compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 27 janvier 2018

Votre chronique : projection du documentaire "Fajara" dans les locaux de la Cimade à Béziers

Projection et débat le jeudi 08 février à 20 h dans les locaux de la Cimade à Béziers

"Fajara"

Calais : sur le chemin de l'espoir

T-shirt pour femme "Il n'y a pas d'étrangers sur cette terre"


Le jeudi 08 février à 20 h

aura lieu la projection suivie d'un débat du documentaire

"Fajara"

en présence de la réalisatrice Isabelle Grenet.

Affiche Béziers-page-001.jpg

 
"Ce documentaire de 1 h 10 minutes a été tourné sur la Jungle de Calais pendant 11 mois de l'automne 2015 au printemps 2016. 
Il retrace la vie des exiléEs dans ce bidonville, recueille leurs témoignages.
Il aborde également l'action des associations humanitaires, des bénévoles, mais aussi les violences policières et étatique.
Les habitantEs de la jungle ont subi plusieurs expulsions de leurs lieux de vies, la réalisatrice Isabelle Grenet a su saisir ces moments douloureux.
FAJARA est aussi porteur d'espoir pour tous ceux et celles qui tentent de passer la frontière pour aller en Angleterre.
Nous verrons que certains y arrivent, des familles sont à nouveau réunies."


La réalisatrice a passé 11 mois dans la "Jungle", en immersion complète. Elle nous livre un regard totalement inédit sur ce lieu, son quotidien, ses drames et ses joies aussi.

Locaux de la Cimade : 14 rue de la Rotonde 34500 Béziers.
Ouverture des portes à 19h45.

Soirée organisée avec le soutien de la Cimade et de Visa 34

dimanche, 04 juin 2017

Occitanie : pARTage zapatiste à Béziers

Les 09 et 10 juin, étape languedocienne de la tournée en France de l’exposition : « pARTage zapatiste, œuvres des communautés zapatistes du Chiapas », à la CIMADE, 14 rue de la rotonde, Béziers.

zapatiste.jpg

* Programme 

  - Vendredi 09 Juin 18h30-22h  / Vernissage de l'exposition

  - Samedi 10 juin 10h-18h

             - 12h : Repas partagé

             - 15h : Conférence " Construire nos propres mondes. A propos de l'autonomie Zapatiste " avec Jérôme Baschet

Ces œuvres de grandes dimensions, peintes ou brodées, ont été réalisées collectivement par les villages zapatistes, à l’occasion du festival « CompArtepor la Humanidad ».

Elles célèbrent à leur manière un art « qui ne se voit pas et ne s’entend pas », qui est aussi celui de la résistance et de la rébellion.

 Les zapatistes ont souhaité que ces œuvres circulent dans le cadre d’une campagne mondiale

              « Face aux murs d’en haut, les brèches et la résistance d’en bas »

par laquelle ils appellent à soutenir partout les migrants et ceux qui résistent aux détentions et déportations.

Ainsi, en offrant une tonne du café produite dans leurs coopératives, ils ont décidé d'apporter leur soutien aux personnes qui, souffrant de persécutions et de discriminations, ont été obliger de fuir leurs pays.

C'est pourquoi à l'occasion de cette exposition, solidaire des Zapatistes le collectif Mut-Vitz 34, qui depuis plusieurs années s'est organisé localement pour acheter ensemble leur café, participera à cette campagne en offrant à son tour une centaine de paquets de café aux migrants présents dans notre région.

★ ★ ★

Le Mexique a été le lieu de nombreuses luttes depuis la colonisation espagnole, en particulier la lutte pour l’indépendance au XIXème siècle, la révolution de 1910 au cours de laquelle se sont distingués Emiliano Zapata et Pancho Villa, ou encore plus récemment le soulèvement Zapatiste de 1994 au Chiapas. Ces luttes s’inscrivent dans un contexte de reconnaissance des droits indigènes contre cinq cents ans d’impérialisme occidental. Depuis la rébellion de 1994, les communautés zapatistes s’appliquent à construire l’autonomie. Celle-ci passe par une volonté d’intégrer les indigènes à la nation sur un pied d’égalité, tout en reconnaissant leurs différences, pour donner corps à l’idéal « d’un monde qui puisse contenir de nombreux mondes », et ce en dehors de l’État mexicain et de ses institutions. Pour défendre la nation contre le capitalisme mondialisé, ils mettent en œuvre dans tous les secteurs de la société une forme d’organisation politique décentralisée et participative. L’essentiel de l’activité des communautés zapatistes tourne autour de la paysannerie. Les terres sont majoritairement destinées à la culture vivrière, le reste est destiné à l’exportation. C’est le cas du café, dont la vente demeure un enjeu essentiel pour la construction de l’autonomie. Après 23 ans de résistance, cette lutte anticapitaliste tient toujours tête à l’État mexicain, au prix de nombreuses victimes de la très forte répression militaire et paramilitaire. Elle s’articule au niveau local autour des questions de réappropriation et de de défenses des communautés, des terres et des territoires, et au niveau international par des rencontres artistiques (compArte) et scientifiques (conSciencias) l’an passé et renouvelées cette année, et par une campagne mondiale de soutien aux migrants (« Face aux murs d’en haut, les brèches et la résistance d’en bas ») lancée il y a quelques mois, et relayée par la Sexta, le réseau international de soutien aux peuples en lutte au Chiapas. Mut-Vitz 34 mutvitz34@laposte.net http://www.alternatives34.ouvaton.org/collectifs:mut-vitz-34

vendredi, 17 février 2017

Vieussan : Janine a quitté son petit royaume du Fargaydas

C’est en 1976 que Janine et Raymond se sont installés au Fargaydas. Ils y ont cultivé fraises et asperges que Janine vendait sur les marchés. Tombée amoureuse de son petit paradis elle n’a jamais voulu le quitter.

Au milieu de la nature, dans son petit paradis du Fargaydas Jeanine a  vécu heureuse.pngAu milieu de la nature, dans son petit paradis du Fargaydas Janine a vécu heureuse

« Maman se plaisait dans cette vie rustique loin du brouhaha de la ville et de la société de consommation, elle aimait plus que tout son jardin, ramasser de la salade sauvage, cuisiner pour les amis, jouer au scrabble, et les livres. C’est d’ailleurs avec ces derniers qu’elle a le plus voyagé, un fauteuil confortable, devant le poêle en hiver, devant la porte en été. »

maman.JPGDans "le petit royaume du Fargaydas" Janine, l'esprit en éveil, aimait toujours recevoir ses amis, jouer au scrabble...

Janine était liée d'amitié avec les écrivains occitans Yves Rouquette décédé en janvier 2015 et Marie Rouanet qui a écrit un touchant hommage lu durant les funérailles de Janine où ses amis l'accompagnèrent :

«Notre amitié est lointaine, elle date de notre arrivée à Béziers. Nos hommes participèrent à toutes les causes justes : Le Larzac, le refus du bétonnage du littoral, les exigences pour garder digne la langue d'Oc. Nous étions près d'eux dans l'aventure utopique des disques Ventadorn...

Raymond disparu tu as continué à maintenir le petit royaume du Fargaydas, le bois à couper, les ronces à tenir en respect, les semis à soigner, les cueillettes à assurer, les réserves, la table à pourvoir pour ta famille et pour tous ceux qui trouvèrent chez vous table ouverte et ils sont nombreux à se souvenir... J'ai compris grâce à toi ce qu'était la fidélité. Elle n'est ni dans les gémissements ni dans les tombes fleuries mais dans chaque geste, dans chaque pas pour "garder de périr" l'œuvre accomplie à deux. »

Janine s’est éteinte tout doucement, sans bruit, comme la flamme d’une chandelle qui n’a plus rien pour s’alimenter.

À ses fils Jacques et Pierre et leur famille, à ses petits-enfants Marielle, Nadia, Sophie, Guilhem et Marine qui lui apportait son soutien quotidien, tous adressent leurs sincères condoléances.

samedi, 05 mars 2016

Rosis : une spectatrice blessée lors du rallye de l'Hérault

L'accident est survenu sur le territoire de la commune de Rosis, ce samedi après-midi. La spectatrice, qui se trouvait dans une zone interdite au public, est légèrement blessée à un pied.

Les 150 véhicules engagés dans le rallye de l'Hérault  sillonnaient, cet après-midi, les routes situées dans la région de Lamalou-les-Bains. C'est sur le territoire de la commune de Rosis qu'un accident est survenu.

Biterrois : une spectatrice blessée lors du rallye de l'Hérault
Les pompiers ont pris en charge la blessée (Archives)

Une spectatrice qui se trouvait en bord de route, dans une zone interdite au public selon les organisateurs, a été heurtée par une voiture, suite à une sortie de route. Légèrement blessée à un pied, la spectatrice a été prise en charge par les pompiers qui ont décidé de l'évacuer par hélicoptère. Non pas en raison de la gravité de la blessure mais pour gagner du temps par la voie des airs.

vendredi, 04 mars 2016

Vieussan : Bernard Guiraud écrit sa vie en poèmes

Dès l'éveil de l'adolescence, Bernard Guiraud, né au hameau du Pin sur la commune de Vieussan, s'est fait poète, confiant au papier ces éléments rimés qui chantent les battements de sa vie.

« Avec un poème on peut dire bien des choses, Beaucoup plus de rêves ou de vérités, on ose. » Enfant, jeune amoureux, ingénieur, père de famille, simple citoyen et retraité désormais, Bernard l'avoue : « j'ai toujours aimé écrire en vers.»

Bernard Guiraud 002.jpg« Avec un poème on peut dire bien des choses,... on ose. » écrit Bernard Guiraud

 À Vieussan, au pensionnat de Béziers, aux Ponts et Chaussée : à Dijon, au Congo-Brazzaville, à Bordeaux, Tonneins, Saint Pons et Montpellier, à La Grande Motte. De quatorze à quatre vingt-quatre-printemps, c'est toujours en vers qu'il écrit ses errances, campe les décors de sa vie, rime les émois de son cœur.

Récemment l'auteur a groupé ses poèmes en trois recueils aux accents différents :

« Cigale dans la tramontane » Poèmes de la vie, dont six sont couronnés de prix littéraires.

«La balade du siècle 1900-2000 » est un clin d'œil aux événements qui en ont marqué chacune des années.

« Un poème pour le dire », rêves, vérités ou critiques, exprime points de vue et engagements.

«La poésie peut transformer un chant guerrier en un hymne à la paix célébrant l'amitié» confie l'auteur. Sa « Marseillaise de paix » illustre sa conviction.

Ces vers ne laissent pas indifférents et l'œil les parcourt, tout à tour amusé, séduit ou songeur : l'émoi des sentiments, la nostalgie des amours, l'idéologie et puis l'humour qui permet de promener un regard détaché sur cet espace parcouru.

Captivé par l'approche intime de la poésie, Bernard Guiraud, ne dédaigne pas l'art de la versification : «C'est après une carrière de technicien que l'auteur pour les mots s'est fait mécanicien », il se plaît au jeu intellectuel qui construit le poème, maîtrise les rimes, s'exerce au calligramme.

Bernard Guiraud, ancre ses racines et partage son temps entre la propriété familiale à Vieussan et La Grande Motte où il écrit, bercé par les vents du large.

Les recueils peuvent être commandés auprès de l'auteur, adresse : Résidence l'Amiral 101, rue du Casino appt. 44. 34280 La grande Motte. Contact, tel 06 78 68 43 73 et 04 67 06 55 40.


Cigale dans la tramontane Poèmes de la vie
Six prix littéraires
Prix : 19 €


La Balade du Siècle (1900-2000) Poèmes
ISBN-978-2-36832-106-5 :  Prix : 7 €
Un poème pour le dire (Poèmes)
ISBN-978-2-952375-0-2  Prix : 12 €

 

dimanche, 27 décembre 2015

Vieussan : Les cyclos du Gazelec, au rendez-vous des projets pour 2016

Dernièrement c’était l’effervescence, la quasi totalité des cyclos du Gazelec s’étaient donnés rendez-vous pour leur Assemblée Générale et préparer la validation de la licence FFC de la saison 2016.

Les cyclos du Gazelec Bézierse ont tenu leur Assemblée générale pour 2016.JPGLes cyclos du Gazelec, un esprit d'équipe et l'amour du vélo en toute convivialité

L’effectif s’annonce toujours constant avec 50 licenciés. Après le mot de bienvenue adressé aux anciens et nouveaux adhérents le président a brossé le compte rendu des activités de 2015.

Au sein du club ont été comptabilisé 800 participations lors des sorties programmées les mercredis et dimanches. Lors des randonnées organisées par les autres clubs des récompenses ont souvent été décernées justifiant la forte mobilisation des adhérents. Sorties à la journée pour découvrir de nouvelles routes et de nouveaux horizons, certains ont roulé durant une semaine sur les routes entre Chambéry et Montpellier. D’autres ont effectué leur pèlerinage via St Jacques de Compostelle. Des baroudeurs ont rallié Genève à Vienne (Suisse) 1826Km, 48 cols pour un dénivelé de 34837m.

La traditionnelle rando de la FFCT a été appréciée malgré un temps maussade, grâce à l’implication d’adhérents bénévoles et des fidèles partenaires. Un stand du club à la journée des asso. Une équipe a représenté le club à la rencontre sportive nationale de cyclotourisme du comité d’entreprise.
Les règles de sécurité et du respect du code la route ont été rappelées, le trésorier a présenté un bilan financier bien maîtrisé, approuvé à l’unanimité par les présents.

Le Bureau reste inchangé pour 2016 : Michel Bascoul président, André Girard Trésorier, Alain Pause Secrétaire, Bernard Seba délégué sécurité, Robert Bailet délégué OMS, Yves Chabbert organisation des parcours et 7 autres membres actifs. La réunion s’est terminée par un apéro dînatoire. Voir plus sur le site : http://gazelec.cyclobeziers.free.fr

Les adhérents du Gazelec cyclotourisme présentent à tous leurs meilleurs vœux pour de beaux parcours sur les routes vers les hauts cantons.

mercredi, 08 juillet 2015

Mons-la-Trivalle : concert du jeudi 09 juillet au Snack Loulette

c'est « Apache & Le Qincho », un groupe de musique de Lieuran dans l'hérault qui se produira en duo ce jeudi 09 juillet au Snack Loulette. Guitare, chant, violon et  chanson française festive.

Leur style est influencé par la mano-négra, manu chao, ou encore Pigalle ou Olivia Ruiz avec qui ils ont  déjà partagé des scènes.

mons-la-trivalle,été,musique,musicien,chanteur,chanson française,guitare,chant,violon,basse,d.j,batterie,« apache & le qincho »,lieuran,hérault,snack loulette,la mano-négra,pigalle,olivia ruiz,prix « jeunes talents »,béziers,« prix révélation » de la ville de carcassonne en 2010,« sous les canons »,sevent-vibration studio,gambeat,bassiste,manu-cha,pat de «universal-music »,«massilia sound system»,« merzhin»,« blankass »,« king charles »,féria,scène de la madeleine,« la rue ketanou...»Apache et le Quincho,seront en duo au Snack Loulette

Une soirée musicale qui s'annonce sous le signe de l'été pour ce groupe qui a obtenu le prix « jeunes talents » de la ville de Béziers en 2007 et le « prix évélation » de la ville de Carcassonne en 2010.

« Ce prix nous a permis d'enregistrer un titre : « Sous les Canons  » au Sevent-Vibration studio, avec  Gambeat, bassiste de Manu-Chao en pré-prod et Pat de «Universal-Music » aux arrangements.

Ils ont  joué aussi avec «Massilia Sound System», « Merzhin», « Blankass » et encore « King Charles ».

Nous avons sorti deux albums et  enregistré notre troisième disque. après la féria de Béziers en 2013, sur la scène de la Madeleine avec le groupe « LA RUE KETANOU...».

Bref, une biographie  qui promet une soirée des plus réussie dans la fraîcheur des rochers sur le parking des Gorges d'Héric à partir de 19 H 30 et jusqu'à 23 h.

Renseignements auprès de Véro  et Fany au  04 67 95 06 05 ou  06 87 48 91 92 et 06 82 92 38 98.

vendredi, 24 avril 2015

Mons-La-Trivalle : le C L J de la police nationale de Béziers sur la base nautique deTarassac

« Une quinzaine de jeunes âgés de 14 à 17 ans du Centre Loisirs Jeunesse de la police nationale de Béziers, intervenus récemment sur le refuge de Font Salesse, ont à nouveau investi les haut cantons, déclare Fred, animateur du CLJ. Cette fois ci ils se consacrent à la base nautique de Tarassac.»

mons-la-trivalle,Béziers,canoë,fred clj,cyril Carrière,sous préfet,jeunes "non captifs",chantier jeunesse,écocitoyen,orb,vacance,

Durant ce séjour, des ateliers de montage de marabouts pour les futurs vacanciers et les pensionnaires de centres de vacances ont été  mis en place.

mons-la-trivalle,béziers,canoë,fred clj,cyril carrière,sous préfet,jeunes "non captifs",chantier jeunesse,écocitoyen,orb,vacance

Ainsi que des descentes sur l'Orb avec Stéphane et Sylvain moniteurs de la base de canoë pour nettoyer les berges dévastées par les intempéries de l'hiver.

mons-la-trivalle,béziers,canoë,fred clj,cyril carrière,sous préfet,jeunes "non captifs",chantier jeunesse,écocitoyen,orb,vacance

«Pour cette aide et ce geste éco citoyen, ils sont félicités par la présence du sous préfet de Béziers, des élus locaux et des exploitants nautique de l'Orb. Un repas méridien pris en commun a permis un échange enrichissant avec les diverses autorité, les personnes présentes et les jeunes, précise Fred, accompagnateur du groupe. La semaine a été coupée par un autre chantier citoyen sur le centre aéré de Villamont pour débroussailler une zone supplémentaire nécessaire à l'expansion de ce centre. »

mons-la-trivalle,béziers,canoë,fred clj,cyril carrière,sous préfet,jeunes "non captifs",chantier jeunesse,écocitoyen,orb,vacance 

Ces jeunes, ainsi décloisonnés de leur milieu naturel urbainsont encadrés par des fonctionnaires de police diplômés, les médiateurs de Béziers Méditerranée Transports, les éducateur de l'lTEP du Mont Lozère de Béziers et Cyril Carrière assistant socio éducatif du service médiation de la ville.

mons-la-trivalle,béziers,canoë,fred clj,cyril carrière,sous préfet,jeunes "non captifs",chantier jeunesse,écocitoyen,orb,vacance

Cyril confie son engagement : « Ces vacances scolaires de printemps au bord de l'Orb, sur ce site de Tarassac, la visite du sous préfet qui a rencontré les jeunes dits « non captifs» issus des quartiers ZUS* de la ville, sont des moments importants.

Au titre de mes fonctions je participe activement à l'inscription des jeunes sur ces séjours. Je fais le lien entre les parents et l'institution police, entre la rue et les dispositifs de droit commun.

mons-la-trivalle,béziers,canoë,fred clj,cyril carrière,sous préfet,jeunes "non captifs",chantier jeunesse,écocitoyen,orb,vacancePartager, participer à des expériences en pleine nature pour "savoir être" ensemble

Ramener ces publics jeunes, socialement abîmés**, vers les institutions, les initier à l’environnement proche, partager des expériences en pleine nature, travailler les savoirs être, participer à la mise en œuvre de la saison estivale 2015 dans le cadre de chantiers loisirs, voilà mon fer de lance ! Et encore une fois mission accomplie conclue-t-il avec ses partenaires. »  

*quartiers ZUS   Zones Urbaines Sensibles

**Plus d'info pour comprendre l'exclusion   

jeudi, 26 février 2015

Mons-la-Trivalle : vacances actives sur le plateau du Caroux pour apprendre à « vivre ensemble »

21 adolescents sont venus continuer l'œuvre entreprise : nettoyage et peinture du refuge forestier ONF de Font Salesse. Les plus jeune ont terminé le premier niveau, c'est au rez de chaussée qu'ils s'activent.

font salesse groupe 2 .JPG

Le groupe  rassemblé devant le refuge forestier de Font Salesse

« De multiples promeneurs se sont arrêtés, très admiratifs du travail, précise Frédéric animateur du CLJ de la police nationale de Béziers. Ainsi, un groupe du CREPS (Centre de Ressources d’Expertise et de Performance Sportive) de Montpellier, les sportifs ont échangé avec nos jeunes. C'était un moment très convivial. »

font salesse groupe 2  IMG_4348.JPG

Christophe, président de l'association Monta Dabala habitué du plateau du Caroux, apprécie : « quand je suis  entré, il régnait une belle ambiance active, une vrai fourmilière. Ça faisait plaisir à voir, c'est une action qui mérite des encouragements. »

IMG_4350.JPG

« Mission accomplie, le refuge est repeint, conclut Frédéric, nous avons apprécié la présence de Régis Cèbe, relais de cette action sur le site, il a  partagé avec nous le repas méridien. »

L'après midi, le travail  terminé, le retour de Douch fut temps de loisir avec la descente par les Gorges d'Héric.

font salesse groupe 2  IMG_4344.JPG

Le plaisir d'une "escapade"  sur le plateau du Caroux poudré de neige

« Ils ont pu s'initier à la progression sur site enneigé, admirer le magnifique paysage et apprécier le plaisir de la glisse » explique Cyril Carrière. Assistant socio-éducatif de la ville de Béziers, accompagnateur en moyenne montagne, il intervient sur cette action médiatrice.  

font salesse groupe 2  IMG_4344.JPG

«Les séjours décloisonnés organisés en partenariat, s'inspirent de l'esprit du « vivre ensemble » qui nous anime. Je rencontre les jeunes dans le cadre de mes déambulations dans l'espace public. C'est un travail d'approche des groupes pour rompre l'isolement, prévenir la délinquance, les affrontements et les violences réciproques.

font salesse groupe 2 copie.JPG

Ces « chantier-loisirs » proposés aux familles veulent rapprocher les jeunes des institutions, pour « créer du lien ». Apprendre a vivre ensemble dans le respect mutuel, tel est le propos et un vrai dépaysement pour les jeunes biterrois.

samedi, 14 février 2015

Rosis : un chantier de jeunes est accueilli à Douch

Pour rénover le refuge de Font Salesse et s'immerger dans la nature

Ce début de semaine un groupe de 17 jeunes de 9 à 13 ans, venus depuis les quartiers d'éducation prioritaire de Béziers, a joyeusement investi le gîte communal du hameau de Douch.Font Salesse IMG_4210.JPG

Ils se sont installés pour 2 jours sous la houlette de fonctionnaires de police du Centre Loisirs Jeunes de la police nationale de Béziers.

Font Salesse IMG_4198.JPG

Entre neige et soleil la petite équipe est venue rénover le refuge forestier de Font Salesse

Mission : la rénovation du refuge de Font Salesse qui accueille les randonneurs, dernière halte avant la table d'orientation du Caroux.Font Salesse IMG_4188.JPG

"Ce projet en cours de réalisation sur Font Salesse, est mis en place par le CLJ de Béziers en partenariat avec le service Médiation de la ville de Béziers représenté par Cyril Carrière, médiateur à la ville, l'Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique "Le Mont Lozère" de Béziers et l'Office Nationale des Forêts, propriétaire du refuge situé sur le territoire communal de Mons-la-trivalle." précise Frédéric, l'un des animateurs du groupe.

Douch théâtre de combat pour défendre la liberté de conscience.jpg

Rosis, commune d'accueil, héberge à Douch les jeunes qui ont mené à bien nettoyage et mise en peinture du premier étage du refuge.

Font Salesse IMG_4229.JPG

À tour de rôle, répartis en 2 groupes, ils ont  pu aussi aller à la découverte du site pittoresque du plateau du Caroux.

La semaine prochaine, c'est un nouveau groupe d'ados de 14 à 17 ans, qui viendra rénover le rez de chaussée du refuge de Font Salesse. Une action éducative à suivre.

Plus d'info sur le CLJ sur leur site : http://cljbeziers.free.fr/