compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 27 janvier 2018

Votre chronique : projection du documentaire "Fajara" dans les locaux de la Cimade à Béziers

Projection et débat le jeudi 08 février à 20 h dans les locaux de la Cimade à Béziers

"Fajara"

Calais : sur le chemin de l'espoir

T-shirt pour femme "Il n'y a pas d'étrangers sur cette terre"


Le jeudi 08 février à 20 h

aura lieu la projection suivie d'un débat du documentaire

"Fajara"

en présence de la réalisatrice Isabelle Grenet.

Affiche Béziers-page-001.jpg

 
"Ce documentaire de 1 h 10 minutes a été tourné sur la Jungle de Calais pendant 11 mois de l'automne 2015 au printemps 2016. 
Il retrace la vie des exiléEs dans ce bidonville, recueille leurs témoignages.
Il aborde également l'action des associations humanitaires, des bénévoles, mais aussi les violences policières et étatique.
Les habitantEs de la jungle ont subi plusieurs expulsions de leurs lieux de vies, la réalisatrice Isabelle Grenet a su saisir ces moments douloureux.
FAJARA est aussi porteur d'espoir pour tous ceux et celles qui tentent de passer la frontière pour aller en Angleterre.
Nous verrons que certains y arrivent, des familles sont à nouveau réunies."


La réalisatrice a passé 11 mois dans la "Jungle", en immersion complète. Elle nous livre un regard totalement inédit sur ce lieu, son quotidien, ses drames et ses joies aussi.

Locaux de la Cimade : 14 rue de la Rotonde 34500 Béziers.
Ouverture des portes à 19h45.

Soirée organisée avec le soutien de la Cimade et de Visa 34

samedi, 16 juillet 2016

Votre chronique : "Néocolonialisme et éolien industriel"

Un communiqué à partager :

"Néocolonialisme et éolien industriel

Une réalité politique, économique et sociale antidémocratique

Le colonialisme a été reconnu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale comme une relation inégalitaire s'opposant au « droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ».

C’est ce déni de « notre droit à disposer de nous-mêmes » qui me fait faire aujourd’hui ce parallèle entre néocolonialisme et éolien industriel.

Le colonialisme était une forme d'expansionnisme et d'impérialisme.

Qui consistait à défendre les intérêt politiques d’un état ou ceux économiques d’un industriel privé au détriment des intérêts du pays où il s’installait.

Aujourd’hui, les promoteurs s’appuient sur l’administration politique (les maires) en faisant jouer les ressorts de la finance (les retombées économiques), le tout étant imposé de la manière la plus antidémocratique qui soit aux populations locales (tout se passe dans le plus grand secret).

Cela induit une relation de dépendance totale au lobby de l’éolien industriel car aucun élu n’arrive à réaliser combien leur liberté est annexée par l’arrivée d’un promoteur. Ce dernier devient le maître qui décide de l’avenir radieux du territoire qu’il vient d’annexer. On promet de l’argent, des soutiens à des projets, on fait miroiter un développement économique. Rien de tout cela n’est vrai. Certains élus de nos jours se comportent comme les petits chefs de village lors de la colonisation de l’Afrique au 19 ème siècle. A ceux-là on promettait les honneurs et on remettait de la verroterie. A ceux-ci on promet un développement économique et on remet des miettes de bénéfices.

Les motivations de la colonisation ont été essentiellement des motivations économiques (s’enrichir), stratégiques (empêcher des concurrents de prendre la place) et des motivations idéologiques (diffuser la civilisation).

On retrouve ce même schéma avec l’éolien industriel. Les promoteurs s’enrichissent, ils confirment leur prises d’intérêts sur un territoire au nom d’une pseudo « transition énergétique ». Cela s’appelle du « green washing ».

Le dernier aspect du colonialisme dont il faut tenir compte c’est le rapport à la violence. A l’origine et après la conquête militaire initiale, le colonialisme s'est souvent accompagné d'actes de violences pour soumettre les populations.

Aujourd’hui, il n’y a pas une manifestation d’opposants à un projet industriel qui n’ait vu l’arrivée des forces de l’ordre. La mort de Rémy Fraysse à Sivens en est malheureusement le plus tragique exemple.

De plus, souvenons-nous du rôle soit-disant positif de la colonisation. C’est bien encore à cela que l’on veut nous faire croire aujourd’hui. Mais le rapport entre colonialisme et croissance économique n'a toujours pas été démontré et la paix sociale au sein des villages durement touchée.

Complicité du public et du privé

Dès 1873 l'industrie européenne a bénéficié de l'expansion coloniale au prix d'énormes dépenses publiques réalisées dans les colonies. Aujourd’hui, les promoteurs privés bénéficient du soutien de l’état et les retombées financières dans les caisses des municipalités imposent un modèle de développement économique en complète contradiction avec les besoins des habitants du pays.

Là où il faudrait maintenir un tissu social actif, une économie locale et des emplois pérennes, l’éolien industriel contribue à la désertion des territoires, au saccage de zones pourtant réputées pour leur intérêt écologique.

Dernier point :

Le lobby de l’éolien industriel est très puissant, que ce soit au niveau de l’Etat ou de l’Europe.

Nous n’avons pas les moyens des grandes multinationales.

Mais pour y faire face, nous, associations de citoyens, collectifs ou autres, pouvons coopérer et mettre en commun nos moyens pour revendiquer notre « droit à disposer de nous-mêmes »." Hildegarde Champêtre

mercredi, 10 février 2016

Mons-la-Trivalle : « Darwin et les grandes énigmes de la vie » ce jeudi au Comptoir Associatif

Le livre, traduit de l'américain par Daniel Lemoine pour la Nouvelle édition établie par Marcel Blanc, « Darwin et les grandes énigmes de la vie » sera proposé à la lecture partagée au Comptoir coopératif des Artistes de Mons-la-Trivalle.

lecture du jeudi au comptoir associatif.JPG"Les grandes énigmes de la vie" partagées au Comptoir Associatif

"Le bambou qui fleurit tous les 120 ans, la disparition des cerfs géants voici 10 000 ans, la palourde pêcheuse et son leurre, les mouches qui se reproduisent sans accouplement,..." et bien d'autres histoires naturelles, comme autant de contes philosophiques pour nous familiariser avec la nouvelle vision du monde vivant que nous propose Darwin.

Les textes de Stephen Jay Gould, Pierre Sonigo et Caspar Henderson sont présentés par Jean Michel Villeroux. 

« Car Darwin a changé notre monde, écrit Stephen Jay Gould...  Je pense même que le véritable esprit darwinien pourrait sauver notre monde en perdition, car il sape cette arrogance occidentale coutumière qui nous attribue tout pouvoir sur la Terre et ses habitants, sous prétexte que nous serions le produit ultime d'un processus évolutif prédéterminé. »

Stephen Jay Gould, Professeur de biologie, de géologie et d'histoire des sciences à l'université de Harvard est l'un des chefs de file de la nouvelle théorie de l'évolution.

Son engagement pour le partage de la connaissance scientifique fait sa notoriété, due à la fois à ses travaux scientifiques et à son activité constante contre les abus de cette même "connaissance scientifique".

Ce jeudi 11 Février, la lecture partagée des grandes énigmes de la vie, animera le Comptoir associatif de Mons-la-Trivalle, à 18 h 30. Contact tel : 06 70 95 05 56.

La fable de "L'éphémère" pour illustrer des points de vue... bien courts !

« Une éphémère adulte. Plus qu'un jour à vivre.

Ephemere.jpg

Photo de Stéphane Bonhomme, voir son site De-natura.net « La nature en billebaude »

Un beau matin, les éphémères d'un étang tinrent conseil pour débattre d'une théorie ahurissante à propos des enfants, créatures bipèdes agitées que l'on voyait souvent patauger à grands cris sur la rive. Selon cette hypothèse audacieuse, qui contredisait le savoir des anciens, les enfants n'étaient pas éternels, mais grandissaient, pour devenir des hommes, créatures bipèdes de haute taille souvent aperçues en compagnie des enfants.

C'était évidemment une idée ridicule mais pour en avoir le cœur net, on décida de réaliser une vaste expérience scientifique. Ainsi pendant une journée (car les éphémères ne vivent qu'une journée à l'état adulte), les nombreux enfants se promenant autour de l'étang furent discrètement suivis et mesurés à intervalles réguliers.

On accumula ainsi des centaines de données. Le verdict tomba au crépuscule et il était sans appel : les enfant ne grandissent pas. Tous les individus observés avaient en effet conservé la même taille tout au long de leur promenade. Les savants ayant participé à l'opération purent donc mourir le soir même avec la satisfaction d'avoir démontré, une bonne fois pour toutes, que les enfants sont des entités immuables.»

L'illusion des éphémères et de leur courte expérience nous rappelle qu'un phénomène trop lent échappe à nos sens conclut Jean Marie. Pour le percevoir, il faut juger son œuvre sur une longue période, parfois même sur une très longue période...»

jeudi, 04 février 2016

Mons-la-Trivalle : au Comptoir Associatif, les lectures publiques se poursuivent

Le dernière rencontre des Jeudis du Livre s'ouvrait sur un titre prometteur : « La vie est belle ». Cependant, le cercle des lecteurs a débattu avec véhémence la théorie de Darwin, reprise par Stephen Jay Gould, qui rappelle les surprises de l’évolution. Antonio, Jean Michel et chacun à son tour a confronté son interprétation. 

30 janvier 2016 001.JPGLe cercle des lecteurs débat avec véhémence autour de sujets d'actualité

La lecture prochaine lecture partagée de  l'œuvre de Robert O Paxton « La France de Vichy, 1940 – 1944 » Collection Points Histoire, promet de les tenir en haleine, penchés sur ce livre fondateur.

« Sorti au milieu des années 70, l'ouvrage a bouleversé les historiens, explique Jean-Michel Villeroux qui présente le livre. Jusque alors l’idée que le gouvernement avait collaboré sous la pression de l’occupant nazi dominait. Cet ouvrage la remet en cause ainsi que la fable des Français tous résistants

Les livres ouverts sur la table conviviale du Comptoir Associatif apportent des pièces utiles à la réflexion. « L’actualité du thème est élevée, précise-t-il, les ‘’enfants de Pétain’’ ont le vent en poupe... et la contamination s’étend au pouvoir en place avec les projets de loi sur la déchéance de nationalité et l’état d’urgence... éternel !» 

La lecture partagée, c'est ce jeudi 4 février à 18 h 30, le « Riz noir toscan » d' Antonio est ensuite à déguster, place du Grand Platane. contact tel. 06 70 95 05 56.

mercredi, 04 novembre 2015

Mons-la-Trivalle : « Existe-t-il une pensée fasciste ? » question d'actualité au jeudi du Comptoir

Le dernier Jeudi du Livre du 29 octobre, la lecture partagée Du diable en politique, œuvre érudite de Pierre-André Taguieff s’est concentrée sur la question actuelle de la pensée fasciste, ici et maintenant.  Réflexion aujourd'hui pertinente, pourtant « dans une France assez miraculeusement à l’abri des terrifiantes images des exilés syriens qui tendent leurs mains à travers les barbelés dressés par le régime d’extrême droite Hongrois » fait remarquer Alexis, migrant venu de Hongrie, il y a dix ans.

Pierre-André Taguieff se moque des sonneurs de tocsin de Solférino, siège du Parti au pouvoir, qui selon lui, se servent de la peur du fascisme pour rester en place.

Cet « optimisme » est vite contredit par le quotidien des personnes présentes autour de la table de lecture et l'exemple concret de la vallée Orb-Jaur, mosaïque de populations. Chacune et chacun reconnaît en effet que l’idée de « la France pays de race blanche » est plus que largement partagée alors même que c’est une analyse biologiquement fausse, la couleur de la peau ne fonde pas "une race", et historiquement fictive. L'UNESCO appelant dès 1950, a renoncer à ce terme qui « entraîne de graves erreurs ».

la lecture partagée tente de cerner un débat au Comptoir Associatif de MonsLa lecture partagée tente de cerner un débat au Comptoir Associatif de Mons

« Alors, à la question :  existe-t-il une pensée fasciste ?  Une conclusion claire et nette, serait-elle possible ? » demande l'un des participants.

La réponse est positive et sans réserve selon les analyses de Taguieff lues en cette soirée d’été indien qui contraste avec la noirceur du débat : « une nouvelle pensée fasciste contre les islamistes se structurerait, suggère l'auteur, se substituant à la haine de la religion juive des années trente... » 

Mon Cher Entre-soi de Rodolphe Crevelle.jpg

La prochaine lecture partagée ce jeudi sera « Mon Cher Entre-soi » de Rodolphe Crevelle aux éditions des Lys Noirs

Ce livre sert de référence aux « passagers clandestins » du Front National, selon l'expression de l'historienne Michelle Tartakovsky pour qualifier une mouvance activiste sur la droite de Marine le Pen. 

Les pages lues sont consacrées à Éric Zemmour, Philippe de Villiers et à la jeunesse de l'auteur entouré de harkis dans un petit village normand.

«Le Camp National » que Pierre André Taguieff, lu jeudi dernier, trouve «marginal et peu redoutable», a produit une somme de 400 pages qui définit une alternative aux banalités racistes usuelles.

Cette lecture s'inscrit dans un même triste débat d'actualité, et le prolonge, ce Jeudi 5 novembre à 18 h au Comptoir Associatif de Mons, place du Grand Platane. contact : 06 70 95 05 56.

mercredi, 17 juin 2015

Vieussan : Assemblée Générale de La Diane Vieussanaise

Les membres du Bureau du conseil d'Administration et Jésus Rubio leur président invitent tous leurs adhérents à participer à la réunion de l'Assemblée Générale de la Diane de Vieussan qui aura lieu le vendredi 19 juin 2015.

vieussan,syndicat,propriétaires,chasseurs,chasse,sanglier,perdreau,bécasse,chevreuil,carte,permis de chasse,ordre du jour,bilan financier,bilan moral,saison de chasse,débat,prélévement,piège,sauvagine,carte d'adhérentJésus Rubio, président de la Diane vieussanaise

L'ordre du jour se déroulera dans l'ordre habituel qui présentera le bilan moral suivi du bilan  financier.

L'organisation du traditionnel repas du mois de juillet prochain sera ensuite au programme de la soirée afin de bien préparer ce grand rassemblement festif qui fait toujours plus d'adeptes.

Après les questions diverses qui seront examinées avec attention, la réunion se terminera autour du verre de l'amitié.

La présence de nombreux participants est attendue à ce rendez-vous fixé dans la salle de réunion des chasseurs dite «L 'abattoir » au hameau du Pin, à 18 h 30.

dimanche, 28 septembre 2014

Hauts Cantons : « On a Grèvé » Un film à ne pas manquer à Bédarieux

Mercredi premier octobre à 21 heures projection du film « On a Grèvé ».

On a grèvé

ATTAC Hauts-Cantons est partenaire du cinéma de Bédarieux pour la projection proposée qui sera suivie d'un débat en présence du réalisateur, Denis Gheerbrant.

hauts cantons,« on a grèvé »,bédarieux,attac hauts-cantons,cinéma de bédarieux,projection,débat,réalisateur,denis gheerbrantDenis Gheerbrant

Il y est question de la lutte au jour le jour de femmes de chambre d'un hôtel pour la revalorisation de leur travail.

Synopsis et détails :

"Elles s'appellent Oulimata, Mariam, Géraldine, Fatoumata… elles sont une quinzaine de femmes de chambres et pendant un mois elles vont affronter le deuxième groupe hôtelier d'Europe. Elles n’acceptent plus le salaire à la chambre, les heures données au patron, le mal de dos qui les casse et le mépris dans lequel elles sont tenues."On a grèvé", c'est la rencontre entre leur force et une stratégie syndicale pertinente."

"« On a grévé», à rebours d'autres œuvres sur des luttes actuelles, est porteur d'espoir. Il y règne aussi, malgré l'âpreté du conflit, un air de fête... Un film qui réchauffe le cœur." (dixit le magazine Politis)

Autres projections (sans débat): jeudi 2 octobre à 14 h 30 et lundi 6 octobre à 19 heures.

Bande annonce :  ici

mardi, 24 juin 2014

Vieussan : Le collectif anti-gaz de schiste appelle à participer à la marche citoyenne

Le collectif Orb-Jaur non aux gaz de schiste s'est regroupé avec les collectifs de l'Hérault et de l'Aude.

Leur but : l'information et la mobilisation citoyenne sur tout le territoire du « Permis des Plaines du Languedoc »..

gaz de schiste,actualités, fracturation hydrauique culture, débatforum, développement durable, eau, écologie, economie, nature,environnement, politique, collectif orb jaur non aux gaz de schiste,société, vieussan

Puits de forage dans le gisement de Barnett shale, Alvarado, Texas – Etats-Unis © Greg Barnes

Et « ça bouge sur le Permis Plaines du Languedoc : un représentant de la société Athemis Francespécialisée dans l'acquisition de données sismiques est venu voir plusieurs maires du Minervois pour les prévenir qu'une campagne sismique avec des camions vibrateurs serait organisée sur leurs communes (voir midilibre article de R Ferrando 5 juin 2014

Gaz de schiste : la peur des camions de sondage dans le Biterrois et dans l'Aude

A Quarante, le maire a interdit aux camions de sondage de transiter par la commune.DR .ML 05/06/14 

La “sismique réflexion”, généralement utilisée pour ces sondages « mobilise de trois à cinq véhicules vibrateurs et un camion labo.  Les camions vibrateurs émettent dans le sous-sol des ondes à fréquences déterminées. Les échos des ébranlements sur les surfaces de discontinuité sédimentaires sont ensuite recueillis par des capteurs. Ces procédés créent des nuisances sur les structures des sols et les bâtiments.

Un géologue de la société Athémis venu dans les communes concernées, dément tout sondage dans l'optique d'une exploitation du gaz de schiste, alléguant des "'actualisation de données recueillies par Total, il y a quelques années".

Cependant il est souligné qu'Athémis réalise également des sondages pour Lundin International

La résistance s'organise pour dénoncer la multinationale Lundin Petroleum «qui, en voulant procéder à ces recherches sismiques, semble bien mettre en place une manœuvre pour prolonger à l'expiration du mois d’octobre, le permis exclusif de recherche d’hydrocarbure liquide ou gazeux dit Plaines du Languedoc, accordé pour 5 ans en 2009»

Le risque de fracturation hydraulique existe, même si, dans le rapport rendu au 15 octobre au gouvernement, Lundin dit ne pas pratiquer de « fracturation hydraulique  », il ne dit pas comment il compte extraire les hydrocarbures, ne parle pas des techniques de production utilisées.

La proposition de loi constitutionnelle visant à modifier la Charte de l'environnement est aussi à prendre en considération : la nouvelle obligation constitutionnelle déclarant qu'il "incomberait aux autorités publiques d'encourager la recherche scientifique et de valoriser le principe d'innovation, de façon à éviter une application excessive du principe de précaution en raison d'une mauvaise appréciation des risques encourus par l'environnement du fait de l'insuffisance des connaissances scientifiques, laquelle inciterait davantage à l'inaction et à l'abstention qu'àl'expérimentation."

gaz de schiste,actualités,fracturation hydrauique culture,débat,forum,développement durable,eau,écologie,economie,nature,environnement,politique,collectif orb jaur non aux gaz de schiste,société,vieussan

L'objectif de mobilisation nationale est de « sensibiliser le plus grand nombre de personnes possible, élus et population, aux nuisances environnementales induites par ce projet,» explique un des adhérents.

Le collectif Orb-Jaur non aux gaz de schiste avec les nombreuses associations de défense de l'environnement, appelle à se joindre à la  marche de protestation programmée par l'inter collectif Héraultais et Audois le samedi 28 Juin

La manifestation commencera devant la coopérative d’Argeliers en Minervois à 9 h et  se dirigera vers Mirepeisset.

Renseignements, contact : collectif.orbjaur.nongds@orange.fr et collectifngds.canal@hotmail.fr

Plus d'infos ?

«Lundin doit déposer la demande de renouvellement de son permis de recherche avant le 30 juin.!
C'est un permis qui vise l'huile (pétrole) de schiste, comme le montre le dossier déposé en octobre 2009, avant la loi interdisant la fracturation hydraulique (sauf pour expérimentation), même si depuis la loi, Lundin affirme rechercher du conventionnel, qui, étant donné la complexité des formations géologiques dans la région, présenterait autant de risque pour l'environnement et en particulier pour les nappes phréatiques, d'autant que Lundin reconnait vouloir forer à plusieurs milliers de mètres de profondeur.
Et n'oublions pas que lorsque le Traité Transatlantique de libre échange entre les USA et l'Union Européenne sera signé, plus rien ne pourra empêcher les compagnies pétrolières de venir exploiter les hydrocarbures en France, qu'ils soient conventionnels ou non.» communiqué A R

Voir la carte officielle du permis en page 5 

http://s338614470.onlinehome.fr/joomla_1.7_prod/images/pe...

Sur le principe de précaution et ... principe d'innovation :

(http://www.reporterre.net/spip.php?article6030)

(http://www.reporterre.net/spip.php?article5956)

http://ventenac-equitable.over-blog.com/2014/06/gaz-de-sc...

mardi, 10 juin 2014

Vieussan : Réunion de la Diane vieussanaise

Les membres du Bureau du conseil d'Administration invitent à participer à la réunion de l'assemblée générale de la Diane de Vieussan qui aura lieu le jeudi 12 juin 2014, à 18 h dans la salle du peuple, sous la mairie à Vieussan-village.

L'ordre  du jour est le suivant :

                                             - bilan moral,

                                             - bilan  financier,

                                            - organisation du repas du mois de juillet prochain

                                            - questions diverses.

La réunion se terminera autour du verre de l'amitié.    

 vieussan,sanglier,Diane de vieussan, inauguration du local au Pin,chasse, diane, 

Une femelle et ses marcassins. By Arne.list

dimanche, 02 février 2014

Mons-la-Trivalle : un sigle percutant pour un avenir de fraternité où « un autre monde est possible »

ATTAC, Association pour la Taxation des Transaction financières et l'Aide aux Citoyens : ainsi déroulé, le titre de cette association loi 1901, fondée en France en 1998, apparaît dans toute la projection de son idéologie. 

le terme claquant de violence qui lui est trop souvent attribué, restreint ce mouvement à une agitation dé-constructive, loin de son projet qui tend vers la réalisation de la devise  :  « liberté,égalité fraternité  ».

« ATTAC se mobilise pour la construction d’une démocratie active, pour une transition vers une société solidaire, respectueuse de la nature.

S'opposer au productivisme, inventer des modes de développement sociaux, écologiques contre l’hégémonie de la finance et la marchandisation du monde pour la prise de pouvoir par les citoyens sur leur vie»

P1020659.JPG

13 ans pour ATTAC et l'engagement pour un avenir plus fraternel

ATTAC Jaur-Somail a récemment fêté son anniversaire au lieu de rassemblement des Airettessanseau dont ils soutiennent la défense. L'eau distribuée localement, bien que « juridiquement potable », chargée en calcaire incrustant est peu satisfaisante et entraîne de graves nuisances pour les usagers.

« Nous ne sommes pas condamnés à subir les ravages de cette mondialisation et le cynisme des élites déclare Pierre Blondeau. L'association est engagée au quotidien contre le néolibéralisme, le détournement de la richesse produite par le travail. La crise financière n’est pas un accident mais le résultat logique d’un gigantesque casino où l’avenir de la planète se joue à la roulette.»

Dans les Hauts cantons, 2 groupes à Bédarieux et Saint Pons qui rassemblent les adhérents de La Salvetat, Olargues, Olonzac mobilisés contre les grands projets industriels, (SITA, Éolien), pour la préservation des ressources naturelles et la défense des citoyens précarisés.

mons-la trivalle,natureenvironnement,politiqu actualités,associations,caroux,culture,débat,forum,développement durable,eau,écologie,economie

http://france.attac.org/actus-et-medias/images-militantes/photos/exposition-sur-les-banques

« L’accès de toutes et de tous à un travail décent et aux droits sociaux doit avoir la priorité sur les cours boursiers. Les banques font et défont les gouvernements.

Les inégalités explosent, les puissantes mobilisations citoyennes, des « indignés » se multiplient marquant le refus de la dictature de la finance et d’une classe politique inféodée.»

«Penser Global, agir local » ATTAC veut affirmer la voie d’une démocratie réelle.