compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 10 septembre 2017

Occitanie-Vieussan : d'un procès local à la cour de justice européenne ?

Dans le cadre d'une opération nationale initiée par les Faucheurs Volontaires sur toute la France le 19 mars 2016, vingt et un Faucheurs et Faucheuses volontaires d'OGM comparaissaient devant le tribunal de Foix le 17 août 2017, accusés d'avoir rendu impropres à la vente des bidons d'herbicides dans plusieurs magasins de la région

faucheurs d'OGM.jpgLes militants, Faucheurs et Faucheuses volontaires d'OGM dénoncent activement le danger du Roundup

Il s'agissait de bidons de Roundup de Monsanto contenant du glyphosate et d'autres composants hautement toxiques.

Bidons d'herbicides.jpg

Saisine de la Cour de Justice Européenne en perspective

À la suite d'une audience très courte, la procureur a choisi de suivre la défense demandant au tribunal de saisir la Cour de Justice Européenne.

Cette saisine aura pour objet la mise en question de la législation européenne sur les pesticides, notamment sur leurs méthodes d'évaluation, la plupart du temps insuffisantes et biaisées. La réponse du tribunal -saisira-t-il la Cour de Justice Européenne ?- sera donnée le 12 Octobre 2017.

La législation européenne sur les pesticides mise en question

3 fraudes sont ainsi pointées de la part de Monsanto qui déclare le glyphosate formule active du Roudup, déclare les co-formulants inertes, et fait les tests à long terme sur le glyphosate seul.

glyphosate

Pour les témoins, spécialistes reconnus : Pr Gilles-Eric Séralini chercheur et professeur en biologie moléculaire à l'université de Caen, co-fondateur du CRIIGEN (Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique), un membre de l'Association Le Chabot surveillance du réseau hydraulique local, un membre du Comité Écologique Ariègeois, Alain Moles agriculteur victime des pesticides, Sofia Gatica militante argentine contre OGM et pesticides, Cécile Stratonovitch pédiatre et pédopsychiatre Alerte Médecins Pesticides, Nina Holland, Corporate Europe Observatory, le glyphosate n'est pas la matière active du round up. Les co-formulants, poisons très corrosifs issus du pétrole, de l'arsenic, etc., 1000 fois plus efficaces et toxiques ne sont jamais testés, ni énoncés, protégés par le secret industriel.

Un premier procès pour les mêmes faits avait eu lieu à Privas, le 30 septembre 2016, les témoins étaient : Paul Bousquet, médecin ardéchois membre d'Alerte Médecins Pesticides, Leïla Jenkins, militante argentine contre les OGM et les pesticides, Frédéric Jacquemart, biologiste, Président de la FRAPNA Ardèche et ancien membre du Haut Conseil aux Biotechnologies, Joël Spiroux de Vendômois, médecin, chercheur et Président du Comité de Recherche et d’Information Indépendante sur le Génie Génétique. Ce procès aboutit à la condamnation symbolique de 200 euros avec sursis.
2 autres procès se tiendront : le 18 octobre 2017 à Béziers et le 20 Octobre 2017 à Guingamp. 

Pour plus d'information, ci-dessous les vidéos enregistrements des prises de parole qui ont suivi le procès de Foix

Sortie du Tribunal, 17 08 2017 6mn  https://youtu.be/mx1vw_Edir8


Procès de Foix, 17 08 2017 : Les témoins partie 1 33mn https://youtu.be/THd1J7X2ii8

Procès de Foix, 17 08 2017 partie 2 23 mn : https://youtu.be/5ZQu0BDIZnI

Revue de presse des actions du 19 mars 2016 https://www.youtube.com/watch?v=FedkLU16HTQ

Déclaration de Ségolène Royal : https://www.youtube.com/watch?v=5l2rA59Ec7k

06:21 Publié dans Actualités, agriculture, Associations, Béziers, Débat/Forum, deuil, développement durable, eau, écologie, Economie, Europe, France, Haut Languedoc, Hauts Cantons d'Oc, Hérault, information, mobilisation populaire, monde, Nature/Environnement, Occitanie, patrimoine, Politique, pollution, santé, sculpture, société, solidarité, Vieussan, viticulture | Tags : législation européenne sur les pesticides, cour de justice européenne, tribunal de foix, occitanie, faucheurs d'ogm, faucheurs volontaires d'ogm, le larzac, variétés mutées tolérantes aux herbicides, destructions de parcelles d’essai de colza génétiquement modifié, mutagénèse, herbicides, plantes génétiquement modifiées (pgm), plantes transgéniques, roundup de monsanto, glyphosate, composants toxiques, université de caen, criigen, association le chabot surveillance du réseau hydraulique local, comité Écologique ariègeois, alain moles agriculteur victime des pesticides, sofia gatica militante argentine contre ogm et pesticides, nina holland, corporate europe observatory, paul bousquet, médecin ardéchois membre d'alerte médecins pesticides, leïla jenkins, militante argentine contre les ogm et les pesticides, frédéric jacquemart, biologiste, joël spiroux de vendômois, gilles-eric séralini chercheur et professeur en biologie molécul, faucheurs et faucheuses volontaires d'ogm devant le tribunal de, comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie, cécile stratonovitch pédiatre et pédopsychiatre alerte médecins, président de la frapna ardèche et ancien membre du haut conseil | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

mardi, 27 mai 2014

Info du reste du monde : hommage à Rachel Louise Carson, pionnière de la lutte anti-pesticides

Rachel Louise Carson, océanographe américaine disparue en 1964, aurait aujourd'hui 107 ans.

Rachel Louise Carson,planète,tests écotoxicologiques,DDT,"Le Printemps silencieux","Cette mer qui nous entoure","The Sea aroud us","Under the Sea-Wind",«au vent de la mer»,pesticides,océanographe américaine,pollution,produits chimiques,agriculture,biologiste,oiseaux,poissons,zoologie,génétique,"Romance under the waters",«poésie sous les eaux»

107eanniversaire de Rachel Louise Carson Google Doodle

La biologiste Rachel Louise Carson débute ses recherches sur les poissons au cours de ses études supérieures en zoologie et génétique à l'université Johns-Hopkins. Elle obtient un master en 1932. Elle veut continuer ses études en doctorat, mais des contraintes financières l'obligent à prendre un poste d'enseignante.

Elle occupe ensuite un poste au US Bureau of Fisheries, une agence d'Etat chargée d'étudier l'évolution des stocks de poisson, de fixer les quotas de pêche et de protéger les ressources halieutiques.

Au sein du Bureau, Rachel Carson rédige des textes pour une série d'émissions éducatives de radio, Romance under the waters («poésie sous les eaux»).Satisfaits de son travail, ses supérieurs l'encouragent à passer le civil service exam, une sorte de concours de la fonction publique qui lui permettra d'avoir un poste permanent dans l'administration maritime. La jeune scientifique surpasse les autres candidats et devient en 1936 la deuxième femme à être embauchée dans ce bureau.

Une passionnée de vulgarisation scientifique

Installée au Bureau of Fisheries, Rachel Carson continue à produire des brochures et des documents de pédagogiques à destination du public. Son talent d'écriture lui vaut une petite réputation dans le domaine de la vulgarisation scientifique.

Elle écrit de nombreux articles basés sur des entretiens avec des biologistes et sur ses propres recherches pour le quotidien The Baltimore Sun. En 1937, The Atlantic Monthlypublie un texte destiné à une brochure sur le Bureau, Undersea («le monde sous-marin»). Un éditeur repère le texte et propose à Rachel Carson d'en faire un livre, qui sortira sous le titre Under the Sea-Wind («au vent de la mer»). 

Au début des années 1950 - Carson supervise alors une équipe de rédacteurs du US Bureau of Fisheries, rebaptisé le Fish and wildlife service - le prestigieux éditeur universitaire Oxford University Press s'intéresse à ses écrits, et la pousse à écrire un ouvrage sur l'histoire de la vie de l'océan.

Elle publie "Cette mer qui nous entoure" (The Sea aroud us) en 1952. Plusieurs chapitres sont publiés dans de prestigieuses revues comme la Yale Review, et le New Yorker. L'ouvrage est un succès de librairie qui permet à Rachel Carson de vivre exclusivement de l'écriture. Elle quitte son poste dans l'administration. The Edge of the sea («le bord de la mer») publié en 1955 et la réédition de Under the Sea-Wind («au vent de la mer») se vendent également très bien grâce à la notoriété acquise par Cette mer qui nous entoure.

Des découvertes sur les pesticides

Dès 1945, Rachel Carson est confrontée à un nouveau pesticide, le DDT, utilisé depuis le début des années 1930. Rachel Carson mène des recherches pendant de nombreuses années avant de publier en 1962 un ouvrage qui dénonce les propriétés cancérigènes du DDT

Le Printemps silencieux révèle également le caractère reprotoxique du DDT : le pesticide affine la coquille des œufs d'oiseaux et empêche leur bonne reproduction.

Rachel Louise Carson s'est engagée contre la pollution des produits chimiques utilisés dans l'agriculture. 

Pendant plusieurs années avant la publication de son texte, Rachel Carson se heurte dans ses recherches à l'hostilité du ministère de l'Agriculture qui mène des campagnes d'éradication d'insectes aux pesticides de synthèse.

Rachel Louise Carson,planète,tests écotoxicologiques,DDT,"Le Printemps silencieux","Cette mer qui nous entoure","The Sea aroud us","Under the Sea-Wind",«au vent de la mer»,pesticides,océanographe américaine,pollution,produits chimiques,agriculture,biologiste,oiseaux,poissons,zoologie,génétique,"Romance under the waters",«poésie sous les eaux»

                            Rachel Louise Carson, née le 27 mai 1907 à Pittsburgh (États-Unis)                             photo téléversé par Luis Fernández García, créée le 1 janvier 1944 Wikimedia Commons

La publication de cet ouvrage provoque un tollé. Il est à l'origine de nombreux mouvements écologiques et a conduit à des tests écotoxicologiques qui ont abouti à son interdiction, dès les années 1970, dans de nombreux pays dont la France.

"Le Printemps silencieux" est l'un des premiers ouvrages de l'écologie moderne, qui démontre à travers l'usage des pesticides les effets négatifs de l'homme sur le monde naturel. l’influence de  sur la planète reste vivace.

En 1980, elle reçut, à titre posthume, la médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction civile qui soit aux États-Unis, en reconnaissance de son influence sur le président Kennedy et son rôle majeur dans le mouvement écologiste. La poste américaine émis un timbre en son honneur.

Depuis, plusieurs pays ont adopté cette idéologie de respect de l'environnement...