Quedad et ses œuvres originales.

P1040276.JPGDanielle Hocquet, Foyer Rural et Arielle Escuret maire de la commune lors de la remise du prix de la mairie

« Merci à tous ceux qui ont permis que cette exposition se réalise et pour l'aide apportée, déclare Danielle. Les membres de l'atelier de peinture n'ont pas lésiné sur le temps offert pour l'accrochage, le vernissage et l'accueil, reconnaît-elle. Merci à vous les artistes qui vous êtes lancés dans cette belle aventure et merci à vous les visiteurs, habitants de Mons et d'ailleurs d'avoir été là ! »

Sur ce bel élan de gratitude s'est clôturé ce 22 octobre 2016 la semaine d'exposition du premier salon d'arts plastiques initié par la mairie et le foyer rural de Mons La Trivalle. Une manifestation encourageante pour les organisateurs et les participants.

jeudi, 13 octobre 2016

Mons-la-Trivalle : Exposition au Comptoir des artistes

Communiqué de dernière minute :

"Attention vu le temps l'expo commencera le dimanche 16 octobre à 17 h ! "

Contact et infos au 06 73 19 5747.

Mons-la-Trivalle : traditionnelle exposition d'automne au Comptoir Associatif

Les expositions collectives se succèdent au Comptoir des artistes de Mons-la-Trivalle

« À chacun sa tête ! » tel est le thème de la prochaine expo extrêmement surprenante et réjouissante à découvrir, organisée en clôture de saison, traité par plus de cinquante œuvres de sculpteurs, peintres et céramistes, chacun à sa façon, avec une base de convergence pour tenter de répondre à l'interrogation unanime : « Qu’est ce qu’elle a ma gueule ? »

Le comptoir des artiste,  des œuvres uniques pour s’étonner, surprendre et réfléchir.jpgLe comptoir des artistes,  des œuvres uniques pour s’étonner, surprendre et réfléchir

Gueules de bois, de pierre ou de papier, visages de l’absence, trognes, tronches et portraits en pieds, réalisés par des artistes qui fédèrent leurs talents mis en scène sous les 3 salles voûtées du Comptoir.

Une avalanche d’art singulier pour s’étonner, surprendre et réfléchir, des œuvres uniques, avec Dauvergne, Dubuis, Biau, Koster, Cèbe, Grasset, Froidevaux, Herbet, Monllor, Ortega, Pernell, Pom, Ramos, Reichel, Roger, Sclano,...

Les uns célèbres, les autres impénitents discrets, et certains en devenir, sortis de leur repère pour enchanter la sensibilité des amateurs. 

À voir du 14 au 24 octobre de 16 à 19 h. Les créateurs seront disponibles à partir de 17 heures au Comptoir pour partager avec les passionnés d’art nouveau, leurs démons et leurs souffrances et aussi, leur joie de créer.

Bienvenue au vernissage le dimanche 16 octobre à 18 heures, "Castanha é Vinovèl", au Comptoir Associatif, place du Platane à Mons-la-Trivalle.

Contact et infos du Comptoir Associatif au 06 73 19 5747

mardi, 27 septembre 2016

Mons-la-Trivalle : interdiction de chasser le dimanche 2 octobre 2016

Francis Sigé président de l'ACCA, communique : Le Conseil d'Administration de l'Association Communale de Chasse Agréée de Mons La Trivalle rappelle aux chasseurs que toute chasse, au petit et grand gibier, sera interdite le dimanche 2 octobre 2016.

Cette interdiction rigoureuse est à respecter sur l'ensemble du territoire de l'Unité de Gestion n° 5 Sud (Caroux-Espinouse) ainsi que sur le secteur des Avants Monts, Unité de Gestion n° 6 ( rive droite des cours d'eau du Jaur et de l'Orb )

actualités, associations, chasse,pêche, hauts cantons d'oc, mons-la-trivalle, traditions, a.c.c.a., association communale de chasse agréée, mons la trivalle, local de chasse, conseil d'administrationL'espace autour du Caroux, territoire privilégié de chasse et de randonnée

La décision est appliquée par mesure de sécurité, suite à la Randonnée Pédestre Départementale organisée ce jour là, dimanche 2 octobre 2016, avec départ et arrivée place de La Gare, face à la mairie annexe de Mons-la-Trivalle.


jeudi, 15 septembre 2016

Vieussan : la chapelle Sainte Madeleine de Mounis ouvrira sa porte

La Journée du Patrimoine sera l'occasion à Vieussan de découvrir la chapelle Sainte Madeleine de Mounis à Plaussenous et d'évoquer la mémoire de Roger Combes, ancien combattant.

Messe de neuvaine tonton_002.jpg

Né à Cambon, Roger Combes était agriculteur avec ses parents. Appelé sous les drapeaux le 2 février 1954 au secteur de la 1/903, il sert dans l’armée de l’air en Algérie.

chapelle de Plaussenous.JPGLa chapelle Sainte Madeleine et son cimetière, remarquable patrimoine enserré dans son muret de pierres

Dès son retour il s’installa viticulteur à Saint Martin de l’Arçon où, resté célibataire il demeura jusqu'en novembre 2014. Des problèmes de santé l'obligèrent à quitter son domicile pour vivre avec sa sœur à Plaussenous où il est décédé à l'âge de 83 ans.

Membre de la section des anciens combattants et des victimes de guerre d’Olargues ainsi que du Souvenir français, lors de ses obsèques il était accompagné par les portes drapeaux. André Avvocato ami de sa sœur Georgette Villebrun et ex président des anciens combattants évoqua sa mémoire et lui fit un bel hommage.

La messe de neuvaine sera célébrée par le père Verlinde dans la chapelle Sainte Madeleine de Mounis. Enclos d'un muret de pierres circulaire ce patrimoine remarquable ouvrira sa porte le samedi 17 septembre 2016 à 14 h 30 à Plaussenous.

Contact auprès de Georgette Villebrun, présidente des Amis de La chapelle Sainte Madeleine au 04 67 95 80 17.

samedi, 16 juillet 2016

Votre chronique : "Néocolonialisme et éolien industriel"

Un communiqué à partager :

"Néocolonialisme et éolien industriel

Une réalité politique, économique et sociale antidémocratique

Le colonialisme a été reconnu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale comme une relation inégalitaire s'opposant au « droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ».

C’est ce déni de « notre droit à disposer de nous-mêmes » qui me fait faire aujourd’hui ce parallèle entre néocolonialisme et éolien industriel.

Le colonialisme était une forme d'expansionnisme et d'impérialisme.

Qui consistait à défendre les intérêt politiques d’un état ou ceux économiques d’un industriel privé au détriment des intérêts du pays où il s’installait.

Aujourd’hui, les promoteurs s’appuient sur l’administration politique (les maires) en faisant jouer les ressorts de la finance (les retombées économiques), le tout étant imposé de la manière la plus antidémocratique qui soit aux populations locales (tout se passe dans le plus grand secret).

Cela induit une relation de dépendance totale au lobby de l’éolien industriel car aucun élu n’arrive à réaliser combien leur liberté est annexée par l’arrivée d’un promoteur. Ce dernier devient le maître qui décide de l’avenir radieux du territoire qu’il vient d’annexer. On promet de l’argent, des soutiens à des projets, on fait miroiter un développement économique. Rien de tout cela n’est vrai. Certains élus de nos jours se comportent comme les petits chefs de village lors de la colonisation de l’Afrique au 19 ème siècle. A ceux-là on promettait les honneurs et on remettait de la verroterie. A ceux-ci on promet un développement économique et on remet des miettes de bénéfices.

Les motivations de la colonisation ont été essentiellement des motivations économiques (s’enrichir), stratégiques (empêcher des concurrents de prendre la place) et des motivations idéologiques (diffuser la civilisation).

On retrouve ce même schéma avec l’éolien industriel. Les promoteurs s’enrichissent, ils confirment leur prises d’intérêts sur un territoire au nom d’une pseudo « transition énergétique ». Cela s’appelle du « green washing ».

Le dernier aspect du colonialisme dont il faut tenir compte c’est le rapport à la violence. A l’origine et après la conquête militaire initiale, le colonialisme s'est souvent accompagné d'actes de violences pour soumettre les populations.

Aujourd’hui, il n’y a pas une manifestation d’opposants à un projet industriel qui n’ait vu l’arrivée des forces de l’ordre. La mort de Rémy Fraysse à Sivens en est malheureusement le plus tragique exemple.

De plus, souvenons-nous du rôle soit-disant positif de la colonisation. C’est bien encore à cela que l’on veut nous faire croire aujourd’hui. Mais le rapport entre colonialisme et croissance économique n'a toujours pas été démontré et la paix sociale au sein des villages durement touchée.

Complicité du public et du privé

Dès 1873 l'industrie européenne a bénéficié de l'expansion coloniale au prix d'énormes dépenses publiques réalisées dans les colonies. Aujourd’hui, les promoteurs privés bénéficient du soutien de l’état et les retombées financières dans les caisses des municipalités imposent un modèle de développement économique en complète contradiction avec les besoins des habitants du pays.

Là où il faudrait maintenir un tissu social actif, une économie locale et des emplois pérennes, l’éolien industriel contribue à la désertion des territoires, au saccage de zones pourtant réputées pour leur intérêt écologique.

Dernier point :

Le lobby de l’éolien industriel est très puissant, que ce soit au niveau de l’Etat ou de l’Europe.

Nous n’avons pas les moyens des grandes multinationales.

Mais pour y faire face, nous, associations de citoyens, collectifs ou autres, pouvons coopérer et mettre en commun nos moyens pour revendiquer notre « droit à disposer de nous-mêmes »." Hildegarde Champêtre

vendredi, 17 juin 2016

Mons-la-Trivalle : Assemblée Générale de l'ACCA

Fidèle à la tradition, Francis Sigé président  de l'ACCA lance "l'appel du 18 juin"

"L'assemblée générale de l'Association Communale de Chasse Agréée de Mons La Trivalle aura lieu le samedi 18 juin 2016 à 15 h dans la salle polyvalente de la commune."

actualités,associations,chassepêche,hauts cantons d'oc,loisirsculture,mons-la-trivalle,traditions,a.c.c.a.,association communale de chasse agréée,mons la trivalle,local de chasse,conseil d'administrationFrancis Sigé président responsable de l'ACCA  de Mons

À l'ordre du jour seront examinés les rapports d'activité moral et financier, le montant des cotisations pour la saison 2016-2017 sera fixé.

Le budget prévisionnel et le renouvellement des demandes extérieurs étrangers seront ensuite exposés.

chasse caroux (2).jpgL'espace autour du Caroux, territoire de chasse privilégié

L'élection du tiers des administrateurs sortants sera proposée ensuite au vote à l'assemblée. 

Les informations diverses seront soumises à l'attention des participants et les questions diverses examinées avec attention pour apporter les réponses nécessaires.

Tous les adhérents et les propriétaires, chasseurs et non chasseurs du territoire de l’A.C.C.A de la commune de Mons-la-Trivalle, et son espace privilégié autour du Caroux, sont invités à participer à la réunion.

Cette rencontre permet de bien gérer l'activité de chasse dont la réglementation et les responsabilités sont importantes et partagées. 

« La présence de chacun est fortement souhaitée, rappelle Le président Francis Sigé. Le verre de l'amitié clôturera nos travaux et sera pris au local de chasse. »