compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 05 juillet 2018

Vieussan : Forage horizontal dirigé sous l'Orb pour enterrer le réseau électrique

Une entreprise du Vaucluse est spécialisée dans ces chantiers particuliers. Rencontre.

Sur leur casque de chantier, la carte des travaux public présente l'entreprise vauclusienne For-Drill, 6 équipes toujours en déplacement pour des forages horizontaux dirigés dans toute la France.

Sur leur casque de chantier, la carte des travaux publics présente l’entreprise For Drill : six équipes toujours en déplacement pour des forages horizontaux dirigés dans toute la France.

fin juin 2018 003.JPGSerguey, Djamel et Roman, une équipe de choc pour l'entreprise For Drill

"On passe partout où c'est impossible de faire une tranchée :  sous les rivières, sous les autoroutes. C'est propre et rapide. Ditch Witch, c'est le nom de notre équipe, du nom de la machine que nous utilisons."

IMG_20180612_102448.jpg"On mesure, on repère, c'est le sol qui dirige, on passe partout où c'est impossible de faire une tranchée"

Traverser la rivière n'était pas sans difficulté : le terrain est très dur et si, aujourd'hui, il y a 10 cm d'eau, elle monte vite. Pour poser la gaine sans tranchée, on mesure d'abord la profondeur de la rivière.

IMG_20180608_104416.jpg
"Ditch Witch, c'est le nom de notre équipe du nom de la machine que nous utilisons." 

« On a un point de départ A et il faut arriver au point B, c'est le sol qui dirige, on peut aller jusqu'à 23 m de profondeur. On doit passer sous le fond des cours d'eau à 3 m minimum."

Avec le détecteur on repère, on trace au sol les points à la peinture biodégradable tous les 4 m 34, longueur de chaque tige. C'est la direction du forage." L'appareil donne le graphique. Tout est détaillé sur l'écran. Le détecteur a un cadran horaire : 6 h pour descendre, 9 h tourner à gauche, 3 h à droite, 12 h pour monter."

IMG_20180608_114407.jpg

"Plus de 117 m de forage, 2 m 70 de dénivelé, 9 m de profondeur, on est descendu à 8 m 60 en bord de rivière. Notre guide c'est la tête du détecteur, son porte sonde et sa sonde électronique. Si il y a une erreur il faut tout recommencer. Avec la tête et le détecteur on peut pas se tromper. On est sorti a 1 m 90 de profondeur au point B."

Voir les images sur : http://videocantondoc.blogs.midilibre.com

L'aiguillage est fait, le câble électrique est en attente pour EDF. Une société viendra terminer le terrassement.

Seules traces du chantier : quelques points de couleur biodégradable sur les galets, une flaque boueuse qui sera rebouchée. Là est récupérée la bentonite, cette argile purifiée a servi à refroidir la tête et à stabiliser le tunnel.

fin juin 2018 007.JPG

"Le tuyau a été tiré : le forage est réussi ! "C'est le bilan de ce chantier sous l'Orb qui vient de se terminer pour Djamel, Roman et Serguey. Trois techniciens pour un matériel de pointe et une équipe de choc.

lundi, 15 juin 2015

Hauts Cantons : L'avenir du «Service Public » au centre du débat citoyen organisé par la CGT

 « Le but, c’est d’alerter et d’informer les populations afin que les élus  réagissent et que les usagers comprennent ce qu'on leur réserve.»
Pour Henri Farenc, habitant Saint-Martin-de-l’Arçon, le précepte de partage est une éthique. Par ces quelques mots introductifs, après remerciements aux présents, il a posé les bases du débat sur la privatisation des barrages hydrauliques, organisé par la CGT, dernièrement, à Olargues. 

Hervé Bequet, Michel Brel, Patrick Coulet, Laurent Farenc, Richard Simon-Labric, Jean-Louis Mansour, Jean-Damien Navarro se sont mobilisés pour dire : « Non à la Privatisation des barrages ! ».

Tous militants de la fédération CGT mines-énergie, FNME-CGT, ils  communiquent leur analyse, leurs désaccords et leurs propositions, dévoilant publiquement les dessous du projet de loi sur « la transition énergétique et la croissance verte ».

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien publicLaurent Farenc Michel Brel,Jean-Damien Navarro, Jean-Louis Mansour,Hervé Bequet, Richard Simon-Labric, Henri Farenc, Patrick Coulet    

Sous le slogan de bon augure promettant « un avenir énergétique qui réponde à la fois aux défis environnementaux et aux besoins en énergie des générations futures », pour les participants au débat, il ne fait aucun doute que «l’ouverture à la concurrence de l’exploitation des concessions hydrauliques menace.»

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

L'UPSO exploite et entretient 87 barrages dont 33 d'une hauteur supérieure à 20 mètres ainsi que 126 centrales hydrauliques dont 44 d'une puissance supérieure à 12 mégawatts.

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

« La loi de Modernisation de l'Action Publique Territoriale et d'Affirmation des Métropoles (MAPTAM), permet à certaines collectivités locales d’organiser le transfert de la totalité du patrimoine d’Offices Municipaux dans des Sociétés d'Économie Mixte (SEM) à l'actionnariat public-privé, pour satisfaire aux exigences de l’Union Européenne.

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

Le privé majoritaire, l'hydroélectricité n'est plus qu'un marché financier, La notion de "service public de l’énergie", est remise en cause et devient un « service au public ». 

« Nous refusons que soit bradé ainsi le patrimoine public, l'expérience de privatisation des autoroutes a montré que seuls les actionnaires étaient servis, toujours au détriment des usagers.»

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

 «Les barrages suscitent la convoitise des industriels, le secteur hydroélectrique, renouvelable, peu polluant est stratégique.

Les exploitants, moyennant redevance auront toute latitude pour disposer de l'eau, avec quelles garanties ? La sûreté du réseau, la sécurité des usagers restent en question comme la disponibilité de la fourniture d'électricité, en cas d'urgence.» Les craintes des syndicalistes concernent production et distribution.

Face aux intervenants, une cinquantaine de personnes venues des hauts cantons, des vallées du Jaur et de l'Orb.

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public 

Les maires présents restent silencieux...

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

L'un rappelle que seul le "pouvoir" des urnes peut changer les choses, tandis qu'un autre interroge :  « Qu'est-ce qu'il faut faire ?»

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

« Nous étions 95%  à l'AMF contre le découpage territorial, ça n'a servi à rien ! » Ils se disent impuissants.

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public 

« Faux ! c'est vous qui votez les lois ! rétorque une militante communiste de Béziers. EDF, entreprise publique a été créé en 1946 par nationalisation du secteur électrique et s'inscrit dans le programme du Conseil National de la Résistance !» edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

« À Bédarieux, dit l'un des participants, le même combat est mené pour la défense du ferroviaire.»

 Une intervenante de Lunas évoque le barrage d'Avène : « c'est les élus qui ont enterré le rapport sur la sécurité des habitants.»edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

« Quelle est la part de responsabilité prise par la Société BRL, Bas Rhône Languedoc, Société Économie Mixte (collectivités Locales + département)  ?»

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

«Le projet de réhabilitation de l'ancien moulin appartenant à la commune est subventionné par l'U E pour sa  production hydroélectrique estimée entre 200 et 250 kW », expose l'adjoint au maire de Roquebrun.

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

« EDF a obligation de racheter toute l'énergie produite et de la distribuer, explique Henri Farenc. Ce coût, souvent exorbitant, est répercuté par la CSPE sur la facture de chacun des consommateurs.»

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

Le débat soulève un problème de société, autour des notion de bien commun et de service public, démantelé face aux exigences de libéralisation des traités européens.

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

« Une transition énergétique réussie doit s'examiner démocratiquement. Le sénateur, invité, ne s'est pas déplacé, qu'il vienne et nous explique ce que l'on n'a peut-être pas bien compris !

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

En conclusion, « Un véritable pôle de service public de l’énergie s'impose pour une redistribution nationale harmonisée et le partage des ressources ». C'est le souhait de la CGT qui termina  la rencontre en offrant à tous le verre de l'amitié.

edf,eau,électricité,hydroélectricité,barrages hydrauliques,mons-la-trivalle,olargues,saint-martin-de-l'arçon,service public,bien public

logo 7.jpg

Voir les images mises en ligne sur Vidéo Cantons d'Oc

Pour lire la vidéo clic sur le lien ci-dessous :

« Le service public se dégrade, la CGT d'EDF le fait savoir »